1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Conseils prêt immobilier
  1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Conseils prêt immobilier

Nos conseils pour obtenir votre prêt immobilier

avatar
Flavio Mazza
Mis à jour le 06 juil. 2021
Obtenir un prêt immobilier est une étape clé lors de l’acquisition de votre future maison ou appartement. Un refus, et c’est votre rêve qui s’écroule !
website/content/giphy-conseils-pret-immobilier
Il est donc important que vous prépariez au mieux votre recherche de crédit. D’autant plus qu’une recherche bien menée vous permettra de trouver un prêt au meilleur taux et aux conditions avantageuses.

Découvrez alors tous nos conseils pour obtenir votre prêt immobilier !

Le prêt immobilier se prépare dès votre recherche de bien

Bien évaluer votre budget

Premièrement, vous devez prendre une décision cruciale : allez-vous emprunter seul ou à plusieurs ? Logiquement, votre budget sera fortement impacté par le nombre d’emprunteurs.

Si vous décidez de souscrire un prêt immobilier avec l’aide d’un co-emprunteur, renseignez-vous bien sur les conséquences que cela peut avoir sur les conditions du prêt.

Important
Ensuite, pour bien établir votre budget, il est primordial d’effectuer un plan de financement. Ce dernier demande de comparer la somme des dépenses totales liées à votre budget avec l’ensemble de vos ressources.

Il est également important que vous soyez au clair sur votre budget travaux, le but étant de l’intégrer au prêt immobilier plutôt que de souscrire un autre prêt à la consommation, afin de bénéficier des taux bas.
Afin d'avoir une idée précise de votre budget, demandez plusieurs devis à différents ouvriers. La banque pourra vous débloquer une enveloppe, payée au fur et à mesure de la prestation sur présentation de factures.

Rassurer le vendeur

En établissant votre budget en accord avec vos ressources, non seulement vous serez plus au clair sur votre projet mais en plus vous rassurerez le vendeur de votre futur bien, ce qui s’avère être très important.

En effet, les vendeurs privilégient des acheteurs dignes de confiance, ce qui en cas de concurrence peut vous aider à décrocher le sésame !

Bon à savoir
Pretto vous aide alors à rassurer le vendeur grâce à l’attestation de financement Pretto.

Cette dernière est un document qui atteste de vos capacités à rembourser un prêt immobilier en précisant la somme pour laquelle vous êtes finançable, ce qui assure au vendeur que vous pouvez acheter son bien.

Gratuite et sans engagement, elle demande une rapide analyse de votre dossier et peut avoir un réel impact sur votre projet immobilier.

Se préparer mentalement

Un bon dossier n’est rien s’il n’est pas porté par quelqu’un de motivé et de confiant.

Lors d’un premier achat c’est donc d’autant plus compliqué, vous découvrez le monde des prêts immobiliers et n’êtes pas forcément à l’aise avec tous ces nouveaux termes. Ainsi, en tant que primo accédant, renseignez-vous au maximum sur le monde de l'immobilier et sur votre futur crédit. Plus vous aurez de bagages et plus votre projet se déroulera au mieux.
De plus, obtenir un prêt est une démarche très stressante alors n'hésitez pas à vous faire aider !

Il est ainsi essentiel que soyez au clair dès le début sur votre projet, afin de pouvoir vous préparer aux spécificités de votre demande. Par exemple, emprunter en étant expatrié est très différent de l'emprunt pour les résidents. Cela est aussi le cas si vous souhaitez acheter votre résidence secondaire, si vous avez des crédits en cours, si votre situation professionnelle est particulière, si vous avez des soucis de santé...
Etre transparent avec le professionnel qui vous accompagne est ainsi la meilleure manière de vous préparer, car il pourra vous proposer des solutions pour chaque élément particulier de votre dossier et vous aider à optimiser votre profil bancaire.

Déterminer le prêt que l’on veut

A chaque projet, son prêt ! Il est donc important de souscrire un crédit qui s’adapte au mieux à votre situation.

Exemple
Si vous souhaitez changer de résidence principale et acheter une nouvelle maison, un prêt relais peut vous aider. Ce dernier est un crédit sur le court terme qui vous permet d’acquérir un bien immobilier avant de vendre le vôtre, il facilite ainsi la transition.

Comme vu plus haut, il peut être intéressant d’intégrer le coût des travaux à votre prêt immobilier.

Ajouter le montant de vos futurs travaux à votre crédit est en général une idée rentable mais qui peut modifier la nature de votre prêt (plusieurs lignes de crédit par exemple).

Alors n'hésitez pas à simuler votre prêt immobilier en y intégrant le coût de vos travaux pour savoir si cela correspond vraiment à votre projet.

Mais surtout, dans tous les types de projets, un critère reste primordial : la durée du prêt immobilier.
De 5 à 30 ans maximum, la durée de votre prêt influe sur le taux, les mensualités, votre assurance, la nature du crédit... Un prêt sur 10 ans implique de fortes mensualités, mais un taux très bas. Le prêt sur 15 ans permet également des économies significatives sur le coût des intérêts. La plupart des prêts immobiliers sont contractés sur 20 ans car ils permettent généralement de trouver un bon équilibre entre le taux et la mensualité. La limite de l'emprunt est désormais fixée à 25 ans, mais peut être intéressante pour augmenter sa capacité d'emprunt. Enfin, les prêts sur 30 ans ne sont plus accordés à l'heure actuelle.
L’amour est dans le prêt
Le podcast de Pretto
En 2h30, en voiture, au bureau ou en faisant le ménage, peu importe vos préférences : vous serez bientôt un as du prêt immobilier
cover Pretto

Anticiper les difficultés

Accéder à un prêt immobilier est loin d'être une promenade de santé et de nombreuses difficultés peuvent se dresser entre vous et votre projet.

C’est pour cela que vous devez anticiper au maximum !

Exemple

De nombreuses situations peuvent venir ralentir ou bloquer vos démarches.

Si vous cherchez à acheter une maison secondaire, votre banque sera plus frileuse et fera plus attention à votre taux d’endettement.
Pareillement, si vous souhaitez faire un prêt immobilier avec un crédit en cours, votre banque sera bien plus regardante sur votre dossier.

Avoir un projet solide, étayé par un bon dossier, est donc primordial si votre situation sort de l’ordinaire.

Il vous faudra faire également attention aux moindres détails comme la période de l’année durant laquelle vous demandez votre prêt immobilier : chercher un prêt pendant la période des vacances peut influer sur le traitement de votre dossier !

Et même une fois votre prêt obtenu, certains événements de votre vie personnelle peuvent venir changer la donne concernant votre projet immobilier.

Une séparation entre vous et votre co-emprunteur peut vous pousser à prendre le crédit seul, vendre le bien, vous désolidariser de l'emprunt

Soyez donc très clair sur vos intentions de départ lorsque vous vous engagez dans un tel projet !

Ce que vous ne savez peut-être pas

La banque n’est pas la seule à décider

Votre banque, si elle décide de vous accorder votre crédit, vous enverra un document l’attestant. C’est ce qu’on appelle l'accord de principe.
A noter

Ce document atteste bien de l’envie de la banque de vous accorder un prêt avec les conditions dont vous avez préalablement parler. Cependant, avant de pouvoir vous délivrer réellement ce prêt, d’autres acteurs entrent en jeu !

Validation de la garantie, validation de l’assurance… Avant de pouvoir signer l'offre de prêt immobilier, vous devrez d'abord avoir l’approbation de tous les organismes liés à votre crédit ! Pour cette raison, il est possible d'avoir un refus de votre demande même après accord de principe de la banque.

La banque peut demander des contreparties

Il faut savoir que lors de la négociation de votre prêt, il n’y a pas que son taux qui entre en jeu !
Vous pouvez également négocier de nombreuses options de prêt qui peuvent avoir un impact dans la vie de votre crédit : franchise, lissage, prêt gigogne, transférabilité du crédit, modulation d’échéances, report des échéances...
Important
En contrepartie, la banque peut vous demander la domiciliation bancaire.

En d’autres termes, elle demande à ce que vous transfériez tous vos comptes et revenus chez elle afin de devenir votre banque principale.

Elle peut également demander l’achat de parts sociales s’il s’agit d’une banque mutualiste, ou l’achat de produits d’épargne, l’ouverture de comptes pour tous les membres de la famille, etc.

En fonction des contreparties et des options demandées, il peut donc se passer beaucoup de choses sur votre compte en banque une fois les fonds débloqués !

Lors des négociations n’hésitez donc pas à jouer sur différents leviers !

Votre prêt coûte plus cher que les intérêts

Lorsque l’on contracte un prêt, on a tendance à seulement visualiser son coût via les intérêts.

Cependant, un prêt engendre bien d’autres frais annexes :
La loi Scrivener, qui a pour vocation de protéger l'emprunteur, oblige l'établissement bancaire à vous fournir de nombreuses informations, pour que vous soyez le plus informé possible sur toutes ces questions.
A retenir
  • Tous les frais annexes sont agrégés dans un seul et même indicateur (le TAEG) qui vous permet de connaître le coût réel de votre crédit.

  • Au moment de choisir votre crédit, c’est bien de se concentrer sur le taux nominal, mais cela ne doit pas être la seule chose à laquelle être attentif.

  • La comparaison des crédits et l’avis d’un professionnel sont précieux : passer par un courtier vous permet de gagner du temps, de faire des économies, mais surtout d’éviter énormément de stress !
Partagez l'article
avatar
Expert en crédit immobilier

Sur le même sujet

Le lettre de refus est envoyée par la banque si elle n'accepte pas de vous faire un prêt immobilier. Elle vous permet de récupérer le dépôt de garantie payé à la signature du compromis de vente.