1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Prêt immobilier sans CDI
  1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Prêt immobilier sans CDI
Peut-on obtenir un prêt immobilier sans avoir de CDI ?
avatar
Flavio Mazza
Mis à jour le 01 juin 2021
Si être en CDI augmente sensiblement vos chances d’obtenir un emprunt, un “happy ending” est tout à fait possible si votre situation professionnelle est autre. Que vous soyez freelance, chef d’entreprise ou encore intérimaire, vous pouvez obtenir un prêt immobilier en mettant en valeur les atouts de votre profil et en connaissant les points faibles de votre situation pour les neutraliser au maximum.

Pretto vous donne ses bons conseils pour obtenir le crédit tant attendu !

Les banques acceptent-elles les dossiers sans CDI ?

Ce n’est un secret pour personne : les banques sont averses au risque. Elles privilégient les dossiers présentant le plus de garanties afin d’éviter tout défaut de remboursement. Pour ce faire, les établissements bancaires étudient avec attention des indicateurs clés tels que les revenus, la stabilité professionnelle ou la gestion des comptes.

Ainsi, le type de contrat dont vous bénéficiez renseigne implicitement les banques sur la stabilité de votre situation. Une personne en CDI a statistiquement moins de “chances” de voir ses revenus diminuer à courte échéance qu’une personne en CDD ou qu’un freelance, jugés plus précaires.

En tant que fonctionnaire, vous n’avez pas d’angoisse à avoir

Si vous travaillez en tant que contractuel au sein de la fonction publique, vous avez la chance d’être d’un profil intéressant aux yeux des banques. Même sans être titulaire, elles estiment que votre situation financière est suffisamment stable pour être financée. Votre dossier devrait passer sans trop d'embûches, surtout si votre contrat est de longue durée.

En tant que fonctionnaire titularisé, votre situation est particulièrement stable. Vous avez très peu de risques d'être au chômage et l'augmentation de vos revenus est prévisible dans le temps. C'est la situation idéale pour la banque&nbsp! De plus, si vous êtes enseignant, fonctionnaire hospitalier ou territorial, vous bénéficiez d'autres avantages auprès de la banque, comme un organisme de caution spécifique.
Un point d'attention cependant : en tant que militaire, vous faites partie des professions à risque, ce qui va augmenter le coût de l'assurance. Mais là aussi vous disposez de solutions spécifiques.

Pour les autres statuts, il est possible d’emprunter sous certaines conditions

Dans l’ensemble, tous les statuts peuvent théoriquement accéder au prêt. Ce sont les particularités de leur situation qui vont définir si la demande de financement va recevoir une issue favorable ou non.

Ainsi, l’établissement bancaire va être particulièrement attentif à évaluer la stabilité de votre situation financière. Elle va regarder vos revenus, bien sûr, mais aussi la santé de vos comptes professionnels, le secteur dans lequel vous évoluez… Il faut donc vous préparer à devoir faire un peu plus de paperasse, et surtout à devoir montrer patte blanche.

Il est cependant important d’avoir en tête que les banques vont répercuter le risque de défaut plus élevé sur le taux d’intérêt pratiqué.

CDD ou intérimaire, vous ne pourrez pas emprunter seul

Le cas des personnes en CDD ou intérimaires est spécifique car elles ne pourront, a priori, pas bénéficier d’un prêt individuel. Les banques estiment en effet que votre situation n’est pas suffisamment stable dans le temps pour qu’un financement vous soit accordé.
A noter
Lot de consolation, il vous est cependant possible de réaliser un emprunt à deux, si votre co-emprunteur est en CDI. Mais attention, vos revenus ne seront pas pris en compte dans le calcul du taux d’endettement. Cela a donc un fort impact sur votre projet.

En revanche, emprunter à 2 est toujours rassurant pour la banque.

L’amour est dans le prêt
Le podcast de Pretto
En 2h30, en voiture, au bureau ou en faisant le ménage, peu importe vos préférences : vous serez bientôt un as du prêt immobilier
cover Pretto

Les spécificités de votre dossier de demande de prêt en fonction de votre situation professionnelle

Les banques portent une attention particulière à l’étude de votre dossier et connaissent les spécificités propres à chaque statut. Si les avocats ou médecins, par exemple, n'ont pas de CDI, leur profession est réputée pour offrir des revenus importants qui augmentent avec le temps. En fonction de votre situation, les garanties demandées ne seront donc pas les mêmes pour jauger de vos revenus sur le long terme.

Professions libérales : comment obtenir son prêt immobilier ?

Bonne nouvelle, les professions libérales constituent un profil rassurant pour les banques. Avec des revenus généreux, qui tendent à augmenter avec le temps, vous avez un profil qui leur plaît. Les établissements bancaires ont donc tout intérêt à vous octroyer un prêt immobilier en vue de vous fidéliser.

Il est recommandé de justifier d’au moins trois ans d’ancienneté pour témoigner de la pérennité de votre situation professionnelle. Les justificatifs que vous présenterez ont pour objectif de donner une vision de votre activité et de votre situation financière. Vous devrez fournir les déclarations 2035 des dernières années, prouver que vos revenus augmentent, voire justifier de la stabilité de votre secteur.

Ainsi, en fonction de votre statut ou de votre métier, la banque pourra vous accorder le crédit ou refuser le financement. Heureusement, certaines bonnes pratiques vous permettent d’optimiser votre dossier et de mettre toutes les chances de votre côté.

Obtenir un prêt immobilier en tant que chef d’entreprise ou commerçant

Tout comme les autres types de profil, les chefs d’entreprise ou commerçants devront mettre en avant la stabilité de leur activité. Pour ce faire, vous devrez notamment présenter les trois derniers bilans de votre entreprise et montrer que votre activité est ancrée sur un marché porteur. Vos liasses fiscales, relevés de comptes professionnels ainsi que votre Kbis pourront également vous être demandés.

Il vous faut rassurer la banque sur la totalité de votre profil. Il vaut donc mieux connaître les spécificités à l’avance pour anticiper les difficultés.

Obtenir un prêt immobilier en tant que freelance

Si vous êtes auto-entrepreneur en freelance, vous faites l’objet d’un paradoxe : si votre situation est jugée précaire, vous disposez généralement d’un bon niveau de vie. La banque va donc s’attacher à étudier la régularité de vos revenus sur les trois dernières années pour identifier si vous êtes un profil à risque ou non. Vos trois derniers bilans d’activité vous seront demandés.

Pensez, en complément, à mettre en avant les éléments qui suggèrent la stabilité de votre activité. Il peut s'agir de revenus réguliers, récurrence des contrats, clients diversifiés, etc…

Obtenir un prêt immobilier en tant qu’intermittent du spectacle

Les intermittents du spectacle présentent la particularité d’être considérés comme des profils à risque pour la banque.

En vue de constituer votre dossier, vous devrez fournir vos bulletins de salaire sur les dernières années, mois par mois, pour justifier votre situation financière.

Vous allez donc devoir plonger la tête la première dans vos archives. Là aussi, l’anticipation est clé car la banque a besoin d’être rassurée et la constitution de votre projet doit prendre sa réticence en compte.

Obtenir un prêt immobilier quand on est à la retraite

Être à la retraite interroge les banques sur deux points importants :
  • vos revenus sont moins élevés que lors de votre période d’activité et n’ont pas de raison de croître avec le temps
  • les risques de défaut pour cause d’invalidité ou de décès sont plus élevés.

Les conditions d’emprunt proposées par les banques tiennent compte de ces risques. Généralement, la durée d’emprunt est plus courte que sur un crédit proposé à des personnes en activité. A montant emprunté égal, les mensualités seront mécaniquement plus élevées que pour un emprunt étalé sur 5 à 10 ans de plus.

Vous devrez donc présenter des revenus suffisants pour honorer vos échéances. Ce sera votre relevé de retraite qui fera foi auprès des banques pour attester de vos revenus.

A noter
Compte tenu de votre âge, le montant de l’assurance adossée au prêt est également plus important. N’oubliez pas de prendre en compte ce paramètre.

Comment optimiser son dossier de demande de prêt quand on n’a pas de CDI ?

Certains critères viennent consolider votre dossier

Si votre situation professionnelle constitue un bon indicateur, il n’est pas le seul que les banques prennent en compte. Ces dernières s’attachent en effet à étudier votre situation dans son ensemble. Il est ainsi indispensable d’optimiser au maximum les éléments suivants :

  • Un apport personnel supérieur à 10 % du montant que vous souhaitez emprunter
  • Une épargne constituée sur le long terme
  • Un faible taux d’endettement
  • Une situation qui offre des perspectives de long terme sécurisantes et vertueuses (une gestion des comptes exemplaires est ainsi indispensable, par exemple)
Nous vous recommandons d’anticiper votre achat si vous n’êtes pas en CDI ou travailleur indépendant, afin de mettre toutes les chances de votre côté. Si vous empruntez à 2 par exemple, faites une évaluation de votre capacité d’emprunt en gardant en tête ces critères. Ainsi, vous visitez des biens qui correspondent effectivement à votre budget et évitez toute mauvaise surprise.

Le courtier immobilier met votre dossier en valeur

Le courtier immobilier constitue un allié de choix pour valoriser votre demande de financement auprès des établissements bancaires. Son expertise peut jouer en faveur de votre dossier de 2 manières :

  • Il connaît les spécificités des banques et pourra vous conseiller dans l’optimisation de votre dossier de demande de prêt

  • Il a accès aux bons interlocuteurs, ceux qui sont le plus à même de prendre des décisions (le nombre de dossiers dérogatoires accepté est très encadré)

Enfin, l’accompagnement d’un professionnel dans cette période souvent stressante, et particulièrement si votre profil est un peu spécifique, vous permet de voir votre achat d’un oeil serein.

Et comme le courtier est rémunéré au succès, vous ne nous payez que si nous vous obtenons votre crédit !

En bref
  • Si les dossiers qui ne sont pas en CDI constituent un profil plus risqué pour les banques, il est important que vous mettiez en valeur les points forts de votre dossier

  • Des revenus réguliers, une situation stable depuis au moins trois ans et une épargne constituée sur la durée sont des atouts à ne pas négliger

  • Nos Experts crédit se tiennent à votre disposition pour évaluer avec vous les leviers à votre disposition pour mettre en valeur votre dossier

Partagez l'article
avatar
Manager commercial
Sur le même sujet