1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Prêt immobilier sans CDI
  4. Le prêt immobilier en tant que fonctionnaire hospitalier : quels sont vos avantages ?
  1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Prêt immobilier sans CDI
  4. Le prêt immobilier en tant que fonctionnaire hospitalier : quels sont vos avantages ?

Le prêt immobilier en tant que fonctionnaire hospitalier : quels sont vos avantages ?

Vous souhaitez demander un prêt immobilier
seul
.
Vous achetez
votre résidence principale
dans la commune de
Paris
.
  • Simulation gratuite en 3 min
  • Sans inscription ni engagement
  • Résultat instantané

Le meilleur taux pour votre prêt immobilier

Un accompagnement personnalisé par nos experts

Le résultat de votre simulation sans inscription

Vous êtes fonctionnaire hospitalier et avez pour projet d’acheter un bien immobilier ? Considérez-vous comme chanceux, votre profil professionnel intéresse grandement les banques et vous permet d’obtenir des conditions de prêt immobilier très avantageuses.

Mais ce n’est pas tout, votre statut de fonctionnaire hospitalier vous permet aussi d’accéder à d’autres avantages tels qu’une caution gratuite et une assurance de prêt intéressante.

Pourquoi les banques aiment votre statut de fonctionnaire hospitalier ?

Votre statut de fonctionnaire hospitalier fait de vous un avantagé du crédit immobilier. Les banques ont tendance à être plus complaisantes avec vous car votre profil les intéresse fortement. Pour vous séduire, elles seront enclines à vous proposer des conditions de financement avantageuses.

La banque recherche la sécurité de l’emploi

L’un des critères les plus importants aux yeux d’une banque est la stabilité de votre situation et donc la sécurité de votre emploi. En tant que fonctionnaire hospitalier vous avez tout gagné. Votre statut de fonctionnaire cumulé au secteur de la médecine rassure énormément les banques. Ces dernières savent que le secteur hospitalier sera un secteur dont la société aura toujours besoin.

La banque regarde la stabilité des revenus

Bien qu’il ne s’agisse pas du seul élément que les banques examinent pour savoir si oui ou non elles peuvent s'engager avec vous, les salaires sont très importants. Ce sont eux qui permettent de savoir si vous êtes capable d’emprunter via votre taux d’endettement, combien vous pouvez emprunter (votre capacité d’emprunt) et comment vous êtes en mesure de rembourser cette somme (votre mensualité maximale).

En tant que fonctionnaire hospitalier, vos salaires sont donc garantis (il y a très peu de risques que vous soyez au chômage) et prévisibles grâce aux grilles de salaires de la fonction publique. Difficile de faire plus stable !

Quelques points d’attention si votre co-emprunteur n’a pas le même statut que vous

Emprunter à 2 est commun. Nombreux sont ceux qui optent pour cette solution pour pouvoir emprunter plus que ce qu’ils auraient pu s’ils avaient été seuls (ou tout simplement car il s’agit d’un projet de vie mené en couple). Mais attention, ce calcul ne fonctionne pas à tous les coups et votre capacité d’emprunt pourrait être moins élevée que ce que vous aviez prévu en fonction des revenus de votre co-emprunteur.

En effet, en fonction du statut professionnel de votre co-emprunteur, ses revenus pourraient ne pas être pris en compte.

C’est le cas notamment si son salaire est constitué d’un fixe et d’une prime variable. Puisque ses revenus varient généralement d’un mois à l’autre, la banque prêteuse calcule une moyenne des revenus nets sur trois dernières années.

Si votre co-emprunteur exerce une profession libérale, qu’il est chef d’entreprise, intermittent ou encore entrepreneur, il faudra à tout prix justifier la stabilité de son statut et de la pérennité du secteur dans lequel il exerce pour espérer voir ses revenus pris en compte. Généralement, il faut compter minimum trois ans d’ancienneté.

Lorsque votre co-emprunteur est en CDD ou qu’il est intérimaire, ses revenus ne seront pas pris en compte. Il pourra toujours être votre co-emprunteur mais votre capacité d’emprunt sera uniquement calculée sur vos salaires… ce qui peut considérablement modifier votre projet !

De la recherche du bien au crédit
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto

Vous bénéficiez d’une caution spécifique

Votre mutuelle (la MNH - Mutuelle Nationale des Hospitaliers) vous offre la possibilité de profiter d’une caution gratuite pour votre prêt immobilier. Vous n’avez donc pas besoin de recourir à un autre organisme.

Certaines conditions, plutôt strictes, sont toutefois à respecter pour pouvoir profiter de cet avantage. Pour avoir accès à la gratuité de votre caution, vous devez :

  • Avoir moins de 65 ans au moment de la demande de prêt
  • Avoir terminé de rembourser votre prêt avant vos 75 ans

  • Avoir souscrit à la MNH depuis au moins un an

  • Avoir un taux d’endettement inférieur à 35 % (dans la très grande majorité des cas, ceci est une exigence de la banque également)
  • Le montant que vous empruntez et sur-lequel portera la caution doit être compris entre 7 600 € et 900 000 €
  • La durée de remboursement de votre prêt ne doit pas dépasser 30 ans

Il est également important de noter que la MNH ne travaille pas avec toutes les banques. Il est donc impératif pour pouvoir profiter de cet avantage lié à votre statut de fonctionnaire hospitalier de vous adresser à une banque proposant la caution gratuite au travers de la MNH.

Votre courtier immobilier connaît bien votre situation et pourra vous accompagner en prenant en compte ces spécificités.

En tant que fonctionnaire hospitalier, vous pouvez encore optimiser votre dossier de demande de prêt immobilier

Votre statut de fonctionnaire hospitalier vous facilite la tâche pour obtenir un crédit immobilier, certes, mais vous pouvez encore améliorer votre dossier pour aller chercher des conditions de prêt avantageuses.

Présentez un apport de 10 % minimum

L’apport personnel est un élément qui a son importance dans un dossier d’emprunt. Il est vivement conseillé d’apporter au moins 10 % du montant emprunté afin de couvrir les frais de notaire et les frais de garantie.

Non seulement il s’agit à présent d’une condition presqu’essentielle pour les banques, mais cela permet aussi de lui prouver que vous êtes capable d’épargner sur le long terme.

Les banques accordent parfois des prêts à 110 %, autrement dit des prêts sans apport. Néanmoins, suite aux recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) de 2019, ce type de financement se raréfie. Ainsi, être fonctionnaire hospitalier pourrait ne pas suffire à obtenir un prêt immobilier sans apport.

Présentez des comptes bancaires irréprochables

La bonne tenue de vos comptes bancaires est essentielle. Si vous êtes un habitué des découverts bancaires, la banque en le découvrant refusera de vous prêter de l’argent et ce, même si vous êtes fonctionnaire hospitalier.

La banque qui possède vos trois derniers relevés bancaires ne manquera pas de les analyser.

Il s’agira donc d’être prévoyant et d'éviter les défauts de paiement, découverts et commissions d’intervention sur cette période.

Indiquez à la banque que vous allez domicilier vos revenus chez elle

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers sont bas : ce n’est donc pas un produit très rentable pour les banques. Elles s’en servent principalement pour attirer de nouveaux clients.

En lui indiquant que vous allez domicilier vos comptes chez elle, vous disposez d’un argument de poids dans la négociation.

Votre courtier vous accompagne pour obtenir votre crédit immobilier

Le courtier immobilier est votre allié dans la recherche et l’obtention de votre crédit immobilier. Il en connaît tous les rouages et saura répondre à vos questions.

Le contrat professionnel n’est pas le seul critère que regarde la banque

Votre situation professionnelle est certes avantageuse lorsque vous êtes fonctionnaire hospitalier mais vous ne devez pas vous reposer uniquement sur cela. En effet, ce n’est pas le seul critère évalué par les banques, loin de là. La banque examine votre profil minutieusement et tout y passe : situation personnelle, épargne, gestion des comptes, etc.

Elle croise les différents critères pour évaluer le degré de risque qu’elle prendrait en s’engageant avec vous.

Ainsi, vous avez beau être fonctionnaire hospitalier, si vos comptes ne sont pas stables ou que vous ne pouvez pas prouver à la banque que vous êtes capable d’épargner, celle-ci peut tout à fait poser son veto.

Votre courtier le sait et pourra vous indiquer les éventuels points d’attention dans la constitution de votre dossier.

Il sait comment mettre votre dossier en valeur

Le courtier immobilier intervient au tout début de votre projet pour répondre à vos questions et vous aider à monter votre dossier d’emprunt. Ce dossier lui permettra de négocier avec les banques à votre place, les mettre en concurrence et vous obtenir les meilleures conditions de crédit.

Il connaît parfaitement vos problématiques en tant que fonctionnaire hospitalier. Ainsi, il saura vous indiquer la meilleure manière de le mettre en valeur pour le faire correspondre à ce que recherchent les banques.

Toutes les banques ne cherchent néanmoins pas les mêmes choses. Un même profil peut être très intéressant pour une banque et nettement moins pour une autre. Les experts Pretto connaissent les manières de fonctionner de chaque établissement avec lesquels ils travaillent.

Le conseiller qui vous aura été attribué en début de projet (et qui restera le même jusqu’à la fin) saura exactement comment valoriser votre dossier en fonction de l’établissement auquel il s’adresse.

A retenir
  • Le statut de fonctionnaire hospitalier est considéré comme étant avantageux par les banques.

  • La banque recherche la sécurité de l’emploi ainsi que la stabilité des revenus : un apport de 10 % ainsi que des comptes irréprochables doivent être présentés.

  • Votre courtier vous accompagnera et saura comment vous mettre en valeur tout au long de votre projet.

Partagez l'article
avatar
Expert en crédit immobilier
Vous avez une question sur cet article ?
Envoyez nous un message.
Poser une question