1. Le prêt immobilier en tant que fonctionnaire territorial : quels sont vos avantages ?

Le prêt immobilier en tant que fonctionnaire territorial : quels sont vos avantages ?

Vous souhaitez demander un prêt immobilier
seul
.
Vous achetez
votre résidence principale
dans la commune de
Paris
.
  • Simulation gratuite
  • Sans inscription ni engagement
  • Résultat en 3 min

Le meilleur taux de crédit immobilier

Une simulation personnalisée en moins de 5 minutes

Le résultat de votre simulation sans inscription

Vous êtes fonctionnaire territorial et souhaitez acquérir un bien immobilier ?

Vous avez de la chance, les banques apprécient votre profil et seront prêtes à vous offrir des conditions de prêt intéressantes.

Mais ce n’est pas tout. Votre statut de fonctionnaire territorial vous permet aussi de profiter d’autres avantages comme une caution gratuite via votre mutuelle et une assurance de prêt avantageuse.

Pourquoi les banques aiment votre statut de fonctionnaire territorial ?

Les banques apprécient votre statut de fonctionnaire territorial pour plusieurs raisons. Et elles vous le font savoir en vous offrant de bonnes conditions d’emprunt.

La banque recherche la sécurité de l’emploi

Lorsqu’elle examine votre dossier d’emprunt, la banque cherche à savoir si votre situation est stable. Elle s’intéresse notamment à votre emploi. En tant que fonctionnaire territorial vous êtes avantagé. Vous ne serez a priori jamais au chômage et la banque le sait.

En plus de vous voir accorder un prêt immobilier plus facilement, vous pourriez obtenir un très bon taux immobilier grâce à votre situation professionnelle.

La banque regarde la stabilité des revenus

Souvent, lorsque l’on parle de crédit immobilier, on s’imagine que l’élément déterminant dans un dossier est le salaire. Or, cela n’est pas tout à fait vrai puisqu’il existe d’autres critères. Mais cela n’est pas tout à fait faux non plus puisque celui-ci occupe une place importante dans un dossier d’emprunt.

En effet, le salaire remplit un rôle clé puisque c’est lui qui permet de calculer votre capacité d’emprunt. Il s'agit du montant maximal que vous pourrez emprunter. De là découle votre mensualité maximale, c’est-à-dire combien vous serez en mesure de rembourser au maximum chaque mois sans mettre en danger votre niveau de vie.

En tant que fonctionnaire territorial, non seulement vos salaires sont stables puisque il y a peu de risques que vous soyez au chômage mais en plus ils sont prévisibles. En effet, contrairement à une situation professionnelle classique, l’évolution de vos salaires est définie par une grille précise.

Quelques points d’attention si votre co-emprunteur n’a pas le même statut que vous

Nombreux sont les emprunteurs qui choisissent d’emprunter à deux.

Plusieurs raisons à cela : cela peut être un désir de mener ce projet à deux ou bien une solution pour emprunter une somme plus importante que ce que vous auriez pu emprunter à l’origine.

S’il s’agit pour vous de la seconde raison, vous devez être vigilant. Ce calcul ne fonctionne pas toujours en fonction des revenus de votre co-emprunteur. Selon son statut, ses revenus pourraient ne pas être pris en compte par la banque et cela pourrait ne pas augmenter même d’un euros votre capacité d’emprunt.

Si le salaire de votre co-emprunteur est constitué à la fois d’une partie fixe et d’une prime variable, la banque ne pourra pas le prendre en compte comme un salaire normal. En effet, le fait qu’il puisse varier d’un mois à l’autre amène la banque à calculer une moyenne de ses revenus nets sur les trois dernières années écoulées.

Si votre co-emprunteur est chef d’entreprise, entrepreneur, profession libérale ou intermittent, l’enjeu pour vous sera de prouver la stabilité de sa situation pour que ses revenus soient pris en compte. Le secteur dans lequel ce dernier travaille a une importance clef. Un minimum de trois ans d’ancienneté est exigé dans une situation pareille afin de permettre à la banque de se faire une idée du niveau de fiabilité de sa situation.
Si votre co-emprunteur est en CDD ou qu’il est intérimaire, la banque ne prendra pas en compte ses revenus, peu importe le secteur dans lequel il exerce, sauf cas très spécifiques.

Dans tous les cas, que ses revenus soient pris en compte par la banque ou non, celui-ci pourra toujours être votre co-emprunteur. Cependant, il ne participera pas à augmenter votre capacité d’emprunt puisque celle-ci sera uniquement calculée sur vos salaires…

De la recherche du bien au crédit
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !

Vous bénéficiez d’une caution spécifique

En tant que fonctionnaire territorial, vous avez l’opportunité de profiter d’une mutuelle vous donnant accès à une caution gratuite pour votre crédit immobilier. Cela vous évite d’avoir recours à une hypothèque.

Pour pouvoir bénéficier de cet avantage proposé par votre mutuelle, la Mutuelle Nationale Territoriale (MNT) en partenariat avec le Crédit Social des Fonctionnaires (CSF), votre prêt doit être d’une durée comprise entre 25 ans et 30 ans et vous devez avoir moins de 40 ans au moment de la demande de prêt.

En tant que fonctionnaire territorial, vous pouvez encore optimiser votre dossier de demande de prêt immobilier

Le fait que votre statut de fonctionnaire territorial vous rende l’accès à un crédit immobilier plus simple ne doit pas vous empêcher d’optimiser votre dossier au maximum. Cela serait dommage puisque vous pourriez obtenir des conditions de prêt encore plus avantageuses.

Présentez un apport de 10 % minimum

L’apport personnel n’est pas à négliger dans un dossier d’emprunt. Il est fortement conseillé, voire obligatoire, d’apporter au minimum 10% du montant que vous empruntez. Ces 10 % correspondent aux frais de notaire et aux frais de garantie.

En plus d’être quasiment obligatoire, l’apport personnel permet de prouver à la banque que votre situation vous a permis d’épargner.

Si vous n’êtes pas capable de présenter à votre banque un apport personnel, il arrive parfois qu’elle accepte de vous accorder un prêt à 110 %, autrement dit un crédit sans apport.

Cependant, suite aux recommandations faites par le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) en 2019, les banques sont limitées dans le nombre de dossiers dérogatoires, ils sont donc plus difficiles à obtenir même avec un statut avantageux comme le vôtre.

Présentez des comptes bancaires irréprochables

Une tenue de vos comptes bancaires irréprochable est obligatoire pour obtenir un prêt immobilier. S’il vous arrive souvent de vous retrouver à découvert, être fonctionnaire territorial ne suffira pas à vous sauver.

Vos trois derniers relevés bancaires devront être transmis à la banque dans votre dossier d'emprunt. Soyez sûrs que celle-ci s'en servira pour vérifier ce point. Vous devez donc prévoir le coup et éviter à tout prix les défauts de paiement, découverts et commissions d’intervention pendant cette période.

Indiquez à la banque que vous allez domicilier vos revenus chez elle

Les intérêts constituent la rémunération des banques. Puisque les taux sont bas en cette période, le crédit immobilier n’est pas un produit très rentable pour elles. Cependant, celles-ci continuent de le proposer car il leur permet de gagner de nouveaux clients.

Pour bénéficier d’un avantage dans vos négociations, une bonne solution est de lui indiquer que vous allez domicilier vos comptes chez votre banque prêteuse.

Votre courtier vous accompagne pour obtenir votre crédit immobilier

Le courtier immobilier vous épaule dans la recherche et l’obtention de votre crédit immobilier. Expert dans son domaine, il est le professionnel le plus à même de répondre à vos questions et de vous donner des conseils.

Le contrat pro n’est pas le seul critère que regarde la banque

Il ne suffit pas de compter sur le fait que vous êtes fonctionnaire territorial pour obtenir un prêt immobilier. Votre statut professionnel est certes important, mais ce n’est pas un passe droit. D’autres critères seront tout aussi importants aux yeux des banques. Il est donc important de se souvenir que celles-ci examinent un profil dans son ensemble.

Chaque détail compte à ses yeux pour estimer le risque qu’elle prend à vous prêter de l’argent. De cette manière, vous avez beau être fonctionnaire territorial, elle va étudier de nombreux critères : votre situation financière dont nous avons déjà parlé, mais aussi votre taux d’endettement, votre situation familiale, la faisabilité de votre projet etc.

Votre courtier connaît tous les critères de la banque et il saura vous conseiller s’il voit des points potentiellement bloquants.

Il sait comment mettre votre dossier en valeur

Votre courtier immobilier est présent tout au long de votre projet. Il vous familiarise avec le monde complexe du crédit immobilier et vous aide à monter le meilleur dossier d’emprunt possible.

À l’aise avec votre profil de fonctionnaire territorial, il saura exactement ce que les banques attendent de voir apparaître dans votre dossier et s’en servira pour mettre les établissements en concurrence.

Chaque banque a sa propre politique commerciale. Ainsi, votre profil pourrait être très intéressant pour une banque et ne pas l’être pour une autre. Les experts Pretto connaissent bien les exigences de chaque banque avec lesquelles ils travaillent.

Votre conseiller (celui qui vous prendra en charge du début de projet jusqu’à sa fin) saura précisément sous quel angle aborder les banques pour mettre toutes les chances de votre côté.

A retenir
  • Le statut de fonctionnaire est considéré comme étant stable et sûr, ce qui facilite l'obtention de son prêt immobilier. Il bénéficie notamment d'avantages comme la caution gratuite par exemple.

  • Afin d'optimiser son dossier d'emprunt, il existe plusieurs solutions : présenter un apport de 10 % minimum ou une assurance etc...

  • L'accompagnement par un courtier peut être un réel plus : il saura comment mettre en valeur votre profil, notamment grâce à son expertise.

Partagez l'article
avatar
Manager commercial
Vous avez une question sur cet article ?
Envoyez nous un message.
Poser une question

Sur le même sujet