1. Comment obtenir un prêt immobilier en étant intérimaire ?

Comment obtenir un prêt immobilier en étant intérimaire ?

Vous souhaitez demander un prêt immobilier
seul
.
Vous achetez
votre résidence principale
dans la commune de
Paris
.
  • Simulation gratuite
  • Sans inscription ni engagement
  • Résultat en 3 min

Le meilleur taux pour votre prêt immobilier

Un accompagnement personnalisé par nos experts

Le résultat de votre simulation sans inscription

Travailler en tant qu’intérimaire a des avantages mais aussi des inconvénients. Parmi ces derniers, l’instabilité des périodes de travail et donc des revenus peut poser problème lors de la sollicitation d’un prêt immobilier.

Peut-on obtenir un prêt immobilier sans cdi avec le statut d’intérimaire ? Comment mettre son dossier de prêt en valeur ? Pretto vous présente ses solutions pour décrocher votre prêt immobilier en travaillant en intérim.

Les banques recherchent les situations stables dans la durée

Ce n’est un secret pour personne, il est plus difficile pour un intérimaire de souscrire à un crédit immobilier. En effet, en l’absence de missions, vous ne travaillez pas et vous n’avez donc pas de revenus. Ce qui constitue un risque pour l’établissement prêteur.

L’objectif prioritaire d’un établissement bancaire lors du financement d’un prêt immobilier est de s'assurer du remboursement des sommes prêtées à échéance.

La banque va donc étudier scrupuleusement votre situation financière afin d’établir votre solvabilité. Pour cela, votre situation et votre stabilité professionnelle est donc très importante car elle détermine vos salaires qui, dans la plupart des cas, correspondent en grande majorité à la totalité de vos revenus.

La banque va regarder la stabilité de vos contrats d'intérim

En tant qu’intérimaire, votre profil a tendance à refroidir les banques. En effet, la continuité de votre emploi n’est pas assurée. Ce sont généralement des contrats de courte durée, qui répondent à une demande ponctuelle des entreprises. Il n’y a pas de certitude pour la banque que vous décrochiez une mission dans le futur, ce qui pourrait entraîner des impayés.

De plus, le montant de vos salaires peuvent varier d’une mission à l’autre. Il est donc difficile d’établir votre capacité d’emprunt et de remboursement.

Malgré cela, il est toutefois possible de prétendre à un prêt immobilier en tant qu’intérimaire. Attendez-vous cependant à ce que vos salaires ne soient pas pris en compte dans votre capacité d’emprunt.

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, nous vous conseillons de vous tourner vers votre banque historique, car elle vous connait et a du recul sur votre situation financière.

Bon à savoir
En effet, la principale motivation de la banque qui vous accorde un prêt est de se faire rembourser aux échéances, mais si elle flaire un risque de perte de revenus, il est clair qu’elle ne vous accordera pas le prêt.

Votre secteur d’activités passe par des agences d’intérim, dépendant des offres d’emplois : lorsque l’agence d’intérim ne vous présente pas d’offres d’emplois, vous ne recevez pas de revenus.

Et qui dit perte de revenus, dit potentielle insolvabilité. C’est bien toutes ces raisons qui poussent les banques (pour celles qui acceptent d’aller plus loin) à redoubler de vigilance lorsqu’il est question de crédit pour un intérimaire.

De la recherche du bien au crédit
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto

Comment justifier votre stabilité professionnelle ?

Bien que pour les intérimaires, il soit plus difficile de prétendre à un crédit immobilier, ceci n’est pas impossible.

La stabilité professionnelle est donc l’un des premiers critères pris en compte par la banque pour l’accord d’un prêt immobilier. En tant qu’intérimaire, vos périodes d’activités et de chômages sont primordiales.

En principe, les banques exigent une continuité d’exercice au moins sur les 3 dernières années (parfois sur 5). Il est donc nécessaire que vous ayez travaillé à temps plein sur cette période.

L’attention portée par les banques sur la solidité de votre dossier sera ainsi plus pointilleuse que pour une personne en CDI. Pour espérer décrocher votre prêt immobilier, un travail continu sur cette période, sans aucune période de chômage, sera un plus.

A noter
Si vous êtes en portage salarial avec une certaine ancienneté (entre 3 et 6 ans), vous aurez plus de chances d'obtenir votre prêt immobilier, même si les banques restent frileuses avec ce genre de profil professionnel.

Le secteur d’activité sur lequel vous travaillez est également étudié. En effet, les banques vont préférer un secteur économique "dynamique et porteur”, toujours dans le souci de récupérer les sommes prêtées. Avec la crise sanitaire actuelle, certains domaines comme la restauration ou l'hôtellerie sont considérés à risque.

Vous aurez donc, en tant qu’intérimaire, plus de difficulté à obtenir un prêt immobilier. Il est nécessaire de montrer patte blanche et de présenter un bilan financier solide. Nous vous conseillons de vous faire accompagner par un professionnel du crédit qui facilitera vos démarches.

Comment optimiser votre dossier en tant qu’intérimaire ?

Emprunter à 2 est essentiel pour les banques

Obtenir un prêt immobilier pour un intérimaire est généralement compliqué. Pretto vous donne toutes les astuces qu’il vous faut pour vous aider à optimiser au mieux votre dossier avant de le présenter.

Vos salaires sont rarement pris en compte même en justifiant une activité professionnelle stable sur plusieurs années. Une des solutions existantes est d’emprunter à deux.

Comme pour tout dossier d'emprunt, la banque va étudier votre taux d’endettement (maximum 35 %), votre apport personnel et le montant de votre reste à vivre. Dans le cas d’un co-emprunt, les salaires des deux co-emprunteurs sont pris en compte.

Il est donc impératif que votre co-emprunteur ait une activité professionnelle stable (CDI, fonctionnaires, certaines professions libérales) et des revenus fixes et permanents. Néanmoins, votre capacité d’emprunt sera réduite, vu que vos salaires ne seront (généralement) pas pris en compte.

Dans la plupart des cas, la banque exigera que le co-emprunteur soit également co-acquéreur. C'est-à-dire que vous achetez un bien pour y vivre à deux. Les co-emprunteurs sont donc généralement des conjoints ou des concubins.

Dans les faits, le co-emprunteur ayant des revenus stables sera considéré comme l’emprunteur principal, et sera désigné pour régler les mensualités de remboursement. Il faut noter cependant que les co-emprunteurs ont les mêmes droits et devoirs, et sont juridiquement sur un pied d’égalité. Ils sont solidaires quant au remboursement du prêt.

Présenter un apport et des comptes bancaires irréprochables

Une fois vos revenus étudiés, la banque sera attentive à votre apport personnel. Il faut qu’il couvre, au minimum les frais liés à votre projet immobilier (frais de notaire + garantie). Ce n’est pas une obligation, mais sachez que les banques sont de plus en plus réticentes à financer les projets qui ne peuvent pas présenter ce niveau d’apport.

Il représente en général environ 10 % du prix du bien. Si vous pouvez apporter 20 % d’apport, vous bénéficiez souvent de conditions d’emprunt préférentielles.

Un apport personnel conséquent est aussi un élément qui permet de rassurer la banque parce qu’elle peut évaluer votre capacité à épargner de manière constante sur le long terme.

De plus, pour consolider votre dossier emprunteur, veillez à présenter des comptes « propres ». En effet, une bonne gestion de vos comptes rassurera votre banquier. Si votre compte présente des dépassements de découverts, des interdictions bancaires ou impayés, cela est mauvais signe et la banque ne vous fera naturellement pas confiance.

Si tel est le cas, n’hésitez pas à prendre le temps avant de déposer votre demande de financement pour présenter des comptes positifs et donner du poids à votre dossier.

En tant que co-emprunteur, la banque va également analyser vos comptes bancaires. Il est donc important que votre situation financière soit irréprochable. Un profil sans découvert est la condition sine qua non pour l’obtention de votre prêt. De même, la justification d’une épargne régulière est un plus. Plus généralement, la banque va chercher à minimiser les risques, et sera rassurée par des comptes bancaires sains sur une période longue.

A savoir

Prenez le soin de monter un dossier solide.

Ce n’est pas forcément une garantie pour vous d’obtenir le prêt, mais si vous prouvez à la banque que vous pouvez rembourser sans problème, elle pourra éventuellement analyser votre dossier.

Le saviez-vous ?
Vous pouvez faire appel au FASTT (Fonds d’Action Social du Travail Temporaire) qui propose des aides pour accompagner les intérimaires dans leur recherche de crédit immobilier. Pour être éligible à ces aides, il faut :
  • Être en mission d’intérim au moment de la demande (ou au moins dans les 30 jours précédents),

  • Justifier de 414 heures d’ancienneté dans l’intérim.

Indiquer à la banque que vous allez domicilier vos revenus chez elle

Outre le gain des intérêts, le prêt immobilier est, pour un établissement bancaire, un produit d’appel qui lui permet d’attirer des clients. La banque cherche donc à domicilier vos revenus chez elle, afin de profiter de l’ouverture de comptes bancaires et de vous proposer des produits d’épargne.

Vous disposez donc d’un levier de négociation qu’il vous faut utiliser. Vous devez de toute façon être domicilié auprès d’une banque, que vous contractez un prêt immobilier ou non, et donc payer pour ses services. Il s’avère ainsi judicieux de changer de banque au moment de contacter votre crédit afin de susciter l'intérêt de l'établissement prêteur.

Votre courtier vous accompagne pour obtenir votre crédit immobilier

Le contrat professionnel n’est pas le seul critère que regarde la banque

Une fois votre statut et votre situation professionnelle étudiée, la banque va analyser votre situation financière et personnelle. Plusieurs critères entrent en compte dans l'obtention du prêt comme l’âge, la nationalité, le lieu de résidence. La banque sera plus encline à accorder un prêt à une personne jeune qu’à une personne âgée par exemple.

Afin d’optimiser l’obtention de votre crédit immobilier, il faut faciliter la vie de votre banquier, et donc lui présenter votre situation le plus clairement possible.

Préparez votre dossier en amont, en lissant vos revenus et en épargnant de manière significative et régulière. Démontrez que vous avez un reste à vivre suffisant. Épurez vos dettes. Apportez toutes les preuves de vos revenus complémentaires. Même en CDI, l’attribution d’un prêt n’est pas garanti, sans une situation financière stable.

En tant qu’intérimaire, votre statut ne plaide pas en votre faveur. Il est donc indispensable que tous les autres voyants soient au vert. Par exemple, vous devez respecter un strict taux d’endettement maximum à 35 %, et justifier d’un reste à vivre suffisant.

Faire appel à un professionnel du crédit, afin qu’il vous aide à optimiser votre dossier de prêt pour montrer à la banque que vous êtes capable de supporter les mensualités de remboursement pour votre prêt immobilier, peut faire pencher la balance de votre côté.

Il sait comment mettre votre dossier en valeur

Nous vous conseillons vivement de faire appel à un courtier si vous souhaitez obtenir un prêt immobilier. Sa mission n’est pas simplement de décrocher le meilleur taux d’emprunt, mais de vous accompagnez et vous aider à construire votre projet. Il vous aidera à présenter le meilleur dossier possible, négociera auprès des banques et s’assurera du déblocage des fonds.

Bon plan

En tant qu’experts dans le domaine du crédit immobilier, les courtiers savent comment vous aider à présenter un dossier solide et à quelles banques ils pourraient présenter votre demande.

Parce qu’ils ont l’habitude de travailler avec elles, ils sauront à quelle banque s’adresser et comment mettre votre profil en valeur.

Chez Pretto, vous êtes accompagnés par un conseiller unique qui connaît votre situation personnelle et sait comment valoriser votre dossier. Il est à vos côtés pour vous aider dans toutes vos démarches et met ses connaissances du secteur bancaire à votre service, pour que votre projet immobilier aboutisse.

A retenir
  • Vous pouvez souscrire un prêt immobilier alors même que vous n'êtes pas en CDI. Il vous faudra un dossier solide qui montre notamment un historique de travail sur les 5 dernières années.

  • Vous devez être en mission au moment de la demande de prêt.

  • Vous pouvez faire la demande de prêts aidés et bénéficier de conditions préférentielles. Vous pouvez faire faire une demande d'aide au FASTT.

Questions - Réponses

Comment obtenir un prêt immobilier en étant intérimaire ?

Pour que la banque accepte de vous accorder un prêt immobilier, vous devez justifier d'une certaine stabilité professionnelle. Vous devez notamment prouver votre stabilité sur plusieurs années.

Certaines banques peuvent aussi demander de justifier au moins 3 années d'exercice en continu.

Quelle banque prête aux intérimaires ?

Les établissements bancaires ne sont pas à la recherche des mêmes profils, mais emprunter en tant qu'intérimaire est compliqué. Vous aurez certainement plus de chances en vous adressant directement à votre banque historique.

Quelles aides pour les intérimaires ?

Pour aider les salariés intérimaires à obtenir un crédit, le FASTT propose différents services et prestations visant à améliorer la vie quotidienne des intérimaires.

Partagez l'article
avatar
Manager commercial
Vous avez une question sur cet article ?
Envoyez nous un message.
Poser une question

Sur le même sujet