1. Primo-accédant : comment trouver le bon prêt immobilier ?

Primo-accédant : comment trouver le bon prêt immobilier ?

Vous souhaitez effectuer votre premier achat immobilier ? Ou bien êtes-vous locataire de votre résidence principale depuis plus de deux ans ?

En tant que primo-accédant, vous allez sûrement devoir faire votre première demande de prêt immobilier pour réaliser votre achat. Quel type de prêt souscrire ?

Comment monter votre dossier de prêt ? On vous dit tout ce que vous avez à savoir pour trouver le bon prêt immobilier.

Les primo-accédants demandent-ils souvent des prêts immobiliers ?

En 2019, plus de 250 000 simulations de prêt immobilier ont été effectuées sur le site de Pretto.

Parmi les différents profils qui se sont alors dessinés, les primo-accédants représentent une majeure partie des emprunteurs souhaitant acheter leur résidence principale. Ils représentent ainsi plus de 75 % des simulations de crédit effectuées sur notre site.

Quel est le profil des acheteurs en France ?

Important

En France, le profil des acheteurs varie en fonction du projet immobilier et de la région.

Le premier achat, qu’il concerne une résidence principale ou un investissement locatif, s’effectue en général vers 32 ans.

Lorsqu’il s’agit d’un achat de résidence principale, et donc, en tant que primo-accédant, la plupart des ménages sont constitués d’un couple (58 %) avec un enfant.

Bon à savoir

Concernant l’aspect financier, le revenu mensuel par acquéreur est d’environ 2 200 €, avec un apport personnel de 20 000 € pour un achat de 200 000 € en moyenne.

À Paris, on constate quelques légères différences. Le premier achat en tant que primo-accédant s’effectue plus tôt, autour de 30 ans, que ce soit seul ou à deux (50 - 50 %). Contrairement aux premiers achats effectués en province, la plupart des emprunteurs n’ont pas d’enfant.

Ils ont généralement un salaire plus élevé (3 600 €) et un apport plus important, de 57 000 € en moyenne pour un achat d’un montant de plus de 330 000 €. On constate donc un taux d’apport de 14 % à Paris contre 8 % en Province.

Quel type de prêt demander en tant que primo-accédant ?

Comme énoncé plus haut, les primo-accédants représentent une grande part des demandes de prêt effectuées pour l’achat d’une résidence principale.

Le saviez-vous ?

En tant que primo-accédant, il est possible de demander n’importe quel type de prêt, que ce soit un prêt immobilier classique, conventionné, ou aidé, avec les mêmes critères que n’importe quel autre emprunteur.

Suivant le profil et les ressources du ménage, il est donc tout à fait possible de passer par un des dispositifs d’accession sociale à la propriété mis en place par l’Etat, comme le Prêt Accession Sociale (PAS) ou le Prêt Social de Location-Accession (PSLA).

Mais le statut particulier de primo-accédant permet également d’accéder à certains types de prêt spécialement réservés au premier achat de résidence principale, afin de faciliter l’accès à la propriété des ménages aux revenus modestes et moyens.
C’est notamment le cas du Prêt à Taux Zéro, ou PTZ, qui permet aux primo-accédants d’acquérir un bien immobilier en bénéficiant d’un crédit sans avoir à payer d’intérêts. Soumis à conditions de ressources, ce prêt aidé reste accessible à la plupart des ménages et peut être formulé auprès de n’importe quelle banque.

Il concerne l’achat de biens immobiliers neufs ou nécessitant d’importants travaux (au moins 25 % du coût total de l’opération), et doit impérativement être complété par un autre prêt, aidé ou non.

Comment monter votre dossier de prêt immobilier pour votre premier achat ?

Comme pour toute demande de prêt, vous allez devoir monter un dossier pour justifier de votre situation. Avis d’imposition, bulletins de salaires, quittances de loyer, taxe d’habitation, relevés de comptes… la banque va devoir étudier un grand nombre de documents afin de déterminer votre profil d’emprunteur.

C’est à partir de ce profil qu’elle pourra vous proposer une offre de crédit adaptée, avec un taux à l’image de votre profil et votre projet !

Comment prouver que vous êtes primo-accédant pour votre prêt immobilier ?

Si vous souhaitez bénéficier d’un Prêt à Taux Zéro, vous allez devoir fournir un certain nombre de pièces complémentaires afin de prouver votre statut de primo-accédant.

Attention

Pour vous accorder un tel prêt, la banque doit avoir la preuve que vous effectuez bien votre premier achat de résidence principale, du moins, que vous êtes locataires depuis plus de deux ans.

Pour ce faire, vous allez devoir remplir une fiche de renseignements spécifique, et joindre différentes pièces justificatives en fonction de votre situation, notamment, votre résidence principale actuelle.

Premièrement, vous devrez joindre à votre dossier une déclaration sur l’honneur de primo-accession, un document à valeur juridique par lequel vous vous engagez à ne pas effectuer de fausse déclaration.

Ensuite, suivant la nature de votre dernière résidence principale, vous allez devoir fournir différents justificatifs :

Si vous êtes locataire de votre résidence principale  :

  • Le ou les contrats de location (bail) correspondants au logement actuel ainsi qu’aux deux années précédant la demande de prêt ;

  • La dernière quittance de loyer de votre logement actuel ainsi qu’une quittance par semestre (deux par an) pour les deux dernières années ;

Des documents attestant que ce ou ces logements étaient bel et bien votre résidence principale, au choix entre :

  • avis d’impôts sur le revenu, taxe d’habitation (1 au choix) ;

  • attestation de responsabilité civile, factures d’énergie, téléphone (2 concordants au choix) ;

  • carte d’identité, passeport, attestation de carte vitale, permis de conduire, carte grise (2 concordants au choix).

Découvrez le Phare, la newsletter de Pretto.

2 emails par mois pour éclairer votre achat immobilier. Analyse du marché, conseils... vous ne naviguerez plus à vue !

Si vous êtes hébergé par vos parents ou chez un autre proche :

  • Une attestation sur l’honneur de l’hébergeur, joint d’une copie de sa carte d’identité ;

  • Une justification de non-propriété de la résidence principale (contrat de location et quittances de loyer ou taxe foncière mentionnant le nom de l’hébergeur) ;

Si votre résidence principale est un logement de fonction :

Une attestation employeur couvrant la période de deux ans (la banque croisera alors les informations avec vos bulletins de salaires)

Votre courtier immobilier vous aide à obtenir votre prêt en tant que primo-accédant

Avec un âge moyen de 32 ans, les primo-accédants sont généralement des jeunes actifs, qui n’ont pas encore réalisé d’autres investissements et n’ont pas forcément une épargne conséquente (15 000 € en moyenne).

A noter

Bien que la jeunesse soit un bon argument auprès des banques, c’est une demande de prêt qui doit être appuyée par un sérieux dossier, qui justifie d’une situation professionnelle stable et d’un projet immobilier qui correspond véritablement à la capacité d’emprunt du ou des emprunteurs.

D’autant plus si vous n’avez pas d’apport ! Les banques sont dans tous les cas particulièrement pointilleuses quant au taux d'endettement (33 % maximum) et au saut de charges. Si vous souhaitez en plus bénéficier d’un prêt aidé tel que le PTZ, vous allez devoir justifier de votre statut de primo-accédant, comme expliqué plus haut.

Notre premier conseil est donc de bien évaluer votre capacité d’emprunt et les aides auxquelles vous avez droit, sachant que le montant emprunté devra correspondre au prix du bien et aux frais d’agence, de notaire et de garantie.

Une demande de prêt réaliste sera toujours mieux reçue par les banques. Une fois ce premier travail effectué, vous allez devoir comparer les offres des différentes banques pour obtenir le meilleur prêt pour vous, avec ou sans PTZ !

A savoir

Que ce soit pour monter votre dossier ou vous aider à faire jouer la concurrence, faire appel à un courtier immobilier vous permet de faciliter votre premier achat.

Vous bénéficiez des conseils d’un professionnel du crédit immobilier, qui vous aide à monter un dossier solide et complet, quel que soit le type de prêt auquel vous souhaitez souscrire.

Il vous aide à formuler une demande de prêt adaptée, en fonction de vos ressources et vos besoins, ce qui multiplie vos chances de voir votre prêt vous être accordé.

Mais surtout, il négocie pour vous la meilleure offre de prêt auprès d’un grand nombre de banques ! Un courtier immobilier vous offre ainsi un accompagnement et des conseils adaptés à votre profil de primo-accédant.

A retenir
  • Les primo-accédants constituent une grande partie des demandes de prêts effectuées pour l’achat d’une résidence principale.

  • Ils peuvent prétendre à n’importe quel type de prêt, notamment le PTZ qui est leur est spécialement réservé.

  • Pour en bénéficier, il faut pouvoir prouver son statut de primo-accédant au moment de la constitution de la demande de prêt avec des justificatifs précis.

  • En faisant appel à un courtier immobilier, vous êtes sûrs d’avoir un dossier complet pour votre demande de prêt !

Mis à jour le 16 novembre 2020
avatar
Lauriane Potin
Content Manager
Sur le même sujet