1. Accueil
  2. Acheteur immobilier
  3. Primo-accédant
  4. Quels sont les avantages Ă  ĂȘtre primo-accĂ©dant ?
  1. Accueil
  2. Acheteur immobilier
  3. Primo-accédant
  4. Quels sont les avantages Ă  ĂȘtre primo-accĂ©dant ?

Quels sont les avantages Ă  ĂȘtre primo-accĂ©dant ?

Vous souhaitez demander un prĂȘt immobilier
seul
.
Vous achetez
votre résidence principale
dans la commune de
Paris
.
  • Simulation gratuite en 3 min
  • Sans inscription ni engagement
  • RĂ©sultat instantanĂ©

Trouvez le meilleur taux pour votre prĂȘt !

Bénéficiez d'un accompagnement personnalisé !

Obtenez le résultat de votre simulation en 5 min !

AprÚs une longue réflexion, vous avez pris votre décision. Vous voulez bùtir votre patrimoine ou avoir un endroit rien qu'à vous et à votre nom. Oui, vous avez décidé de devenir propriétaire !

Vous cherchez Ă  dĂ©terminer si votre situation vous permet d'ĂȘtre finançable, et pour quel montant ?

Etant donnĂ© que c’est la premiĂšre fois que vous accĂ©dez Ă  la propriĂ©tĂ©, vous ĂȘtes considĂ©rĂ© comme Ă©tant primo-accĂ©dant.

Néanmoins la notion de primo-accédant ne se limite pas qu'à ça et recouvre des réalités beaucoup plus vastes. Elle donne également lieu à de nombreux avantages. Ce que Pretto va vous expliquer en détail ici et maintenant.

website/content/giphy-primo-accedant

Être primo-accĂ©dant, qu'est-ce que ça signifie ?

Le terme désigne donc toutes les personnes ou les couples qui accÚdent pour la premiÚre fois à la propriété.

Définition du primo-accédant

Si l’on s’en tient Ă  une dĂ©finition terre-Ă -terre du terme primo-accĂ©dant, il dĂ©signe toutes les personnes ou les couples qui accĂšdent pour la premiĂšre fois Ă  la propriĂ©tĂ©. Mais dans les faits, c’est beaucoup plus que ça.

En effet, vous ĂȘtes considĂ©rĂ© comme primo-accĂ©dant lorsque :

  • vous rĂ©alisez un premier achat immobilier.
  • vous n’avez pas Ă©tĂ© propriĂ©taire d’une rĂ©sidence principale au cours des deux annĂ©es prĂ©cĂ©dant votre achat immobilier. A noter, si vous souhaitez acheter un logement avec votre conjoint il est obligatoire que lui aussi respecte cette condition.
    Il est important de comprendre que le statut de primo-accĂ©dant ne peut s’appliquer qu’aux rĂ©sidences principales. Rien ne vous empĂȘche de bĂ©nĂ©ficier de ce statut si vous possĂ©dez des maisons secondaires ou que vous rĂ©alisez des investissements locatifs. Peu importe Ă©galement que vous ayez dĂ©jĂ  Ă©tĂ© propriĂ©taire.

Vous ĂȘtes considĂ©rĂ© comme primo-accĂ©dant si vous ĂȘtes locataire de votre rĂ©sidence propriĂ©taire depuis plus de 24 mois.

De la recherche du bien au crédit
Soyez prĂȘt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont rĂ©unis dans un ebook gratuit !
cover Pretto

Quel budget pour un primo accédant ?

Que vous soyez primo-accĂ©dant ou non vous devez soigneusement Ă©valuer votre budget afin de savoir Ă  quel montant de prĂȘt immobilier vous pouvez prĂ©tendre.

Plus votre projet est précis et mieux vous saurez quelle direction prendre. Evaluez le montant de votre emprunt afin de déterminer votre budget, et renseignez-vous pour savoir à quelles aides vous pouvez prétendre.

Cela vous facilitera énormément les démarches qui suivront.

Certaines aides sont accessibles grùce au statut de primo-accédant

Étant donnĂ© que l’achat d’un bien immobilier reprĂ©sente un investissement consĂ©quent, il est possible, en tant que primo-accĂ©dants de se tourner vers des dispositifs d’aides.

En effet, afin d’accĂ©der Ă  un financement viable, l’Etat propose diverses solutions :

  • PTZ ;

  • Les prĂȘts des collectivitĂ©s territoriales ;

  • Le prĂȘt accession sociale ;

  • Le prĂȘt Action logement ;

  • Le prĂȘt Épargne Logement.

Le prĂȘt Ă  taux zĂ©ro, l’aide aux primo-accĂ©dants la plus connue

Le prĂȘt Ă  taux zĂ©ro ou PTZ est un prĂȘt aidĂ© par l'Etat. Comme son nom l’indique, le PTZ vous permet d’emprunter une certaine somme d’argent Ă  0 % : l'Etat paye directement les intĂ©rĂȘts auprĂšs de la banque.

Le PTZ est accordé sous conditions. L'une de ces conditions est de ne pas avoir été propriétaire de son domicile au cours des deux derniÚres années.

Par ailleurs, vos revenus ne doivent pas dĂ©passer un niveau maximal. Celui-ci est fixĂ© en fonction de la composition de votre foyer fiscal et de la zone oĂč se situe votre futur logement.

Autre condition indispensable : le PTZ est destinĂ© exclusivement Ă  l’acquisition d’une rĂ©sidence principale. Le logement doit devenir votre rĂ©sidence principale au plus tard un an aprĂšs la fin des travaux ou son achat.

Les prĂȘts des collectivitĂ©s territoriales, votre commune vous aide pour l’achat de votre premier bien

Vous pouvez Ă©galement profiter de prĂȘts immobiliers ou de subventions accordĂ©s par les communes, rĂ©gions et dĂ©partements. Comme dans le cas du PTZ, ces prĂȘts sont conditionnĂ©s Ă  l’achat d’une rĂ©sidence principale ainsi qu’à des revenus limitĂ©s.

Exemple

La ville de Paris par exemple propose le PrĂȘt Paris Logement Ă  0 % destinĂ© aux primo-accĂ©dants, et cumulable avec un PTZ. D'autres communes comme Rennes, proposent mĂȘme des parcours simplifiĂ©s pour l'achat de votre premiĂšre rĂ©sidence principale.

Pour savoir si de telles aides existent dans la commune oĂč vous souhaitez acheter, et si vous pouvez en bĂ©nĂ©ficier, vous devez vous renseigner auprĂšs de votre mairie.

Le prĂȘt accession sociale

Le PrĂȘt Accession Sociale partage de nombreuses similaritĂ©s avec le PTZ. Tout comme lui, il a pour objectif de faciliter et favoriser l’accĂšs Ă  la propriĂ©tĂ© et est rĂ©servĂ© aux mĂ©nages qui ont des revenus ne dĂ©passant pas un certain plafond. Il doit Ă©galement servir Ă  financer la construction ou l’acquisition d’une rĂ©sidence principale.

Le PAS est remboursable entre 5 et 35 ans. Vous pouvez le souscrire auprĂšs de l'une des banques ayant passĂ© une convention avec l'État. Son taux varie suivant l'Ă©tablissement prĂȘteur, dans la limite de maxima fixĂ©s par la loi.

Par ailleurs, le prĂȘt PAS vous ouvre droit Ă  l'aide personnalisĂ©e au logement (APL) et vous permet de bĂ©nĂ©ficier de frais de notaire rĂ©duits.

Le prĂȘt Action logement

C’est un dispositif qui permet de faciliter le financement d’une rĂ©sidence principale, pour les primo-accĂ©dants notamment.

Il est généralement accordé aux salariés des entreprises du secteur privé cotisant à Action Logement.

C’est aussi un prĂȘt qui est cumulable avec un crĂ©dit principal ou un apport. Le montant de ce prĂȘt ne peut excĂ©der 30 % du coĂ»t total. Du cĂŽtĂ© des organismes bancaires, elles s’engagent Ă  proposer des prĂȘts immobiliers Ă  1 %.

Important

Parmi les salariĂ©s, les primo-accĂ©dants sont considĂ©rĂ©s comme Ă©tant prioritaires pour l’obtention de ce prĂȘt.

Le prĂȘt Épargne Logement

Le PEL est une solution qui peut ĂȘtre intĂ©ressante pour le financement d’un premier logement neuf. Les taux d'intĂ©rĂȘts y sont avantageux et vous pouvez disposer d’un prĂȘt d’un montant maximal de 92 000 euros Ă  rembourser sur une durĂ©e de 2 Ă  15 ans.

Par ailleurs, une demande de prĂȘt est possible seulement si vous avez ouvert un PEL depuis au moins 3 ans.

Le PEL est donc un prĂȘt de complĂ©ment trĂšs utile pour vous aider Ă  concrĂ©tiser votre projet d’accession.

Le primo-accédant et les banques

Les banques favorisent votre profil

Si vous achetez votre premiĂšre rĂ©sidence principale, il y a de fortes chances que vous soyez un jeune emprunteur. C'est un profil intĂ©ressant pour la banque, qui voit le prĂȘt immobilier comme un moyen de fidĂ©liser ses clients sur le long terme.

Mais votre Ăąge est Ă©galement un avantage auprĂšs de l'assurance, qui reprĂ©sente l'un des coĂ»ts les plus importants de votre emprunt. Les primes d'assurance mensuelles sont Ă©galement dĂ©finies par un taux, pour lequel de nombreux critĂšres sont pris en compte afin de dĂ©terminer le risque que vous reprĂ©sentez pour l'assurance. A priori, plus vous ĂȘtes jeune et plus l'assurance est rassurĂ©e.

Si vous souhaitez passer par l'assurance de la banque, il y a de fortes chances qu'elle vous propose une assurance groupe, dont les catégories sont définies par l'ùge. Là-aussi, la différence de prix est significative.

L’accĂšs au prĂȘt 110% grĂące au statut de primo accĂ©dant

Vous le savez, dans la plupart des cas, pour vous accorder un crĂ©dit immobilier les banques demandent de fournir un apport d’environ 10% de la valeur du bien. Il sert Ă  couvrir au minimum les frais de notaire et de garantie.

Mais il existe des exceptions et les banques peuvent vous accorder un prĂȘt sans apport : on parle alors d’un financement Ă  110 %. Si vous ĂȘtes jeune et que vous n’avez pas eu le temps d’épargner, les banques le comprennent.

Economisez sur les frais

En tant que primo-accĂ©dant, certaines banques sont susceptibles de vous faire une rĂ©duction sur certains frais. Vous ĂȘtes jeune et c’est votre tout premier achat immobilier. C’est une aventure longue, les banques sont donc enclines Ă  vous offrir des rĂ©ductions et ont tout intĂ©rĂȘt Ă  vous garder.

Certaines banques sont ainsi prĂȘtes Ă  rĂ©duire, voire offrir les frais de dossier. Elles peuvent Ă©galement proposer des produits, autres que le prĂȘt immobilier, adaptĂ©s aux profils jeunes.

NĂ©anmoins, mĂȘme si les plus jeunes sont forcĂ©ment des primo-accĂ©dants ça ne veut pas dire que tout les primo-accĂ©dants sont jeunes. En fonction de votre profil, les offres peuvent varier d’un Ă©tablissement Ă  l’autre.

C’est notamment le rĂŽle du courtier de mettre votre dossier en valeur en fonction de votre profil, afin de vous orienter vers l’établissement le plus adaptĂ© Ă  votre situation.

Votre courtier immobilier vous accompagne

En tant que primo-accĂ©dant, vous avez la possibilitĂ© d’avoir recours Ă  un courtier en immobilier. En effet c’est une aide Ă  ne surtout pas nĂ©gliger. Il vous accompagne pour le montage de votre dossier et nĂ©gocie en votre nom auprĂšs de la banque afin d'obtenir les meilleures options pour votre emprunt.
Soyez sĂ»r qu’il fera son possible pour que vous puissiez bĂ©nĂ©ficier du meilleur accompagnement. Chez Pretto, l’accompagnement est deux fois moins cher que chez les courtiers traditionnels : vous payez 950 € pour notre service, quel que soit le montant de votre prĂȘt (hors projets spĂ©ciaux*) ; chez un courtier traditionnel, ce montant s’élĂšve entre 2 000 et 3 000 €. En moyenne, on fait Ă©conomiser 15 000 € Ă  nos clients sur leur crĂ©dit immobilier : idĂ©al pour un primo-accĂ©dant !

A retenir
  • Pour ĂȘtre considĂ©rĂ© comme un primo-accĂ©dant, vous devez acheter pour la premiĂšre fois, ou ne pas ĂȘtre propriĂ©taire de votre rĂ©sidence principale depuis plus de 2 ans.
  • En tant que primo-accĂ©dant, vous pouvez bĂ©nĂ©ficier de certaines aides Ă  l'emprunt.
  • Les banques sont Ă©galement plus comprĂ©hensives si vous n'avez pas constituĂ© d'apport -mais cela reste une nĂ©gociation difficile ! Faites vous aider d'un courtier immobilier pour prĂ©senter votre dossier sous son meilleur jour.

*Achats en SCI, pour construction et des non résidents

Questions - RĂ©ponses

Quelle est la définition du Primo-accédant?

Le terme de Primo-accĂ©dant dĂ©signe la premiĂšre accession Ă  la propriĂ©tĂ©. Une personne est donc considĂ©rĂ©e comme Primo-accĂ©dant si elle n’a pas Ă©tĂ© propriĂ©taire de sa rĂ©sidence principale durant les deux derniĂšres annĂ©e.

Pour information, le statut de Primo-accĂ©dant est obligatoire pour certaines aides Ă  l’accession, comme le PTZ par exemple.

Quelles aides financiÚres pour les Primo-accédants ?

En tant que Primo-accĂ©dant, vous ĂȘtes Ă©ligible Ă  certaines aides financiĂšres dans le cadre de l’acquisition d’un premier logement. Ces financements sont toutefois soumis Ă  des conditions liĂ©es aux ressources ou au type de bien.

Parmi ces aides, on retrouve plusieurs types de prĂȘts aux taux d’intĂ©rĂȘts trĂšs avantageux : le PTZ ; les prĂȘts des collectivitĂ©s territoriales ; le prĂȘt accession sociale ; le prĂȘt Action Logement ; le prĂȘt Épargne Logement.

Quels autres avantages pour les Primo-accédants ?

Les primo-accédants peuvent notamment réaliser des économies non négligeables en termes de fiscalité.

En effet, la TVA d’un bien immobilier neuf situĂ© dans une zone d’amĂ©nagements et de rĂ©novations urbaines (ANRU) est passĂ©e de 20 % Ă  5,5 % : une bonne nouvelle pour les nouveaux propriĂ©taires.

Partagez l'article
avatar
Experte en crédit immobilier
Vous avez une question sur cet article ?
Envoyez nous un message.
Poser une question