1. Accueil
  2. Acheteur immobilier
  3. Primo-accédant
  4. Achat immobilier : ce que vous pouvez acheter selon votre âge
  1. Accueil
  2. Acheteur immobilier
  3. Primo-accédant
  4. Achat immobilier : ce que vous pouvez acheter selon votre âge

Achat immobilier : ce que vous pouvez acheter selon votre âge

avatar
Jules Stalin
Mis à jour le 15 oct. 2021
Achat immobilier : ce que vous pouvez acheter selon votre âge
Pour beaucoup de gens, acheter un bien immobilier est une étape de vie importante. Si votre situation financière est stable, et si vous avez mis de l’argent de côté, peut-être vous vous demandez peut-être si ce n’est pas le bon moment pour vous lancer et investir dans un bien, qu’il s’agisse d’un projet d’habitat ou d’investissement locatif.

Nous allons vous donner toutes les clés pour vous lancer au bon moment dans le bon projet selon votre âge et votre situation financière et professionnelle.

achat selon age gif

L’investissement immobilier a la côte

Choisir d’investir dans l’immobilier a toujours eu un certain nombre d’avantages. En effet, si vous êtes locataire, vous pouvez finir par voir le paiement d’un loyer comme de l’argent perdu, que vous auriez pu investir dans un bien dont vous feriez l’acquisition. D’autre part, vous dépendez aussi d’un propriétaire, ce qui restreint les possibilités d’aménagement du logement, vous rend dépendant des choix de cette personne extérieure en ce qui concerne par exemple la tenue de travaux, ou la revente de ce bien…C’est l’éternelle question d'acheter ou de louer.

Investir “dans la pierre” plutôt que dans d’autres types de placements représente une forme de pérennité, de stabilité. Vous savez que, si vous faites le bon choix au moment d’acheter, votre bien prendra de la valeur avec les années. Ce qui peut être source d’enrichissement pour vous.

Une conjoncture favorable à l’investissement

Ces dernières années, plusieurs éléments vont dans le sens d’une facilitation de l’investissement dans un bien immobilier. Tout d’abord, de manière générale, les taux d’intérêt proposés par les banques pour les emprunts immobiliers sont au plus bas. Ils sont ainsi tombés à 1,06 % en moyenne au second trimestre 2021, un taux historiquement bas. Votre achat sera donc rentable plus vite, car les coûts qu’il occasionne sont plus bas. Toutefois, les prix sont particulièrement élevés.
Des mesures visent aussi à faciliter l’accès à la propriété, en particulier pour les primo-accédants. C’est le cas du PTZ (prêt à taux zéro), un prêt aidé par l’Etat, qui vous permet, si vous êtes primo-accédant et rentrez dans les critères de revenu, de bénéficier d’un prêt avec un taux d’intérêt nul, pouvant rembourser jusqu’à 40 % de votre logement.
Enfin, d’autres dispositifs, comme le dispositif loi Pinel dans le neuf, ou loi Denormandie dans l’ancien, vous permettent de défiscaliser une partie de votre investissement dans le cas d’un achat locatif.
De la recherche du bien au crédit
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto

Un public de plus en plus jeune et intéressé

De manière générale, la plupart des Français songent sérieusement à investir dans l’immobilier à partir de 30 ans. Mais on remarque aussi que les Français achètent leur premier bien immobilier de plus en plus jeunes.

L’âge moyen du premier achat est passé de 37 ans en 2015 à 32 ans aujourd’hui. C’est la preuve que cet acte est devenu un moment de plus en plus important et symbolique.

Sur un plan financier, vous avez tout intérêt, si vos moyens vous le permettent, à investir dès votre premier CDI. Si vous êtes jeune, dans une situation stable, et en bonne santé, les conditions d’emprunt que votre banque vous proposera seront d’autant plus avantageuses.

A noter
En parallèle de ce rajeunissement de l’âge moyen de premier achat, la durée de remboursement des emprunts tend à être de plus en plus étendue. Près de 70% des nouveaux crédits immobiliers accordés dépassent 20 ans de durée de remboursement. L’apport est également de plus en plus important.

Des étapes d’investissement immobiliers différentes en fonction de l’âge

On commence donc à y voir plus clair sur ce qui rend l’achat d’un bien immobilier attractif, en particulier ces derniers temps. Vient donc maintenant la question suivante : y a-t-il un âge idéal pour acheter ? Il n’y a pas une manière unique d’envisager votre projet d’achat, mais certains indices peuvent vous aider à cerner le moment idéal.

20 ans : constitution de l’épargne

En règle générale, la vingtaine correspond à l’entrée dans le monde professionnel, à l’autonomie, peut-être au premier CDI. Si vous êtes dans cette tranche d’âge, votre salaire n’est peut être pas encore très élevé. Votre profil n’est pas forcément le plus attractif pour les banques, pour qui vous ne présentez probablement pas encore de signes de stabilité suffisants. En revanche, certaines banques ciblent les profils primo-accédants en raison de l’évolution prochaine de leurs revenus. Elles peuvent alors tisser une relation particulière avec l’emprunteur.

Le mieux que vous puissiez faire est de profiter de ces années pour constituer une épargne. Comment ? En essayant d’épargner de manière régulière, même s’il ne s’agit pas de montants importants. Vous verrez qu’au bout d’un moment, votre épargne va devenir conséquente. Une épargne continue est aussi un bon signe pour votre banquier, particulièrement apprécié lorsque vous déposez un dossier de prêt.

Si vous souhaitez épargner, les possibilités sont multiples : vous pouvez opter pour un livret A (plafonné 22 950€), un livret jeune (plafonné à 1600€) ou un LDDS (livret de développement durable et solidaire, plafonné à 12 000€). Vous pouvez aussi tout à fait ouvrir parallèlement une assurance-vie.

30 ans: généralement l’âge du premier achat immobilier

30 ans est en général l’âge des premiers achats immobiliers. Si tout s’est passé sans heurt, vous avez pu constituer une épargne et il est probable votre situation financière soit plus stable que dans la décennie précédente. D’autre part, vous êtes jeune, et avez donc encore du temps devant vous pour rembourser un crédit immobilier. C’est donc le bon moment pour envisager d’investir dans la pierre et vous constituer un patrimoine.

Le choix le plus évident est d’investir pour habiter : privilégiez cette option si vous habitez dans une ville dans laquelle vous comptez rester un certain nombre d’années. Cela peut vous permettre d’envisager par la suite de revendre et d’acheter dans la même ville.

Mais si vous envisagez de déménager dans une autre ville rapidement, ou si la ville dans laquelle vous souhaitez habiter est dans une zone de marché immobilier très tendu, il n’est peut être pas le plus sage d’envisager d’acheter maintenant votre résidence principale.

Toutefois, vous pouvez tout à fait réfléchir à l’investissement locatif, dont le coût sera en partie financé par les loyers que vous percevrez. Dans ce cas, la règle la plus importante est de bien connaître le lieu de votre investissement, afin d’être sûr que votre investissement sera rentable et ne limite pas votre futur achat de résidence principale.

Si vos moyens financiers vous le permettent, une fois ce premier achat sécurisé et l’emprunt en cours de remboursement, continuez à constituer votre épargne. Celle-ci pourra vous permettre d’acheter un autre bien par la suite, ou bien d’envisager de revendre pour acheter un bien plus cher.

De 40 ans à 55 ans : l’âge de la diversification

Une fois la résidence principale achetée, et le premier investissement locatif effectué, vous pouvez diversifier vos placements. La clé est de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. Vous pouvez opter pour les SCPI, pour les actions, ou encore pour l’achat d’une résidence secondaire.

A partir de 55 ans : l’accès au crédit se complexifie

A partir de 55 ans, vous rentrez dans une période où l’accès au crédit sera plus difficile. En effet, vous vous approchez de l’âge de la retraite, ce qui offre une perspective de revenus moins élevés. Pour une banque, votre santé est considérée comme plus fragile. Celle-ci vous proposera des conditions d’emprunt parfois moins avantageuses, en particulier en ce qui concerne l’assurance emprunteur.

Si vous avez les moyens d’envisager un achat, pensez à une résidence secondaire, qui peut être rentabilisée en partie via une location saisonnière. Vous pourriez même l’envisager comme un lieu où prendre votre retraite. Car l’immobilier est un excellent moyen de préparer sa retraite ! De plus, l’assurance emprunteur est une protection pour vous et votre famille.

65 ans: un coût de l’assurance plus élevé

En prenant de l’âge, les conditions d’accès à l’emprunt immobilier sont de plus en plus complexes.

A partir de 65 ans, la banque va réclamer des garanties d’assurance, ce qui peut rendre le coût d’un crédit prohibitif. De plus, en règle générale, les banques ne prêtent plus à des clients de plus de 75 ans, votre marge de manœuvre est donc rétrécie ce qui limite votre capacité d’emprunt.

Questions/Réponses :

Quel est le meilleur âge pour investir ?

La meilleure décennie pour investir est la trentaine : vous êtes alors pour la banque un profil jeune mais ayant déjà acquis de la maturité et de la stabilité. Néanmoins, au cours de votre vie, des possibilités d’investissement différentes s’ouvriront, en fonction de vos besoins et de vos moyens : résidence principale, investissement locatif, résidence secondaire, scpi...

Comment investir quand on est jeune ?

Il n’est jamais trop tôt pour commencer à épargner : le mieux, si vous êtes jeune et souhaitez investir, est de placer votre argent sur un compte épargne, un livret A, un livret jeune… Une fois que vous aurez mis de côté une épargne de sécurité, vous pourrez préparer l’apport de votre futur premier achat. Si vos moyens vous le permettent, rien ne vous empêche d’ouvrir parallèlement un livret jeune.

Comment diversifier son patrimoine ?

Tout au long de votre vie, vous pourrez diversifier votre patrimoine avec l’immobilier ou avec d’autres types de placements. La clé est de profiter des taux bas, de l’assurance emprunteur et d’épargner régulièrement. Cela vous permettra de préparer votre retraite et la transmission de votre patrimoine.
Partagez l'article
avatar
Chef de projet content marketing
Vous avez une question sur cet article ?
Envoyez nous un message.
Poser une question