1. Accueil
  2. Simulation de crédit immobilier
  3. Nos calculettes de prêt immobilier
  4. Simulation PTZ : calculez votre prêt à taux zéro
  1. Accueil
  2. Simulation de crédit immobilier
  3. Nos calculettes de prêt immobilier
  4. Simulation PTZ : calculez votre prêt à taux zéro

Simulation PTZ : calculez votre prêt à taux zéro

v1637683138/zen/static-assets/illustrations/660x660/womanSittingAndPercents
Type de projet
Résidence principale
Est-ce votre premier achat ?
Oui
Non
1 / 3
Définition PTZ

Le prêt à taux zéro est ce que l’on appelle un prêt aidé, dont vous pouvez bénéficier pour votre achat immobilier selon certains critères d’éligibilité. Il s’agit d’un emprunt pour lequel vous ne payez pas d’intérêts, qui vient en complément d’un prêt principal. Vous ne pouvez donc pas financer 100 % de votre achat avec ce crédit.

En savoir plus
Comment fonctionne le simulateur PTZ ?

Pour être éligible au PTZ, vous devez répondre à de nombreux critères. En nous fournissant différentes informations liées à votre situation, notre simulateur calcule votre éligibilité ou non au prêt à taux zéro, et le cas échéant le taux immobilier dont vous pouvez bénéficier.

En savoir plus
L'avis d'expert

Le Prêt à Taux Zéro vous permet de compléter votre prêt principal (jusqu’à 40 % du prix du logement), et donc d’augmenter votre capacité d’emprunt. Vous pouvez également l’utiliser comme apport pour financer les frais de notaire et de garantie.

Nos autres simulateurs immobiliers
Le prêt à taux zéro (PTZ) existe depuis 1995 afin de faciliter l’accession à la propriété des Français, notamment les primo-accédants. Il s’agit d’un « prêt aidé » de l’État permettant aux futurs acquéreurs d’emprunter à des conditions favorables en complément d’un prêt classique. Toutefois, le PTZ est soumis à de nombreuses conditions restrictives comme le montant de vos revenus, la valeur du bien immobilier ou sa localisation. Il est possible d’effectuer une simulation d'achat immobilier avec notre outil pour connaître votre éligibilité au PTZ. Il est également possible d’utiliser notre calculette de prêt pour mieux comprendre comment votre PTZ peut s’intégrer aux différents frais de votre emprunt.

Comment calculer le montant d’un PTZ ?

Le calcul d’un PTZ dépend de la zone géographique où se situe le bien immobilier. Le montant du PTZ est basé sur le coût de la construction ou de l’achat immobilier, mais exclut les frais de notaire et de garantie.

Nombre de personnesZone A et AbisZone B1Zone B2Zone C
1150 000 €135 000 €110 000 €110 000 €
2210 000 €189 000 €154 000 €140 000 €
3255 000 €230 000 €187 000 €170 800 €
4300 000 €270 000 €220 000 €200 000 €
5 et +345 000 €311 000 €253 000 €230 000 €
  1. Dans les zones A et B1 : le PTZ peut financer jusqu’à 40% du montant de l’opération
  2. Dans les zones B2 et C : le PTZ peut financer jusqu’à 20% du montant de l’opération
Exemple
Un couple sans enfant qui souhaite acheter un appartement à Paris (zone A) d’une valeur de 300 000 € pourra prétendre à un PTZ d’un montant maximum de 40% de 210 000 € soit 84 000 €. En revanche, s’ils souhaitent acheter une maison située à Rennes (zone B1), le PTZ pourra financer un maximum 40% de 189 000 € soit 75 600 €.

Grâce à notre simulateur en ligne, vous pouvez calculer votre prêt immobilier et le montant maximum qu’il vous sera possible d’emprunter par le biais d’un PTZ.

Grâce à notre simulateur, vous obtiendrez des informations nécessaires à la concrétisation de votre projet :

  • vous savez en quelques minutes si vous êtes effectivement éligible au PTZ
  • vous connaissez également en un coup d’oeil le montant du PTZ auquel vous avez droit
  • la durée du remboursement
  • la période de franchise
  • la manière dont est lissé le prêt
Si vous n’êtes pas éligible, notre simulateur va détailler les raisons pour lesquelles vous ne pouvez pas prétendre à ce type de prêt. Néanmoins, nos experts vous accompagnent pour réaliser votre projet immobilier au taux immobilier le plus adapté à votre situation.

Quelle est ma capacité d’emprunt avec un PTZ ?

Si vous remplissez toutes les conditions d’éligibilité, vous pouvez déterminer votre capacité d’emprunt. Le PTZ vous permet d’augmenter votre capacité d’emprunt, c’est-à-dire le montant maximum que vous pouvez emprunter. La capacité d’emprunt va dépendre de votre profil emprunteur et des taux des banques.
Exemple
Un couple avec un enfant cherche à acheter un appartement à Lyon d’une valeur de 350 000 €. Ci-dessous, les conditions d’emprunt du couple sur une durée de 20 ans avec et sans le PTZ.
Avec PTZSans PTZ
Prix du bien350 000 €350 000 €
Durée de l'emprunt20 ans20 ans
Apport15 000 €15 000 €
Montant emprunté347 581 €346 854 €
Dont prêt à taux zéro102 000 €0 €
Taux d'intérêt proposé0,90 %0,90 %
Montant de la mensualité1 534 €1 580 €
Coût des intérêts20 531 €32 283 €

Grâce à cette simulation, nous pouvons voir la différence entre un emprunt sans intérêts (le PTZ) et un prêt immobilier classique avec des intérêts. Par conséquent, le PTZ permet :

Il n’est pas possible de contracter uniquement un PTZ pour acheter un bien immobilier. En effet, le PTZ vient en complément de votre crédit immobilier principal.

Comment savoir si j'ai le droit au PTZ ?

Le prêt à taux zéro est très encadré. En effet, tous les emprunteurs ne sont pas éligibles à cette aide de l’État. Il est nécessaire de prendre en compte de nombreux critères concernant votre situation personnelle et votre projet immobilier.
  1. Être primo-accédant : vous êtes considéré comme primo-accédant si vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale ces deux dernières années, minimum. Le statut de primo-accédant offre de nombreux autres avantages.
  2. L’achat d’une résidence principale : si vous souhaitez réaliser un autre type de projet immobilier comme l’achat d’une résidence secondaire ou d’un investissement locatif, vous ne pouvez pas prétendre au PTZ.
  3. Le type de bien immobilier : le PTZ permet uniquement de financer des biens neufs, en état futur d’achèvement (VEFA) ou des biens anciens avec travaux.
  4. Le montant du revenu fiscal du foyer : il est nécessaire de renseigner ses revenus de référence de l’année N-2.
  5. Le nombre de personnes dans le foyer fiscal et la localisation du bien immobilier : ces informations font varier le plafond de ressources maximales. De plus, la localisation du bien immobilier fait également varier le plafond de ressources en fonction du coût de la vie calculé dans la zone. En effet, le PTZ s’adresse principalement aux foyers les plus modestes, expliquant les variations du plafond.
Nombre de personnesZone A et AbisZone B1Zone B2Zone C
137 000 €30 000 €27 000 €24 000 €
251 800 €42 000 €37 800 €33 600 €
362 900 €51 000 €45 900 €40 800 €
474 000 €60 000 €54 000 €48 000 €
585 100 €69 000 €62 100 €55 200 €
696 200 €78 000 €70 200 €62 400 €
7107 300 €87 000 €78 300 €69 600 €
8 et +118 400 €96 000 €86 400 €76 800 €

Comment fonctionne le zonage du PTZ ?

Le zonage est l’un des critères les plus importants pour calculer son accessibilité au PTZ. En France, le territoire est découpé en cinq zones distinctes : A, ABis, B1, B2 et C. Afin de connaître votre zone d’appartenance, vous pouvez utiliser le simulateur de zonage du service public. Pour résumer :
  • La zone A : Paris et son agglomération, la Côte d’Azur et le Genevois français.
  • La zone B1 : toutes les agglomérations de plus de 250 000 habitants, la grande couronne parisienne, les alentours de la Côte d’Azur, la Corse, les départements d’Outre-Mer et certaines villes chères comme Annecy ou Saint-Malo.
  • La zone B2 : les villes de plus de 50 000 habitants, les zones frontalières ou littorales et les alentours de l’Île-de-France.
  • La zone C : le reste du territoire.

Ces zones correspondent au niveau de tension sur le marché immobilier. La zone A concerne les communes où la demande est particulièrement forte. À l’inverse, la zone C concerne des communes où l’accès à la propriété est plus facile. Ce zonage permet de déterminer différents critères comme le revenu maximum pour obtenir un logement social, le droit à une réduction d’impôts pour un bailleur dans le cadre du dispositif Pinel et les conditions d’accès au PTZ.

Pour faciliter le calcul du PTZ, il suffit d’indiquer la commune dans laquelle vous comptez acheter votre bien immobilier et notre calculateur de PTZ va vous indiquer votre zone et réaliser tous les calculs pour votre futur achat immobilier !

Comment lisser un PTZ ?

Qui dit emprunt dit remboursement ! Et le remboursement du PTZ est un peu particulier, puisque sa durée dépend aussi de vos revenus, de la composition de votre foyer et de la zone géographique du bien immobilier. Plus vos revenus sont élevés, plus la durée de remboursement est courte : celle-ci peut s’étendre entre 20 et 25 ans et comprend deux parties.

  • une période de différé pendant laquelle vous ne remboursez pas le PTZ, pouvant aller de cinq à 15 ans ;
  • la période de remboursement variant entre 10 et 15 ans.

Est-ce que cela signifie que vous aurez des mensualités beaucoup plus importantes après la période de différé ? Non ! Lorsque vous calculez votre mensualité de prêt avec la banque qui vous accorde le prêt principal, elle procède à un lissage de prêt. Cela signifie que votre mensualité sera toujours la même tout au long de l’emprunt, même si vous commencez à rembourser le PTZ plus tard.

Qu'est-ce que le prêt à taux zéro (PTZ) ?

Le PTZ est un type de prêt aidé mis en place depuis 1995 pour favoriser l'accès à la propriété. Ainsi, l'État se charge de régler les intérêts liés à votre crédit. Cependant, le prêt à taux zéro ne remplace pas un prêt classique : il agit comme une aide complémentaire.

Quels sont les critères d'éligibilité au PTZ ?

Pour avoir droit au PTZ, vous devez répondre à un certain nombre de critères : être primo-accédant, acheter une résidence principale, le type de bien, le montant des revenus, le nombre de personnes rattachées au foyer fiscal et la zone dans laquelle se situe le bien immobilier.

Pourquoi faire une simulation de PTZ ?

Être éligible au PTZ vous permet de financer jusqu'à 40 % de votre projet. En réalisant une simulation de PTZ, vous pouvez connaître votre éligibilité, le montant auquel vous avez droit, le délai de franchise, la durée de remboursement ainsi que la manière dont le prêt sera lissé.