1. Accueil
  2. Acheteur immobilier
  1. Accueil
  2. Acheteur immobilier

Acheteur immobilier : quelles questions se poser ?

avatar
Hélène Sung
Mis à jour le 06 oct. 2021

Chaque acheteur immobilier a ses propres raisons et contraintes au moment de passer à l’acte. Difficile donc de faire des généralités et de trouver le conseil adapté si l’on n’a pas défini son profil en tant qu’acheteur.

Selon votre situation, Pretto vous aide à trouver la catégorie à laquelle vous appartenez et le type de questions auxquelles vous allez devoir faire face. C’est parti !

A quoi s’attendre quand on est primo-accédant ?

Tout d’abord, qu’est ce qu’un primo-accédant ?
Définition
Le terme concerne toutes les personnes ou les couples qui accèdent à la propriété pour la première fois. Voilà pour la définition purement linguistique.

En droit cependant, la description de ce statut est plus pointilleuse.

Il regroupe tout individu qui achète un bien immobilier pour en faire sa résidence principale, et qui ne détient pas de résidence principale par ailleurs depuis plus de 24 mois.

Vous pouvez donc jouir de ce statut si vous avez cédé votre logement depuis plus de deux ans, ou si vos achats précédents portaient uniquement sur des maisons de vacances et des investissements locatifs.

Mais alors, quel est l’intérêt du statut de primo-accédant ?

Important

Ce dernier se charge de payer les intérêts de votre prêt immobilier à la banque. Vous ne remboursez donc strictement que le montant emprunté. Pour bénéficier de cette aide à l’accession, il faut être primo-accédant et ne pas dépasser un certain seuil de revenus.

  • Vous êtes éligible aux prêts des collectivités territoriales.

Il s’agit de prêts avantageux dont les modalités varient selon les régions et les localités.

  • Sous conditions de revenus, vous pouvez également postuler au Prêt Accession Sociale via des banques conventionnées par l’Etat.

  • Enfin, vous pouvez avoir droit à des facilités de la part de votre banque ou de votre assurance : frais réduits, prêt à 110 %...

De plus, votre courtier peut vous aider à valoriser au mieux votre profil auprès de ces interlocuteurs. Il vous permettra ainsi de réaliser votre premier achat immobilier sans stress en vous aidant à trouver le prêt qui correspond le mieux à votre situation et qui est le plus avantageux : conditions, durée, taux immobilier...
Pour vous aider dans vos démarches, vous pouvez également simuler votre prêt afin d'anticiper votre capacité d'emprunt et les intérêts liés au taux d'emprunt proposé. Ainsi, vous pourrez vous projeter plus sereinement.

Faut-il acheter seul ou à plusieurs ?

Votre profil a un impact sur votre choix

Vous êtes en couple ? Acheter à deux, cela peut sembler très engageant. Il existe cependant des solutions pour acheter son logement en couple, sans être mariés.

Pour aller plus loin : Acheter sans être marié
Bon à savoir

Pour cela, l’option la plus simple et la moins onéreuse est l’indivision. Chacun est propriétaire proportionnellement à sa contribution au financement du bien. Toutes les décisions concernant le bien immobilier doivent être prises à l’unanimité. Il faut donc une bonne dose de confiance et d’entente mutuelle.

D’autres formules sont également possibles, comme la SCI où chacun possède des parts d’une société propriétaire du bien. Une clause de tontine peut également protéger le concubin, il obtient la pleine propriété du bien en cas de décès.

Vous n’êtes pas français ? Là aussi, seul ou en couple, des solutions existent pour acheter en France en tant qu’étranger. Un non résident peut tout à fait devenir propriétaire d’un appartement ou d’une maison en France. Il peut également contracter un emprunt auprès d’une banque française. Il est conseillé de passer par un agent immobilier pour être mis au fait des spécificités et des démarches locales.

Comment faire pour acheter à plusieurs ?

L’achat immobilier à plusieurs est tout à fait possible.

Pour une résidence secondaire notamment, c’est tentant : on réduit les frais et on gagne en convivialité. Il faut cependant garder en tête les contraintes et les dépenses à venir pour prévoir un fonctionnement adapté.

Comme pour un achat en couple non marié les options sont :

  • l’indivision : gestion simplifiée mais peu de sécurités en cas de conflits,
  • la SCI : gestion plus lourde, coûts de fonctionnement, mais un cadre formel éprouvé pour l’achat groupé,
  • la tontine : la succession est simplifiée.
Bon à savoir
Il est possible d'emprunter à plusieurs. Les co-emprunteurs doivent toutefois emprunter dans la même banque et ils sont solidaires.

Comment acheter en SCI ?

La SCI est un outil complet pour l’achat immobilier à plusieurs. Elle est avantageuse car elle permet de mettre en commun les ressources et de partager les frais.
A noter

Certaines catégories de SCI ont leurs propres caractéristiques :

  • la SCI familiale, qui facilitent les cas de successions ou de donations ;
  • la SCI professionnelle, très souple, elle permet d’acheter les murs d’une entreprise ;
  • la SCI marchand de biens, adaptée pour les achats et reventes de biens et terrains.

La SCI reste une société. A ce titre, elle répond à des obligations formelles, administratives et juridiques. Pour la créer, vous devez donc :

  • rédiger les statuts,
  • publier une annonce légale,
  • immatriculer la société au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés).

La société est ensuite soumise au rythme des Assemblées Générales et des arrêtés comptables chaque année.

Comment réussir son achat immobilier entre particuliers ?

En tant qu’acheteur, il vous est possible de réaliser l’achat de votre futur appartement ou maison directement entre particuliers. Une telle opération repose sur l’anticipation de votre part et la bonne communication avec les parties prenantes.

Notre guide détaillé de l’achat entre particuliers vous permettra de mener à bien ce projet, dont voici la marche à suivre :
  • Evaluez votre budget,
  • Recherchez le bien, sur les sites spécialisés ou en direct,
  • Négociez et signez le compromis de vente,
  • Bouclez le financement avec votre banque, pensez à inclure l’assurance et la garantie,
  • Signez l’acte authentique, vous voilà propriétaires !
Comme vous vous en doutez, toutes ces étapes prennent du temps, il est donc bon d'avoir les délais de l'achat en tête afin de ne pas vous ajouter de stress inutile !

A retenir
  • Si vous êtes primo-accédants , vous pouvez bénéficier de dispositifs d’aide à l’achat immobilier.
  • Que vous achetiez seul, en couple ou à plusieurs, il existe des outils adaptés à chaque situation : indivision, SCI, PACS, tontine…

  • Vous pouvez acheter directement votre maison ou votre appartement entre particuliers, à condition d’être bien renseigné.

Partagez l'article
avatar
Experte en crédit immobilier
Découvrir aussi...
Acheter avec un co-emprunteur
Primo-accédants
Acheter entre particuliers
Acheter en SCI