Comment obtenir un prêt immobilier sans CDI ?

Lorsqu’une banque étudie une demande de prêt immobilier, sa priorité est de minimiser les risques. Ainsi, la stabilité qu’apporte un Contrat à Durée Indéterminée (CDI) est fortement appréciée et les profils présentant ce type de contrat partent avec davantage de chances de leur côté.

Pour autant, cela ne veut pas dire que le crédit immobilier est exclusivement réservé aux personnes en CDI. Vous exercez une profession libérale, êtes chef d’entreprise ou bien en Contrat à Durée Déterminée (CDD) ? Découvrez dans cet article comment convaincre les banques d’accepter votre demande de crédit immobilier sans CDI.

Le CDI n’est pas le seul critère pris en compte par la banque

Lors de l’étude d’un dossier, les banques analysent le profil du demandeur selon un certain nombre d’axes. Des critères supplémentaires sont observés et les revenus (et leur stabilité) ne sont donc qu’un aspect parmi d’autres aux yeux des banques. Sont étudiés (entre autres) :

  • l’apport et, plus largement, la capacité d’épargne
  • la gestion des comptes (aucun incident)
  • le reste à vivre, c’est-à-dire le montant qu’il vous reste après le paiement de vos charges
  • le saut de charge, c’est-à-dire la différence entre votre ancien loyer et vos futures mensualités, modéré par rapport à ces revenus
  • votre taux d’endettement : avez-vous déjà des crédits en cours et quel est le poids de toutes vos mensualités au regard de vos revenus etc

De manière plus générale, les banques recherchent avant tout des profils qui présentent le moins de risques et qui sont capables de leur donner de la visibilité sur le long terme.

Par conséquent, certains profils sont majoritairement exclus des demandes de crédit : travailleurs en CDD, intérimaires ou encore saisonniers pourront difficilement prétendre à un crédit immobilier. Néanmoins, ils pourront dans certains cas convaincre les banques s’ils sont en mesure de justifier d’une régularité et d’une ancienneté suffisantes.

Il est difficile d'indiquer une règle définitive puisque cela peut varier selon les établissements, mais préparez vous à devoir justifier de plusieurs années d'emploi régulier.

En revanche, d’autres profils hors CDI permettent de justifier un niveau et une stabilité de revenus suffisants pour prétendre plus facilement à un prêt immobilier. C’est le cas par exemple des professions libérales ou encore des chefs d’entreprise, à condition de justifier d’une ancienneté de trois ans pour les chefs d’entreprise et de deux ans pour les professions libérales.

Mais, sans CDI, il faut présenter un dossier solide

Sans CDI, il est crucial de présenter aux banques un dossier qui prouve que vos revenus sont récurrents et que le risque de non-remboursement est faible.

Les pièces justificatives demandées diffèrent alors de celles pour les travailleurs en CDI, qui se limitent aux trois derniers bulletins de salaire, au contrat de travail (et au bulletin de salaire de l’année précédente si la personne est employée depuis plus d’un an). Sans CDI, en plus de ces pièces, vous devrez présenter des justificatifs complémentaires :

  • Si vous êtes en profession libérale, entrepreneur, artisan, fermier ou encore commerçant, vous devrez présenter votre liasse fiscale, vos trois derniers relevés de compte professionnel et votre Kbis (sauf pour les médecins).
  • Si vous êtes retraité, vous devrez présenter votre relevé de retraites
  • Si vous êtes auto-entrepreneur, il faudra dans ce cas que vous y ajoutiez vos trois derniers bilans d’activité
  • Si vous êtes intermittent, vous devrez présenter vos bulletins de salaires des douze derniers mois

Comme évoqué précédemment, outre la régularité des revenus, d’autres critères peuvent être déterminants dans l’obtention de votre prêt immobilier et viendront consolider votre dossier :

  • un solide apport
  • une capacité démontrée à bien gérer son son épargne
  • un faible taux d’endettement
  • un faible saut de charge
  • l’attractivité et les besoins de recrutement du secteur

Il est cependant important de noter que, même avec un dossier très solide, le taux proposé par les banques sera souvent plus élevé pour ce type de profils que pour les personnes en CDI ou titulaires de la fonction publique.

Le courtier immobilier peut vous aider pour votre demande de prêt immobilier sans CDI

Les courtiers immobiliers sont des professionnels indépendants qui peuvent avoir un rôle déterminant dans la réussite de votre projet immobilier, et en particulier si vous n’êtes pas en CDI.

Le courtier peut tout d’abord évaluer en amont la faisabilité de votre projet, en estimant votre capacité d’emprunt selon votre profil et en vous indiquant ainsi de quels biens vous pouvez devenir propriétaire. Vous pouvez facilement faire cette évaluation grâce à notre simulateur.

Bon plan

Chez Pretto, nous pouvons vous fournir une attestation afin d'indiquer au vendeur du bien que votre situation vous permet effectivement d'emprunter le montant nécessaire à l'achat.

Après une première analyse de votre dossier, nous sommes ainsi en mesure d'indiquer si votre projet est faisable ou non : c'est un argument de poids pour rassurer le vendeur et l'encourager à accepter votre offre d'achat !

Dans un second temps, le courtier peut vous aider à constituer le dossier le plus solide possible dans le but de réussir à obtenir votre prêt immobilier, ce qui est particulièrement déterminant pour des profils plus risqués aux yeux des banques (intermittents, CDD, etc.).

Il saura vous indiquer quelles pièces inclure dans votre dossier et le présenter de la manière la plus convaincante auprès de la banque.

Enfin, le courtier connaît bien les attentes des banques et sait lesquelles seront les plus réceptives à votre demande : il facilite ainsi grandement l’obtention de votre emprunt en ciblant les bonnes banques au bon moment et avec le dossier adapté.

A retenir
  • Il est possible d’obtenir un prêt sans CDI, mais uniquement pour certains profils. Il s’agit principalement de personnes pouvant justifier de revenus réguliers, mais cela dépend d’autres facteurs et s’évalue au cas par cas.
  • Toutes les banques n’accordent pas ce type de crédit : en vous adressant à un courtier, vous mettez toutes les chances de votre côté pour obtenir votre financement.
  • Le simulateur Pretto vous permet de voir en quelques minutes si votre projet est finançable ou non, même sans CDI.
Sur le même sujet