Simulation prêt immobilier

Le simulateur de crédit immobilier : sur toutes les durées

A montant égal, plus vous empruntez longtemps, moins vos mensualités seront élevées. À l’inverse, votre taux d’intérêt sera plus faible si vous empruntez moins longtemps. Comment optimiser le coût de votre crédit en fonction de sa durée ? Testez notre simulateur de crédit immobilier !

I. Simuler un crédit immobilier sur 7 à 10 ans

Si votre capacité d’emprunt vous le permet, vous pouvez emprunter sur une courte durée. L’avantage des prêt d’une durée inférieure à 10 ans réside dans les taux d’intérêt bas auxquels vous pouvez avoir accès.

Rappelons que les banques craignent le défaut de paiement et par conséquent, elles prennent davantage de risque quand elles prêtent sur des durées longues. C’est la répercussion de ce risque qui permet aux banques de proposer un taux d’intérêt plus faible sur les crédits courts.

Les crédits immobiliers à courte durée sont moins fréquents car rappelons-le, à montant égal, raccourcir là durée augmente les mensualités. En 2017 en France, le montant moyen des crédits immobiliers étaient de 210 000 €. En empruntant sur 10 ans ce montant, les mensualités sont de 1 800€ contre 1 050€ sur 20 ans. En revanche, l’emprunt sur 10 ans coûtera à peu près 8 500 € contre 40 000 € sur 20 ans.

Parfois, vous n’avez pas le choix et devez emprunter sur une courte durée. L’âge limite pour avoir un crédit immobilier est de 70 ans. Si vous achetez une résidence secondaire à 60 ans par exemple en prévision de la retraire, la durée maximale du prêt sera de 10 ans.

Les crédits immobiliers sur une courte durée sont courants également dans le cas de prêt immobilier couplé à un prêt relais.

II. Simuler un crédit immobilier sur 15 ans

Dans un effort d’optimisation du coût total de votre emprunt, le prêt immobilier de 15 ans est très prisé. C’est la deuxième durée d’emprunt la plus choisie en France. Les taux d’intérêt sont intéressant et par conséquence, le coût de votre emprunt est réduit. L’échéance de remboursement permet de se projeter, en particulier pour les jeunes actifs sujets aux déménagements. Les mensualités sont moins élevées que pour un emprunt sur 10 ans.

Tant que vous n’avez pas la corde au cou pour rembourser les mensualités, n’hésitez pas à optez pour une durée plus courte. L’essentiel est de vérifier que le taux d’endettement, le reste à vivre et le saut de charges respectent les conditions des banques.

Bon plan Pretto

Avec la modulation d’échéance, vous pouvez baissez les mensualités de votre crédit deux ans après la souscription. Si possible, empruntez sur 15 ans pour avoir un taux plus avantageux puis réduisez vos mensualités

III. Simuler un crédit immobilier sur 20 ans

En France, en moyenne, un prêt immobilier est souscrit sur une durée de 18 ans. L’emprunt sur 20 ans est le premier choix des français en matière de crédit immobilier. Choisir la durée de son emprunt revient à faire un arbitrage entre montant des mensualité et coût total du crédit.

L’emprunt sur 20 ans correspond à un bon équilibre entre durée, montant des mensualités et taux d’intérêt. Le coût total de votre emprunt sera plus important que sur une durée plus courte, mais vous les mensualités plus faibles peuvent aussi vous laisser une marge de manœuvre pour d’autres projet (autre achat, vacances etc.)

Par ailleurs, cette durée étant proche de la moyenne, les banques sont habituées à ce type de crédit. Vous aurez moins besoin de justifier votre capacité à rembourser l’emprunt qu’avec une durée plus courte. Votre profil est moins spécifique qu’un emprunteur sur une durée plus longue. Quel que soit votre choix, vous pouvez compter sur Pretto pour négocier pour vous !

IV. Simuler un prêt immobilier sur 25 ans

Le crédit immobilier sur 25 ans est pratique pour les primo-accédants entre 25 et 35 ans. Si vous êtes jeune et que vous cherchez à acheter votre premier logement, c’est probablement la meilleure durée pour votre crédit. Que vous choisissiez le neuf ou l’ancien, vous pourrez profiter des avantages d’un crédit sur 25 ans. Plus vous êtes jeune et plus la banque vous l’accordera facilement !

La banque prend un risque plus important en vous prêtant sur 25 ans, donc le taux sera plus élevé et le crédit coûtera plus cher. Un prêt sur 25 ans aura un taux supérieur de 0,5 à 1% à un celui d’un prêt sur 15 ans. Mais au-delà de la différence de taux, c’est surtout l’impact direct de l’augmentation de durée sur le calcul des intérêts dus qui renchérit le crédit. En fait pour un même montant emprunté, le coût du crédit passe du simple au triple si vous empruntez sur 25 ans et pas sur 15 ans.

En revanche, pour un emprunteur jeune, vous pouvez compter sur l’évolution de votre carrière. Par ailleurs, vous pouvez bénéficier de conditions avantageuses comme l’exonération d’indemnités de remboursement anticipé ou la modulation d’échéances en fonction de vos revenus.

Si vous décidez d’exploiter toute votre capacité d’endettement, vous n’aurez pas d’autre choix que de prendre le prêt le plus long possible, soit 25 ans si vous êtes jeune, voire 30 ans dans certains cas. Par contre, s’il vous en reste sous le pied, vous pourrez le raccourcir.

En revanche, faites attention : il n’est pas toujours possible d’emprunter sur 25 ans pour un investissement locatif. Demandez conseil à nos experts pour ce cas spécifique avant de demander une offre de prêt à votre banque.

V. Simuler un crédit immobilier sur 30 ans

Il est possible d’emprunter sur 30 ans, mais peu de banques le permettent. Pour commencer, le principe est le même, les mensualités seront particulièrement attractives mais le coût total du crédit est souvent apparenté à un gouffre financier. En théorie, un prêt sur 30 ans permettrait aux plus petits revenus d’accéder à la propriété. Un ménage dont les revenus s’élèvent à 3 000 € par mois pourra acquérir un bien à 250 000 € sur 30 ans.

Dans la pratique, ces emprunts sont réservés aux emprunteurs jeunes puisque l’âge limite est de 70 ans. De plus, le coût total de l’emprunt est exorbitant. Votre emprunt est presque deux fois plus cher sur 30 ans que sur 20 ans ! Pour un bien de 250 000 €, comptez 55 000 € de coût total sur 25 ans contre 100 000 € sur 30 ans. En cause : le taux d’intérêt, la durée, mais aussi la garantie.

Si vous avez des difficultés à envisager un emprunt sur 15-25 ans, faites appel aux experts Pretto pour vous conseiller. Vous pouvez par exemple optez pour une acquisition dans le neuf avec l’aide d’un PTZ, pour faciliter votre accès à la propriété.

À retenir

En moyenne, un crédit immobilier dure 18 ans. Le prêt sur 20 ans est le plus courant pour les banques.

Si vous avez des revenus hauts dans l’immédiat et un besoin de financement faible, vous pouvez opter pour un emprunt plus court.

À l’inverse, allonger la durée de votre emprunt vous permet de baisser ses mensualités, mais attention au coût total qui peut devenir insoutenable !

Découvrez le guide de l'acheteur

Soyez prêt pour votre premier achat immobilier.
Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !

Merci !

Le Guide de l'achat immobilier vous attend dans votre boîte mail.

À bientôt !

cover ebook Pretto