Actualités

Quelles aides pour mon achat immobilier ?

Bénéficier d’une aide pour devenir propriétaire, un rêve devenu réalité

 

Pour acquérir un quelconque bien immobilier, il est conseillé de disposer d’une épargne. Cependant, la crise économique actuelle a entraîné une baisse significative du pouvoir d’achat des ménages, ce qui rend la chose plus compliquée. Heureusement, il existe de nombreuses solutions permettant de financer votre prêt à un coût plus avantageux qu’un emprunt dit classique. Le prêt personnel par exemple est une solution rapide ne nécessitant aucun justificatif d’emploi, et qui est plus qu’avantageux. Les taux immobiliers proposés dans le cadre d’un tel crédit sont à la portée de tout le monde. Comment s’en servir pour l’acquisition d’un bien immobilier ? Vous pourrez utiliser la somme obtenue en tant qu’apport personnel.

De nombreux organismes financiers ont admis le prêt personnel rapide parmi leurs différentes offres de crédit. Le moyen de trouver le crédit au meilleur taux est de consulter un comparateur en ligne. Sachant que c’est un outil gratuit n’exigeant aucun engagement, vous avez tout à y gagner.

Le fameux prêt à taux zéro ou PTZ

Le PTZ n’est plus à présenter : aussi populaire qu’avantageux, il séduit de nombreux foyers. Zoom sur ce crédit sans taux d’intérêt et sans frais de dossiers. Pour l’obtenir, il est nécessaire de solliciter une banque conventionnée et que l’achat que vous souhaitez réaliser soit pour votre résidence principale. Le projet d’achat d’une habitation, appartement ou maison doit être spécifié dans le dossier de demande d’emprunt.

L’Etat limite le montant à 40 % du montant total de votre achat. Un autre avantage du PTZ est qu’il peut être reconnu par les banques comme apport personnel et augmenter votre capacité d’emprunt. Il peut servir de complément de votre crédit immobilier.

Quelles sont les conditions de souscription ? Tout d’abord, comme vu plus haut, le logement à acquérir doit devenir une résidence principale durant toute la période de remboursement. Un plafond établi par la loi en termes de revenus imposables doit être respecté, plafond qui dépend de la zone géographique et du nombre de personnes destinées à habiter le logement.

Zoom sur le prêt conventionné

Tout comme le PTZ, le prêt conventionné est une aide accordée par l’État. Vous pouvez le demander auprès des établissements bancaires ayant passé une convention avec l’état. La banque avec laquelle vous traitez fixe le taux d’intérêt qui est, dans la majeure partie des cas, assez élevé. Surtout si l’on se réfère à un prêt immobilier au taux d’emprunt négocié.

Mais ce prêt vous donne la possibilité de bénéficier de l’APL. L’Aide Personnalisée au Logement allège ainsi les coûts de votre crédit immobilier. Une autre bonne nouvelle, la loi impose un plafond aux banques vis-à-vis des taux. 

Autres avantages du prêt conventionné ? Il n’y a pas de plafond de ressources. Et bien que les frais de notaire soient exclus du crédit sollicité, ils seront moins importants que ceux exigés pour un crédit immobilier classique.

Le dispositif Pinel, pourquoi pas ?

La loi Pinel a créé un dispositif permettant de se payer un logement pour un investissement locatif sans avoir à disposition un apport personnel. Ce qui encourage les particuliers à investir, même sans apport. Mais attention, il faut choisir un bien localisé dans une zone approuvée par le dispositif Pinel. Cela vous permettra de bénéficier à la fois d’un crédit immobilier sans apport et d’un crédit d’impôt. La longueur de la mise en location est l’un des critères considéré.

Découvrez le guide de l'acheteur

Soyez prêt pour votre premier achat immobilier.
Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !

Merci !

Le Guide de l'achat immobilier vous attend dans votre boîte mail.

À bientôt !

cover ebook Pretto