Prêts aidés

Comment financer l’achat de son logement ?

Financer l’achat de sa maison ou appartement, un objectif qui peut se transformer en véritable parcours du combattant si on se lance sans connaître les différentes solutions d’emprunts. Selon votre situation familiale, votre statut professionnel, vos revenus et le type d’achat visé, vous pouvez cumuler les différents prêts et subventions pour diminuer le montant emprunté à la banque. Voici quelques tips pour financer l’achat de votre logement.

Financer son logement : quels prêts pour moi ?

Outre le prêt classique, accordé par une banque, le marché de l’immobilier est ouvert à de nombreuses autres formes de prêts qui permettent aux particuliers de financer l’achat de leur maison ou appartement, en fonction de leur profil et de leurs ressources. Notez qu’un emprunt vous permet de financer l’achat de votre logement, mais en aucun cas il ne couvre les frais annexes comme le raccordement à l’électricité ou l’ouverture du compteur.

Je suis salarié.e : le prêt Action logement (ex-1% logement)

Vous êtes employé.e et votre entreprise cotise au Comité interprofessionnel du logement (CIL) ? Bonne nouvelle : vous pouvez être éligible au Prêt Action Logement, un crédit compris entre 7 000 à 25 000 euros, qui concerne aussi bien les achats dans l’ancien que dans le neuf. Pour en bénéficier, renseignez auprès de votre DRH. Attention cependant, une fois le prêt obtenu, il doit être remboursé sous 20 ans, et ne peut dépasser 30 % du coût de l’opération totale.

Par ailleurs, sachez qu’il existe également des prêts réservés aux fonctionnaires, la fonction publique accorde des crédits aidés pour l’achat d’un logement neuf ou ancien.

J’achète dans le neuf : l’éco-prêt à taux zéro renforcé (PTZ+)

Accordé sous condition de ressources, l’éco-PTZ est avant tout destiné aux foyers aux revenus les plus modestes. Le montant du prêt est fixé en fonction de la composition de votre foyer d’une part, et de la localisation géographique de l’achat d’autre part, et ne concerne que l’achat dans le neuf. Pour en bénéficier, rapprochez des banques spécialisées dans ce type d’emprunt ou d’un courtier en prêt immobilier. Gardez en tête que l’éco-PTZ seul ne peut couvrir la totalité de l’achat : il doit impérativement être couplé avec un autre prêt “classique”.

L’achat d’un bien immobilier n’est pas l’unique finalité de l’éco-PTZ. Ce dernier peut vous être accordé si vous entamez des travaux de rénovation énergétique dans votre logement par exemple. Pour en savoir plus à ce sujet, rapprochez-vous de votre établissement bancaire ou de votre agence EDF locale.

Mes revenus sont modestes : les prêts conventionnés

Pour les familles dont les revenus annuels ne dépassent pas un certain plafond, les établissements bancaires peuvent passer des conventions avec l’Etat pour financer des prêts conventionnés. Sur le papier, il s’agit d’un prêt ordinaire, mais réservés aux ménages modestes, et qui ouvre le droit à l’aide personnalisée au logement (APL). Il doit être remboursé sur une durée de 5 à 35 ans et propose un taux bonifié. Son montant est plafonné, mais l’établissement bancaire qui accepte de vous faire un crédit conventionné est libre de le fixer.

J’ai le soutien de mes proches : le prêt familial

Si vous avez le soutien, financier entendons-nous, des membres de votre famille pour l’achat de votre logement, vous pouvez enregistrer une reconnaissance de dette. Cette dernière doit mentionner :

  • la date,
  • le montant emprunté,
  • les modalités de remboursement
  • le taux d’intérêt, qui peut être nul

Le tout doit être ajouté à la recette des impôts de votre domicile, de façon à éviter de voir l’opération requalifiée en donation déguisée.

J’ai souscrit un PEL : Le prêt épargne logement

La souscription à un Prêt Épargne Logement ouvre le droit à un crédit aidé dont le taux d’emprunt dépend de la génération du plan. Dans tous les cas, il est supérieur de 1,7 point au taux de rémunération. Concrètement, un PEL qui rapporte 2,5 % permet de décrocher un crédit à 4,2 %.

Pour en savoir plus sur les démarches de raccordement à l’électricité ou au gaz et la mise en service de l’énergie dans votre logement neuf, consultez cet article du site Agence France Electricité.