1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Achat immobilier : les 5 choses à vérifier pour ne pas se tromper
  1. Accueil
  2. Nos contenus partenaires
  3. Achat immobilier : les 5 choses à vérifier pour ne pas se tromper

Achat immobilier : les 5 choses à vérifier pour ne pas se tromper

Achat immobilier : les 5 choses à vérifier pour ne pas se tromper
Vous avez pour projet d’acheter un bien ? Avant de vous lancer soyez sûr d’avoir tous les éléments de votre côté pour aboutir à ce projet dans les meilleures conditions. Que vous cherchiez votre futur logement de particulier à particulier ou par une agence immobilière voici les règles d’or à prendre en compte dans votre processus d’achat d’un bien.

Le prix de vente

Le prix de vente est évidemment un point crucial dans votre choix de bien. Vous devez dans un premier temps vous assurer que le prix du bien correspond à votre budget en fonction de vos critères. Dans un deuxième temps, il doit également être en accord avec les prix du marché. Une méthode pour s’assurer de cet élément est d’effectuer vos propres recherches en parcourant les différents portails d’annonces ou réaliser une estimation du bien en ligne. Que ce soit via des particuliers ou des professionnels, comparer les différentes annonces similaires permettra de se faire une idée des prix appliqués sur le marché. Notez les éléments remarquables et les défauts du biens pour pondérer le prix du m2 demandé par le propriétaire.

L’état général du bien

Vous devez également prêter attention à l’état général du bien selon vos critères. Vous avez sûrement vu des photos qui vous donnent un premier avis sur le logement. Cependant, afin d’être efficace et d’éviter les mauvaises surprises, notamment comme des travaux non prévus à effectuer une fois le bien acheté, il faut bien préparer ses visites. Il est donc recommandé de lister les points importants à vérifier ou de demander au vendeur en amont de la première visite des réponses sur les éléments où vous avez un doute (état de l'électricité…). Ce qui permettra d’être attentif dès que vous allez prendre connaissance du bien et également d’évaluer la justesse de l’estimation du prix de vente. Il est aussi conseillé de prendre garde au moment de la journée et la période à laquelle vous visitez le bien au niveau du bruit et de l’isolation. Visiter un bien pendant des vacances ne sera peut-être pas idéal afin d’avoir une idée de l’isolation d’un appartement par exemple. En fonction de vos observations et des questions que vous poserez, vous aurez la possibilité d’évaluer le coût de potentiels travaux à réaliser, il ne faut pas hésiter à être curieux !

L’état de l’immeuble et sa situation financière s’il est en copropriété

Si vous souhaitez acheter un appartement, il ne faut pas oublier que vous allez devenir copropriétaire, vous devrez donc prendre part aux responsabilités de l’entretien de la copropriété. C’est un facteur auquel il faut vraiment prêter attention car il a directement un impact sur votre investissement et peut être assez conséquent, c’est le cas d’un ravalement de façade par exemple. Vous pouvez donc demander au vendeur le montant des charges, s’il y a des travaux votés ou à venir. Vous êtes également libre de vous faire votre propre avis en examinant les parties communes pour estimer les futurs travaux qui pourraient avoir lieu. Toutes ces informations vous seront fournies au moment de la signature de la promesse de vente mais vérifier ces éléments en amont permet d’être plus préparé dans votre gestion du budget.

A savoir
A partir du moment où vous avez signé le compromis ou la promesse de vente, vous disposez de dix jours pour vous rétracter sans frais, sans justification à donner.

La qualité de l’environnement

C’est évident que l’environnement est essentiel à votre future qualité de vie. Il est parfois compliqué de se rendre compte de la vie de quartier selon l’heure ou la période de votre visite. Vous devez donc être fixé sur vos attentes au préalable. Est-ce que vous voulez un quartier calme ? Ou plutôt un quartier dynamique avec des commerces proches ? Sachant qu’ils entraînent évidemment des contraintes, par exemple un quartier dynamique peut être bruyant là où au contraire un quartier calme n’aura pas forcément beaucoup de commerces à proximité. A vous de connaître vos attentes. Pour cela vous pouvez bien sûr prendre l'initiative de vous rendre dans le quartier à différents moments de la journée. En vous rendant au service d’urbanisme de la mairie, il est également possible de consulter le plan local d’urbanisme (PLU) afin de connaître les futures évolutions prévues.

Faire attention au diagnostic énergétique

Dans un premier temps n’oubliez pas de vérifier l’ancienneté et l’état de la chaudière ainsi que les frais de chauffage pour avoir une idée sur vos potentielles futures dépenses. Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est un bon indicateur à prendre en compte pour anticiper la consommation énergétique du bien et le taux d’émission de gaz à effet de serre. Il permet de classer le bien sur une échelle de A à G, le A correspond à la meilleure note et représente quasiment tous les logements neufs. Les logements anciens sont classés de B à G. Quand le bien est noté G on parle de passoire énergétique avec des coûts qui vont forcément monter très vite et qui peuvent rapidement devenir un inconvénient notamment si vous souhaitez louer le bien.

Publié le 19 juillet 2021
Partagez l'article
avatar
Experts et blogs immobiliers
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto