Prêt immobilier : comment justifier le montant de vos travaux ?

Le bien de vos rêves nécessite quelques travaux que vous souhaitez financer grâce à votre prêt immobilier ? Sachez d’abord que vous avez tout à fait raison : si vous en avez la possibilité, il est préférable de financer des travaux de rénovation avec un prêt immobilier plutôt que de souscrire un nouveau prêt à la consommation. Néanmoins, cela implique que vous justifiiez à la banque, de manière précise et détaillée, le montant de vos travaux.

Vous ne pouvez pas vous contenter de lui fournir un chiffre au hasard. Les règles de ce type de prêt sont strictes. Pourquoi ? Comment ? À qui s’adresser ? Pretto vous détaille la marche à suivre.

Pourquoi la banque demande des devis pour vos travaux ?

Avant d’accepter de financer vos travaux à l’aide de votre crédit immobilier, la banque vous demande un chiffrage précis. Et, pour justifier ce montant, vous devez fournir à la banque autant de devis qu’il a de rénovations à réaliser. Mais pour quoi faire ? La banque exige des devis pour vos travaux afin de s’assurer que votre projet respecte bien les conditions précises de ce type de prêt.

Ces conditions sont les suivantes :

  • Vos travaux doivent être réalisés par des professionnels : vous ne pouvez pas réaliser vos travaux à moins d’être, vous-même un professionnel du bâtiment ou un artisan. Les justificatifs vont alors servir de preuves.
  • Votre prêt ne doit pas servir à financer des achats distincts de la propriété.
L’amour est dans le prêt
Le podcast de Pretto
En 2h30, en voiture, au bureau ou en faisant le ménage, peu importe vos préférences : vous serez bientôt un as du prêt immobilier

Comment trouver un bon artisan pour ses devis travaux ?

Trouver le bon artisan pour ses travaux est d’une importance cruciale. Une estimation inférieure au coût réel de vos travaux pourrait occasionner un trou dans votre budget. Mais ce n’est pas tout. Au-delà du montant, la qualité de la prestation et le professionnalisme de l'artisan sont essentiels à la réussite de votre projet immobilier.

Il s’agit donc de s’adresser à un artisan qualifié qui saura vous fournir un devis juste pour un travail de qualité. Nous avons dressé pour vous une petite liste de conseils pour le dénicher.

  • Tout d’abord, renseignez-vous sur les réalisations de l’artisan à qui vous souhaitez confier vos travaux

Si possible, vérifiez que celles-ci sont véridiques en vous rendant sur place. Cela vous donnera un bon aperçu de son travail et des capacités.

Bon plan

Faire fonctionner son réseau peut être une bonne idée : quoi de plus fiable que le bouche à oreille pour trouver un artisan de qualité ?

  • Votre artisan est-il immatriculé au répertoire des métiers ?

Vérifier l’immatriculation d’un artisan, c’est s’assurer de son expertise.

  • Quid des assurances de votre artisan ?

Certaines sont obligatoires et indispensables. Votre artisan doit alors être en mesure de vous les présenter. Parmi elles, l'assurance de responsabilité civile professionnelle, la garantie décennale ou encore la garantie de parfait achèvement vous seront bien utiles en cas de dommages pendant ou après les travaux.

En outre, si les dates de début et de fin des travaux ne sont pas respectées, la garantie du délai de livraison vous permettra d’être remboursé.

  • Votre artisan est-il labellisé ?

Choisir un artisan labellisé n’est pas obligatoire néanmoins cela peut vous rassurer sur la qualité du travail effectué et sur l’existence d’un service après-vente en cas de soucis.

  • Comparez les devis

Cela implique de demander plusieurs devis chez des artisans différents. Un seul devis ne vous permet pas à vérifier, par exemple, que le prix de la main d’oeuvre ou du matériel ne sont pas supérieurs à la moyenne du marché.

Comparez le montant des travaux mais pas uniquement : il est important de lire toutes les informations contenues dans les devis. Le détail des opérations ou encore la date de fin de travaux sont des informations qui pourraient faire pencher la balance en faveur d’un artisan plutôt qu’un autre.

Bon à savoir

Nous vous conseillons de comparer, au minimum, 3 devis. Pour ce faire, vous pouvez faire appel aux services d’un courtier en ligne. Le principe est le même que pour les courtiers immobiliers : en fonction des travaux que vous avez à réaliser, ces sites vous proposent plusieurs devis édités par plusieurs artisans.

Ces devis sont facilement comparables et généralement accompagnés d’avis clients. Vous gagnez du temps et de l’argent. En plus, la grande majorité de ces courtiers (par exemple, Travaux.com, Quotatis ou encore la Maison des travaux) sont gratuits ! Vous n’avez donc rien à perdre à faire appel à leurs services.

Que doivent contenir les justificatifs de travaux ?

Un devis est un document officiel. Ainsi, pour que la banque accepte les devis que lui vous fournissez, ils doivent être conformes et contenir un certain nombre d’informations obligatoires.

Parmi les informations qui doivent figurer dans vos justificatifs, on retrouve :

  • Le nom et l'adresse de la société de travaux,
  • Les garanties légales,
  • La date d’établissement du devis,
  • Votre nom et adresse,
  • La quantité, le prix unitaire et l’unité de chaque prestation et matériaux nécessaires à sa réalisation,
  • Les frais de déplacement le cas échéant,
  • Le prix total à payer (avec le détail du taux de TVA, du montant HT et TTC),
  • La durée de validité de l’offre,
  • Le caractère gratuit ou payant du devis.

Sans ces informations, le devis n’est pas conforme et la banque sera obligée de vous le refuser.

Que faire si le montant des travaux change ?

Les devis que vous avez fournis à la banque ne vous engagent pas à passer par l’artisan concerné. Vous pouvez tout à fait changer d’artisan si celui-ci, pour quelque raison que ce soit, ne vous convient plus.

Mais que faire si le montant des travaux effectués par le nouvel artisan n’est pas le même que celui annoncé au préalable ?

Dans le cas où le montant du nouveau devis serait supérieur au devis fourni à la banque lors de votre demande de prêt, sachez que la banque se limitera au montant d’origine. Vous devez donc financer la différence grâce à vos fonds propres.

C’est pour cela qu’il est souvent conseillé de sur-évaluer les travaux, car il est beaucoup plus simple de gérer une somme empruntée trop importante plutôt que l’inverse.

Si, en revanche, le montant du nouveau devis est inférieur au devis initial, pas de panique : la banque pourra modifier votre crédit du montant de la différence. Ou bien, avec l’accord de votre banque, vous pourriez effectuer d’autres travaux de rénovation que vous n’aviez pas prévus à l’origine mais qui entrent dans les conditions de ce type de prêt.

A retenir
  • Afin de justifier le montant de vos travaux à la banque, celle-ci va vous demander des devis afin d'évaluer précisément le montant à financer.
  • N'hésitez pas à passer par plusieurs artisans afin de comparer les devis proposés.
  • Le montant des travaux peut changer une fois votre demande validée : c'est pour cela que l'on conseille généralement de sur-évaluer un peu le montant et de toujours garder un coussin de sécurité de côté.
Mis à jour le 27 mars 2020
avatar
Flavio Mazza
Manager commercial
Sur le même sujet