Le négociateur immobilier, comment peut-il vous aider ?

Acteur clé de la vente comme de la location, le négociateur immobilier a pour objectif de faciliter les transactions. Ce professionnel est un véritable couteau suisse qui allie une forte fibre commerciale, un sens de l’écoute avéré et de solides connaissances administratives, immobilières et juridiques.

Il met ses compétences au service du propriétaire pour simplifier ses démarches et lui apporter un éclairage sur les aspects essentiels de la transaction.

Vous l’aurez compris, le négociateur immobilier est un atout de choix pour vous accompagner dans la vente, la mise en location d’un bien immobilier ou l'offre d'achat immobilière.

Le négociateur immobilier, un acteur à votre service

Le rôle du négociateur immobilier au quotidien

Les missions du négociateur immobilier s’inscrivent tout au long de la procédure de vente ou de mise en location. Il apportera son expertise sur toute la durée de la transaction et saura répondre à l’ensemble de vos sollicitations sur le sujet.

La constitution d’un fichier client est la condition sine qua non de l’activité du négociateur immobilier. Pour ce faire, il démarche aussi bien les vendeurs que les acquéreurs afin de constituer une base commerciale. Ce travail de fond lui confère une connaissance approfondie du marché sur lequel il intervient (connaissance des prix, spécificités des biens, acteurs-clés, etc.).

Il mobilisera ces éléments tout au long de son travail, notamment dans le cadre de la négociation avec l’acquéreur. Son expertise lui permet de justifier le prix de vente et d’être force de proposition afin de satisfaire les parties prenantes.

Ce travail réalisé en amont permet au négociateur immobilier de rencontrer des vendeurs potentiels et d’effectuer une première évaluation du bien. Si le vendeur est satisfait de la proposition effectuée et souhaite poursuivre leur collaboration, il signe un mandat avec le négociateur.
Attention
La signature du mandat est un élément incontournable de la collaboration vendeur-négociateur car elle fixe les bases de la prestation. Les modalités d’intervention du négociateur, caractère exclusif ou non de la prestation sont autant d’éléments qui doivent être convenus avant d’aller plus loin !

Le rôle du négociateur immobilier après signature du mandat

Une fois le mandat signé, le négociateur immobilier s’attèle à la recherche d’acquéreurs potentiels. Ses qualités de communicant et sa pugnacité feront la différence lors de cette étape-clé. Le négociateur devra assurer la communication sur la vente dont il est en charge :

  • photographie du bien
  • établissement des plans
  • diffusion de l’annonce sur des réseaux variés etc.

Tous les moyens sont bons pour mettre en valeur votre bien. En parallèle, le négociateur constitue le dossier complet de présentation du bien, distribué durant les visites.

Les acheteurs potentiels vont rencontrer le négociateur immobilier. Sa capacité d’écoute est un élément déterminant pour comprendre leurs attentes et estimer leur capacité financière.

Si, à l’issue de la visite, une offre d’achat est effectuée, le négociateur prend contact avec les vendeurs pour échanger sur la proposition :

  • Dans le cas où le vendeur refuse la proposition, le négociateur immobilier joue un rôle actif en proposant des actions concrètes pour faciliter la vente du bien (baisse du prix de vente, modification de la communication, élargissement de la diffusion )
  • En cas de validation de la proposition d’achat, le négociateur immobilier fournit une assistance technique pour aider au montage de la promesse d’achat, compromis de vente
L’accompagnement du négociateur immobilier se poursuit jusqu’à la vente et la signature chez le notaire. Il se montre présent pour répondre aux questions des parties prenantes tout au long de la procédure.
A savoir
La rémunération du négociateur immobilier inclut dans la majeure partie des cas une commission sur le montant de la vente effectuée. Il a donc tout intérêt à assurer une haute qualité de service pour que la vente ait lieu.

Agent immobilier et négociateur immobilier, quelles différences ?

Deux aspects permettent de distinguer agent et négociateur immobilier : l’encadrement juridique et les modalités d’intervention auprès du vendeur.

  • L’encadrement juridique

D’un point de vue juridique, un agent immobilier dispose d’une carte T Transaction immobilière ou G, gestion des biens loués, distribuée par la Préfecture permet à l'agent de gérer les transactions.

Le négociateur immobilier ne peut, quant à lui, pas avoir de carte professionnelle. Il dispose d’une attestation délivrée par la Préfecture qui précise ses modalités d’intervention auprès de l’agence à laquelle il est rattaché. Il intervient ainsi sous la supervision d’un agent immobilier.

  • Les modalités d’intervention

L’action du négociateur immobilier est complémentaire à celle de l’agent. Là où l’agent immobilier diffuse les biens en vente ou en location et se concentre sur la mise en relation avec l’acheteur, le négociateur immobilier assiste aussi bien le vendeur que l’acquéreur dans la négociation afin de maximiser la satisfaction des parties prenantes.

En fonction des conditions fixées avec l’agence dont il dépend, il peut également proposer un support administratif et juridique pour effectuer le montage du dossier de vente.

L’amour est dans le prêt
Le podcast de Pretto
En 2h30, en voiture, au bureau ou en faisant le ménage, peu importe vos préférences : vous serez bientôt un as du prêt immobilier

Négociateur immobilier : une profession encadrée sur le plan juridique

Tout comme l’ensemble des fonctions immobilières, le statut de négociateur immobilier est strictement encadré. La loi Hoguet du 2 janvier 1970 et son décret du 20 juillet 1972 définissent le cadre juridique dans lequel il intervient.

  • Le négociateur immobilier est rattaché au titulaire d’une carte T ou G pour pouvoir exercer son activité. L'affiliation à l’une de ces cartes lui permet de réaliser des opérations de transaction immobilière
  • Le titulaire de la carte professionnelle doit remettre au négociateur une attestation de collaborateur, essentielle pour justifier l’ensemble de ses actions et s’engager auprès du vendeur. L’attestation doit être visée par le président de la CCI dont dépend le négociateur
  • L’article 72 du décret d’application de la loi Hoguet oblige le négociateur immobilier à détenir un mandat pour toute négociation. Ce mandat peut être exclusif ou non
A savoir
Point important, le négociateur immobilier, en parallèle de ces attestations, doit avoir souscrit à une assurance responsabilité civile professionnelle afin de couvrir les éventuels dommages causés lors de la réalisation de la prestation.

Comment choisir son négociateur immobilier ?

La dimension humaine est une composante essentielle de la relation entre le vendeur et le négociateur immobilier : ce dernier doit susciter la confiance et vous avoir convaincu de la pertinence de ses propositions.

Le négociateur doit connaître sur le bout des doigts son périmètre d’intervention et faire preuve d’enthousiasme pour répondre à l’ensemble de vos demandes.

Bon plan
Nous vous conseillons de rencontrer plusieurs négociateurs immobiliers afin de comparer leurs propositions et d’établir celui avec lequel vous vous sentez le plus en confiance.

Par la diversité de ses missions, le négociateur immobilier doit faire preuve de polyvalence. A l’aise dans les phases de négociations avec les acquéreurs potentiels, il dispose de compétences juridiques, administratives et immobilières pour vous proposer une prestation à 360 degrés.

Les modalités d’accès au poste de négociateur immobilier sont variées. Il n’existe pas de parcours type. Parmi les formations les plus représentées, notons les BTS spécialisés dans le domaine immobilier, les écoles de commerce ou les cycles de formation propres aux réseaux d’agences immobilière.

Si le cursus suivi par le candidat est un élément important, ce sont les compétences sur le terrain et ses qualités humaines qui feront véritablement la différence.

A retenir
  • L’action du négociateur immobilier a pour but de simplifier la vente et de vous accompagner dans toutes les procédures relatives à votre bien. C’est un acteur sur lequel vous pouvez compter ; n’hésitez pas à le solliciter pour son expertise.
  • La dimension humaine est une composante essentielle de la relation entre le négociateur immobilier et son mandataire. Il est important que vous choisissiez une personne en laquelle vous ayez confiance et dont les propositions tiennent compte de vos besoins, envies et éventuelles contraintes.
  • Avant de signer le mandat avec le négociateur immobilier, assurez vous qu’il dispose bien d’une attestation de collaborateur ainsi que d’une assurance professionnelle.
Mis à jour le 13 mai 2020
avatar
Lauriane Potin
Content Manager
Sur le même sujet