1. Accueil
  2. Bien immobilier
  3. Acheter maison ou appartement
  4. Nos 10 conseils pour réussir l'achat de votre maison
  1. Accueil
  2. Bien immobilier
  3. Acheter maison ou appartement
  4. Nos 10 conseils pour réussir l'achat de votre maison
Nos 10 conseils pour réussir l'achat de votre maison
avatar
Lauriane Potin
Mis à jour le 08 juin 2021
Nos 10 conseils pour réussir l'achat de votre maison
Acheter une maison ou un appartement implique de se poser quelques questions en amont afin de bien préparer son projet et de le voir d’un oeil serein. Mais l’immobilier, c’est comme tout, cela s’apprend et il suffit de quelques recommandations pour éviter les erreurs les plus flagrantes. Pretto a donc rassemblé ses meilleurs conseils pour vous accompagner dans l’achat de votre maison.
  • Conseil n°1 : Prendre le temps de bien choisir sa maison
  • Conseil n°2 : Se renseigner sur le marché immobilier
  • Conseil n°3 : Penser aux aides de l'Etat dont vous pouvez bénéficier pour l'achat de votre maison
  • Conseil n°4 : Anticiper son crédit immobilier pour l'achat de sa maison
  • Conseil n°5 : Ne pas lâcher trop vite sur les conditions suspensives
  • Conseil n°6 : Ne pas sous-estimer les frais liés à son prêt immobilier
  • Conseil n°7 : Ne pas tenter de négociation
  • Conseil n°8 : Penser à la revente de votre bien immobilier
  • Conseil n°9 : Solliciter les agences immobilières
  • Conseil n°10 : Penser à prendre du plaisir

On vous les détaille juste en-dessous !

Conseil n°1 : Prendre le temps de bien choisir sa maison

Quoiqu’il arrive, forcez-vous à visiter au minimum 3 maisons. Et encore, 5 serait plus prudent ! Plus vous verrez de maisons différentes, plus vous serez sûr de votre choix et vous développerez un œil acéré pour détecter tout ce qui ne va pas dans un bien.

Quand vous démarrez votre recherche, cela peut être un bon calcul de prendre le temps de visiter des maisons qui sur le papier ne collent pas à 100 % à ce que vous recherchez. Vous apprendrez de ces visites, et on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise.

Bon plan

Si vous êtes précis sur vos critères, ce sera plus simple pour l'agent immobilier de trouver la maison de vos rêves. Dès le moment où elle entre dans son catalogue, il pensera ainsi à vous appeler : vous pourrez avoir des visites en VIP !

Conseil n°2 : Se renseigner sur le marché immobilier

Vous avez eu un coup de coeur pour une maison ? Vous allez devoir faire une offre d'achat ! Mais la question se pose de savoir si vous pouvez en négocier le prix.

Afin de le déterminer, évaluez les prix du marché. Pour cela, plusieurs critères :

  • la localisation du bien. Trouvez des biens au plus près de la maison que vous voulez acheter.
  • les caractéristiques de la maison. Comparez ce qui se ressemble (taille du terrain, nombre de pièces, nombre d'étages etc)
  • le type de la maison : s'agit d'un bien neuf ou ancien ? Les prix sont très différents !
De la recherche du bien au crédit
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto

Conseil n°3 : Penser aux aides de l'Etat dont vous pouvez bénéficier pour l'achat de votre maison

Il n'existe pas d'aides spécifiques pour l'achat d'une maison, mais vous pouvez bénéficier de dispositifs mis en place par l'Etat pour l'achat immobilier en général.

Le plus connu étant probablement le Prêt à Taux Zéro, qui s'adresse aux personnes qui achètent leur premier bien. Appartement, maison, dans le neuf ou l'ancien avec travaux... Vous pouvez demander cette aide si vous répondez à certains critères.

Renseignez-vous également auprès de votre commune : certaines proposent des aides à l'achat sous forme de prêt aidé ou d'aides au déménagement.

Nous vous détaillons toutes les informations concernant ces dispositifs dans notre chapitre sur les prêts aidés.

Conseil n°4 : Anticiper son crédit immobilier pour l'achat de sa maison

Si vous achetez une maison dans le neuf, votre dossier de demande de crédit immobilier pourra être envoyé en banque à partir du moment où vous signez le compromis. Mais une demande de crédit s'anticipe ! Vous devez en effet rassembler de nombreux documents (fiches de paie, d'impôts, livret de famille etc).

Afin de mettre toutes les chances de votre côté pendant les visites, vous pouvez présenter au vendeur une attestation de finançabilité. Celle-ci lui prouve que vous êtes en mesure de payer la maison que vous êtes en train de visiter.

Pour cela, rien de plus simple ! Faites une simulation de capacité d'emprunt afin de connaître le montant que vous pouvez payer. Après l'analyse de quelques documents, vous obtenez l'attestation de la part de votre Expert crédit.

Si vous achetez votre maison en passant par un promoteur, là aussi, votre dossier est prêt à être envoyé en banque dès la signature du contrat de réservation.

En revanche, si vous souhaitez acheter un terrain afin de construire votre maison, votre dossier sera bien plus complexe. Vous devez présenter le projet de construction dès la demande de financement. Si vous devez payer le terrain avec un prêt bancaire, il faudra donc anticiper votre construction !

Enfin, votre dossier de demande de prêt nécessitera de nombreux documents complémentaires : plans, permis de construire, garanties biennales et décennales... Soyez donc patients, et surtout, prévoyants.

Conseil n°5 : Ne pas lâcher trop vite sur les conditions suspensives

Après avoir fait une offre à votre vendeur, vous allez signer un compromis de vente.
Bon plan
Notre conseil : prenez un notaire ! Cela ne vous coûtera pas plus cher, et vous aurez un expert dans votre camp pour vous accompagner et vous conseiller - en particulier sur les conditions suspensives.

Ces conditions vous permettent de dissoudre le compromis de vente sans pénalité dans certains cas, par exemple si vous ne trouvez pas de prêt pour financer votre maison. En cas de refus de financement de la part des banques, cela vous permet de récupérer le dépôt de garantie laissé au vendeur au moment de la signature du compromis.

On vous dira parfois que renoncer aux conditions suspensives permet de rassurer le vendeur et valorise votre offre d'achat. C'est vrai, mais on vous conseille de ne le faire que si vous êtes absolument certain d'obtenir votre prêt - si votre banque s'est engagée à vous suivre, par exemple.

Notre conseil

Nous vous conseillons de toujours mettre des conditions suspensives dans le compromis : demandez les conditions les plus logues possibles afin d'être serein pour votre recherche de prêt, et précisez des conditions d'emprunt réalistes.

Conseil n°6 : Ne pas sous-estimer les frais liés à l'achat de votre maison

Entre le prix de l’annonce immobilière qui vous a fait flasher et ce que va vraiment vous coûter la maison, il y a parfois une vraie différence. Tout le monde a en tête les frais de notaire et les frais d’agence, mais il y en a d’autres : les frais de garantie, les frais de dossier de la banque, les frais de courtage

Il n’est pas toujours possible de les inclure dans le crédit, la banque vous demande généralement de les financer avec l'apport. Depuis le début de l'année 2020, les dossiers dérogatoires (qui financent le prix du bien et les frais annexes) sont beaucoup plus rares, il est donc recommandé d'avoir une épargne minimum correspondant à 10 % du prix du bien.

Par ailleurs, n'oubliez pas tous les frais associés à l'entretien d'une maison ! En dehors des travaux que vous voudrez peut-être effectuer au moment d'y emménager, et qui doivent être évalués et intégrés dans votre demande de prêt, une maison coûte cher.

Qu'il s'agisse des impôts, de l'entretien de la façade ou de la rénovation thermique de la maison, renseignez-vous en amont afin de vous assurer que vous pouvez les financer.

Conseil n°7 : Tenter la négociation

Malheureusement, celle-ci ne s’applique pas à nos amis parisiens qui doivent bien souvent faire une offre au prix après 10 minutes de visite. Mais pour les plus chanceux qui achètent dans un marché immobilier moins tendu, n’oubliez pas que vous êtes peut-être en position de force par rapport au vendeur !

Afin de bien négocier, faites une évaluation la plus précise possible des travaux éventuels, mais faites attention à ce qu'il ne soit pas trop bas par rapport à la demande du vendeur. Vous prenez le risque que l'agent immobilier ne la transmette pas, ou que le vendeur soit tellement vexé qu'il ne vous fasse pas de contre-offre.

Vous l'aurez compris, tout est une question d'équilibre. Mais vous ne perdez rien à négocier !

Conseil n°8 : Penser à la revente de votre bien immobilier

Saviez-vous qu’en moyenne les français gardent leur bien immobilier 7 ans ? Et c’est souvent moins pour un premier achat chez les jeunes, dont la situation familiale évolue vite. Il faut donc se demander si vous arriverez au minimum à revendre votre maison au même prix.

Demandez-vous aussi si cette maison trouvera facilement repreneur : une excellente localisation est par exemple une bonne garantie.

Conseil n°9 : Solliciter les professionnels du secteur

Acheter une maison nécessite souvent une bonne connaissance du marché immobilier. Si vous n’êtes pas fin connaisseur en la matière, il est préférable de passer par un spécialiste de l’immobilier pour vos recherches. Vous pourrez alors bénéficier d’un avis d’expert et limiter davantage les mauvaises surprises.

Si vous cherchez une maison dans l'ancien, l'agent immobilier est votre meilleur allié. Si vous avez un projet assez précis en tête, il pourra vous proposer des maisons dès qu'il les entre dans son catalogue.

Si vous cherchez une maison dans le neuf, renseignez-vous à propos des promoteurs locaux pour savoir s'ils ont des programmes en lotissement. Vous vous épargnez les complications de la construction tout en bénéficiant des avantages du neuf.

D'autres professionnels du secteur sont là pour vous aider dans vos démarches : le notaire, par exemple, permet de s'assurer que la vente est légale, qu'elle se passe dans de bonnes conditions, et que toutes les parties sont bien renseignées.

Le courtier immobilier, de son côté, vous permet de trouver le bon crédit immobilier pour l'achat de votre maison. En fonction de votre profil, toutes les banques ne seront pas prêtes à vous financer. Le rôle du courtier est ainsi de savoir à quel établissement s'adresser afin de mettre votre dossier en valeur, et de négocier en votre nom les meilleures options pour votre prêt.

Conseil n°10 : Penser à prendre du plaisir

Respirez un bon coup, vous êtes en train d’acheter une maison, c’est génial ?

De la recherche du bien au crédit
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto
A retenir
  • Quand on achète une maison, on peut facilement éviter certaines erreurs courantes. Et le mot d'ordre est le suivant : prenez le temps de bien réfléchir à votre projet !
  • De nombreuses aides existent pour vous accompagner, profitez-en !
Partagez l'article
avatar
Content Manager
Vous avez une question sur cet article ?
Envoyez nous un message.
Poser une question
Sur le même sujet