Coronavirus et report d'échéance de prêt : est-ce la bonne solution ?

La crise du Coronavirus entraîne une baisse de revenus de votre côté pour les mois prochains ? Vous vous inquiétez peut-être de votre capacité à rembourser votre emprunt immobilier et songez à repousser vos échéances ou modifier vos mensualités.

Cependant, ces options dépendent de différentes conditions, et présentent quelques désavantages en cette période de confinement. On vous explique ce que vous pouvez faire.

Votre offre de prêt spécifie les conditions de flexibilité dans le remboursement de votre crédit

Si vous craignez une chute de revenus pour les prochains mois et souhaitez bénéficier de flexibilité dans le remboursement de votre crédit, commencez par vous reporter à votre contrat de prêt. La plupart des offres vous permettent de modifier vos remboursements de deux manières :

Attention

Cette option est soumise à des conditions qui vous limitent. Souvent vous ne pouvez pas modifier vos échéances au delà d’un certain pourcentage (+ ou - 10 % de la mensualité actuelle, par exemple), ou d’une certaine modification de durée (+ 2 ans sur la durée totale de votre crédit par exemple).

Si vous en êtes au tout début du remboursement de votre crédit, vous n’aurez peut-être pas la possibilité de faire jouer cette clause : vérifiez bien le délai que vous devez respecter avant votre première demande de modulation.

Là aussi, reportez-vous à votre contrat de prêt afin de savoir :

  • à partir de quand vous pouvez faire cette demande
  • combien de temps le report d’échéance est valable

Vous pouvez alors vous rapprocher de votre agence bancaire afin de discuter des modalités de mise en place. En cette période, privilégiez le contact par mail afin d’être certain d’obtenir une réponse.

Mais ces options comportent des désavantages

Ces demandes prennent du temps

Attention, une modulation ou un report d’échéance implique un changement dans votre tableau d’amortissement : la banque doit donc éditer un avenant afin de présenter un échéancier à jour.

Même si votre agence bancaire n’est pas fermée, votre demande doit être transmise à des services en internes. Or, les banques sont actuellement en sous-effectif. En effet, du fait de la fermeture des écoles, de nombreux employés des banques (conseillers ou employés des back office) sont contraints au télétravail.

Cela ne signifie pas que votre demande ne sera pas traitée, mais que les délais de réponse sont longs. Si vous avez besoin d’une solution rapidement, la modification de votre contrat de prêt n’est peut-être pas adaptée.

L’amour est dans le prêt
Le podcast de Pretto
En 2h30, en voiture, au bureau ou en faisant le ménage, peu importe vos préférences : vous serez bientôt un as du prêt immobilier

Votre prêt immobilier vous coûte plus cher

Même si l’avenant au contrat lui-même ne vous coûte rien, votre modification de mensualité va forcément vous coûter plus cher.

  • si vous modifiez vos échéances à la baisse

Cela implique un temps de remboursement plus long : vous amortissez votre emprunt plus lentement, vous allez donc payer plus d’intérêts, ce qui va augmenter le coût final de votre emprunt.

Même si vos mensualités sont moins élevées, votre prêt immobilier vous coûte plus cher.

  • si vous reportez vos échéances

Vous n’allez pas rembourser de capital pendant une longue période, mais vous continuez à rembourser les intérêts dûs à la banque. Là aussi, la somme finale des intérêts à rembourser vient s’ajouter au coût initial de votre crédit.

Par ailleurs, le report d’échéance ne concerne généralement que le capital à rembourser : vous devez tout de même continuer de payer les intérêts à la banque. Un report d’échéance ne signifie donc pas que vous n’allez plus rien payer dans les prochains mois !

Or, plus vous faites cette demande tôt dans vos remboursements, et plus la part des intérêts dans vos mensualités est élevée. La facture peut donc tout de même s’élever à plusieurs centaines d’euros mensuels.
Bon plan
Reportez-vous à votre tableau d’amortissement afin de connaître le montant exact des intérêts que vous payez actuellement.

Ne vous précipitez donc pas : en dehors de votre épargne, vous pouvez peut-être trouver des solutions alternatives avec votre banque afin de vous accompagner dans le remboursement de vos mensualités.

Les établissements bancaires ont ainsi indiqué leur volonté d'accompagner leurs clients en faisant preuve de flexibilité.

A retenir
  • Votre offre de prêt détaille les conditions de flexibilité dont vous disposez dans le remboursement de votre crédit. Si vous souhaitez en bénéficier, vous devez impérativement vous y reporter.
  • Toute demande de modulation de mensualité ou de report d’échéance implique la rédaction d’un avenant : la réduction des effectifs à l’heure actuelle implique de longs délais de traitement.
  • Le report d’échéance n’est peut-être pas la solution la plus adaptée à votre situation : rapprochez-vous de votre conseiller pour évaluer avec lui les différentes options à votre portée.
Mis à jour le 14 avril 2020
avatar
Lauriane Potin
Content Manager
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !