1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Conditions de prêt immobilier
  4. 3 conseils pour obtenir son prêt immobilier quand on est jeune
  1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Conditions de prêt immobilier
  4. 3 conseils pour obtenir son prêt immobilier quand on est jeune

3 conseils pour obtenir son prêt immobilier quand on est jeune

Vous souhaitez demander un prêt immobilier
seul
.
Vous achetez
votre résidence principale
dans la commune de
Paris
.
  • Simulation gratuite en 3 min
  • Sans inscription ni engagement
  • Résultat instantané

Le meilleur taux pour votre prêt immobilier

Un accompagnement personnalisé par nos experts

Le résultat de votre simulation sans inscription

Vous êtes jeune et pensez peut-être que votre âge est un inconvénient pour acheter un bien ? Au contraire ! Votre profil de primo accédant plutôt avantageux intéresse fortement les banques et ces dernières se concurrencent même pour vous attirer chez elles grâce à des offres spécialisées. Par ailleurs, beaucoup d’aides financières existent pour permettre l’accession à la propriété.

Mais d'abord, c'est quoi un profil jeune pour la banque ? Difficile d'aller la voir en lui disant "l'âge n'est qu'une question de mentalité", n'est-ce pas ? Chaque banque a ainsi sa définition des profils "jeune", mais il est généralement compris sous la barre des 36 ans, voire des 30 ans.

comment faire un emprunt immobilier quand on est jeune ?
Pretto à vous expliquer de façon simplifiée le fonctionnement d’un crédit immobilier.
On vous explique aussi pourquoi votre profil plaît à la banque, et comment faire pour le mettre en valeur afin d'obtenir les meilleures conditions de prêt immobilier.

Conseil n°1 : bien préparer son projet en amont du prêt immobilier

Quel que soit votre profil, un projet immobilier se prépare minutieusement. La première étape reste invariablement l’évaluation de votre capacité d’emprunt, c'est-à-dire du montant maximum que vous pouvez emprunter à la banque, et donc, en y ajoutant votre apport, du bien que vous pouvez acheter.

Les mensualités de remboursement du prêt ne doivent généralement pas dépasser un peu plus du tiers du montant des revenus. Vous entendrez souvent l'expression "taux d'endettement maximum à 35 %" : cela veut dire strictement la même chose !

Vous n'avez aucune idée de ce que représente le taux d'endettement maximum pour vous ? Cette information peut s’obtenir en seulement quelques minutes grâce à notre simulateur Pretto.

Pour aller plus loin : Calculez votre capacité d'emprunt

Une fois votre capacité d’emprunt déterminée, vous saurez ce que vous êtes en mesure d’acheter et serez alors prêt à construire votre projet.

A savoir
En tant que jeune, il y a de fortes chances que vous achetiez pour la première fois. Et le premier achat immobilier peut bien souvent vous donner du fil à retordre. La banque sera attentive à votre projet ! Par exemple, si vous achetez votre résidence principale, il n'y a aucun problème. Mais si vous souhaitez faire un investissement locatif, elle sera attentive à ce que vous puissiez un jour acquérir votre résidence principale.

Cela ne veut pas dire que c'est impossible, mais votre dossier doit être mis en valeur d'une autre manière. Dans tous les cas, il est donc recommandé de vous faire accompagner par un professionnel du crédit, qui connaît les exigences des banques et saura comment présenter votre situation sous son meilleur jour.

Vous l’aurez probablement remarqué en utilisant notre outil : un des critères clés pour votre achat immobilier réside dans l’apport.

En tant que jeune actif, les banques ne s’attendent pas forcément à ce que vous ayez déjà une épargne conséquente. Cependant, elles demandent généralement à ce que vous puissiez au moins couvrir les frais annexes (frais de notaire et de garantie) qui représentent généralement un peu moins de 10 % du prix du bien.

Même si vous ne disposez pas de cette somme, il est important de montrer à la banque que vous êtes déjà capable d'épargner de manière régulière.

Par ailleurs, les banques disposent d'une marge de manoeuvre pour financer les projets sans apport, mais elles vont favoriser les projets d'achat de résidence principale pour les primo-accédants.

Bon plan

Il existe de nombreuses aides réservées aux jeunes afin de vous aider à constituer votre apport :

  • prêts aidés : prêts à taux zéro (PTZ)), prêt action logement, etc.
  • aides régionales : Prêt logement 0% à Paris, Nouveau Chèque Premier Logement à Marseille, Passeport 1er Logement à Bordeaux, etc.

Si vous en avez la possibilité, vous pouvez également vous tourner vers les aides familiales. Attention cependant, le don familial est encadré par la loi.

Pensez donc bien à vous renseigner sur les différentes aides auxquelles vous avez potentiellement droit, car elles sont cumulables et peuvent faire une vraie différence dans votre dossier.

Conseil n°2 : être jeune, un bon argument pour défendre votre dossier de prêt immobilier

Être jeune, c’est disposer d’un certain nombre d’arguments à faire valoir auprès des banques.

Tout d’abord, vous représentez une nouvelle clientèle à fidéliser sur le long terme et vos revenus sont susceptibles d’augmenter au fil des années. Les banques sont donc fortement intéressées par les profils de jeunes actifs.

Par ailleurs, si vous souscrivez à un prêt immobilier auprès d’une banque, vous êtes davantage susceptible de souscrire à d’autres produits dans la même banque (comptes courants, comptes épargne, carte bancaire, assurance habitation, etc).

Bon à savoir

Si vous avez des enfants, sachez qu'ils sont pris en compte dans le calcul du reste à vivre. Mais si vous rentrez dans les critères de la banque de ce point de vue-là, avoir des enfants est souvent valorisé par les établissement bancaires car cela signifie que vous allez certainement ouvrir différents comptes chez elle.

D’autre part, votre âge est également un critère important auprès de l'assurance, qui représente l'un des coûts les plus significatifs de votre emprunt. En effet, le taux d'assurance dépend de différents critères : plus vous représentez un risque et plus ce taux est élevé.

Etre jeune est donc un atout indéniable, et le coût de l'assurance s'en ressent, qu'il s'agisse de l'assurance groupe de la banque ou d'un assureur externe !

Enfin, comme nous le disions plus haut, vous pouvez emprunter plus facilement sans apport en tant que jeune. Vous venez de commencer dans la vie active et une part de votre épargne a été dédiée à des dépenses spécifiques et ponctuelles (prêt étudiant, achat d’une voiture, de meubles…) : il est donc compréhensible aux yeux des banquiers que vous n’ayez pas à ce jour de véritable apport et que vous serez bientôt en capacité de commencer à véritablement épargner.
Afin de mettre en valeur votre dossier de prêt immobilier, cependant, rien ne vaut les conseils d'un expert, qui saura à quel interlocuteur s'adresser pour négocier les meilleures conditions pour votre emprunt immobilier. Vous pourrez également négocier le tarif pour tirer la meilleure marge de négociation possible.

De la recherche du bien au crédit
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto

Conseil n°3 : faire jouer la concurrence pour votre prêt immobilier

Vous l’avez compris : votre dossier de prêt immobilier est intéressant pour les banques, qui sauront faire preuve de souplesse et d’arguments pour vous convaincre. Il existe ainsi de très nombreuses offres commerciales dédiées aux jeunes chez la majorité des grandes banques.

En fonction de la banque et de votre situation, vous pouvez ainsi bénéficier de frais de dossiers réduits ou de facilité d'accès au prêt à 110 % (le fameux prêt sans apport). Afin de vous convaincre de les rejoindre, certains établissements font également valoir le fait que vos avantages en tant que jeune vont plus loin que le crédit immobilier : accompagnement au placement de l'épargne, avantages en termes d'assurance etc.
Face à cette multitude d’offres, il est important de faire jouer la concurrence entre les banques. Votre expert crédit vous conseille au mieux sur les différentes offres, vous aide à comparer les courtiers immobiliers et vous aide à obtenir le meilleur taux.

Son rôle ne s'arrête pas là, puisqu'il vous accompagne dans le montage de votre dossier et vous oriente vers les établissements les plus à même de répondre favorablement à votre profil. En effet, les banques analysent un dossier de prêt immobilier dans son ensemble, pas uniquement votre âge et vos revenus. Ainsi, votre contrat professionnel, votre situation maritale, l'état de vos finances ou encore votre hébergement actuel sont autant de critères que la banque va étudier.

Exemple
Vous venez de terminer vos études de médecine (félicitations !). Saviez-vous que la banque ne verra pas votre dossier de la même manière si vous vous installez en tant que libéral ou si vous travaillez en hôpital ? Votre courtier le sait, et il sera à même de vous accompagner au mieux pour vous orienter vers le bon établissement bancaire.

Bonne nouvelle ! Pour vous permettre de déterminer les points forts de votre dossier, et ceux qui pourraient être potentiellement bloquants, nous avons conçu un simulateur qui vous permet de comparer les offres de prêt en quelques minutes.

En conclusion : les jeunes et l’emprunt immobilier

Le désir d’être propriétaire est largement répandu au sein des populations jeunes. D’après un sondage de l’Ifop, près de deux tiers des Franciliens âgés de 20 à 45 ans envisagent de s’engager dans un projet immobilier dans les cinq prochaines années.

Parmi les projets immobiliers, l’achat d’une résidence principale reste la première source de motivation (59 % des répondants), loin devant l’investissement locatif (28 %).

Si l’achat immobilier est largement populaire auprès des jeunes, c’est avant tout pour ses bénéfices perçus :

  • à moyen terme, les jeunes apprécient particulièrement la sécurité du placement financier (44 % des répondants) et l’accomplissement personnel que cet achat représente (33 %)
  • à long terme, les jeunes y voient un intérêt pour la préparation de leur retraite (26 % des répondants) et pour la transmission à leurs enfants (33 %)
Maintenant que vous avez obtenu 3 conseils pour bénéficier d'un prêt immobilier, vous pouvez réaliser votre achat immobilier avec plus de sérénité. Veillez à bien suivre les 7 étapes pour le réaliser !
Vous êtes prêt à devenir propriétaire ? Alors, réalisez votre première simulation de prêt en ligne gratuitement :

A retenir
  • Etre jeune n'est pas un frein à l'achat immobilier, mais il faut penser son projet de manière détaillée.
  • Vous bénéficiez de nombreuses aides de l'Etat ou des régions pour vous accompagner dans l'accession à la propriété.
  • Vous êtes également un profil intéressant pour les banques, qui vont ainsi vous proposer des conditions d'emprunt spécifiques.

Questions - Réponses

Où emprunter quand on est jeune ?

La définition du "jeune" varie selon les banques, souvent en dessous de 36 ans. Cependant, la qualité de votre dossier dépend également de nombreux critères et en fonction du montant de votre apport, de votre niveau de revenus ou de votre contrat professionnel, vous n'allez pas attirer les mêmes établissements bancaires.

Il n'y a donc pas de meilleure banque pour emprunter quand on est jeune, il y a une meilleure banque pour votre profil !

Qui a droit à un prêt à taux zéro ?

Le prêt à taux zéro est destiné à accompagné les ménages qui achètent leur résidence principale pour la première fois. Il ne dépend donc pas de l'âge, même si les deux sont souvent liés.

En revanche, vous devez répondre à des critères d'éligibilité : type de projet, zone dans laquelle vous achetez, plafond de revenus etc. Pour savoir si vous êtes éligible, de nombreux simulateurs en ligne existent.

Comment obtenir un prêt immobilier sans apport ?

Le prêt sans apport est possible, est le fait d'être jeune est un argument pour vous permettre d'en bénéficier. Cependant, il est loin d'être systématique et il faut apporter à la banque de solides garanties pour qu'elle accepte de financer ce type de dossiers.

Les établissements bancaires sans en effet limités en nombre de projets sans apport, et ils vont donc favoriser les achats de résidence principale pour les primo-accédants. Même si vous répondez à ces critères, il vaut mieux se faire accompagner par un professionnel du crédit pour mettre toutes les chances de son côté.

Partagez l'article
avatar
Expert en crédit immobilier
Vous avez une question sur cet article ?
Envoyez nous un message.
Poser une question