1. 3 conseils pour obtenir son prêt immobilier quand on est jeune

3 conseils pour obtenir son prêt immobilier quand on est jeune

Vous êtes jeune et pensez peut-être que votre âge est un inconvénient pour acheter un bien. Au contraire ! Votre profil de jeune actif intéresse fortement les banques et ces dernières se concurrencent même pour vous attirer chez elles grâce à des offres spécialisées. Par ailleurs, beaucoup d’aides financières existent pour permettre l’accession à la propriété.

De nombreuses portes sont donc ouvertes pour obtenir votre prêt : grâce à cet article, apprenez comment utiliser toutes les ressources à votre disposition et mettre toutes les chances de votre côté.
L’amour est dans le prêt
Le podcast de Pretto
En 2h30, en voiture, au bureau ou en faisant le ménage, peu importe vos préférences : vous serez bientôt un as du prêt immobilier

Conseil n°1 : bien préparer son projet en amont du prêt immobilier

Quel que soit votre profil, un projet immobilier se prépare minutieusement. La première étape reste invariablement l’évaluation de sa capacité d’emprunt, ce qui revient à vérifier qu'il vous restera suffisamment d'argent à la fin du mois une fois le prêt et les charges payés.

Les mensualités de remboursement du prêt ne doivent généralement pas dépasser un tiers du montant des revenus. Cette information peut s’obtenir en seulement quelques minutes grâce à notre simulateur Pretto.

Une fois cette capacité d’emprunt déterminée, vous saurez ce que vous êtes en mesure d’acheter et serez alors prêt à construire votre projet.

Bon plan

Vous l’aurez probablement remarqué en utilisant notre outil : un des critères clés de l’estimation de la capacité d’endettement réside dans l’apport.

Mais, en tant que jeune actif, les banques ne s’attendent pas forcément à ce que vous ayez déjà une épargne conséquente.

Néanmoins, il est conseillé de vous mettre à épargner dès que possible si vous le pouvez.

Il est important de noter que votre apport ne se constitue pas nécessairement grâce à votre épargne. Il existe de nombreuses aides réservées aux jeunes afin de vous aider à constituer votre apport :

Si vous en avez la possibilité, vous pouvez également vous tourner vers les aides familiales. Attention cependant, le don familial est encadré par la loi.

Pensez donc bien à vous renseigner sur les différentes aides auxquelles vous avez potentiellement droit, car elles sont cumulables et peuvent faire une vraie différence dans votre dossier.

Conseil n°2 : être jeune, un bon argument pour défendre votre dossier de prêt immobilier

Être jeune, c’est disposer d’un certain nombre d’arguments à faire valoir auprès des banques.

Tout d’abord, vous représentez une nouvelle clientèle à fidéliser sur le long terme et vos revenus sont susceptibles d’augmenter au fil des années. Les banques sont donc fortement intéressées par les profils de jeunes actifs.

Par ailleurs, si vous souscrivez à un prêt immobilier auprès d’une banque, vous êtes davantage susceptible de souscrire à d’autres produits dans la même banque (comptes courants, comptes épargne, carte bancaire, assurance habitation, etc).

D’autre part, votre âge est également un critère important auprès de l'assurance, qui représente l'un des coûts les plus significatifs de votre emprunt.
Attention

La définition d’un “jeune” ne correspondant pas à une catégorie clairement définie, il convient de vérifier dans chaque banque si l’offre vous concerne bien.

Pour finir, vous pouvez emprunter plus facilement sans apport en tant que jeune. Vous venez de commencer dans la vie active et une part de votre épargne a été dédiée à des dépenses spécifiques et ponctuelles (prêt étudiant, achat d’une voiture, de meubles…) : il est donc compréhensible aux yeux des banquiers que vous n’ayez pas à ce jour de véritable apport et que vous serez bientôt en capacité de commencer à véritablement épargner.

Conseil n°3 : faire jouer la concurrence pour votre prêt immobilier

Vous l’avez compris : votre dossier de prêt immobilier est intéressant pour les banques, qui sauront faire preuve de souplesse et d’arguments pour vous convaincre. Il existe ainsi de très nombreuses offres commerciales dédiées aux jeunes chez la majorité des grandes banques.

En fonction de la banque et de votre situation, vous pouvez ainsi bénéficier de frais de dossiers réduits ou de facilité d'accès au prêt à 110 %. Afin de vous convaincre de les rejoindre, certains établissements font également valoir le fait que vos avantages en tant que jeune vont plus loin que le crédit immobilier : accompagnement au placement de l'épargne, avantages en termes d'assurance etc.

Face à cette multitude d’offres, il est important de faire jouer la concurrence entre les banques. Votre expert crédit vous conseille au mieux sur les différentes offres et vous aide à obtenir le meilleur taux.

Son rôle ne s'arrête pas là, puisqu'il vous accompagne dans le montage de votre dossier et vous oriente vers les établissements les plus à même de répondre favorablement à votre profil.

Grâce à sa bonne visibilité des offres du marché et des taux que les banques sont en mesure d’accorder, un courtier vous fait gagner du temps et de l’argent.

Bon plan

Chez Pretto, nous vous proposons un accompagnement personnalisé, entièrement dématérialisé !

En conclusion : les jeunes et l’emprunt immobilier

Le désir d’être propriétaire est largement répandu au sein des populations jeunes. D’après un sondage de l’Ifop, près de deux tiers des Franciliens âgés de 20 à 45 ans envisagent de s’engager dans un projet immobilier dans les cinq prochaines années.

Parmi les projets immobiliers, l’achat d’une résidence principale reste la première source de motivation (59% des répondants), loin devant l’investissement locatif (28%).

Si l’achat immobilier est largement populaire auprès des jeunes, c’est avant tout pour ses bénéfices perçus :

  • à moyen terme, les jeunes apprécient particulièrement la sécurité du placement financier (44% des répondants) et l’accomplissement personnel que cet achat représente (33%)
  • à long terme, les jeunes y voient un intérêt pour la préparation de leur retraite (26% des répondants) et pour la transmission à leurs enfants (33%)
A retenir
  • Etre jeune n'est pas un frein à l'achat immobilier, mais il faut penser son projet de manière détaillée.
  • Vous bénéficiez de nombreuses aides de l'Etat ou des régions pour vous accompagner dans l'accession à la propriété.
  • Vous êtes également un profil intéressant pour les banques, qui vont ainsi vous proposer des conditions d'emprunt spécifiques.
Mis à jour le 21 septembre 2020
avatar
Flavio Mazza
Manager commercial
Sur le même sujet