Résidences secondaires : où les français achètent-ils ?

On le sait : avec plus de 3 millions de résidences secondaires en France, ces biens sont très convoités par les français. Lors du confinement de ce début d’année, nous avons d’ailleurs pu observer un exode des urbains français vers la côte, la campagne ou encore la montagne.

Chez Pretto, courtier immobilier, nous avons voulu comprendre davantage les motivations à investir dans une résidence secondaire. Nous avons ainsi analysé plus de 14 000 simulations d’achat de résidences secondaires réalisées sur notre site afin de mieux cerner les tendances d’achat.

Quel est le profil de l’acquéreur de résidence secondaire ? Quel type de bien vise-t-il ? Et quelles sont les régions et villes les plus plébiscitées ? On vous dit tout.

Les acquéreurs de résidence secondaire

Quel est le profil de l’acheteur de résidence secondaire ?

55 % des acquéreurs d’une résidence secondaire achètent en couple. Ils ont en moyenne 45 ans, et 40 % ont entre 30 et 45 ans et 17 % entre 45 et 50 ans. Ce n’est donc pas étonnant de constater que pour 60 % d’entre eux, la résidence secondaire est leur second achat immobilier.

Le revenu mensuel médian par emprunteur (double pour un projet à deux) tourne autour des 2 500 € net pour une majorité de statut cadre (57%). L’apport médian est assez élevé pour couvrir les différents frais (notaire, agence) puisqu’il représente 15% du prix médian des biens (160 000 €), soit environ 28 000 €.

Qu’achète t-il ?

La grande majorité des acheteurs de résidences secondaires se tourne vers l’ancien (87%). Ils investissent dans des biens de 3 à 5 pièces, pour une surface moyenne de 90m² (29 % achètent entre 70 et 110 m²).

Pour rappel, une résidence secondaire est un logement utilisé pour les vacances, les weekends ou les loisirs. Un appartement loué simplement quelques mois par an est considéré comme une résidence secondaire.

Résidences secondaires : quelles sont les régions les plus convoitées ?

Paris et le littoral attirent la majorité des français

Pour la majeure partie (45%), les acheteurs de cette étude habitent en Ile-de-France et achètent leur résidence secondaire en province.

Le top des villes convoitées est :

  1. Paris (28%)
  2. Toulouse (6%)
  3. Agde (5%)
  4. Marseille (5%)

La capitale française reste donc la ville la plus populaire pour investir dans une résidence secondaire. Cela signifie que les français convoitent Paris afin d’y venir passer les weekends ou les vacances. Ils peuvent également en tirer des bénéfices en mettant en location leur bien sur Airbnb lorsqu’ils sont dans leur résidence principale.

Malgré cela, le bord de mer, et notamment la Côte d’Azur, reste l’une des destinations les plus prisées pour investir dans un deuxième logement.

Heatmap des résidences secondaires

En effet, comme le montre la carte ci-dessus, on remarque une grosse concentration de résidences secondaires le long de la Côte d’Azur. Et on remarque que le le littoral, de manière générale, attire les français : des résidences secondaires sont implantées tout le long des côtes françaises.

Cela se confirme lorsque l’on regarde quels sont les départements les plus populaires pour l’achat d’une résidence secondaire :

D’autres zones se dessinent

Le Sud-Est de la France, plus particulièrement autour des Alpes, n’est pas en reste et est également prisé par les Français pour sa proximité avec les grandes stations de ski.

On remarque également une autre zone qui se dessine : entre Paris et la côté de la Manche, le long de l’autoroute A13, il y a également un grand nombre de résidences secondaires.

Enfin, certaines grandes villes attirent : c’est principalement le cas de Nice, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes ou encore Rennes qui ressortent sur cette carte.

La distance depuis son logement principal : critère de choix numéro 1 ?

Notre étude fait ressortir que :

  • 75% des personnes achètent à moins de 400 kilomètres de leur résidence principale
  • 50% des personnes achètent à moins de 170 kilomètres de leur résidence principale
  • 25% des personnes achètent à moins de 65 kilomètres de leur résidence principale

Les français cherchent au sein du même département

Cela se confirme lorsque l’on regarde les principaux départements convoités par les habitants des grandes villes.

A Paris, l’Eure, le Calvados et l’Orne se trouvent dans un rayon de 190 kilomètres.

Les lyonnais recherchent principalement au sein du même département ou département limitrophe.

Idem sur Marseille, dont les habitants souhaitent rester dans la même région !

Explications

Comment expliquer ce constat ? On peut conclure que l’un des critères de choix d’une résidence secondaire est la distance nécessaire depuis sa résidence principale : il faut trouver l’équilibre entre distance pour le dépaysement et temps de trajet assez faible pour pouvoir aller y passer quelques jours afin de se détendre.

Une résidence secondaire demande également de l’entretien. Rester dans une région assez proche permet donc de pouvoir s’y déplacer plus facilement pour en prendre soin, ou d’être à proximité si un problème survenait.

Mis à jour le 2 juillet 2020
avatar
Antoine Ortega
Growth Marketer
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !