1. Accueil
  2. Bien immobilier
  3. Acheter sa résidence secondaire
  4. Quelles sont les aides pour réaliser des travaux dans votre résidence secondaire en 2022 ?
  1. Accueil
  2. Bien immobilier
  3. Acheter sa résidence secondaire
  4. Quelles sont les aides pour réaliser des travaux dans votre résidence secondaire en 2022 ?

Quelles sont les aides pour réaliser des travaux dans votre résidence secondaire en 2022 ?

avatar
Alicia Cazaly
Mis à jour le 06 janv. 2023
Quelles sont les aides pour réaliser des travaux dans votre résidence secondaire en 2022 ?

Vous souhaitez vous offrir une résidence secondaire ? Outre les avantages à posséder ce type de bien immobilier, cet investissement s'accompagne également de son lot de contraintes. Par exemple, les résidences secondaires ne répondent pas à la même législation que les logements principaux. Elles ne sont pas éligibles aux mêmes crédits d’impôt et aides financières. Heureusement, il existe des dispositifs de défiscalisation pour vous permettre de minimiser vos dépenses lors de travaux dans votre nouvelle résidence secondaire.

Quelles sont les aides pour faire des travaux dans votre résidence secondaire ?

Si vous achetez votre résidence secondaire dans l'ancien, des travaux de rénovation seront forcément à prévoir. Ces derniers peuvent être coûteux. Pour réduire la facture finale, n'hésitez pas à solliciter des aides financières.

La prime Certificats d'économies d'énergie (CEE)

Avec la prime Certificats d'économies d'énergie (CEE), vous pouvez financer une partie de vos travaux de rénovation énergétique. Cette prime fait partie du dispositif des certificats d'économie d'énergie. Instaurée par l'État, elle est versée par vos fournisseurs d'énergie pour vous inciter à engager des travaux visant à réduire votre consommation énergétique.

Les travaux concernés par la prime énergie portent sur :

  • l'isolation (murs, plancher, toiture, combles) ;
  • la mise en place d'une VMC double-flux ou d'un modèle simple flux hydroréglable ;
  • la pose de menuiseries isolantes ;
  • l'installation d'une pompe à chaleur ou d'un ballon thermodynamique ;
  • le remplacement des vitres par du double ou du triple vitrage.

Un chantier de rénovation énergétique se verra attribuer des certificats plus ou moins conséquents selon la nature des travaux entrepris. Le montant de la prime CEE va dépendre de l'efficacité de ces derniers, l'objectif étant de vous encourager à faire le maximum d'économies d'énergie possible.

Bon à savoir
Votre prime énergie tiendra aussi compte, outre la nature des travaux entrepris dans la résidence, de vos revenus ainsi que de la zone géographique où se situe votre logement.

Une TVA réduite

Selon le type de travaux que vous réalisez dans votre résidence secondaire, vous pouvez bénéficier d'une réduction de TVA. Si la plupart du temps, un taux de 5,5 % est appliqué, celui-ci peut être plus élevé (10 %) ou plus bas (2,1 %).

  • Un taux de 10 % est appliqué dans le cadre de travaux d'amélioration, de transformation, d'entretien ou d'aménagement.
  • Un taux de TVA de 5,5 % s'applique sur les travaux de rénovation ou d'amélioration énergétique.
  • Le taux de 2,1 % s'applique dans les départements d'Outre-Mer de la Réunion, de la Guadeloupe et de la Martinique.

De même, ces taux ne s'appliquent que pour des prestations (travaux et équipements) facturées par une entreprise. Par exemple, si vous achetez vous-mêmes vos matériaux, vous serez soumis au taux normal de 20 %. La prestation de pose, si elle est réalisée par une entreprise, bénéficiera du taux réduit.

Ces taux ne concernent que les travaux de rénovation et ne prennent pas en compte les ouvrages importants. Vous ne pouvez pas y avoir droit si vous prévoyez de surélever votre maison, de refaire plus de la moitié du gros œuvre ou d'augmenter de plus de 10 % la surface de plancher de votre habitation. C'est aussi le cas si vous envisagez de remettre à neuf à plus de 2/3 certains éléments, comme la plomberie, les installations électriques et le chauffage ou les cloisons.

Une exonération de la taxe foncière

L'exonération de la taxe foncière constitue l'une des mesures étatiques mises en avant afin d’aider les particuliers dans les travaux de rénovation de leur résidence secondaire. La durée de l'exonération est toutefois limitée. D’ailleurs, elle ne concerne que les travaux d'amélioration énergétique entrepris sur des résidences construites avant le 1er janvier 1989.

Pendant 3 ans, vous pouvez profiter d'une exonération à hauteur de 50 à 100 % du montant de votre taxe foncière. Celui-ci varie d’une collectivité territoriale à une autre.

Attention
Cet avantage fiscal n'est pas effectif dans toutes les communes françaises.

Prenez le temps de vous renseigner auprès de votre mairie. Il vous faudra attendre 10 ans avant de pouvoir à nouveau jouir d'une exonération fiscale sur des travaux effectués dans votre résidence secondaire.

Existe-t-il des aides locales pour financer les travaux de votre maison de vacances ?

Outre la prime CEE, la réduction de la TVA ou l'exonération de la taxe foncière, vous pouvez aussi financer les travaux sur votre résidence secondaire grâce à des aides locales.

Renseignez-vous auprès de votre mairie, du conseil régional ou encore du conseil départemental pour connaître votre éligibilité et les conditions d'obtention de ces aides. Vous pouvez également consulter le site de l'Agence nationale pour l'information sur le logement (Anil) pour découvrir les différentes aides nationales et départementales accessibles dans votre localité.

Quels sont les critères d'éligibilité de ces aides pour les travaux de votre résidence secondaire ?

La prime énergie concerne les résidences secondaires ayant été construites depuis plus de 2 ans. Elle est ouverte à tous les particuliers souhaitant rénover leur résidence secondaire, aucune condition de revenus n'étant exigée par le dispositif. Pour y avoir droit, vous devez cependant recourir aux services d'un professionnel ou une entreprise Reconnu garant de l'environnement (RGE).

La réduction de la TVA n'est valable que pour les maisons secondaires construites depuis plus de deux ans. Dès lors que vous faites appel à une entreprise pour les travaux sur votre résidence secondaire, vous profitez directement de la TVA réduite.

Pour profiter de l'exonération de la taxe foncière, vos dépenses pour des travaux entrepris sur l'année précédant l'exonération ne doivent pas excéder 10 000 euros. Vous pouvez également y prétendre si vos dépenses en travaux ne dépassent pas les 15 000 euros sur les trois dernières années qui précèdent votre demande d'exonération. Cette demande doit être faite auprès du centre des finances publiques du lieu d'implantation de votre maison de vacances avant le 1er janvier si vous souhaitez en profiter la même année.

Pourquoi réaliser des travaux dans sa résidence secondaire ?

Tout comme votre résidence principale, votre résidence de vacances a besoin d'être bien entretenue toute l'année, et ce, même si vous n'y résidez que sur une courte période de l'année. Ces travaux peuvent servir à :

  • Minimiser vos dépenses énergétiques en installant des équipements plus performants et plus économes à la fois pour réduire le montant de vos factures.
  • Améliorer le confort au sein de l'habitation : votre confort thermique doit toujours être optimal et cela peut nécessiter, entre autres, le remplacement d'un équipement de chauffage vétuste, la réalisation de travaux d'isolation, etc.
  • Apporter de la plus-value à votre bien immobilier : les travaux peuvent accroître la valeur vénale de votre résidence secondaire si vous décidez plus tard de la revendre.
  • Maintenir le logement en bon état : les résidences peu habitées se détériorent plus rapidement. Par conséquent, des travaux réguliers permettront à votre logement secondaire de rester en bon état. De plus, cela permet de prévenir d'éventuels travaux de réparation, qui peuvent représenter un coût considérable.
  • Limiter votre impact environnemental en rénovant votre maison de vacances pour limiter vos émissions de CO2.

À moins d'acheter un logement neuf en guise de résidence secondaire, il vous faut d'ores et déjà anticiper certains travaux de rénovation.

Le saviez-vous ? Vous pouvez inclure le montant de vos travaux de rénovation dans votre prêt immobilier. Grâce à l’aide de nos experts, calculez rapidement votre capacité de financement pour trouver le financement idéal pour acheter votre résidence secondaire et réaliser vos travaux.

Sur le même sujet