1. Accueil
  2. Bien immobilier
  3. Acheter sa résidence secondaire
  1. Accueil
  2. Bien immobilier
  3. Acheter sa résidence secondaire

Comment acheter une résidence secondaire ?

avatar
Jules Stalin
Mis à jour le 21 nov. 2022
Comment acheter une résidence secondaire ?

Les résidences secondaires représentent près de 10 % du parc immobilier français et il n'est pas exagéré de dire que les résidences secondaires ont la cote auprès des Français. Il faut avouer que la banalisation du télétravail n'est pas étrangère à l'appétit des Français pour les résidences secondaires. Pretto vous propose aujourd’hui de découvrir les avantages et les inconvénients de l’achat d’une résidence secondaire, et surtout, ce qu’il faut savoir sur ce type de logement avant de se lancer définitivement.

Une résidence secondaire : qu’est-ce que c’est ?

Contrairement à une résidence principale, une résidence secondaire correspond à un bien immobilier où vous habitez pendant de courtes périodes tout au long de l'année. Si vous décidez de louer votre résidence secondaire, celle-ci vous rapportera également des revenus. Cependant, les résidences secondaires sont soumises à certains niveaux d'imposition : taxe foncière, taxes d'habitation et d'ordures ménagères, et taxes communales.

Bon à savoir
Depuis le 1er janvier 2018, l'impôt sur la fortune immobilière (IFI) prend également en compte les biens immobiliers lorsque le montant dépasse 1,3 million d'euros.

Quels sont les avantages d'acheter une résidence secondaire ?

Acheter une résidence secondaire en France est devenu pour beaucoup un projet phare depuis le début de la crise sanitaire. En effet, se ressourcer dans des paysages naturels et ensoleillés sans sortir de chez soi est inestimable !

Se constituer un patrimoine

L’achat d’une résidence secondaire constitue un véritable investissement dans la durée. Comme les crédits immobiliers sont parfois égales à 100 % de la valeur du bien, vous pouvez bénéficier du bien avant même d'effectuer vos remboursements. En ce qui concerne le remboursement du prêt, il se fait sur la durée. Avec des versements et des paiements récurrents, votre dette diminue et votre richesse augmente d'année en année. Les reventes génèrent parfois des plus-values. Cependant, vous serez imposés sauf si vous entrez dans un cas exonéré.

Acheter un bien immobilier est aussi un moyen de préparer un héritage, notamment pour les générations futures.

Proposer une offre de location saisonnière

Tout propriétaire disposant d'une résidence secondaire peut louer cette dernière :

  • à court terme, pour des clients de passage ;
  • à l'année, la location d'une résidence secondaire suit alors les mêmes règles qu'un logement meublé traditionnel.

La location saisonnière de résidences secondaires doit respecter certaines règles :

  • la location d'une résidence secondaire doit être à l'usage exclusif du locataire ;
  • les locations en résidence secondaire doivent être de courte durée, elles ne doivent pas excéder 90 jours pour un même locataire ;
  • les locations « meublées » doivent contenir certains meubles et objets (literie, réfrigérateur, etc.) ;
  • si le règlement de copropriété l'interdit, votre résidence secondaire ne pourra cependant pas être louée.

Réaliser une plus-value

Il est courant que la revente d’une maison secondaire rapporte plus que le prix d'achat en raison des améliorations apportées ou de l'évolution des prix de l'immobilier à proximité.

Néanmoins, vous serez concernés par la taxe sur la plus-value de votre maison secondaire, à hauteur de 19 %. L'impôt sur les plus-values ​​sur les résidences secondaires s'applique quel que soit le nombre d'années pendant lesquelles vous possédez le bien.

Où acheter sa résidence secondaire ?

La France regorge d’endroits magnifiques où acheter sa résidence secondaire. La Provence, terre de soleil et de tradition, offre des options intéressantes, notamment autour de Salon-de-Provence, où le prix moyen d'une maison individuelle est inférieur à 3 500 euros le mètre carré. Cette charmante commune est à deux pas du Parc Naturel Régional des Alpilles (PNRA), et en moins d'une heure, vous pourrez rejoindre des sites prisés comme Les Baux-de-Provence, la Camargue ou encore Marseille et ses calanques.

Dans la même gamme de prix, la région de Tours, à proximité des châteaux de la Loire, séduira les ornithologues amateurs et les passionnés d'histoire pour moins de 3 000 euros le mètre carré.

La Bourgogne, près de Dijon, est encore plus abordable : une maison à Nuits-Saint-Georges coûte environ 2 000 euros le mètre carré.

Quels sont les frais à prendre en compte pour l’achat d’une résidence secondaire ?

Si vous cherchez à posséder un patrimoine immobilier, l'achat d'une résidence secondaire peut être intéressant. Selon les revenus que vous espérez, vous pourrez mettre en location, ou non, cette résidence secondaire. Notez que les niveaux d'imposition et les conditions de financement sont différents des résidences principales.

Le prêt immobilier et l’assurance emprunteur

Une banque sera beaucoup plus exigeante lorsqu’il s’agit d’accorder un crédit immobilier à une résidence secondaire plutôt qu'à une résidence principale.

Avant de débuter ces démarches, il vous faudra d’abord calculer votre capacité d’emprunt, selon vos revenus, et vos dépenses. Pretto est là pour vous aider à calibrer votre capacité d’emprunt et trouver le financement le plus adapté à votre projet.

Généralement, lorsque vous cherchez à acheter une résidence secondaire, c'est parce que vous êtes déjà propriétaire de votre résidence principale. Comme la plupart des maisons françaises, vous êtes probablement déjà bénéficiaire d’un premier prêt immobilier pour cette résidence principale. On parle habituellement d'un taux d'endettement maximum de 35 %, cependant, le taux d’acceptation d’un prêt par une banque à ce taux est rare, pour une résidence secondaire.

L’assurance résidence secondaire

L'assurance habitation n'est pas obligatoire pour les propriétaires des maisons individuelles, mais est fortement recommandée. Une exception existe : lorsque la résidence secondaire est détenue en copropriété.

Pour assurer sa résidence secondaire, deux possibilités : souscrire une assurance complémentaire pour sa résidence principale ou souscrire une assurance spécifique pour une résidence secondaire, afin de posséder deux contrats différents et donc des modalités plus adaptées.

La taxe d’habitation et la taxe foncière

Évidemment, vous payez déjà une taxe d’habitation sur votre logement principal, et malheureusement, vous paierez une taxe supplémentaire liée à votre résidence secondaire. Reste que la taxe d'habitation sur votre résidence principale est vouée à disparaître d'ici 2023. Cependant, les frais liés à la redevance audiovisuelle s'appliquent uniquement à votre résidence principale.

De plus, certaines villes peuvent augmenter les taxes d'habitation sur les résidences secondaires, renseignez-vous ! Vous serez également assujetti à la taxe foncière sur votre résidence secondaire en tant que propriétaire.

Cependant, vous serez exonéré pendant deux ans si :

  • vous achetez un logement neuf ;
  • si vos revenus n’excèdent pas un certain seuil, et que vous avez plus de 75 ans.

Les frais d’entretien

Une résidence secondaire peut être un plaisir coûteux. Afin de ne pas être déçu lors de la découverte de votre résidence secondaire, tenez compte des frais de travaux et d'entretien dans le calcul du coût total de cette dernière. L'aide à la rénovation énergétique de l'État ne s'applique pas aux résidences secondaires. Par conséquent, tous ces coûts doivent être pris en compte dans votre budget.

Parmi les dépenses supplémentaires à prévoir figurent : les frais d'entretien courant, les factures d'eau et d'énergie, les éventuels frais de copropriété, etc.

Comment acheter une résidence secondaire ?

Pour financer l’achat de votre résidence secondaire, vous pourriez être tenté de vous tourner vers les prêts aidés, ou encore vers une source de financement plus fiable, comme le prêt immobilier amortissable.

Les prêts aidés permettent-ils de financer l’acquisition d’une résidence secondaire ?

De nombreux prêts aidés ou prêts d’aide à l’accession ne sont disponibles que pour l'achat d'une résidence principale. C'est le cas des prêts à l’accession sociale (PAS), des prêts à taux zéro (PTZ), des prêts conventionnés.

Heureusement, il existe de nombreuses options de prêt immobilier classique pour financer votre résidence secondaire. Les conditions de crédit, notamment les taux d'intérêt, pour l'achat d'une résidence principale ou secondaire sont quasiment similaires.

Le prêt immobilier amortissable : la source de financement la plus fiable

Le prêt immobilier amortissable est une des sources de financement la plus avantageuse pour l’achat de votre résidence secondaire. En effet, les prêts immobiliers amortissables pour les résidences secondaires peuvent être remboursés jusqu'à 27 ans. La durée de remboursement vient en effet d'être augmentée de 25 à 27 ans sous la recommandation du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF). L'amortissement comprend les intérêts et le capital. La mensualité est fixe. Il est même possible de combiner une hypothèque existante avec un nouveau prêt.

Important
Dans certains cas, il est possible de se tourner vers un prêt hypothécaire (propriétaire en France et achat à l’étranger ou propriétaire sénior)

L’achat d’une résidence secondaire est un réel atout pour votre patrimoine, cependant, attention aux mauvaises surprises. Pour cela, Pretto vous accompagne dans vos démarches pour obtenir le meilleur prêt immobilier pour financer votre résidence secondaire.

Sur le même sujet