Quel va être le coût de mon assurance de prêt immobilier ?

Les banques demandent aux emprunteurs de souscrire une assurance de prêt immobilier. Celle-ci assure aux établissements créditeurs le remboursement du capital restant dû, si jamais un événement empêchait cet emprunteur de le rembourser.
Les taux de ce type d’assurance admettent des variations importantes selon les assureurs, au regard de l'âge de l'assuré et de la somme qu'il souhaite emprunter. Tous ces paramètres vont influer sur le coût total de votre assurance.

Coût assurance prêt et méthode de calcul des mensualités

Calcul de l'assurance prêt immobilier sur la base du capital emprunté

Quand on calcule le taux d'assurance à partir du capital emprunté, le pourcentage reste alors identique pendant toute la durée du contrat.

Pour calculer les mensualités, d’assurance on a :

  • C le capital emprunté
  • T le taux d’assurance
  • M la mensualité de l’assurance par an
  • m la mensualité de l’assurance par mois
  • N la durée du prêt en année
  • n la durée du prêt en mois
  • A le coût total de l’assurance

Pour obtenir M la mensualité de l’assurance par an il faut faire :

Pour obtenir m la mensualité de l’assurance par mois il faut faire :

Pour obtenir A le coût total de l’assurance il faut faire :

ou

Avec un prêt de 120 000 € à 1,20 % et un taux d’assurance à 0,26 % pour une durée de 20 ans on obtient les résultats suivants :

Mensualité d’assurance par an (en €) :

Mensualité d’assurance par mois (en €) :

Coût total de l’assurance (en €):

ou

Voici le résumé du coût de notre crédit dans le tableau suivant :

Montant du prêtTaux d’intérêtTaux de l’assuranceCoût des intérêtsCoût de l’assuranceCoût du credit
120 0001,20 %0,26 %15 035 €6 240 €21 275 €

On obtient la répartition suivante :

La part de l'assurance dans le coût du crédit est de 29,3 % soit quasiment 1/3 du coût total de votre crédit.

Calcul de l'assurance de prêt immobilier sur la base du capital restant dû

On peut aussi calculer le taux de son assurance emprunteur sur la base du capital restant dû.

Si c’est le cas le coût de la prime d'assurance varie ici d'une année sur l'autre, selon le capital qu'il reste à rembourser. Le taux varie également au regard des risques qui augmentent, notamment ceux liés à l'âge.

Avec ce modèle, les mensualités sont élevés durant les premières années de remboursement, puis viennent à baisser au fur et a meusre que le capital restant dû diminue.

Avec un prêt de 120 000 € a 1,20 % et un taux d’assurance à 0,26 % pour une durée de 20 ans nous obtenons le tableau suivant :

MoisMensualitéCapitalIntérêtCapital restant dûAssurance
1563 €443 €120 €119 557 €26,00 €
50563 €465 €98 €97 317 €20,80 €
100563 €489 €74 €73 471 €15,44 €
150563 €514 €49 €48 403 €10.02 €
200563 €540 €23 €22 051 €4,54 €
240563 €562 €1 €0 €0,11 €
Coût total135 035 €120 000 €15 035 €0 €3,160.04

Le coût du crédit est donc de 15 035 € + 3 160,04 € = 18 195,04 €. On obtient la répartition suivante :

La part de l'assurance dans le coût du crédit est de 17,4 %. Presque 1/4 du coût total de votre crédit.

Prix assurance prêt immobilier et quotité

La quotité, c’est la part du capital à garantir, exprimée en pourcentage. On parle aussi de montant d'une quote-part. Concrètement, c’est la somme sur laquelle vous êtes couvert avec l’assurance.
Exemple

une assurance emprunteur 50 ou 100 correspond à une quotité de 50 % ou de 100 %. Ce pourcentage est à déterminer et négocier avec l’établissement bancaire (soi-même ou par l’intermédiaire d’un courtier).

Quand il n'y a qu'un seul emprunteur, la quotité est à 100 % obligatoirement.

De la recherche du bien au crédit
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !

Le prix assurance prêt immobilier dépend de critères personnels

Trois critères principaux entrent en jeu dans le calcul de votre taux d’assurance.

Le critère de l’âge

Plus vous êtes agé, plus il est difficile d'obtenir des assurances à des taux attractifs.

Parfois même, certaines garanties ne peuvent plus être souscrites. Au-delà de 80 ans, par exemple, uniquement la garantie décès peut être souscrite, avec un effet portant jusqu’à 90 ans.

Le critère de la santé

Un questionnaire médical est automatiquement proposé au candidat à l'emprunt. L'assurance peut ainsi évaluer les risques puis déterminer un taux proportionnel à ce risque.

Dans ce questionnaire, on retrouve des questions sur l'état de santé actuel du candidat, ainsi que ses antécédents. Les opérations chirurgicales, les maladies chroniques ou ponctuelles, le fait de fumer ou non... tout cela est à préciser dans le formulaire.

Les autres critères de risques

La pratique d'une activité professionnelle ou sportive à risque peut aussi faire grimper le montant de l'assurance du prêt immobilier.

À noter que certaines assurances préfèrent tout simplement ne pas couvrir la prise en charge de certains accidents liés à la pratique de sports dangereux.

Le questionnaire fourni doit être rempli avec justesse, car tout mensonge risquerait de rendre caduc le contrat.

Comment faire baisser le coût de mon assurance de prêt immobilier ?

Découvrez trois méthodes pour réduire le coût de votre assurance emprunteur.

Faites jouer la concurrence

Premier conseil pour réduire le coût assurance prêt immobilier : faire jouer la concurrence.

Sollicitez un maximum de devis auprès d'assureurs divers. Ensuite, optez pour le devis qui vous sied le plus en termes de tarif, ou négociez avec certains établissements bancaires, en leur proposant de s'aligner sur l'offre la plus intéressante. Cette tâche nécessite du temps et des connaissances, mais un courtier peut vous accompagner.
On peut aussi renégocier où faire racheter son emprunt. C'est intéressant lorsque les taux du marché sont bas. Cela permet de recalculer favorablement le coût de l'emprunt en cours de route.
A savoir
Un rachat de prêt nécessite de contracter une nouvelle assurance, car il s'agit d'un nouvel emprunt.

Le remboursement anticipé

On peut économiser énormément d'argent en remboursant de manière anticipée son emprunt durant la période de remboursement, dès lors que cela sert à réviser le calcul des frais d’assurance de l'emprunt.
En le remboursant plus rapidement, vous diminuez le montant restant dû, et ainsi, la durée du remboursement. Résultat : le coût des intérêts baisse.

Avec un remboursement anticipé, vos frais d'assurance de prêt peuvent être recalculés :

  • soit au prorata de la part représentée par le montant remboursé de manière anticipée, au regard du capital dû restant.
  • soit à partir du capital restant dû qui s'est déjà réduit au fur et à mesure des remboursements mensuels.

Déléguer l'assurance emprunteur

Il est possible de contracter une assurance emprunteur auprès d'une autre société que l'organisme de crédit qui accorde le prêt. Cela permet de choisir son assureur, et donc de faire jouer la concurrence.

À l’appui : la loi Martial Bourquin, notamment, qui permet aux emprunteurs particuliers de résilier chaque année leur assurance emprunteur à la date d’anniversaire du contrat.

A retenir
  • Avec une assurance à cotisation variable, le coût de la prime varie d'une année sur l'autre.
  • Le prix assurance prêt immobilier dépend de l'âge, de la santé et du risque de ses activités.
  • Pour diminuer le coût de son assurance, faites jouer la concurrence, pensez au remboursement anticipé et à la délégation des assurances.
Mis à jour le 4 juin 2020
avatar
Eloi Gabin
Performance Manager et Responsable Assurance
Sur le même sujet