1. Accueil
  2. Assurance prêt immobilier
  3. Modalités d'assurance de prêt
  1. Accueil
  2. Assurance prêt immobilier
  3. Modalités d'assurance de prêt

Connaître les modalités de l’assurance de prêt immobilier

avatar
Eloi Gabin
Mis à jour le 14 févr. 2022
Vous allez contracter un crédit immobilier et vous voulez comprendre comment fonctionne l'assurance emprunteur avant de débuter toute souscription ? Sachez que se lancer dans l'aventure de l'assurance n'est pas chose aisée . En effet, l'assurance de prêt immobilier est un sujet relativement opaque.

On pourrait penser que trouver l’assurance la moins chère est la solution la plus avantageuse, mais il faut garder en tête que l'assurance n'est pas seulement un prix. C'est aussi et surtout le moyen de vous protéger vous et votre famille en cas d'imprévu impactant le remboursement de votre crédit.

Mais alors, qu’est-ce qui qui compose une assurance emprunteur ? Qui peut la délivrer ? Pourquoi est-elle essentielle ?

Taux, quotité, franchise, délai de carence… Pretto vous propose de tout comprendre de l'assurance de prêt immobilier.

Le taux d'assurance de prêt immobilier

Lorsque vous souscrivez à un prêt immobilier, vous êtes dans l’obligation de souscrire à une assurance pour garantir le remboursement de votre prêt en cas d’arrêt de travail, d’invalidité ou même de décès.

Depuis la loi Lagarde de 2010, vous pouvez choisir l’assurance de la banque (assurance groupe) ou bien une assurance externe, grâce à la délégation d’assurance.. Une option à envisager sérieusement le taux d’assurance en délégation peut s’avérer très avantageux, car mieux adapté à votre profil ! Moins votre taux sera élevé, moins votre assurance de prêt immobilier vous coûtera cher, c’est une évidence. C’est d’autant plus important que l’assurance emprunteur représente désormais entre 25 et 35 % du coût total du crédit.

Découvrez les taux moyens pratiqués en 2022, pour un emprunt de 200 000 € sur 20 ans :

AgeTaux groupePrix groupe Taux délégation Prix délégation
20-300,40 %1 212 €0,38 %1 207 €
30-400,48 %1 714 €0.44 %1 479 €
40-500,61 %2 218 €0.62 %2 088 €
50+0,71 %2 315 €0.74 %2 197 €

La quotité d'assurance de prêt immobilier

La quotité représente la part du prêt sur laquelle l’organisme d’assurance s’engage à vous couvrir selon les modalités définies dans le contrat. Il est très important de ne pas négliger cet aspect lorsqu'on parle d’assurance emprunteur.
Concrètement, il s’agit de savoir quel pourcentage du capital restant dû est pris en charge par l’assurance si l’emprunteur vient à subir un sinistre (décès, invalidité…) tel que défini au contrat. Plus cette couverture est élevée, plus le coût de l’assurance augmente. En fonction des contrats, cette quotité peut être de 75 %, 90 % ou 100 % du capital...

En fonction de votre situation, la banque peut exiger une certaine quotité :

  • Si vous empruntez seul, la quotité de l'assurance de prêt immobilier est de 100 %, vous n’avez pas à vous poser de question.

  • Si vous empruntez à plusieurs, la question se posera différemment. Vous devez toujours assurer votre bien au minimum à 100 %, mais vous pouvez répartir le risque entre les co-emprunteurs. Pour déterminer la quotité, il faut savoir si, en cas de décès de l’un des deux emprunteurs, l’autre personne peut assumer la mensualité qui reste. Vous devez donc savoir combien rembourse l’assurance, mais aussi prendre en compte les éventuelles augmentations de charges.

Sachez que changer de quotité en cours d’emprunt est compliqué, prenez donc le temps d’évaluer les risques avant de vous décider.

Les cotisations d'assurance de prêt immobilier

Garanties, délai de franchise, quotité… ce ne sont pas les seuls critères qui impactent les cotisations de l’assurance de prêt immobilier à la hausse ou à la baisse.

Les cotisations (ou mensualités) de votre assurance de prêt immobilier dépendent du montant à assurer, mais aussi du risque que l’emprunteur représente pour l'assurance. Les assureurs évaluent les risques selon des critères précis :

  • L’âge : plus l’emprunteur est âgé au moment de souscrire son assurance de prêt immobilier, plus celle-ci lui reviendra chère.

  • Le métier et les loisirs : plus le métier exercé est à risques, plus la cotisation sera élevée. Par exemple, un comptable est moins exposé à un décès accidentel qu’un secouriste de haute montagne. Suivant le même raisonnement, plus les loisirs sont risqués, plus la cotisation sera élevée.

  • L’état de santé : plus l’emprunteur présente un état de santé fragile, plus l’assurance lui coûtera cher. C’est aussi le cas pour un emprunteur en bonne santé au moment de la signature, mais qui a connu des maladies graves par le passé. C’est pourquoi l’emprunteur remplit un questionnaire de santé au moment de sa demande d’assurance de prêt.
Grâce à la convention AERAS, l'accès à l’assurance emprunteur des personnes dont la santé ne permet pas une inclusion aux contrats standards est facilité. été créée pour faciliter.

Vous l’aurez compris, les cotisations peuvent varier en fonction de différents critères, il est donc important de faire jouer la concurrence pour obtenir le meilleur tarif en fonction de votre profil.

Le questionnaire de santé

Le questionnaire de santé est obligatoire pour votre demande d’assurance : il permet à l’assureur de savoir si vous êtes un profil à risques t d’adapter son devis.

Le questionnaire de santé se compose de 10 à 15 questions simples, concernant :

  1. Vos antécédents personnels sur les 10 dernières années (arrêts de travail, séjour médicaux…)

  2. Vos antécédents familiaux (diabète, maladie héréditaire…)

  3. Votre poids et votre taille

  4. Vos traitements

Vous allez devoir répondre par « oui » ou « non » à chaque question et préciser la date et natures des interventions. Prenez le temps de répondre à chacune de ces questions et, en cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre médecin traitant !

Nos conseils avant de choisir votre assurance de prêt

Maintenant que vous y voyez plus au clair et maîtrisez le jargon de l’assurance emprunteur, nous vous livrons nos meilleurs conseils pour vous lancer les yeux (presque) fermés !

Conseil n°1 : Anticipez votre recherche d’assurance

Le choix de votre assurance de prêt immobilier intervient le plus souvent au tout début de votre démarche d’emprunt immobilier. En effet, vous devez déjà être couvert par une assurance emprunteur au moment où vous signez l’offre de prêt de votre banque - la banque ne vous accordera pas de crédit immobilier sans assurance.

N’attendez donc pas le dernier moment pour entamer vos recherches d’assurance de prêt !

Conseil n°2 : Préparez votre dossier pour gagner du temps

Pour gagner du temps et éviter un potentiel refus, vous devez présenter un dossier complet à l’organisme d’assurance.

Globalement, pour appuyer votre demande d’assurance de prêt immobilier, vous devez fournir un certain nombre de documents essentiels, à savoir :

Utilisez la check-list Pretto pour être sûr de ne rien oublier.

Conseil n°3 : Prenez le temps d’analyser toutes les conditions de l’assurance

Vous devez absolument vérifier que l’assurance soit suffisamment couvrante pour votre profil, mais aussi que le coût est adapté à votre niveau de couverture

Conseil n°4 : Ne cherchez pas à tout prix l’assurance la moins chère

Une assurance moins chère n’est pas forcément une assurance adaptée à vous. En effet, le prix d’une assurance de prêt immobilier dépend de l'âge, de la santé et du risque de ses activités. Vous devez prendre une assurance adaptée à votre profil même si elle vous coûte cher ; vous ne le regretterez pas au moment où vous en aurez besoin.

Maintenant l’assurance de prêt n’a plus de secret pour vous, et vous comprenez bien que le sujet est vaste et complexe. Pretto vous accompagne tout au long de vos démarches pour que vous abordez votre projet l’esprit serein.

Pretto peut vous accompagner pas à pas dans le choix de votre assurance de prêt immobilier afin de trouver la meilleure couverture, adaptée à votre profil.
A retenir
  • L’assurance emprunteur est nécessaire pour obtenir un prêt immobilier, elle garantit le remboursement du prêt en cas d’imprévu.

  • Faites jouer la concurrence pour obtenir le meilleur tarif en fonction de votre profil d’emprunteur.

  • Gardez en tête que ce qui fait une bonne assurance n’est pas seulement son prix mais surtout les garanties qu’elle propose. Faites-vous accompagner pour trouver celle qui vous correspond le mieux.

Partagez l'article
avatar
Eloi Gabin
Expert en crédit immobilier et assurance

Sur le même sujet