1. Accueil
  2. Assurance prêt immobilier
  3. Modalités d'assurance de prêt
  4. 5 éléments à vérifier lors de la souscription d'une assurance de prêt immobilier
  1. Accueil
  2. Assurance prêt immobilier
  3. Modalités d'assurance de prêt
  4. 5 éléments à vérifier lors de la souscription d'une assurance de prêt immobilier

5 éléments à vérifier lors de la souscription d'une assurance de prêt immobilier

avatar
Jules Stalin
Mis à jour le 30 sept. 2021
5 éléments à vérifier lors de la souscription d'une assurance de prêt immobilier
L’assurance de prêt est une protection exigée par les banques pour l’octroi de leurs prêts immobiliers. Représentant une part importante du coût total du crédit, elle ne doit pas être choisie au hasard ! Il faut ainsi vérifier plusieurs éléments pour faire le bon choix, en fonction de son profil et de ses besoins.
La meilleure assurance de prêt est celle dont les modalités vous couvre selon vos besoins et au meilleur prix. Vous devez bien comparer les garanties et les conditions générales de vos différents contrats afin d’éviter les exclusions de garantie et les mauvaises surprises.

Attention, votre contrat d’assurance doit impérativement proposer des garanties équivalentes à votre assurance groupe si vous optez pour une assurance externe ! Voici 5 éléments à vérifier lors de la comparaison des contrats d’assurance de crédit.

elements a verifier assurance pret immobilier gif

1) Le taux d’assurance et son coût

Le premier élément de comparaison pour trouver la bonne assurance de prêt est le coût de l’assurance. Vous pouvez ainsi vous servir de deux indicateurs pour l’évaluer :

Le taux d’assurance : Comme pour un taux immobilier, le taux d’assurance est à l’image du risque que représente votre profil. Ainsi, il sera plus élevé si vous présentez un risque médical ou si vous souscrivez à des garanties supplémentaires.

La manière dont il s’applique : Les cotisations d’assurance sont calculées grâce au taux d’assurance, qui est alors appliqué soit sur le montant total emprunté, soit sur le capital restant dû. À taux égal, une assurance dont les cotisations sont basées sur le capital restant dû vous coûtera bien moins cher !

2) La quotité lors d’un achat à deux, soit le niveau de protection

Lors d’un achat à deux, l’assurance du crédit est généralement répartie entre les deux emprunteurs : c’est ce qu’on appelle la quotité d’assurance.
Si les deux quotités additionnées doivent impérativement représenter 100 % de garantie, il est possible d’opter pour une répartition de 50/50 comme de 70/30. Le but de ce déséquilibre ? Adapter l’assurance à la situation des deux co-emprunteurs, notamment leur capacité financière et leurs antécédents médicaux.

Ainsi, il vaut mieux attribuer une meilleure couverture à l’emprunteur qui dispose de plus haut revenus, pour que le co-emprunteur restant soit bien couvert en cas de décès ou d’invalidité permanente. À l’inverse, il peut être pertinent de limiter la couverture de l’emprunteur pour qui la prime d’assurance est la plus élevée.

Toutefois, le meilleur conseil serait d’assurer les deux têtes à 100%, même si cela représente un coût supplémentaire.

3) Les garanties du contrat

Bien entendu, les garanties de votre prêt immobilier comprises dans votre contrat doivent faire l’objet d’une attention particulière. Les garanties décès et PTIA, par exemple, doivent impérativement vous couvrir jusqu’à la fin de l’emprunt. La plupart des contrats prévoient l’application de ces garanties jusqu’à un âge limite, il faut donc bien se renseigner sur ce dernier. Il est généralement fixé à 75 ans, et peut pour certaines assurances déléguées aller au-delà.

Pour les autres garanties, la prise en charge est très variable. Il convient donc de bien regarder les conditions d’application de chaque garantie avant de souscrire à votre assurance.

De la recherche du bien au crédit
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto

4) Les délais de franchise et de carence

La plupart des contrats prévoient un délai de carence, à savoir, une période après la souscription pendant laquelle il n’est pas possible d’être indemnisé. Ce délai varie en fonction des assureurs et des contrats, mais aussi du type de garantie.

L’autre délai qui doit attirer votre attention est le délai de franchise. Celui-ci débute au moment du sinistre et représente la durée pendant laquelle l’assuré n’est pas encore indemnisé. En cas d’impossibilité de travailler, cela implique donc de ne pas avoir de revenus pendant un certain temps !

5) Les exclusions

Vous devez impérativement vérifier les exclusions de votre contrat afin de vous assurer qu’aucune de vos activités n’est soumise à une exclusion, notamment si vous pratiquez un loisir ou un sport à risque. De même, vérifiez que les maladies non-objectivables (maladies psychiques, problèmes de dos) ne sont pas exclues de votre contrat.
Le conseil de Pretto
Si vous cherchez une assurance de prêt immobilier, la comparaison pourra vous permettre de trouver le contrat le plus adapté à votre situation. Une meilleure couverture à un tarif compétitif peut être à la clé !

A retenir
  • Le taux et le coût de l’assurance ne sont pas les seuls éléments à vérifier.

  • La quotité, les conditions d’indemnisation et les exclusions sont également des points à comparer.

  • Les garanties facultatives doivent également être envisagées selon les profils

  • La comparaison des contrats reste la bonne solution pour être sûr du bon choix

Questions/Réponses

L'assurance de prêt est-elle obligatoire ?

Officiellement, l'assurance de prêt n'est pas obligatoire. Mais en réalité, aucune banque n'acceptera de vous prêter sans souscription à une assurance de prêt.

Comment fonctionne la quotité d'assurance ?

Lors d'un achat, la quotité doit forcément représenter 100% de garanties. Il peut être répartie de façon équivalente (50/50) ou non (70/30). C'est à adapté en fonction des profils des co-emprunteurs.

Comment est calculé le coût de votre assurance emprunteur ?

Si vous optez pour une assurance de groupe, le coût sera fixé à partir d'une grille tarifaire fixe par la banque. Autrement, pour une assurance personnalisé, le prix dépendra de votre profil.

Partagez l'article
avatar
Chef de projet content marketing
Vous avez une question sur cet article ?
Envoyez nous un message.
Poser une question