1. Comment faire pour acheter son bien immobilier moins cher ?

Comment faire pour acheter son bien immobilier moins cher ?

Acheter un bien immobilier est un investissement coûteux. Il existe de nombreuses astuces pour acheter à moindre coût mais il est facile de se retrouver perdu. Pretto vous aide à démêler le vrai du faux pour obtenir votre bien immobilier au meilleur prix !

Acheter sa maison entre particuliers, c’est forcément moins cher ?

En France, près d’1/3 des opérations immobilières sont des transactions entre particuliers et de plus en en plus de Français se laissent tenter par l’expérience.

Vous économisez les frais d’agence

En passant par une agence, celle-ci prend une commission pour traiter votre dossier, négocier le contrat et jouer le médiateur entre vous et le vendeur. Ces frais peuvent parfois atteindre des centaines ou des milliers d’euros. Un des avantages évident lorsque vous négociez directement particulier est d’économiser des frais d’agence, et donc de faire des économies !

Mais attention à ne pas acheter au-dessus des prix du marché

Traiter avec un particulier n’est pas un comme traiter avec un professionnel. En effet, sa maison a une valeur sentimentale et il la pense donc unique. Il n’a pas la même connaissance du marché et aura tendance à surestimer son bien. De votre côté, attention à ne pas surpayer le bien. Pour cela, vous pouvez vous référer à la base de données rendue publique par l'Etat.

Trouvez les vendeurs pressés pour acheter votre bien moins cher

Problèmes financiers, divorce, mutation… Il existe différentes raisons qui peuvent pousser un propriétaire à vendre son bien immobilier. Pour trouver repérer ces vendeurs pressés, il existe plusieurs techniques :

  • Recherchez les mentions d’urgence dans les annonces : tapez directement ces mots-clés lors de vos recherches.
  • Repérez les logements inhabités : si le logement n’est pas habité, c’est un bon indicateur que son propriétaire veut s’en débarrasser au plus vite.
  • Discutez avec le propriétaire : n’hésitez pas à demander directement au propriétaire pourquoi il souhaite quitter son domicile.

Ces cas de figure peuvent être intéressants pour vous car la transaction sera rapide et le prix plus facilement négociable !

L’amour est dans le prêt
Le podcast de Pretto
En 2h30, en voiture, au bureau ou en faisant le ménage, peu importe vos préférences : vous serez bientôt un as du prêt immobilier

Bien mener sa négociation pour acheter sa maison moins cher

En tant qu’acheteur, vous pouvez vous sentir illégitime à l’idée de négocier le bien immobilier. Seulement, entre le prix de vente demandé et le prix d’achat réel, il y a souvent de fortes différences.

Certains propriétaires incluent une marge de 10% dans leur prix, car ils savent que c’est le taux de négociation le plus courant. Aussi, ce qui est intéressant, ce n’est pas le rabais que vous pouvez obtenir sur un bien mais son prix initial.

Évidemment chaque bien est différent. Pretto immobilier vous aide à vous y repérer pour obtenir votre maison au meilleur prix !

Préparez vos visites en amont

Pretto vous conseille de vous renseigner au préalable sur le quartier et le bien en lui-même. En effet, savoir depuis quand le bien est en vente, connaître son historique, ses défauts ou plus globalement le marché local vous permettra de mieux situer le prix réel du bien, et donc de mener au mieux votre négociation !

Que pouvez-vous négocier dans l’achat de votre bien ?

Comme précédemment expliqué, vous pouvez aisément négocier les frais d’agence lorsque vous traitez avec un particulier.
Par ailleurs, en fonction de votre visite, des défauts du bien, ou encore des travaux nécessaires, vous pouvez faire une offre d'achat en-dessous du prix initial : libre au vendeur de l'accepter ou non.
Bon à savoir

Dans tous les cas, une proposition inférieure au prix initial doit être justifiée, pensez donc à bien prendre en note vos observations pendant la visite du bien.

Pour vous aider, on a créé une checklist des critères à vérifier pendant vos visites !

Cependant, il vous faudra débourser les frais de notaire et ce, sans négociation possible.

Élargissez votre périmètre de recherche pour trouver des biens moins chers

Lorsque vous souhaitez acheter un bien à prix réduit, vous pouvez vous tourner vers des solutions qui ne sont pas traditionnellement traitées par les agences immobilières. Cela concerne :

  • La vente aux enchères immobilière

Vous participez à une vente publique où le plus offrant se voit attribuer le bien immobilier.

  • Acheter un bien à rénover

Vous acheter un bien en mauvais état mais à petit prix pour le rénover tout en pouvant bénéficier d’un avantage fiscal conséquent.

  • Acheter un bien déjà occupé

Vous devenez propriétaire d’un logement occupé par un locataire en cours de bail.

  • Acheter en “queue de programme”

Les biens dit en “queue de programme” sont des logements neufs qui n’ont pas été vendus au moment de la livraison. Ce sont souvent les biens situés au rez-de-chaussée et orientés vers le nord, ou qui offrent une moins belle vue du fait de leur positionnement par rapport aux autres constructions.

Cela peut vous permettre de payer votre bien immobilier à moindre coût donc n’hésitez pas à creuser vos recherches !

Travaillez votre plan de financement immobilier pour moins dépenser

Un autre moyen pour réduire les coûts lors de l’achat d’un bien immobilier est de réfléchir à son financement en amont. Ici, il ne s’agit pas d’acheter moins cher à proprement parler, mais plutôt de réduire les coûts généraux liés à son achat.

Pour cela, vous pouvez accéder à certaines aides ou dispositifs mis en place par l’État comme les prêts aidés ou la défiscalisation immobilière.

Pensez aux prêts aidés

Lorsque vous achetez un bien immobilier, vous pouvez bénéficier de différentes aides, notamment proposées par l’État :

  • Le prêt à taux zéro (PTZ)

Le PTZ est octroyé par l’État afin de financer la construction de tout logement neuf. Pour l’obtenir, il faut ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale pendant les deux dernières années. Son montant varie en fonction de la zone et le nombre de personnes qui habitent votre logement. Il est plafonné à 40 % du coût total.

  • Le prêt Action Logement

Il est destiné aux salariés – ou ex-salariés – de certaines entreprises du secteur privé et agricole. Vous ne devez pas avoir été propriétaire de votre résidence principale pendant les deux dernières années pour en profiter. Le prêt action logement est plafonné à 30 % du coût total.

  • Le prêt épargne logement (PEL)

Cette épargne permet d’accéder à un prêt à un taux privilégié, qui peut aider au financement d’une construction. Son montant maximum est de 92 000 €

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à demander à votre conseiller immobilier !

En fonction de votre projet, d’autres dispositifs existent

Si vous souhaitez faire un investissement locatif par exemple, différents dispositifs de défiscalisation immobilière afin de vous permettre de faire des économies sur le long terme.

Loi Pinel, Loi Malraux, Loi Censi-Bouvard : ces avantages fiscaux mis en place par l’État peuvent vous permettre de réaliser de sacrées économies. Chaque dispositif dépend de critères spécifiques, renseignez-vous donc en amont pour définir si vous êtes éligible !

A retenir
  • Acheter directement à un particulier peut être avantageux : mais attention à bien vous renseigner sur les prix et le bien en amont !
  • N’hésitez pas à négocier, surtout si le vendeur est pressé de se débarrasser de son bien.
  • Tournez vous vers des options moins conventionnelles comme la vente aux enchères ou des biens à rénover
  • Travaillez votre plan de financement et pensez aux aides de l’État pour vous épauler !
Mis à jour le 21 septembre 2020
avatar
Lauriane Potin
Content Manager
Sur le même sujet