1. Accueil
  2. Actualités
  3. Mamans solos, osez l'emprunt immobilier !
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Mamans solos, osez l'emprunt immobilier !

Mamans solos, osez l'emprunt immobilier !

Mamans solos, osez l'emprunt immobilier !

Le saviez-vous ? D’après les chiffres de l’INSEE, 85 % des familles mono-parentales sont des mamans solos.

Et chez Pretto, à l’occasion de la Journée des Droits des Femmes, on a choisi de donner un coup de pouce aux mamans solos qui souhaitent faire un emprunt immobilier.

Alors, besoin de conseils ? C’est par ici !

Emprunter lorsque l’on est maman solo, c’est possible !

Détrompez-vous, ce n’est pas parce que vous êtes une maman solo que vous ne pouvez pas souscrire un prêt immobilier. Même si le chemin est plus long et fastidieux que l’emprunt avec un co-emprunteur, vous pouvez l’envisager.
Les banques vont d’ailleurs regarder votre dossier de la même manière que les autres profils emprunteurs. Votre capacité d’emprunt, vos revenus et vos découverts seront aussi analysés par les banques.

Cependant, vous devez rester vigilante sur certaines choses.

Votre reste à vivre est plus faible

On le sait tous, avoir des enfants à charge représente un “coût” (300 €/enfant en moyenne par mois). Un coût que la banque va prendre en compte dans votre reste à vivre et qui aura un impact sur votre taux d’endettement. Ne l'oubliez pas, plus votre reste à vivre est faible, plus votre capacité à emprunter sera réduite.

La pension alimentaire, un revenu complémentaire qui n’est pas toujours pris en compte

Et oui, la pension alimentaire est un revenu de plus à intégrer. Mais attention toutefois à garder un œil sur les conditions qui l’encadrent. En effet, son montant peut varier en fonction des conditions négociées lors de la séparation. De plus, les banques ne la prennent pas toujours en compte. Elle sera intégrée aux revenus seulement si elle est versée sur un temps long (au moins 10 ans !) puisque le crédit immobilier dure en moyenne 20 à 25 ans.

Des prêts aidés pour vous aider dans votre projet immobilier !

En plus de la pension alimentaire et des allocations familiales, les prêts aidés sont un moyen supplémentaire d’accéder plus facilement à la propriété. Subventionnés par l’Etat, les prêts aidés peuvent être utilisés en complément de votre prêt initial ou comme un prêt à part entière, c’est le cas du Prêt Accession.

Voici quelques prêts aidés dont vous pouvez bénéficier en fonction de votre profil :

  • Le Prêt à Taux Zéro pour les primo-accédants
Obtenir un PTZ nécessite que vous répondiez à certaines conditions. Par exemple, le PTZ ne s’applique que sur les résidences principales et est attribué aux personnes qui réalisent un premier achat immobilier.
  • Le Prêt Accession Sociale pour les emprunteurs aux revenus modestes

Le Prêt Accession Sociale peut être attribué dans le cadre d’un achat de résidence principale. Il tient compte de vos revenus et du nombre de personnes qui composent votre foyer. L’avantage du PAS, c’est que vous bénéficiez de taux d’intérêts plafonnés !

  • Le Prêt Action Logement pour les salariés des entreprises privées

Le Prêt Action Logement ou aussi Prêt 1 % Logement est un prêt aidé un peu particulier, car il ne concerne que les personnes salariés issues d’entreprises privées dont le nombre d’employés est supérieur à 10.

Des taux immobiliers actuels avantageux pour votre profil !

Bonne nouvelle ! En ce début d’année 2021, les taux immobiliers n’ont jamais été aussi bas qu’en février. Une tendance prometteuse qui devrait vous aider à emprunter plus facilement.
Et les papas alors ?

Même si la part des papas solos est moins importante, il ne faut pas les oublier. De la même manière, les banques étudieront l’ensemble de leurs revenus et de leurs charges lorsqu'elles recevront leur dossier.

Mis à jour le 9 juillet 2021
Partagez l'article
avatar
Chargée de Webmarketing & SEO
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto