Achat Immobilier

Bien évaluer les travaux nécessaires dans le cadre d’un achat immobilier

Vous souhaitez acquérir un logement, mais il est nécessaire d’y faire quelques travaux ? Il est important de bien chiffrer le coût de votre rénovation afin de voir si cela rentre dans votre budget, et de prendre en compte ce coût dans la demande de crédit que vous ferez vraisemblablement pour acquérir le bien.

En effet, pour l’obtention de votre prêt immobilier, il est nécessaire de connaître le prix global de votre futur logement. C’est à dire le prix du bien et des travaux à prévoir.

Il est donc important d’être en relation avec de bons artisans afin que les estimations ou les devis effectués soient les plus pertinents possibles. Et en plus, cela vous protège au maximum les mauvaises surprises !

Il vous faudra également prendre en compte les aides accessibles pour financer la réalisation de travaux, qui peuvent être significatives.

1. La nécessité d’avoir des devis pour le prêt immobilier…

Lorsque vous désirez acheter un logement qui nécessite des travaux, vous pouvez obtenir un prêt immobilier qui inclut le montant des travaux, afin de bénéficier de taux d’intérêt bas.

En général, lorsqu’on est encore en période de visite, une estimation du montant des travaux peut suffire à vous faire une idée du montant global du prêt.  En revanche, lorsque vous avez trouvé votre bien et que vous avez signé la promesse ou le compromis, il vous faut avoir des devis fermes et complets pour négocier le prêt.

Vous allez donc devoir contacter des artisans pour vos différents devis.

Au départ, le plus important est d’obtenir un chiffrage aussi proche que possible de la réalité. Cela vous évitera les mauvaises surprises au moment de boucler votre budget. Il faut savoir qu’avant d’avoir un devis ferme, et en particulier si vous n’êtes pas encore sûr d’acheter le bien, il est possible d’avoir une estimation assez précise des travaux, notamment sur certaines plateformes digitales.

Une fois que vous avez trouvé le bien de vos rêves, vous aurez besoin de connaître de manière plus précise et complète le montant des travaux. Il vous faut alors un artisan compétent et capable de chiffrer avec précision. L’artisan doit impérativement se déplacer dans votre futur bien. Il peut ainsi vous conseiller sur l’ampleur et la faisabilité des travaux, déceler d’éventuels vices cachés, ou encore réaliser un audit énergétique du bien.

Il faut alors veiller à vérifier un certain nombre de points avant de s’engager et signer un devis avec l’artisan. C’est le cas de ses assurances, de la santé financière de son entreprise ou de sa capacité à faire. Il faudra aussi s’assurer de la nécessité (ou non) de recourir à un architecte. Vous pouvez passer par un tiers, qui s’assure pour vous de la fiabilité de l’artisan comme le font les maîtres d’œuvre ou encore les courtiers. Et plus récemment, des plateformes digitales s’occupent pour vous de faire la sélection des artisans et vous accompagnent dans votre projet.

 

Ces devis sont essentiels pour obtenir votre prêt immobilier ! En effet, l’accord du montant supplémentaire destiné aux travaux ne peut se faire sans un devis signé par l’entreprise.

Pour finir, gardez à l’esprit que le taux d’intérêt via un prêt immobilier sera toujours bien plus intéressant qu’un prêt à la consommation.

2. … Et ce que cela implique sur l’apport et le besoin de garder des liquidités disponibles

La banque préfère que vous ayez un prêt personnel pour acquérir un bien. C’est encore mieux si vous prévoyez d’avoir des liquidités disponibles à l’issue de l’achat et des travaux prévus. Le principal intérêt est ainsi de pouvoir subvenir à une dépense non prévue.

En effet, les travaux restent toujours incertains et il peut y avoir des travaux supplémentaires ou des vices cachés. Il est donc préférable de se garder un peu de marge ! Généralement, une marge de 10% représente une bonne sécurité pour faire face aux imprévus.

C’est là toute l’importance d’avoir l’estimation la plus précise possible afin d’éviter ce genre de mésaventures.  En cas d’imprécision sur l’estimation ou les devis, la marge de 10% pourrait en effet ne plus suffire.

3. Les différentes aides pour financer les travaux de rénovation

Sachez qu’il existe plusieurs aides et dispositifs pour vous aider à financer et faire réaliser des travaux.

Pour les travaux de rénovation, le taux de TVA est ainsi de 10% si vous passez par un pro. Il de 20% si vous les faites-vous-même. Et il peut même descendre à 5,5% pour des travaux d’amélioration énergétique.

Par ailleurs, sous conditions, vous pourriez aussi bénéficier des nombreuses aides et crédits d’impôts disponibles dans le cadre de projets de rénovation énergétique ou d’adaptation de l’habitat à une situation de handicap. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’Anah.

Découvrez le guide de l'acheteur

Soyez prêt pour votre premier achat immobilier.
Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !

Merci !

Le Guide de l'achat immobilier vous attend dans votre boîte mail.

À bientôt !

cover ebook Pretto