1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Renégocier son prêt immobilier
  4. Impact de la renégociation sur l'assurance emprunteur
  1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Renégocier son prêt immobilier
  4. Impact de la renégociation sur l'assurance emprunteur

Impact de la renégociation sur l'assurance emprunteur

avatar
Jules Stalin
Mis à jour le 20 août 2021
Impact de la renégociation sur l'assurance emprunteur
La renégociation et le rachat de crédit immobilier sont sources de confusions fréquentes. Si, en effet, les deux opérations poursuivent le même objectif (obtenir des conditions de prêt meilleures que celles obtenues à la signature du prêt initial) elles sont bien distinctes. En fait, la différence entre les deux réside dans l’établissement auquel vous vous adressez.

La renégociation, comme son nom le laisse penser, consiste à renégocier les conditions de son prêt auprès de la banque avec laquelle il a été signé tandis que le rachat consiste à s’adresser à une autre banque. Dans les deux cas, l’assurance emprunteur, qui fait partie des conditions de crédit, n’est pas traitée de la même manière.

assurance emprunteur gif

Si vous faites une renégociation, pas de changement systématique

Lorsque vous renégociez votre crédit immobilier avec votre banque (celle où a été signé le crédit, comme vous l’aurez compris), l’assurance emprunteur ne fait pas systématiquement l’objet de modification.

Tout dépend de la méthode de calcul de l’assurance

En fait, pour savoir si votre assurance emprunteur va changer ou non au moment de la renégociation, il faut s’intéresser à la manière dont elle est calculée.

Si le calcul de l’assurance emprunteur est effectué sur le capital restant dû, cette dernière va subir une modification suite à la renégociation. En effet, cette méthode de calcul signifie que le montant de ‘assurance est calculé sur le capital que vous devez encore rembourser à la banque, et qui diminue à chaque mensualité. Or, en renégociant, les mensualités vont être modifiées, et un nouveau tableau d’amortissement va être réalisé pour l’assurance.

En revanche, si le calcul de l’assurance emprunteur est réalisé sur le capital initial (c’est-à-dire le montant que vous avez emprunté à la banque), vous n’aurez pas besoin de changer d’assurance. Vous pourrez poursuivre avec votre contrat initial, aux mêmes conditions.

Vous pouvez renégocier l’assurance à d’autres moments de l’emprunt

Même si la renégociation de votre crédit n’implique pas de changement au niveau de votre assurance de prêt, vous pourriez être tenté de la changer. En effet, si vous êtes parvenu à obtenir un meilleur taux d’intérêt ou une durée plus intéressante, il peut être profitable d’en faire de même pour votre assurance de prêt. Et bien sachez que c’est tout à fait possible. D’autres solutions existent.

Il est dit, dans la loi, que vous pouvez changer de contrat d’assurance emprunteur durant toute la durée de votre prêt, de manière totalement gratuite : Quand vous le souhaitez au cours des 12 mois suivants sa signature ; Tous les ans à la date d’anniversaire de la signature.

Avant de signer un nouveau contrat d’assurance emprunteur au moment de la renégociation, il est conseillé de comparer les offres de plusieurs établissements. En effet, le nouveau contrat proposé peut bien être plus intéressant que votre contrat initial mais vous pourriez possiblement obtenir encore mieux ailleurs.

Pour cela, il est recommandé de contacter un courtier en assurance (c’est aussi un des rôles de votre courtier chez Pretto  !). D’autant plus qu’une “meilleure assurance emprunteur” n’est pas seulement un contrat équivalent à un prix plus bas, cela peut également être une assurance vous couvrant davantage pour le même prix. Rien de tel qu’un professionnel du milieu pour s’y retrouver et être sûr de faire le bon choix.

Avec le rachat, vous devez changer d’assurance

Dans le cadre d’un rachat de crédit immobilier, vous n’avez pas le choix, vous devez systématiquement changer d’assurance emprunteur.

Faire racheter votre prêt implique de contracter un nouvel emprunt

Le rachat de prêt consiste à faire racheter son prêt immobilier par une banque concurrente pour obtenir de meilleures conditions de crédit. Dans les faits, cela implique de contracter un nouvel emprunt dans un autre établissement. Tout est donc à refaire, comme pour votre prêt immobilier initial, y compris trouver l’assurance  !

Vous avez déjà de l’expérience en la matière puisque vous êtes déjà passé par là quelques années plus tôt, vous avez donc l’opportunité de mieux négocier votre contrat et d’obtenir de meilleures conditions.

De la recherche du bien au crédit
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto
Attention
La nouvelle souscription de l’assurance emprunteur peut jouer en votre défaveur.

En effet, depuis vos premières démarches, votre situation peut avoir changé et le coût de votre assurance peut être plus élevé. Cela arrive notamment à cause de l’âge ou d’un quelconque problème de santé que vous n’aviez pas au moment de la souscription de votre contrat initial mais que vous seriez obligé de déclarer à votre nouvel assureur.

Comme pour votre prêt initial, la banque avec laquelle vous discutez vous proposera son assurance groupe. En fonction de votre profil et de votre situation, le contrat groupe de l'assurance peut être le plus adapté à vos besoins. Si ce n’est pas le cas, vous avez la possibilité de passer par la délégation d’assurance, c’est-à-dire un assureur externe.

Pour s’assurer de faire le bon choix et d'obtenir les meilleures conditions d’assurance pour votre profil d'emprunteur, vous devez impérativement comparer et faire jouer la concurrence auprès des assurances. Pretto peut faire ce travail pour vous !

En passant par nos experts, vous pourriez trouver des solutions intéressantes quant à votre rachat de crédit et faire des économies sur les intérêts mais aussi sur l’assurance.

Mais prendre l’assurance de la banque peut jouer dans la négociation

Il arrive parfois que l’assurance emprunteur soit utilisée par la banque prêteuse comme un outil dans les négociations.

En effet, il n’est pas rare de rencontrer des banques prêtent à faire un geste commercial fort (offrir un taux plus bas) à leurs clients à partir du moment où ces derniers sont d’accord pour souscrire à l’assurance groupe.

Cependant, en fonction des conditions de l’assurance emprunteur du contrat de groupe proposé par la banque, vous pourriez avoir intérêt à résister à la tentation et refuser cette condition.

En effet, “geste commercial” ne veut pas dire “option la plus intéressante”. Vous pourriez faire des économies plus importantes en passant tout de même par un autre établissement.

Il faut donc faire des simulations pour savoir dans quelle mesure vous faites des économies sur les intérêts afin de déterminer ce qui est le plus avantageux. C’est à cela, entre autres, que sert votre courtier !

A retenir
  • Un rachat de crédit implique nécessairement un changement d’assurance emprunteur.

  • Dans le cadre d’une renégociation, vous n’êtes pas obligé de changer de contrat néanmoins le tableau d’amortissement de l’assurance emprunteur pourrait changer (c’est le cas si le calcul de l’assurance emprunteur est effectué sur le capital restant dû).

  • Obligatoire ou non, changer d’assurance de prêt peut être l’occasion de réaliser de belles économies. Le mieux pour s’en assurer est de passer par un courtier immobilier.

Partagez l'article
avatar
Chef de projet content marketing
Vous avez une question sur cet article ?
Envoyez nous un message.
Poser une question