1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Renégocier son prêt immobilier
  4. Renégocier son prêt immobilier : 3 arguments pour convaincre en 2022
  1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Renégocier son prêt immobilier
  4. Renégocier son prêt immobilier : 3 arguments pour convaincre en 2022

Renégocier son prêt immobilier : 3 arguments pour convaincre en 2022

avatar
Tom Cheriet
Mis à jour le 30 mars 2022
Renégocier son prêt immobilier : 3 arguments pour convaincre en 2022
Si vous avez contracté un prêt immobilier il y a quelques années et que vous souhaitez bénéficier de conditions d'emprunt plus favorables, une renégociation est à envisager ! En effet, la baisse tendancielle des taux d'intérêts ces dernières années a encouragé de nombreux emprunteurs à renégocier leur prêt auprès de leur banque. Comment s'y prendre ? Quels arguments avancer pour renégocier son prêt immobilier ? Pour être convaincant en 3 points, suivez le guide !

Définition et spécificités de la renégociation de crédit immobilier

Avant même de disposer des arguments pour renégocier son prêt immobilier, il faut savoir de quoi on parle ! La renégociation de prêt immobilier est un aménagement du contrat de crédit immobilier initial, auprès du même établissement prêteur. On parle plutôt de rachat de prêt quand la négociation s'ouvre auprès d’une autre banque pour le même bien. Dans les deux cas, l'opération consiste à réduire le coût total du crédit avec un taux d'intérêt plus faible que le taux initial.

L’emprunteur demande généralement une renégociation de crédit lorsqu’en cours de crédit, sa faculté de remboursement évolue (à la hausse ou à la baisse) ou que les taux d’intérêt immobiliers affichent une nette tendance à la baisse. Dans ce cas, il estime être lésé en payant des intérêts qui ne correspondent plus à la réalité du marché bancaire.

Bon à savoir
Il est alors possible de faire une demande de renégociation à la banque à tout moment, par exemple au moyen d'une lettre de renégociation. Toutefois, votre banque n'est pas tenue de donner suite, elle peut même vous opposer un refus de renégociation.

Quels sont les critères importants dans le cadre d’une renégociation de prêt ?

La négociation d'un nouveau taux immobilier peut s'avérer particulièrement avantageuse. Mais certains points d'attention doivent être pris en compte pour étudier l'intérêt (ou non) d'une renégociation :

  • la renégociation doit se réaliser lors du premier tiers de la durée du prêt. C’est à ce moment-là que la majorité des intérêts sont payés à la banque,
  • la différence entre le taux de crédit d’origine et celui proposé par la banque doit approcher au moins 0,70 point, voire 1 point,
  • le capital restant dû doit atteindre au minimum 70 000 €.

Si vous êtes à la fin du remboursement de votre crédit immobilier, vous avez probablement payé en grande partie les intérêts bancaires et remboursez principalement du capital. Une baisse de taux n'aurait pas beaucoup d'intérêt dans ce cas. Pour vérifier où vous en êtes exactement, référez vous à votre tableau d'amortissement.

S'agissant de l'écart de taux, si des frais sont facturés, il est important de les anticiper pour vérifier que l'opération est rentable. Il est possible que votre banque ne vous facture pas de frais élevés, mais certaines banques peuvent vous demander de débourser une somme non négligeable, même si vous êtes un client depuis des années... mais cela se négocie !

Maintenant que vous savez si une renégociation de crédit immobilier peut être avantageuse pour vous, voici les arguments pour faire mouche.

3 arguments pour renégocier son prêt immobilier

Argument #1 : l’écart entre votre taux d'intérêt et les taux actuels est important

D’après l’Observatoire Crédit Logement-CSA, jamais la moyenne des taux de crédit immobilier n’a atteint un niveau aussi bas ! Une aubaine pour les emprunteurs qui peuvent réduire le coût de leur prêt immobilier. Voici les taux de crédit actuels en fonction de la durée de remboursement :

DuréeMeilleurs tauxTaux ordinairesTendance
10 ans1,23 %2,02 %
15 ans1,56 %2,13 %
20 ans1,70 %2,27 %
25 ans1,83 %2,34 %

Ces taux moyens vous servent de base pour vérifier si l'écart avec votre taux immobilier est élevé ou non. Par exemple, si votre taux immobilier est de 2 % sur 25 ans, vous avez tout intérêt à renégocier avec votre banque ou avec une autre !

Argument #2 : vous pouvez réaliser des économies substantielles sur les intérêts

Pour renégocier votre prêt immobilier efficacement, il faut que la durée restante de l’emprunt soit suffisamment élevée pour vous promettre de réelles économies.

Idéalement, une renégociation ou un rachat de crédit intervient donc dans le premier tiers ou dans le début du second tiers du remboursement de votre prêt immobilier. C'est alors que les économies seront les plus importantes.

De quoi convaincre votre conseiller bancaire ? N'oubliez pas, quand vous avancez vos arguments pour renégocier votre prêt, que pour votre banque, la renégociation est une perte sur la rémunération du financement ! Car les intérêts d’emprunt constituent la contrepartie financière à la mise à disposition des fonds.

Argument #3 : vous souhaitez changer vos mensualités ou la durée d'emprunt

Si le capital restant est important, vous voudrez probablement renégocier pour ajuster vos mensualités, soit pour allonger la durée de l’emprunt initial sur 20 ans / 25 ans ou encore pour réduire les mensualités de votre crédit. Faites les calculs en amont !

Sachez que dans le cadre d'une renégociation de prêt avec votre banque, vous avez donc la possibilité de modifier vos mensualités, mais généralement pas de manière trop importante. Si vous souhaitez modifier vos mensualités de manière significative (à la baisse ou à la hausse), orientez-vous plutôt vers un rachat de prêt.

Renégociation de prêt : 2 cas de figure

Vos arguments pour renégocier son prêt immobilier ont convaincu ? Bravo ! La demande acceptée par votre banque, un avenant est rédigé et se substitue au contrat initial. Un nouvel échéancier est ainsi établi et il reprend le montant des mensualités, le capital restant dû, les frais de remboursement anticipé ainsi que le coût total du crédit.

Dans le cas où votre banque refuse de faire un effort sur le taux immobilier, envisagez un rachat de crédit avec une banque plus compétitive. Dans ce cas, recourir à un courtier comme Pretto représente une valeur ajoutée indéniable. Nos experts vous feront bénéficier de leur expertise, de leur réseau et de précieux conseils si vous souhaitez faire jouer la concurrence et comparer les banques pour ce type d'opération !

À retenir
  • La renégociation de prêt immobilier a deux conséquences principales : faire des économies sur les intérêts et/ou changer de manière conséquente le montant des mensualités (à la hausse ou la baisse).
  • Préparez bien vos arguments pour renégocier votre prêt immobilier auprès de votre banque, mais sachez que celle-ci n'est pas tenue d'accepter.
  • En cas de refus, pensez au rachat de prêt, bien accompagné par les experts Pretto !

Questions - Réponses

Est-il intéressant de renégocier son prêt immobilier ?

Il est plus avantageux pour vous de renégocier votre prêt immobilier durant les premières années de votre contrat qu’en fin de prêt.

Quels arguments pour renégocier son prêt immobilier ?

Renégocier votre crédit vous permettra de faire des économies non-négligeables sur les intérêts et/ou de faire varier, à la hausse ou à la baisse, le montant de vos mensualités.