1. Peut-on renégocier un prêt immobilier in fine ?

Peut-on renégocier un prêt immobilier in fine ?

Si votre situation financière a évolué et/ou que les taux d’emprunt ont baissé significativement depuis que l’on vous a accordé votre prêt in fine, vous pourriez être intéressé par la renégociation de celui-ci.
Important

Renégocier votre crédit in fine, lorsque cela est possible, vous permet d’obtenir de nouvelles conditions de crédit plus intéressantes que celles que vous aviez eu à l’origine et, de ce fait, faire baisser le coût total de votre crédit.

Le cas du crédit in fine est un peu particulier puisque, rappelez-vous, il s’agit d’un prêt dont vous ne remboursez que les intérêts et les mensualités d’assurance pendant sa durée de vie.

Le remboursement de l’intégralité du capital se faisant en une fois à la fin du crédit.

Définition de la renégociation de crédit immobilier

La renégociation de crédit et rachat de crédit sont deux opérations différentes.

En quoi consiste la renégociation de crédit ?

Renégociation et rachat sont toutes les deux des opérations financières ayant pour objectif de vous faire accéder à des conditions de prêt plus intéressantes que celles que vous avez actuellement.

La renégociation de crédit s’effectue auprès de la banque qui vous a accordé votre prêt initialement tandis que le rachat s’opère auprès d’un établissement concurrent.

Définition
Renégocier son crédit immobilier consiste à revoir avec votre banque les conditions auxquelles vous a été accordé votre prêt immobilier la première fois dans le but de faire baisser le coût total de votre prêt. Il peut s’agir de la durée de votre prêt ou bien du taux d’intérêt.

Est-il possible de renégocier un crédit in fine  ?

Renégocier un crédit in fine est possible. Contrairement à un prêt amortissable, vous pouvez faire racheter un prêt in fine auprès d’une banque concurrente.

Pour ce faire, vous devez constituer de nouveau votre dossier d’emprunt en détaillant votre situation personnelle, professionnelle et l’intégralité des crédits que vous avez en cours en précisant le ou lesquels sont à racheter.

Votre capacité d’emprunt sera de nouveau étudiée par la banque qui n’est pas tenue d’accepter votre renégociation ou rachat.

En effet, les banques peuvent tout à fait refuser de vous accorder de nouvelles conditions de crédit. Sa décision dépendra de l’appréciation de votre dossier.

Sachez que dans la plupart des cas, les banques vous proposeront un rachat de votre prêt in fine avec un remboursement amortissable.

L’amour est dans le prêt
Le podcast de Pretto
En 2h30, en voiture, au bureau ou en faisant le ménage, peu importe vos préférences : vous serez bientôt un as du prêt immobilier

Est-ce intéressant de racheter un prêt in fine  ?

Si les taux d’intérêts actuels sont inférieurs à celui de votre crédit immobilier ou que votre situation a évolué, vous pourriez avoir intérêt à recourir au rachat de crédit.

Racheter son prêt in fine peut vous permettre de réaliser d’importantes économies et ce, quel que soit le moment du rachat puisque, dans le cadre d’un prêt in fine, vous ne payez que les intérêts lors de la durée de vie du crédit. Il est tout de même conseillé de réaliser cette opération en début de prêt afin de réduire le coût des intérêts.

A noter
Attention, le rachat de prêt in fine n’est pas toujours rentable à cause des frais engendrés par la manœuvre tels que les indemnités de remboursement anticipé (IRA), les frais de garanties ou encore les frais d’avenant au contrat. Ceux-ci peuvent être importants, il faut donc veiller à ce qu’ils ne soient pas plus élevés que les économies réalisées.

Nous vous conseillons donc d’utiliser un simulateur de rachat de prêt in fine ou de consulter un professionnel afin de vous assurer si l’opération est rentable ou non.

Transformer un crédit in fine en crédit amortissable

Le crédit in fine peut être profitable mais, dans certaines situations, il arrive qu’il devienne assez contraignant. Si c’est le cas pour vous, sachez qu'il est tout à fait possible de faire racheter votre crédit in fine par un crédit amortissable. C’est d’ailleurs ce qu’il se passe généralement.

Comment faire ce changement  ?

Convertir un crédit in fine en crédit amortissable est une opération classique pour les banques. De nombreux ménages se rendent compte, au cours de leur crédit, qu’il leur sera impossible de rembourser la totalité du capital emprunté à la date prévue initialement et optent pour cette manœuvre.

Néanmoins, la simplicité n’implique pas la gratuité. En effet, comme nous l’avons évoqué plus haut, la banque vous facture des frais supplémentaires lors du changement.

Bon à savoir
Cependant, le placement associé à votre crédit in fine (qui est une assurance-vie dans la grande majorité des cas) sera utilisé pour rembourser une partie du capital. Le reste sera transformé en prêt amortissable. La durée de remboursement et le taux du prêt amortissable sont à négocier avec votre banque prêteuse. Comme pour un prêt classique, les conditions de crédit qui vont seront proposées dépendent de votre situation personnelle et professionnelle.

Est-ce intéressant  ?

Transformer un prêt in fine en prêt amortissable est une pratique assez commune qui peut vous procurer certains avantages. C’est le cas notamment si  :

  • votre situation financière a changé,
  • le rendement de l’assurance-vie associée à votre prêt in fine est plus faible que prévu et que celle-ci ne suffira pas à rembourser le capital à la date prévue,
  • vous avez besoin d’utiliser votre capital pour financer un projet non finançable par crédit.

Ce changement de type de prêt pourra vous permettre de  :

  • sortir d’une situation financière compliquée,
  • allonger la durée de votre crédit,
  • débloquer des liquidités de manière instantanée.
A retenir
  • Il est possible de renégocier un crédit in fine mais il reviendra uniquement à la banque de vous accorder ou pas de nouvelles conditions de crédit suite à l’étude de votre dossier.

  • Il ne faut pas confondre les notions de renégociation et rachat de crédit, la première s’effectue auprès de la banque qui vous a accordé votre prêt initialement tandis que la deuxième s’opère auprès d’un établissement concurrent.

  • Il est possible de transformer votre crédit in fine en crédit amortissable pour bénéficier de nouvelles conditions en fonction de votre nouvelle situation personnelle et/ou professionnelle.

Mis à jour le 21 septembre 2020
avatar
Tom Cheriet
Manager Commercial
Sur le même sujet