1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Renégocier son prêt immobilier
  4. Combien de fois peut-on racheter ou renégocier son prêt immobilier ?
  1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Renégocier son prêt immobilier
  4. Combien de fois peut-on racheter ou renégocier son prêt immobilier ?

Combien de fois peut-on racheter ou renégocier son prêt immobilier ?

avatar
Tom Cheriet
Mis à jour le 29 juin 2022
Combien de fois peut-on racheter ou renégocier son prêt immobilier ?
Avec la baisse des taux d’emprunt immobiliers ces dernières années, les emprunteurs sont nombreux à envisager de faire racheter ou de renégocier leur crédit immobilier, souscrit quelques années auparavant. Le but de ces deux opérations est exactement le même : profiter d’un taux plus avantageux et réaliser des économies par rapport à son prêt immobilier initial. Soit :
  1. sans changer d'établissement bancaire (renégociation)
  2. ou en faisant racheter son prêt immobilier par une autre banque (rachat de prêt).

Au bout de combien de temps peut-on renégocier son prêt immobilier ? Combien de fois peut-on renégocier son crédit immobilier au cours de la durée de remboursement ? Quel est le délai entre 2 renégociations de prêt immobilier ? Et aussi, comment évaluer la rentabilité d’une renégociation ou d’un rachat de crédit immobilier ? Avant de vous lancer, posez-vous les bonnes questions, Pretto vous apporte les réponses.

Peut-on renégocier plusieurs fois son prêt immobilier ?

Est-il possible de renégocier plusieurs fois son prêt immobilier ? La réponse est oui ! La loi ne fixe aucun nombre de fois maximum pour renégocier ou opérer un rachat de son crédit immobilier. En théorie, un emprunteur peut donc à sa demande renégocier ou faire racheter son prêt autant de fois qu’il le souhaite, au cours de la durée de remboursement.

De même, si vous souhaitez faire racheter votre crédit par une autre banque que celle auprès de laquelle vous avez signé votre prêt immobilier, il n’existe plus de législation exigeant un délai minimum (auparavant de 1 an). Enfin, il n’existe pas non plus de délai entre 2 rachats ou 2 renégociations de prêt immobilier.

Si la législation est plutôt souple, cela ne veut pas dire qu’il soit intéressant d’aller de négociation en négociation, ni facile.

Par exemple, si votre banque vous a déjà concédé une première renégociation, avec une baisse de votre taux d’intérêt, il vous sera plus difficile d’obtenir une seconde renégociation. En effet, l’opération nécessite une nouvelle étude de votre dossier, de votre profil et de vos capacités de remboursement. Dans ce cas, vous pouvez envisager le rachat de crédit immobilier comme une solution.

Faites une simulation pour évaluer la rentabilité de votre renégociation ou de votre rachat

Il n’est pas toujours facile de savoir si un tel projet s’avèrera rentable. La seule chose sur laquelle vous vous focalisez en tant qu’emprunteur, ce sont les économies que vous pouvez vous faire en voyant l’évolution des taux d’emprunt sur le marché. Et c’est bien normal ! Mais en réalité, les facteurs à prendre en compte sont multiples : durée restante du prêt, écart entre taux actuel et taux auquel le prêt vous a été attribué, capital restant, frais de dossier, frais de garantie etc.

Chez Pretto, nous vous proposons une solution qui va vous simplifier la vie en vous apportant toutes les réponses dont vous pourrez avoir besoin ! En effet, notre simulateur en ligne 100 % gratuit vous indique clairement si le fait de renégocier ou de faire racheter votre crédit présente réellement un intérêt pour vous.

Exemple

Michel a emprunté 100 000 € à un taux de 3 % sur 15 ans et s’interroge sur la possibilité de faire racheter son crédit immobilier afin de diminuer son taux d’intérêt. Dans cet exemple, et malgré un taux d’intérêt divisé par deux, si Michel revend son logement ou solde son crédit dans les trois prochaines années, le rachat de son prêt ne sera pas rentable. Le capital restant dû (CRD) après deux ans est 89 116,39 €. En cas de rachat de prêt immobilier, il sera supérieur, à 89 776,08.

Capital actuel : 100 000 €Capital à racheter
Frais de garantie0 €1 600 €
Frais de dossier0 €500 €
Montant du nouveau financement100 000 €102 100 €
Taux3 %1.5 %
Durée15 ans15 ans
Mensualité hors assurance690.58 €633.78 €
CRD restant après la mensualité 199 559.42 €101 593.85 €
CRD après 6 mois97339.93 €99 053.57 €
CRD après 1 an94639.72 €95 984.22 €
CRD après 2 ans89 116.39 €89 776.08 €
CRD après 3 ans83 425.07 €83 474.17 €
Important
La renégociation ou le rachat de prêt immobilier se révèle plus avantageux pendant le premier tiers du remboursement de votre emprunt, alors que vous remboursez le plus d’intérêts. Une différence d’au moins 0,7 à 1 point de base entre le nouveau taux et l’ancien taux d’intérêt vous assure de meilleures conditions d’emprunt. Le capital restant dû au moment de la renégociation ou du rachat de prêt doit être d’au moins 70 000 €.

Renégociation ou rachat : combien de temps pour amortir mes frais ?

Lors d’une renégociation ou d’un rachat de prêt immobilier, vous réduisez le temps d’intérêt nominal de votre prêt. Plus la différence entre l’ancien taux d’intérêt et le nouveau taux est importante, plus l’opération sera rentabilisée rapidement ! Les frais liés à toute renégociation ou rachat de prêt impliquent forcément un temps d’amortissement.

Si à la question, « Est-ce que je vais vendre mon bien dans l’année à venir ? », vous répondez oui, alors le rachat de prêt immobilier n’est sans doute pas une bonne option. À l’inverse, si vous comptez garder le bien pendant un petit moment, alors il peut être intéressant de faire racheter votre prêt.

  • Dans le cas d’une renégociation avec votre banque, le changement de taux se fait grâce à un avenant et le contrat initial reste inchangé. Les frais de dossier varient en fonction des banques. Mais attention, la banque n’a aucune obligation d’accéder à votre demande et peut vous opposer un refus de renégociation.
  • Dans le cas d’un rachat de prêt immobilier, la concurrence joue pour vous : une nouvelle banque aura tout intérêt à vous faire une offre compétitive de rachat de prêt immobilier pour vous compter parmi ses nouveaux clients. Les experts crédit de Pretto sont là pour défendre votre dossier et vous trouver les meilleures conditions !

En cas de rachat, vous devrez toutefois vous acquitter des frais suivants, prévus au moment de la signature de l’offre de prêt :

  • Indemnités de remboursement anticipé, IRA, (environ 6 mois d’intérêts ou 3 % du capital restant dû).

  • Frais de dossier : ils s’élèvent généralement à 1 % du montant emprunté et sont redevables au courtier ou à la banque qui propose le nouvel emprunt.

  • Frais de garantie : en cas de rachat de prêt immobilier avec hypothèque, il vous faudra prévoir des frais de notaire pour la mainlevée de l’hypothèque (environ 2 % du montant racheté), en cas de caution par un organisme comme le Crédit Logement, par exemple, vous récupérez 75 % du fonds mutuel de garantie versé lors de la souscription du premier crédit.

Exemple

Paul, jeune cadre célibataire, a emprunté 250 000 € sur 25 ans afin d'acheter un appartement sur Paris. Son prêt a été souscrit en 2014 au taux de 3,40 %. S’il décide de racheter son crédit, il peut gagner 34 421 €. En déduisant les pénalités et autres frais, il économiserait 7 366 €. En faisant 34 421 € d'économies sur 19 ans, ses frais sont remboursés en quatre ans.

Il faut cependant prendre en compte le fait que Paul a souscrit en premier lieu un crédit avec un taux d'intérêt très élevé. Dans le cas où la différence entre les deux taux d'intérêt est plus faible, l’amortissement se fera plus lentement.

À retenir
  • Le loi ne fixe pas de maximum pour la renégociation ou le rachat de prêt immobilier : un emprunteur peut renégocier autant de fois qu’il le souhaite. Simulez gratuitement la rentabilité de l’opération.

  • La renégociation ou le rachat de prêt immobilier se révèle plus avantageux pendant le premier tiers du remboursement de votre emprunt, alors que vous remboursez le plus d’intérêts.

  • Si votre banque vous a déjà concédé une première renégociation, il vous sera plus difficile d’obtenir une seconde renégociation. Vous pouvez envisager le rachat de crédit immobilier comme une solution, en passant par votre courtier immobilier Pretto.

Combien de fois puis-je renégocier mon prêt immobilier ?

Le loi ne fixe pas de maximum pour la renégociation ou le rachat de prêt immobilier : un emprunteur peut renégocier autant de fois qu’il le souhaite. Il n’existe pas non plus de délai entre 2 rachats ou 2 renégociations de prêt immobilier. </Question>

Quelle différence de taux pour renégocier ?

Une différence d’au moins 0,7 à 1 point de base entre le nouveau taux et l’ancien taux d’intérêt est recommandée, pour vous assurer de meilleures conditions d’emprunt. Attention aux généralités, chaque situation est différente !

Comment demander une renégociation de prêt immobilier ?

La renégociation de votre crédit immobilier auprès de votre banque se fait sur simple demande. Néanmoins, votre banque n’a aucune obligation d’accéder à votre demande et peut vous opposer un refus de renégociation.