1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Prêt immobilier banque
  4. Le prêt immobilier à la Caisse d’Épargne
  1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Prêt immobilier banque
  4. Le prêt immobilier à la Caisse d’Épargne

Le prêt immobilier à la Caisse d’Épargne

Vous êtes à la recherche d'un crédit immobilier ? Simulez votre prêt avec le simulateur Pretto !
Vous souhaitez demander un prêt immobilier
seul
.
Vous achetez
votre résidence principale
dans la commune de
Paris
.
  • Simulation gratuite en 3 min
  • 70+ banques comparées
  • Résultat instantané
caisse_d_epargne_iledefrancecaisse_d_epargne_iledefrance

Quelles sont les conditions d’obtention d’un prêt immobilier à la Caisse d'Épargne ?

  • Frais de dossier : 350 €
    À titre indicatif, peut varier en fonction de chaque agence et selon votre profil
  • Frais annuels de tenue de compte (en moyenne) : 18 €
  • Taux d'intérêt fixe
  • Modulation d'échéance
  • Report d'échéance
  • Suppression des frais de remboursement anticipé
  • Transférabilité du prêt
  • Résidence principale
  • Résidence secondaire
  • Investissement locatif
  • Renégociation
  • Financement de travaux possible
  • Organisme de caution
  • IPPD possible
  • Hypothèque possible

Vous avez trouvé le bien immobilier dont vous souhaitez devenir propriétaire ? Vous devez maintenant contracter un prêt immobilier afin de financer votre achat. La Caisse d’Épargne héberge votre compte courant ? On vous a recommandé cette banque pour votre emprunt, mais vous ne savez pas si cette banque est la meilleure ?

Pas de panique ! Pretto est là pour vous accompagner et vous aider. Ci-dessous, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour souscrire un prêt immobilier dans n’importe quelle banque.

Quels sont les taux immobiliers à la Caisse d’Épargne en 2023 ?

Lorsque vous souhaitez contracter un prêt immobilier, l’une des premières choses à étudier est le taux immobilier du crédit. Cela aura un impact financier important sur le montant global de votre achat : il s’agit donc d’une variable d’ajustement importante. De plus, c’est le principal point de compétition entre les banques. En période non tendue, les banques auront tendance à proposer des taux immobiliers les plus bas possibles pour rester compétitives.

Afin d'obtenir le meilleur taux d'intérêt, plusieurs paramètres doivent être pris en compte comme votre profil emprunteur, la durée du prêt immobilier, le montant de l’apport personnel, la zone géographique de votre futur bien immobilier et la nature de votre projet immobilier. Ces éléments vont permettre à la banque de déterminer le montant du taux immobilier appliqué à votre prêt immobilier.

DuréeMeilleurs tauxTaux ordinairesTendance
10 ans2,55 %2,70 %
15 ans2,71 %2,89 %
20 ans2,86 %3,05 %
25 ans3,09 %3,30 %
Important
La banque va également prendre en compte les fluctuations du marché bancaire.

Sachez que les taux affichés par les banques peuvent être renégociés. Il est également conseillé de comparer les différentes offres de prêt disponibles sur le marché. Vous pouvez utiliser notre outil de simulation pour mieux préparer votre projet immobilier et estimer le coût total de votre futur prêt immobilier. N’hésitez pas non plus à solliciter les services de nos experts qui vous accompagneront dans votre demande de prêt.

Quelles sont les conditions pour obtenir un prêt immobilier à la Caisse d’Épargne ?

La situation professionnelle

Déterminer votre situation professionnelle sera l'objectif principal du banquier. En effet, les conditions d'octroi d'un prêt immobilier seront différentes que vous soyez en CDI, CDD, auto-entrepreneur ou fonctionnaire, puisque le niveau de risque pris par la banque n’est pas le même.

Important
Si vous présentez une situation stable, la banque sera susceptible de vous proposer un taux immobilier plus avantageux. À l’inverse, si elle juge votre profil trop risqué, elle va appliquer un taux d’intérêt élevé ou carrément refuser votre demande de prêt immobilier.

Le profil idéal de l’emprunteur d’un crédit immobilier à la Caisse d’Épargne est une personne en CDI (hors période d’essai) ou un fonctionnaire. Si vous présentez un profil un peu plus atypique, la banque va chercher à se rassurer et avoir des garanties de stabilité : des revenus réguliers, des comptes sains, une épargne élevée, etc.

Les revenus mensuels

Évidemment, la Caisse d’Épargne va calculer vos revenus pour savoir s’ils correspondent à votre projet immobilier. La banque va prendre en compte votre salaire et tous vos revenus additionnels.

  • les salaires nets avant impôts ;
  • les prestations et bénéfices régulier ;
  • la rémunération fixe pour les commerciaux ayant moins de deux ans d'ancienneté et l'ensemble des rémunérations (fixes et variables) pour ceux ayant plus de trois ans d'ancienneté ;
  • les pensions alimentaires ;
  • les loyers perçus à hauteur de 70%.
Attention
Le conseiller bancaire fera particulièrement attention à ce que votre taux d’endettement reste inférieur au taux d’endettement maximal de 33 % !

L’apport personnel

Le montant de l’apport personnel est également une donnée importante : un apport personnel élevé est une source de garantie pour la banque et démontre une capacité d’épargne qui est rassurante quant à la stabilité de votre profil. De plus, l’apport personnel doit permettre de couvrir les frais annexes à votre projet immobilier, c’est-à-dire les frais de notaires et les frais de dossier.

Bon plan
Généralement, l’apport personnel minimum conseillé est de 10 % du capital emprunté. Néanmoins, un apport personnel plus élevé est un atout pour votre dossier.

L’apport personnel ne doit pas forcément inclure les potentiels frais de travaux que vous comptez engager puisque ceux-ci peuvent être inclus dans le montant de l’emprunt.

Quelles sont les autres conditions qui peuvent influencer votre demande de crédit ?

Si les éléments cités ci-dessus constituent les critères les plus importants pour permettre à une banque d’estimer le risque de votre profil, ce ne sont pas les seuls critères pris en compte. La plupart des banques examinent d’autres conditions liées à votre situation personnelle avant d’accepter d’accepter votre demande de prêt immobilier.

  • La nationalité : les étrangers peuvent devenir propriétaires en France et obtenir un prêt immobilier sous certaines conditions liées à la nationalité, notamment grâce à une carte de séjour et un justificatif d’une volonté de rester en France durant la durée du prêt. Pour les ressortissants européens étrangers, il n'y a pas d'obstacles à l'obtention d'un prêt immobilier.
  • L’âge : avoir moins de 30 ans n'est pas un problème pour les banques car elles s'intéressent aux primo-accédants. Pour les plus de 65 ans, vous pouvez contracter un prêt immobilier sur une durée plus courte avec une bonne assurance. Pour les seniors qui sont déjà propriétaires et qui veulent emprunter, il existe le prêt hypothécaire. Votre propriété devient alors une « caution » en échange des sommes déjà prêtées.
  • L’état de santé : en plus des conditions mentionnées ci-dessus pour l'octroi d'un prêt immobilier, votre santé peut également être un facteur pris en compte. Dans certains cas, les banques peuvent exiger une assurance avec des garanties décès, invalidité ou chômage.
  • L’état de vos comptes bancaires : vos trois derniers relevés bancaires seront examinés pour vérifier le solde de votre compte afin de s’assurer que vous avez la capacité de rembourser votre prêt immobilier. Les banques peuvent vous refuser votre demande si votre taux d'endettement est supérieur à 33 % ou si vous êtes à découvert.
  • Votre situation maritale : l’existence d’un co-emprunteur aux revenus élevés et stables présente un véritable atout pour augmenter votre capacité d’emprunt et rassurer la banque quant à votre solvabilité.
  • Votre patrimoine : si vous êtes déjà propriétaire d’un bien immobilier mis en location, les revenus locatifs générés seront pris en compte par la banque pour calculer votre capacité d’emprunt au moment d’effectuer une demande de prêt immobilier.

Quelles sont les conditions de remboursement d’un prêt immobilier à la Caisse d’Épargne ?

La Caisse d’Épargne propose plusieurs types de prêts :

  • le prêt immobilier Primo : d’un montant de 50 000 à 500 000 euros pour financer l’achat d’un bien immobilier avec un taux fixe, une durée de remboursement de 25 ans maximum et des échéances modulables ;
  • un prêt relais, représentant jusqu’ à 70 % de la valeur nette de l’ancien bien immobilier, à rembourser sous 2 ans maximum ;
  • un prêt à taux zéro (PTZ) avec un taux d’intérêt à 0 % pour financer l’acquisition d’une première résidence principale ;
  • un prêt d’accession sociale (PAS) réservé aux foyers modestes, avec un plancher de 4 000 euros, un taux d’intérêt plafonné à 2,75 ou 3,20 % selon la durée du crédit.

Le principale offre de prêt immobilier de la Caisse d’Épargne propose des options de remboursement variées pour vous permettre de moduler vos échéances au cours de l’emprunt. Ces solutions sont mises en œuvre en cas de difficultés financières afin de vous permettre de continuer à rembourser votre emprunt.

La modulation d’échéances

La modulation d’échéance vous permet d’augmenter ou de diminuer le montant de vos mensualités de prêt. Si vous moduler vos échéances à la hausse, vous pourrez rembourser votre prêt immobilier plus rapidement et par conséquent, réduire le coût total de votre emprunt. À l’inverse, si vous décidez de moduler vos échéances à la baisse, vous allez allonger la durée de remboursement de votre prêt immobilier.

À la Caisse d’Épargne, vous pouvez moduler chaque année le montant de vos mensualités, à condition de respecter le minimum fixé dans les clauses de votre contrat. Ces clauses seront négociables au moment de signer votre offre de prêt.

Le report d’échéances

Le report d’échéances consiste à suspendre le remboursement de son prêt immobilier pendant une durée de 1 à 12 mois en fonction des banques. Le report des échéances peut vous aider à surmonter des problèmes temporaires

Selon votre situation, deux types de reports sont possibles :

  • le report d’échéances partiel permet à l’emprunteur de ne payer que les intérêts et l’assurance du prêt pendant une période déterminée :
  • le report d’échéances totales permet de ne payer que l’assurance du prêt.

À la Caisse d’Épargne, vous avez la possibilité de reporter partiellement jusqu’à 24 échéances, c’est-à-dire que pendant cette période, vous continuez à rembourser les intérêts et l’assurance emprunteur.

Le remboursement anticipé

Le remboursement anticipé implique la clôture du capital restant dû du prêt immobilier à un rythme plus rapide que prévu. Il peut être partiel si vous ne remboursez qu'une partie du capital restant dû, ou total.

La majorité des banques appliquent des indemnités de remboursement anticipé (IRA) dont le montant dépend du contrat de prêt immobilier. Néanmoins, elle ne peut légalement pas dépasser 3 % du capital restant, ni excéder 6 mois de taux d’intérêt. La Caisse d’Épargne vous permet de rembourser votre prêt immobilier de manière anticipée, en fonction des clauses définies dans votre contrat.

En cas de remboursement anticipé partiel, la somme restante à payer est divisée en plusieurs mensualités : vous pouvez choisir de rembourser des mensualités plus élevées ou continuer à rembourser la même somme chaque mois. Peu importe votre préférence, la durée du prêt immobilier sera nécessairement réduite.

Est-il possible de faire une renégociation ou un rachat de crédit à la Caisse d’Épargne ?

Si vous souhaitez renégocier votre prêt immobilier, vous devez évaluer l’avantage éventuel de la démarche. La renégociation d’un crédit immobilier est avantageuse s’il vous reste un montant important à rembourser, c’est-à-dire dans la première partie de votre crédit.

Pour déterminer si un rachat d'un crédit immobilier est intéressant, il faut comparer le coût total de chaque crédit et considérer les frais induits par le rachat du prêt lui-même. Pour déterminer le coût total de chaque crédit, il convient d'ajouter le montant dû pour rembourser les mensualités principales au montant des intérêts calculés sur la base d'un taux d'intérêt, du prix de l'assurance et des frais de dossier et de garantie. Si vous hésitez sur la marche à suivre, n’hésitez pas à consulter un courtier en immobilier qui pourra évaluer l’intérêt d’une renégociation.

La Caisse d’Épargne étudie les demandes de renégociation, mais la banque se donne tout de même la possibilité de refuser votre demande. Si votre banque refuse la renégociation, vous pouvez toujours faire appel à un courtier immobilier pour envisager un rachat de crédit par une autre institution bancaire.

Pourquoi faire une simulation de crédit immobilier à la Caisse d’Épargne ?

Une simulation de crédit immobilier avec la Caisse d’Épargne va vous permettre de vous renseigner sur la qualité des offres proposées, de tester librement plusieurs hypothèses de financement sans engagement et d’estimer le taux immobilier potentiellement appliqué à votre futur emprunt.

L’assurance emprunteur à la Caisse d’Épargne

L’assurance de groupe

L'assurance de groupe est un contrat d'assurance collective négocié par les institutions financières. Elle mutualise le risque de tous les emprunteurs concernés. Comme la plupart des banques, la Caisse d’Épargne propose sa propre assurance groupe qui vous couvre en cas d’incapacité ou d’invalidité, sans limite de durée et avec une stabilité des primes.

Si l’assurance emprunteur n’est pas une obligation légale, dans les faits, aucune banque n’accepte de financer un projet immobilier sans cette protection. Elle va prendre le relais dans le paiement de vos mensualités en cas d’incapacité à rembourser, selon les conditions prévues dans votre contrat. L’assurance groupe offre de nombreux avantages : une couverture globale et une sécurité garantie par la banque. De plus, comme elle est proposée par votre banque, elle ne vous demande pas de démarches supplémentaires.

Pour ce qui concerne la garantie, si vous ne possédez pas de caution, la Caisse d’Épargne peut vous proposer son propre organisme de cautionnement : la Société d'Assurance des Crédits des Caisses d'épargne de France (SACCEF).

La délégation d’assurance

Néanmoins, le désavantage d’une assurance de groupe est qu’elle ne prend pas en compte les spécificités de votre profil. Elle vous couvre de manière globale, mais selon vos besoins, elle peut se révéler inefficace ou trop chère. Grâce à l’entrée en vigueur de la loi Lemoine, depuis le 1er juin 2022, il est possible de réaliser une délégation d’assurance à tout moment, c’est-à-dire que vous pouvez changer d’assurance emprunteur et opter pour un assureur externe.

Bon à savoir
La délégation d’assurance ne peut pas être un argument pour la banque pour refuser votre demande de crédit.

Si vous souhaitez réaliser une délégation d’assurance, vous pouvez comparer les offres sur le marché pour choisir l’offre la plus avantageuse. Néanmoins, celle-ci doit respecter l’équivalence des garanties avec celle proposée par la banque.

Pretto peut vous aider à trouver l’offre la plus adaptée à votre profil grâce à l’expertise de nos conseillers !

Comment faire si mon dossier est refusé par la Caisse d’Épargne ?

Si la Caisse d’Épargne refuse votre dossier, cela ne veut pas dire qu’il est inacceptable pour toutes les banques. En effet, toutes les banques présentent des différences dans leur appréciation des dossiers et les critères de définition d’un bon dossier. Ces différences, même minimes, peuvent s’appliquer à votre profil.

Si votre dossier ne passe pas du tout, vous pouvez revoir votre projet immobilier et l’ajuster pour correspondre à votre capacité d’emprunt. Grâce à notre outil de simulation de prêt immobilier vous pourrez ajuster votre projet immobilier pour obtenir une solution de financement satisfaisante.

N’hésitez pas à présenter votre dossier à d’autres banques. Si vous ne savez pas vers laquelle vous tourner, n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un courtier immobilier qui pourra mettre en perspective les différentes offres disponibles sur le marché.

Que vous choisissiez ou non de faire appel à la Caisse d’Épargne pour votre demande de prêt immobilier, Pretto est LE partenaire de toutes les banques. Nos experts vous aideront à trouver la meilleure offre de prêt sur le marché.

Sur le même sujet