Frais d’agence : ce que vous devez savoir

Les frais d’agence immobilière… Un concept parfois assez obscur, tant pour les propriétaires des biens que pour leurs acquéreurs. A quoi correspondent-ils, comment convenir d’un montant convenable, peut-on négocier avec les enseignes immobilières ? Nous avons les réponses à vos questions. Voici les 5 must-know sur les commissions des agences immobilières françaises.

Les frais d’agence, qu’est-ce que c’est ?

Lors de la mise en vente d’un bien , les agences immobilières et le propriétaire conviennent du montant de la commission de vente, c’est-à-dire la part du prix final, réservée à l’agence immobilière et exprimée en pourcentage. Ces frais d’agence représentent généralement entre 4 et 8 % du prix final de la transaction.

Exemple : Une agence met en vente un bien au prix de 400 000 euros. Elle fixe la commission à 5 %, cela signifie que les frais s’élèveront à 20 000 euros.

Que couvrent les frais d’agence ?

Si les enseignes sont nombreuses, le procédé est le même : un agent est assigné à la vente du bien, et il mettra en relation vendeurs et potentiels acheteurs. Le vendeur du bien choisit l’offre qui lui convient le mieux parmi un éventail de services proposés allant de l’estimation du bien à la prise en charge des démarches en passant par la réalisation des diagnostics immobiliers, conseils stratégiques, création de l’annonce à diffuser. Les frais d’agence dépendent alors du forfait choisi. Les commissions délivrées aux agences immobilières leur permettent de couvrir deux types de dépenses :
  • 70 à 90 % du prix permet de payer les frais structurels, la publicité (rédaction et diffusion de l’annonce du bien) et la rémunération en fixe du personnel

  • 10 à 30 % seront versés sous forme de prime à l’agent en charge de la vente du bien immobilier.

Mais alors qu’est-ce qui justifie les variations des frais d’agence ?

Contrairement aux honoraires des notaires, les frais d’agence ne sont pas encadrés par la loi, ils peuvent donc varier considérablement d’une agence à une autre. Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte :

  • Le type de prestataire de service. Les réseaux d’agences pratiquent des taux plus élevés que les mandataires ou notaires qui ont moins de frais de fonctionnement) ;

  • La localisation du bien (on observe de grandes disparités entre les arrondissements parisiens) ;

  • L’offre et la demande de la zone. S’il y a peu d’acheteurs, les agences ont tendance à baisser leurs prix pour attirer plus de clients par exemple

  • La conjoncture économique (en période de prospérité, les prix flambent, et en période de crise, ils diminuent)

A qui incombent les frais d’agence immobilière, vendeur ou acquéreur ? Et quand devons-nous les payer ?

Encore une fois, il n’existe aucune règle stricte à ce propos. Toutefois, le mandat de vente doit explicitement exprimer l’identité du payeur.

Reprenons l’exemple précédent, un vendeur met son bien sur le marché au prix de 400 000 euros. L’agence immobilière fixe le prix de la commission à 5 % du prix, ce qui affecte donc directement le vendeur, car il paye en fonction du prix (environ 20 000 euros ici).

Le propriétaire a alors deux possibilités : essayer de baisser le prix, mais les agences n’acceptent pas toujours car cela réduit directement la rentabilité du bien pour eux, ou bien s’en tenir au prix initial. In fine, l’acquéreur du bien payera 400 000 euros FAI (Frais d’Agence Inclus) et le vendeur touchera donc 380 000 euros. Les frais d’agence incombent donc aux deux : acquéreur ET vendeur.

Les frais d’agence seront réglés lors de la concrétisation de la vente, soit, à la signature de l’acte de vente chez le notaire.
De la recherche du bien au crédit
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !

Vous désirez vendre votre bien sans payer de frais d'agence ? Existe-t-il d’autres solutions?

Pour vous, Pretto a trouvé la méthode la plus efficace pour économiser sur les frais d’agence, nos amis Proprioo : une start-up qui vous offre le service d’une agence immobilière pour un forfait fixe de 1 990 euros ! Ils se sont lancés il n’y a pas moins d’un an et demi et commencent à percer dans le monde de l’immo, c’est le moment de vous lancer !
A retenir
  • Les frais d'agence est le montant qui permet à l'agence immobilière de se rémunérer pour le bien vendu.
  • Ils viennent s'ajouter au prix du bien, et représentent en général entre 4 et 8 % du prix final.
  • Vous pouvez demander à les mettre à votre charge pour diminuer les frais de notaire.
Sur le même sujet