1. Recherche immobilière : quels sont les tarifs ?

Recherche immobilière : quels sont les tarifs ?

Vous êtes enfin prêts à vous lancer dans l’aventure d’un achat immobilier ? Alors vous vous posez sûrement la question de savoir combien au total cette opération va vous coûter. Et vous avez raison ! Se renseigner est indispensable avant d’investir dans l’immobilier car cela demande parfois un budget conséquent et c’est en étant bien préparé que l’on économise le plus.

Vous disposez de plusieurs options pour trouver votre bien : mais entre l’agent immobilier, le chasseur ou l’achat entre particuliers, connaissez-vous les différents tarifs ?

Quel est le prix d’une agence immobilière ?

C'est certainement la solution la plus connue lorsqu'on cherche son bien, et c'est logique puisque vous bénéficiez des conseils et de l'accompagnement d'un expert. Mais qui dit service dit coût...

Comprendre les tarifs des agences immobilières classiques

Les agences ne sont pas très transparentes concernant leurs frais et leurs tarifs peuvent parfois vous sembler très arbitraires. Il faut savoir que cette commission sert principalement de rémunération pour l’agence en lui permettant de payer ses frais fixes (loyers, salaires fixes, publicités…). Elle lui permet également de rémunérer l’agent immobilier qui vous aura accompagné dans cette vente.

En moyenne, les agences demandent un pourcentage du prix de vente allant de 3% à 10%, mais sachez qu’il n’existe aucune réglementation concernant ces tarifs. En revanche, ceux-ci doivent être affichés très clairement sur leur vitrine. Veillez donc à choisir une agence qui ne soit pas trop gourmande sur ses frais !

Vous pourrez constater ci-dessous, qu’en fonction du pourcentage des frais d’agence, la différence de prix peut devenir très vite non négligeable :

Prix du bien Frais d’agence à 3% Frais d’agence à 10 % Frais moyen (5%)
150 000 4 500€ 15 000€ 7 500€
200 000 6 000€ 20 000€ 10 000€
250 000 7 500€ 25 000€ 12 500€
etc

Les tarifs d’une agence, même s’ils sont affichés très clairement sur sa vitrine peuvent cependant être négociés. Mais faites attention, des frais trop bas, c’est aussi une motivation qui baisse pour votre agent immobilier !

Les nouveaux modèles d’agences immobilières avec commission fixe

Aujourd’hui, il existe de nouveaux modèles d’agences avec forfait. Cela veut dire que, peu importe le temps de recherche, la taille ou le prix du bien, vous payez une commission fixée entre vous et l’agence lors de votre premier rendez-vous. Ces nouveaux acteurs du milieu immobilier peuvent être très intéressants et peuvent vous permettre de faire de belles économies !

Elles proposent souvent un service en ligne qui permet plus d’indépendance ; la dématérialisation permet également de limiter les coûts fixes, lourds, que portent les agences classiques. Cela leur permet donc de diminuer leurs coûts, qu’ils pratiquent une commission fixe ou un pourcentage bien inférieur à la moyenne.

L’amour est dans le prêt
Le podcast de Pretto
En 2h30, en voiture, au bureau ou en faisant le ménage, peu importe vos préférences : vous serez bientôt un as du prêt immobilier

Le chasseur d’appartement : à quel tarif ?

Le chasseur d'appartement vous permet d'économiser en temps de visite; il vient donc en complément de l'agent immobilier.

Les tarifs d’un chasseur immobilier

En moyenne, un chasseur immobilier classique va vous coûter entre 2% à 5% du prix du bien. On peut également vous proposer un forfait indépendant du prix du bien. Ce tarif comprend toute la partie des recherches, l’organisation des visites, l’aide et les conseils à l’achat jusqu’à la signature de l’acte de vente.

Certains chasseurs immobiliers vous proposeront également leur aide pour la négociation du prix du bien en échange d’un pourcentage jusqu’à 40 % de la marge négociée.

Il faut savoir qu’un chasseur d’appartement ne peut vous facturer de frais d’étude car cela leur est interdit par la loi Hoguet. Faites donc attention à ne pas vous faire avoir par des chasseurs frauduleux.

De plus, n’oubliez pas qu’ils ne se substituent pas aux frais d’agence !

Les différents types de chasseurs immobiliers

Vous pourrez trouver premièrement les « pures player », ce sont des chasseurs immobiliers classiques qui encadreront la partie recherche et achat du bien. Ils ne sont pas vendeurs et ne sont donc pas biaisés.

Certains chasseurs immobiliers peuvent être « chasseurs-vendeurs ». Cette position est assez délicate car ils sont en concurrence directe avec les agences immobilières et auront souvent plus de mal à vous trouver le bien de vos rêves.

Si vous ne souhaitez pas payer les services d'un chasseur d'appartement, vous avez bien sûr la solution d'effectuer les recherches vous-même. Afin de faciliter cette phase qui peut être particulièrement chronophage, voire un peu décourageante, Pretto a développé sa propre application.

Elle agrège en une seule et même place tous les sites de recherche : vous ne sélectionnez que les critères qui vous intéressent et recevez les annonces immobilières en tant réel (souvent avant même qu'elle n'apparaisse sur le site !).

Il existe des solutions gratuites… mais restez attentif !

Si vous ne souhaitez pas passer par un professionnel, il existe également des solutions gratuites. Mais il faut tout de même être conscient des contraintes que ces solutions impliquent.

Les achats entre particuliers

Pourquoi passer par une agence coûteuse quand on peut acheter directement auprès d’un particulier ? Utiliser un site de vente en direct semble être une vraie solution pour économiser de l’argent. Cependant il faut rester doublement vigilant quand on s’en remet à ce genre de site.

Premièrement, un particulier aura tendance à surestimer son bien, c’est normal, il n’est pas forcément au courant des tendances du marché et il ne faut pas oublier que c’est son doux chez lui qu’il met en vente !

Notre premier conseil est alors de comparer vous-même les biens que vous trouvez sur le marché : faites attention au prix du mètre carré, au type de quartier, au montant des travaux…

Ensuite, n’hésitez pas à négocier le prix de l’offre qui vous intéresse en vous servant de vos recherches. En effet, les particuliers sont généralement plus ouverts à la négociation. En résumé : ne vous précipitez surtout pas sur la première offre trouvée, aussi belle soit-elle.

Deuxièmement, faire vous-même vos recherches peut s’avérer être très fastidieux et chronophage. Non seulement vous devez vous-même trier les annonces qui correspondent réellement à votre projet mais vous devez aussi contacter les vendeurs, organiser les visites, vous assurer du sérieux des particuliers… Sans accompagnement de la part d’un professionnel vous pouvez parfois passer à côté d’informations importantes.

Il est donc nécessaire que vous ayez du temps pour votre recherche de bien et pour vous renseigner sur vos droits, les papiers que doivent vous fournir les vendeurs, les modalités d’achat…

Les ventes aux enchères d’un bien immobilier

Les ventes aux enchères de biens immobiliers sont organisées par des notaires, en public, dans des salles d’adjudication ou encore dans des Chambres des Notaires. Elles permettent à des particuliers de vendre leur bien, surtout quand ils sont atypiques ou ne rencontrent pas forcément les critères du marché.

Une vente aux enchères a l’avantage de se dérouler en quelques minutes et donc d’être très rapide. Comme elles sont publiques, elles assurent une certaine transparence et un bon prix.

Mais acheter son bien via une vente aux enchères présente aussi des contraintes. En effet, vous ne disposez d’aucun délai de rétractation, la visite du logement est collective et ne dure que 2h, vous avez beaucoup de concurrence...

En somme vous n’êtes pas certains de pouvoir obtenir le bien que vous convoitez et il peut au final s’avérer moins séduisant que prévu car vous n’aurez eu que très peu de temps pour le visiter. Il faut donc être très prudent avec ce mode d’achat !

A retenir
  • Si vous passez par une agence faites attention à ne pas payer des frais qui dépassent les 10% du prix du bien. Vous pouvez aussi vous tourner vers des agences à taux fixes souvent plus économiques.
  • Les chasseurs immobiliers demandent entre 2% à 5% du prix du bien et doivent être rémunérés uniquement lors de l’acte de vente. Tournez vous davantage vers des chasseurs immobiliers classiques et non des “chasseurs-vendeurs”.
  • Les sites de ventes entre particuliers vous permettent de belles économies mais soyez prêts à devoir dédier beaucoup plus de temps et d'énergie à votre recherche de bien.
Mis à jour le 21 septembre 2020
avatar
Lauriane Potin
Content Manager
Sur le même sujet