1. La simulation de votre prêt immobilier avec le LCL

La simulation de votre prêt immobilier avec le LCL

Description de la banque

LCL ou Crédit Lyonnais est une banque nationale dont le réseau d’agences est implanté majoritairement dans les grandes villes. Banque généraliste s'adressant à toutes les catégories professionnelles, le LCL fait partie du Groupe Agricole.
Frais de dossier négociés par Pretto minimum 350 €
Frais annuels de tenue de compte 120 €
Note Bankin de la banque 3,08 / 5
Rendez-vous physique avant l'édition des offres de prêt Oui

A l'heure actuelle, les établissements bancaires proposent en moyenne les taux suivants :

DuréeMeilleurs tauxTaux ordinairesTendance
10 ans0,74 %1,05 %
15 ans0,89 %1,27 %
20 ans1,04 %1,48 %
25 ans1,31 %1,72 %

Mais le LCL analyse différents de critères afin d'établir son taux. C'est ce que prend en compte le simulateur Pretto !

Avez-vous le bon profil pour le LCL ?

Toutes les banques ne sont pas attirées par les mêmes profils d’emprunteur… et le taux dépend de nombreux critères ! Alors, le LCL est-il la banque faite pour vous ?

La politique commerciale du LCL

Le LCL vise principalement à attirer des profils jeunes, dont les revenus sont amenés à évoluer. Concrètement, si vous avez entre 25 et 35 ans et que vous gagnez 50 000 € par an, vous rentrez dans la cible de la banque. Elle peut accepter de faire des gestes commerciaux pour faire de vous un client (par exemple financer un emprunt sans apport).

Mais elle pourra financer les profils suivants :

  • les intermittents si vous avez plus de 3 ans d’activité
  • les CDD et intérimaires si vous pouvez fournir tous vos bulletins de salaire depuis 3 ans
  • les commerçants et artisans si vous justifiez au minimum de 3 à 5 ans d’activité
  • les professions libérales si vous avez plus de 3 ans d’activité
  • pour les médecins et avocats, il vous suffira d’un bilan complet

Pour quels projets pouvez-vous vous tourner vers le LCL ?

Toutes les banques n’affichent pas la volonté de financer tous les types de projets. Le LCL accepte de financer de nombreux types de projets :

  • résidence principale
  • résidence secondaire
  • résidence locative
  • SCI familiale

Elle pourra également financer vos projets d’achat sur plan et les demandes de financement incluant un Prêt à Taux Zéro.

Quelles options de prêt sont proposées par le LCL ?

Concernant son offre de prêt, le LCL propose de nombreuses options pour vous permettre d’adapter votre crédit aux alea de la vie :

  • vous pouvez faire une pause dans le remboursement de votre crédit (pendant 9 mois maximum)
  • vous pouvez modifier le montant de vos mensualités dès la 2ème année de remboursement de votre crédit. Vous devez cependant respecter une limite maximum de variation et/ou d’allongement de la durée du crédit. par ailleurs, le LCL propose également l’exonération d’IRA

Comment le LCL établit-il le taux immobilier ?

Avant toute chose, il est important de comprendre que le taux immobilier que vous propose la banque dépend d’une multitude de critères.

Parmi les incontournables, citons :

  • le taux d’endettement

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la limite de 33 % de taux d’endettement. Concrètement, cela signifie qu’idéalement, le montant de vos mensualités d’emprunt ne doivent pas représenter plus du tiers de vos revenus.

C’est une indication que la banque va toujours regarder. Si le bien que vous souhaitez acheter demande des mensualités trop importantes, vous avez toujours la possibilité d’allonger la durée de l’emprunt. En effet, à montant de mensualité égale, un emprunt plus long permet d’accéder à des montants plus importants.

Notre simulateur vous permet justement de jouer avec ces critères afin de trouver le financement qui correspond à votre projet… et à vos moyens.

  • le reste à vivre

Il s’agit du montant qu’il reste sur votre compte une fois que vous avez payé toutes vos charges. S’il est trop faible, la banque pourra s’inquiéter de votre capacité à supporter le poids du crédit même sans dépasser le taux d’endettement de 33 %.

Attention
Fin décembre 2019, le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) a soumis de nouvelles recommandations relatives au crédit immobilier, dont la conséquence est un durcissement de la limite des 33 % dans quasiment tous les établissements bancaires.

Ainsi, la proportion de crédits allant au-delà du taux des 33 % doit se réduire de manière significative (15 % des dossiers seulement) : les banques doivent mieux choisir les dossiers auxquels appliquer cette dérogation. Celle-ci va donc s’adresser en priorité aux résidences principales, et ces dossiers seront nécessairement soumis à des conditions de revenus (variables en fonction des établissements et susceptibles d’évoluer au cours du temps).

Votre expert Pretto est là pour vous accompagner dans le montage de votre financement pour faire en sorte de rentrer dans ce nouveau cadre légal. Il pourra également orienter votre dossier vers les établissements les plus à mêmes de l’accepter.

  • le montant de votre apport

L’apport sert généralement à payer les frais de notaire et de garantie qui viennent s’ajouter au coût de votre crédit. Ils représentent en moyenne 10 % du montant du bien, c’est donc le montant minimum conseillé.

Si vous pouvez amener un apport plus important, la banque pourra parfois faire un geste commercial et vous proposer un taux plus intéressant. En effet, cela la rassure quant à votre capacité d’épargne et la gestion saine de vos comptes.

Quels sont les délais de traitement de dossier au LCL ?

La procédure de demande de prêt est marquée par de nombreuses étapes et une analyse approfondie de votre dossier par plusieurs organismes. Et cela signifie qu’il faut du temps !

De manière générale, vous pouvez vous attendre à des délais tournant autour de trois mois en faisant votre demande de prêt auprès du LCL.

Il faut également garder en tête le fait que les délais de traitement peuvent être très variables selon la période. Les périodes estivales, de fin d’année, ou la période des ponts de mai peuvent ainsi entraîner des délais de traitement plus long.

Afin de vivre votre demande de financement de manière sereine, vous pouvez demander une clause suspensive inscrite au compromis de vente. Cette clause indique que la vente du bien se fait à la condition que vous obteniez votre prêt immobilier, ce qui vous permet de ne pas perdre votre séquestre en cas de souci.

Avec qui travaille le LCL ?

Avec quels organismes de caution travaille le LCL ?

L’organisme de caution est un type de garantie pour votre crédit immobilier. C’est la solution la plus couramment utilisée : elle permet de protéger la banque en cas d’éventuels défauts de paiement de votre part.

Toutes les banques n'envoient pas voter dossier auprès des mêmes organismes de caution. De son côté, le LCL travaille avec le Crédit Logement et la CAMCA.

L’assurance groupe du LCL

L’assurance prend le relais de vos remboursements en cas d’impossibilité de votre part, selon des conditions et situations précises définies au contrat. Les banques proposent quasiment toutes leur propres assurances groupes.

L’assurance du LCL couvre les garanties suivantes :

  • décès et Perte Totale et Irréversible d'Autonomie (garanties socles) ;
  • incapacité Temporaire Totale ;
  • invalidité Permanente

Vous pouvez adhérer si vous assurez un capital emprunté d'un montant maximum de 1,6 million d'euros et que vous avez moins de 71 ans.

Pour obtenir votre assurance, vous devez forcément faire des test médicaux. Avec le LCL, vous pouvez les réaliser au besoin sous 48h grâce à leur réseau ARM. Les frais sont pris en charge en totalité, et les résultats sont transmis sous 24H au médecin conseil de l’assurance.

Le coût de l’assurance est intégré à vos mensualités de prêt tous les mois. Avec le LCL, le calcul de l’assurance est fait sur le capital initial, ce qui signifie que vous payez un même montant d’assurance sur la durée du prêt.

Le coût de l’assurance varie en fonction de votre âge et du niveau de quotité souhaité. Si vous empruntez seul, la quotité est forcément de 100 % (c’est-à-dire que vous êtes couvert par l’assurance pour la totalité du montant du prêt). Si vous empruntez à deux, vous pouvez modifier la quotité de chaque personne (50/50, 30/70 etc), ou assurer les deux emprunteurs à 100 % chacun.

La délégation d’assurance est-elle possible avec le LCL ?

Si vous souhaitez changer votre contrat d’assurance avec le LCL, c’est possible :

  • au moment de votre demande de prêt immobilier
  • quand vous le souhaitez dans un délai de 12 mois après la signature de votre contrat d’assurance
  • puis tous les ans à la date anniversaire de signature (qui correspond à la signature de l’offre de prêt si vous avez souscrit à l’assurance du LCL)

Afin de procéder à la délégation, vous devez fournir le nouveau contrat d’assurance, qui doit présenter au moins le même niveau de protection que celui proposé par le contrat du LCL.

Vous devez ainsi respecter les critères suivants :

Garantie décès Quotité de 100 % sur toute la durée du prêt et maintien de la couverture en cas de déplacement dans le monde entier
Garantie PTIA Quotité de 100 % et maintien de la couverture en cas de déplacement dans le monde entier
Garantie ITT Quotité de 100 % et maintien de la couverture en cas de déplacement dans le monde entier / délai de franchise inférieur ou égal à 90 jours / couverture des affections psychiatriques et dorsales
Garantie IPT Quotité de 100 % et maintien de la couverture en cas de déplacement dans le monde entier / délai de franchise inférieur ou égal à 90 jours / couverture des affections psychiatriques et dorsales

En passant par Pretto, vous bénéficiez d’une solution de courtage en assurance au moment de la négociation avec la banque. Il se peut tout à fait que l’assurance proposée par la banque soit effectivement la plus intéressante, mais faire jouer la concurrence peut également s’avérer très intéressante quand on sait que l’assurance représente le deuxième poste de coûts dans votre prêt immobilier.

Que faire en cas de refus de prêt immobilier au LCL ?

Le fait que le LCL refuse votre prêt ne signifie pas que vous n’avez aucune chance dans une autre banque. Mais il est toujours bon de savoir pour quelle raison votre dossier a été refusé. Cela peut être dû :

  • à un refus suite à l’analyse de votre dossier : reste à vivre trop faible, incidents de paiement sur vos comptes, taux d’endettement trop élevé…

Certaines de ces situations sont gérables dans le temps. Par exemple, si vous souhaitez acheter avec votre conjoint en période d’essai, ses revenus ne sont pas pris en compte dans le calcul du taux d’endettement. Vous pouvez alors repousser votre achat immobilier de quelques mois, le temps que sa situation soit plus stable, et que ses revenus soient pris en compte.

D’autres indicateurs peuvent signifier que vous devez revoir votre projet immobilier : si le taux d’endettement est trop élevé ou le reste à vivre trop faible, vous devez peut-être revoir le montant de votre achat.

  • à un refus de la part de la garantie

Vous pouvez éventuellement vous tourner vers une garantie hypothécaire en faisant votre prêt avec le LCL.

  • à un refus de l’assurance

Là aussi, vous pouvez avoir recours à la délégation d’assurance et vous tourner vers un autre établissement d’assurance. A la condition que les critères d’exigence soient respectés, le LCL ne peut pas refuser un contrat d’assurance externe.

En passant par un courtier immobilier tel que Pretto, vous bénéficiez des conseils d’un expert en crédit immobilier. Il pourra vous orienter sur la faisabilité de votre dossier avec le LCL, mettre ses compétences en négociation à votre service et, le cas échéant, vous orienter vers d’autres solutions de financement.

Mis à jour le 21 septembre 2020
avatar
Ismail Bouzelfen
Directeur Pôle Banques
Sur le même sujet