1. Accueil
  2. Taux de crédit immobilier
  3. Meilleur taux banque
  4. Les taux immobiliers au LCL
  1. Accueil
  2. Taux de crédit immobilier
  3. Meilleur taux banque
  4. Les taux immobiliers au LCL

Les taux immobiliers au LCL

Le meilleur taux selon votre profil. Un conseil expert pour vous aider dans vos choix. Simple et transparent.
Je compare les tauxpeople_long_list

Si vous vous penchez sur la question de l’achat immobilier, vous n’y aurez pas échappé : les taux immobiliers sont le nerf de la guerre !

Cette affirmation n’est pas fausse, mais elle n’est pas tout à fait vraie non plus. “Certes”, me direz-vous, “mais du coup, quelle est la réalité des choses ?”

La réalité, c’est que le taux immobilier dépend de nombreux critères, certains directement liés à votre profil, d’autres liés à un environnement plus large. Les banques établissent donc des conditions spécifiques afin de déterminer leurs grilles de taux : il est ainsi possible de savoir quelle banque propose le meilleur taux pour votre profil.

Les taux immobiliers par durée en 2021 au LCL

L’un des premiers critères qui va influencer le taux que vous propose la banque est la durée de votre emprunt. Pourquoi ? Parce que le taux est le reflet du risque que vous représentez pour la banque.

Retenez bien cette information, car elle explique à elle seule pourquoi nous avons besoin de nombreuses informations avant de vous donner un taux, et pourquoi vous n’aurez très probablement pas le même taux que votre frère, votre voisin ou votre collègue.

Ainsi, la durée du crédit va avoir une influence directe sur le taux proposé par la banque. Le risque d’un défaut de paiement est en effet beaucoup plus important sur 25 ans que sur 10 ans.

Pour illustrer cela, voici un tableau présentant les taux moyens obtenus sur le marché en fonction de la durée :

DuréeMeilleurs tauxTaux ordinairesTendance
10 ans0,51 %0,73 %
15 ans0,72 %1,03 %
20 ans0,87 %1,16 %
25 ans1,01 %1,36 %

Cependant, la durée n’est qu’un des composants du risque. Afin de l’évaluer, la banque établit donc une série d’indicateurs qui lui servent de boussole.

Comment le LCL établit-il le taux immobilier ?

Pour déterminer le taux qu’elle va vous proposer, le LCL se base sur des grilles de taux. Celles-ci sont influencées par deux critères majeurs : vos revenus et le montant de votre apport.

Le niveau de revenus

Les banques établissent leurs grilles de taux en fonction de seuils de revenus. Ceux-ci peuvent ainsi varier considérablement d’une banque à l’autre, voire d’un établissement à l’autre.

Ils varient également si vous achetez seul ou à deux : il est logique qu’une personne seule ait un salaire moins élevé qu’un couple, ce qui va avoir une influence sur votre demande.

Pour revenir à notre explication précédente, le taux étant une représentation du risque de la banque, vous comprendrez que plus le niveau de revenus est élevé, et plus le taux est faible.

A savoir
Les revenus ne sont pas uniquement représentés par vos salaires : si vous avez des revenus stables (une autre activité professionnelle en tant que freelance depuis plusieurs années, par exemple) ou des revenus locatifs, ils seront également pris en compte dans le calcul de la banque.

Le montant de votre apport

La banque demande un apport personnel permettant de couvrir les frais annexes. En langage courant, ça veut dire quoi ?

Les frais annexes, ce sont les frais de notaire et de garantie. Ils représentent un peu moins de 10 % du prix du bien en moyenne pour un achat dans l’ancien (et autour de 5 % pour un achat dans le neuf). La banque demande ainsi à ce que vous puissiez payer ces frais sans avoir besoin de recourir à l’emprunt. C’est donc le premier rôle de l’apport.

Le second rôle de l’apport est de prouver à la banque que vous êtes un épargnant sérieux et que vous maîtrisez la gestion de vos comptes. Un apport de 10 % est suffisant pour lui prouver cela, mais c’est d’autant plus marquant si vous pouvez présenter des sommes plus importantes. C’est pour cela que certaines banques proposent des taux plus bas aux emprunteurs présentant 20 % d’apport et plus.

A l’inverse, si vous ne pouvez pas présenter l’apport minimum, cela ne signifie pas que vous ne pourrez pas emprunter, mais que cela sera plus compliqué. Pour ce type de dossier, le LCL aura ainsi tendance à favoriser les primo-accédants acquéreurs de leur résidence principale.

Les taux immobiliers au LCL en fonction de la région

Certains critères d’établissement des taux sont par ailleurs indépendants de votre profil à proprement parler. C’est ce qui explique notamment que les taux peuvent varier d’une région à l’autre !

Pourquoi les taux peuvent varier en fonction des régions ?

La particularité avec les organismes financiers, c’est que chacun d’eux est différent. Les objectifs variant d’une banque à une autre, la détermination de la grille de taux en dépend. Nous avons :

  • Les objectifs financiers : la concurrence propose des taux plus intéressants et il faudrait s’aligner pour éviter de perdre des clients ;
  • Le besoin d’acquérir de nouveaux clients pour occuper une plus grande place sur le marché.
  • La nature de la banque : une banque régionale a plus de marge de manœuvre qu’une banque nationale.

Elle peut donc se permettre des écarts significatifs en fixant sa grille de taux. Cela peut influer sur l’appréciation du profil client : d’une banque à l’autre ou d’une région à l’autre, un même dossier peut prendre ou non de la valeur.

En effet, un dossier peut être déposé dans deux banques différentes avec les mêmes revenus et le même apport et se voir attribuer des taux différents parce que les banques n’ont pas les mêmes critères d’octroi ou non de prêt.

En tant que banque nationale, Le Crédit Lyonnais est une banque qui propose des offres adaptées à toutes les catégories professionnelles.

Mais n’oubliez pas, un projet immobilier est par nature très engageant. Prenez donc le temps de comparer les offres du marché avant de vous décider.

Et si c’est une charge de travail supplémentaire pour vous, ne vous en faites pas. Le simulateur en ligne de Pretto est là pour vous aider à comparer instantanément toutes les offres du marché et à faire le meilleur choix.

Pour aller plus loin : Comparer les offres du marché

Pour les banques nationales, y a-t-il des variations en fonction de la région ?

Même pour une banque nationale, les taux proposés peuvent varier pour un même profil en fonction de la région. Cependant, les différences sont souvent moins marquées que pour les banques régionales.

Afin de vous donner une idée plus concrète de ces différences, voici donc la carte des taux immobiliers en fonction de la région :

Meilleurs taux par région pour un prêt
sur 25 ans
.
En Auvergne-Rhône-Alpes, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 1,03 %. En savoir plus.
En Bourgogne-Franche-Comté, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 1,03 %. En savoir plus.
En Bretagne, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 0,99 %. En savoir plus.
En Centre-Val de Loire, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 1 %. En savoir plus.
En Grand-Est, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 1,03 %. En savoir plus.
En Hauts-de-France, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 1 %. En savoir plus.
En Ile-de-France, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 1,08 %. En savoir plus.
En Normandie, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 1 %. En savoir plus.
En Nouvelle-Aquitaine, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 0,99 %. En savoir plus.
En Occitanie, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 0,99 %. En savoir plus.
En Pays-de-la-Loire, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 0,99 %. En savoir plus.
En Provence-Alpes-Côte d'Azur, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 0,98 %. En savoir plus.
De la recherche du bien au crédit
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !
cover Pretto

Les taux immobiliers au LCL : l'impact de votre situation professionnelle

Votre situation professionnelle a un rôle non négligeable dans votre demande de prêt immobilier. Pourquoi cela ?

Pourquoi la situation professionnelle a un impact sur le taux immobilier ?

Vos salaires vont a priori représenter la majeure partie de vos revenus. Et comme nous le soulignions plus haut, vos revenus ont un impact sur le taux.

Votre situation professionnelle est ainsi essentielle pour la banque, car elle va déterminer la manière dont elle va intégrer vos revenus dans ses calculs.

Comment le LCL réagit-il en fonction de votre situation professionnelle ?

Si vous êtes en CDI ou fonctionnaire, vous bénéficiez du statut privilégié pour les banques. Elles vont prendre en compte la totalité de vos salaires. Une réserve toutefois concernant le variable, qui correspond à la moyenne des 3 dernières années, afin d’obtenir la situation la plus stable possible.

Les autres statuts devront généralement prouver à la banque que leur situation est bien établie. Ce sera le cas des professions libérales et des chefs d’entreprise, par exemple, qui doivent justifier de plusieurs années d’activité pour que leurs revenus soient pris en compte dans le calcul.

Dans le cas où votre statut ne vous permet pas de voir vos salaires intégrés aux revenus (CDD, intérimaire par exemple), vous pouvez tout de même être co-emprunteur et vous devez fournir tous les justificatifs nécessaires pour la constitution du dossier. Cependant, cela va forcément diminuer la capacité d’emprunt du couple, et les taux auxquels vous pouvez prétendre.

Les taux immobiliers au LCL en fonction de votre projet

Selon votre projet d’achat, la banque pourra vous proposer des taux différents. Ainsi, vous devrez monter un dossier différent et adapter votre argumentaire si vous achetez votre résidence principale, votre résidence secondaire ou un investissement locatif.

Sachez que le LCL va également estimer la faisabilité de votre projet en fonction d’autres critères, comme le fait d’être déjà propriétaire de votre résidence principale.

En effet, cela n’aura pas la même signification d’acheter un appartement à mettre en location, par exemple, si vous êtes vous-même locataire. Que se passera-t-il le jour où vous souhaitez acheter votre résidence principale ? Aurez-vous encore assez de capacité d’emprunt ?

La banque a donc besoin de connaître la cohérence de votre projet avant d’appliquer sa grille de taux. Elle adaptera également ses conditions de crédit : elle sera généralement plus permissive avec les primo-accédants qui souhaitent acheter leur résidence principale.

Les taux immobiliers au LCL en fonction du type de prêt

En fonction de votre projet, les prêts proposés par les banques ne sont pas nécessairement les mêmes. Et le type de prêt peut avoir une influence directe sur le taux immobilier proposé. Qu’en est-il au LCL ?

Les taux immobiliers au LCL pour un achat dans le neuf ou avec travaux

Avec le LCL, vous pouvez trouver un prêt immobilier pour financer l’acquisition en VEFA, en CCMI ou des travaux. Dans le cadre d'un achat dans le neuf, vous allez avoir un déblocage des fonds progressif en fonction de l'avancée de la construction. Cette franchise peut se faire de deux manières différentes :
  • de manière partielle : vous payez les intérêts et l’assurance en attendant de rembourser la mensualité totale
  • de manière totale : vous ne payez que l’assurance, mais attention, cette solution est plus onéreuse.

Dans la grande majorité des cas, les emprunteurs optent pour le différé partiel. Par ailleurs, la durée de la franchise dépend de votre projet.

Bonne nouvelle

Depuis début 2021, les banques peuvent proposer des prêts allant jusqu’à 27 ans dans le neuf : 25 ans d’emprunt + 2 ans de différé. Cette solution est cependant évaluée au cas par cas et dépend de votre profil.

Les taux immobiliers au LCL pour un prêt relais

Il est possible d’avoir un prêt relais avec le LCL. Le montant du prêt relais est de 70 % du prix du bien.
Cependant, les grilles de taux du prêt relais sont différentes des emprunts classiques, il vaut donc mieux faire une simulation de prêt immobilier gratuite pour savoir ce que la banque peut vous proposer !

Les taux immobiliers au LCL pour un prêt in-fine

Le prêt in fine, moins courant que les emprunts classiques, est très intéressant pour certains profils. Il présente ainsi un intérêt certain si vos revenus sont élevés.

Avec ce type de prêt, vous remboursez les intérêts pendant toute la durée de l’emprunt, et le capital en une seule fois à la fin du crédit.

Le LCL propose des prêts in-fine pour tout type d’acquisition (résidence principale, résidence secondaire, investissement locatif) à la condition que les placements soient sur des produits du LCL.

Le taux de ce type de projet est également plus élevé que les emprunts classiques.

Les taux immobiliers au LCL pour les prêts aidés

Si vous y êtes éligible, vous pouvez souscrire à un prêt aidé, en plus de votre prêt principal. Les critères d'attribution des prêts aidés ne dépendent pas des banques mais sont réglementés. Si vous ne savez pas si vous êtes éligible, vous pouvez consulter nos articles sur le PTZ ou sur le prêt PAS.

Enfin, renseignez-vous auprès de votre employeur, vous avez peut-être droit au prêt Action Logement en plus de votre prêt immobilier amortissable.

Les taux immobiliers au LCL pour le rachat de prêt

Le rachat de prêt consiste à faire racheter son prêt immobilier par une autre banque que celle dans laquelle vous avez votre prêt. Si vous n'êtes pas satisfait des conditions ou plus globalement des services de la banque, vous pouvez vouloir faire racheter votre crédit par le LCL.
Pour aller plus loin : Le rachat de prêt immobilier
Partagez l'article
avatar
Co-fondateur & CEO