1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Renégocier son prêt immobilier
  4. Comment renégocier son prêt immobilier, étape par étape
  1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Renégocier son prêt immobilier
  4. Comment renégocier son prêt immobilier, étape par étape

Comment renégocier son prêt immobilier, étape par étape

avatar
Tom Cheriet
Mis à jour le 23 mars 2022
Comment renégocier son prêt immobilier, étape par étape
Vous avez souscrit un crédit immobilier il y a quelques années et vous envisagez de franchir maintenant le cap de la renégociation. Choix de la banque, évaluation du coût et des économies, signature de l’offre et déblocage des fonds : suivez le guide en six étapes pour savoir exactement comment renégocier son prêt immobilier. Pretto vous éclaire sur la renégociation de prêt immobilier et vous aide à faire le bon choix, pas-à-pas.

1. Déterminez si vous souhaitez changer de banque ou non

Comment renégocier son prêt immobilier, pour vous, c’est surtout comment obtenir un allègement des mensualités et/ou une réduction de la durée de remboursement de son crédit immobilier. Pour atteindre cet objectif, vous avez deux possibilités :

  • soit rester dans votre banque

  • soit changer de banque

Vous souhaitez rester dans votre banque

Vous avez une excellente relation avec votre conseiller bancaire ? Vous n’avez pas du tout envie de vous lancer dans des démarches ? Vous souhaitez donc savoir comment ​​renégocier votre prêt immobilier sans changer de banque.

Au niveau du confort, c’est la meilleure option, et cela peut même vous éviter certains frais. En revanche, vous aurez peu de marge de manœuvre pour renégocier les conditions d’emprunt et en obtenir de plus favorables.

Vous n’êtes pas opposé à changer de banque

L’option du rachat de crédit immobilier vous permet de faire jouer la concurrence, et donc d’obtenir des conditions de remboursement plus favorables. Au terme de cette opération, une nouvelle banque sélectionnée par vous solde votre crédit auprès de votre banque actuelle, et vous fait crédit de ce montant.

Le rachat de crédit implique des démarches et le paiement de certains frais (indemnités de remboursement anticipé, frais de garantie et frais de dossier). Mais cela peut surtout représenter une économie significative.

2. Évaluez précisément si la renégociation ou le rachat est rentable pour vous

Qu’il s’agisse de savoir comment renégocier son prêt immobilier ou comment le faire racheter, des frais sont à anticiper. Pour que l’opération s’avère rentable, il faut donc que les économies réalisées soient supérieures aux dépenses.

Calculer combien ça coûte

Les frais liés à un rachat de crédit immobilier sont plus importants que ceux afférents à une renégociation.

Il faut donc anticiper :

  • les frais de rachat  : payés à la banque que vous quittez, ils compensent le manque à gagner pour elle. Leur montant est encadré et ne peut dépasser six mois d’intérêts ou 3 % du capital restant dû.

  • les frais de garantie : en contractant un nouveau crédit, vous avez besoin d’une nouvelle garantie, et cela implique des frais pour la mise en place de celle-ci.

  • les frais de dossier : d’un montant variable selon les banques ; passer par un courtier vous permet d’économiser sur ces frais, voire de les supprimer !

Estimer vos économies

En faisant racheter votre prêt par une autre banque, vous pouvez jouer sur le taux d’intérêt à la baisse, le capital à rembourser restant le même. Les économies que vous réalisez correspondent à la différence entre le coût restant en intérêts sur votre ancien prêt et le montant total d’intérêt de votre nouveau prêt.

Dans votre ancien prêt, le montant total d’intérêts qu'il vous restait à verser dépendait de trois facteurs : - le capital restant dû

  • la durée de remboursement restante

  • le taux immobilier

Ce sont donc les trois variables qui déterminent s’il est avantageux de faire racheter votre prêt. Pour s’assurer précisément des économies potentielles et passer directement à savoir comment renégocier son prêt immobilier, le plus simple et rapide est de faire une simulation.

De manière générale, plus vous procédez au rachat ou à la renégociation tôt dans le remboursement de votre prêt, plus vous aurez de chances de faire des économies.

Exemple

Pour un bien à Paris évalué à 250 000 €, vous avez contracté un prêt sur 20 ans avec un taux d’intérêt de 2,5 %. S’il vous reste sept ans de remboursement, vous avez peu d’intérêt à renégocier votre prêt, car les économies seront minimes, une fois tous les frais supplémentaires pris en compte.

Pour le même bien et la même durée de remboursement total, si le taux d’intérêt est de 3 % et qu’il vous reste 16 ans de remboursement, les économies que vous pouvez réaliser sont bien plus importantes, grâce à une offre de rachat de prêt plus avantageuse.

3. Choisissez votre courtier immobilier

Pourquoi confier son dossier à un expert de la négociation ?

Vous avez déterminé que le rachat de votre prêt immobilier pourrait bien être rentable ? C’est le moment de faire appel à un courtier immobilier, qui vous confirmera en premier lieu le montant des économies potentielles que vous allez réaliser. Il vous expliquera ensuite dans le détail comment procéder pour renégocier son prêt immobilier.

Votre courtier Pretto dispose de sérieux atouts :

  • C’est un expert de la négociation. Il a une fine connaissance du secteur, sait à qui s’adresser et comment mettre votre dossier en valeur. En bref, il sait parfaitement comment renégocier votre prêt immobilier au plus serré.

  • Il vous fait gagner du temps. Il s’occupe pour vous de rechercher et comparer les meilleures offres. Il se charge des démarches administratives les plus fastidieuses en votre nom. Cela vous évite de longs échanges au téléphone, ainsi que de multiples rendez-vous en agence.

  • Il vous fait économiser de l’argent. Il va mettre ses compétences en négociation au service de votre dossier. Il obtiendra certainement une offre plus avantageuse que ce que vous auriez obtenu par vos propres moyens.

Comment bien choisir son courtier ?

Choisir son courtier n’est pas forcément simple ; bien que les offres pullulent, il n’est pas toujours facile d’en juger le sérieux. Pour vous assurer qu’il s’agit d’un professionnel fiable, vérifiez toujours quelques critères simples :

  • immatriculation à l’ORIAS

  • qualité du réseau bancaire

  • accompagnement et suivi réel

  • transparence dans la démarche

  • transparence du mandat de vente, comprenant les frais de courtage.

En outre, votre courtier doit vous accompagner tout au long de votre démarche, depuis le montage du dossier jusqu’au déblocage des fonds. Il doit être transparent tout au long des démarches pour que vous ayez une idée claire de l’avancée du dossier. Il doit être facilement joignable. Chez Pretto, nous mettons en place des outils facilitant les échanges avec votre courtier dédié : vous pouvez le contacter par mail, appel téléphonique, SMS, et prendre rendez-vous via le calendrier électronique disponible que votre espace client.

À savoir
Un courtier en ligne vous assure une plus grande flexibilité dans la prise de rendez-vous. La question du coût est également à prendre en compte : faire appel à un courtier physique justifie des frais de courtage plus importants, qui peuvent avoir un impact sur la rentabilité de votre rachat de prêt immobilier.

Pretto vous propose le service d’un courtier en ligne et payant, qui vous accompagnera tout au long de vos démarches et vous proposera des frais de courtage moins élevés, rendus possibles par des frais de structure moins importants que les réseaux d’agence traditionnels.

4. Faites des économies sur votre assurance de prêt

Lorsque vous avez souscrit votre crédit immobilier, vous avez nécessairement choisi une assurance emprunteur pour couvrir le prêt. C’est par ce biais que la banque se prémunit d’une défaillance de votre part dans le remboursement.

Lorsque vous renégociez ou faites racheter votre prêt, la question du choix d’une nouvelle assurance se pose donc forcément. En cas de rachat de prêt, la banque auprès de laquelle vous contractez votre nouveau crédit vous fera sans doute une offre d’assurance emprunteur. Cette assurance groupe, proposée de la même manière à tous les clients, est standard et à prix fixe.

Mais depuis quelques années, vous avez la possibilité de souscrire à une autre assurance, individualisée, pour un coût le plus souvent bien moins élevé. On appelle cette opération une délégation d’assurance.

Seule contrainte : cette assurance externe doit présenter les mêmes garanties que celles proposées par votre banque. Notre comparateur en ligne, gratuit et sans engagement, vous permet déjà de passer en revue les offres des différentes compagnies d’assurance et d’estimer les économies que vous allez réaliser.

5. Signez votre nouvelle offre de prêt

Vous avez renégocié votre prêt immobilier auprès de votre banque ? La confirmation de cette renégociation se fera via un avenant à votre contrat, qui établira les nouvelles conditions du remboursement. Celui-ci est soumis au délai de 10 jours calendaires.

Vous avez sélectionné une offre de rachat de prêt grâce à votre courtier Pretto ? Vous allez compléter votre dossier en ligne depuis votre espace client, afin de préparer une première rencontre avec votre nouveau conseiller. Votre dossier complet, la banque prend en charge la rédaction du nouveau contrat. Celui-ci est soumis au délai légal de 10 jours calendaires avant renvoi.

6. Approvisionnez votre compte pour régler les frais

Une fois le nouveau contrat signé, en cas de rachat de prêt immobilier, la nouvelle banque procède au déblocage des fonds. Cela permet de solder le crédit que vous aviez auprès de votre ancienne banque.

À cette étape, plusieurs points importants sont à garder en tête :

  • pour régler les frais et pénalités qui découlent du nouveau prêt, vous devez avoir mis suffisamment d’argent de côté.

  • si vous avez soldé votre crédit immobilier dans votre ancienne banque, le reste de vos comptes et crédits y restent ouverts. À vous de décider si vous préférez conserver deux banques pour deux utilisations différentes ou si vous souhaitez tout réunir dans la même banque.

À retenir
  • En cas de renégociation de prêt immobilier avec votre banque, vous aurez peu de marge de manœuvre pour renégocier les conditions d’emprunt et en obtenir de plus favorables.

  • Selon les conditions de remboursement de votre crédit, et le nombre de mensualités qu’il vous reste à rembourser, il peut être peu avantageux, ou au contraire très profitable de faire racheter son prêt immobilier.

  • Faire appel à un courtier en immobilier est la meilleure manière de sélectionner une offre plus avantageuse. Le moment du rachat de votre crédit peut aussi être celui d’une délégation d’assurance, en général source d’économies supplémentaires.

Partagez l'article
avatar
Tom Cheriet
Expert en crédit immobilier