1. Les 6 étapes pour la construction de votre maison

Les 6 étapes pour la construction de votre maison

Se lancer dans la construction d’une maison nécessite beaucoup de préparation.

Avant de pouvoir profiter de votre maison idéale, il faudra traverser un certain nombre d’étapes, de la recherche du prêt jusqu’aux travaux :

  • l’établissement du budget et la recherche de prêt

  • la recherche et l’achat du terrain

  • l’étude de sol

  • l’élaboration des plans

  • la demande de permis de construire

  • la réalisation des travaux

Si la liste paraît longue et complexe, pas de panique : nous vous détaillons dans cet article ce qui va se passer à chaque étape et sur qui vous pouvez vous appuyer pour la construction de votre maison.

Étape 1 : rechercher votre prêt

La première étape consiste à vous assurer que vous êtes en mesure de financer votre projet.

Pour ce faire, commencez par établir un budget prévisionnel pour l’achat du terrain constructible ainsi que pour la construction de la maison.
Important

Tous les prix existent en fonction de la localisation du terrain, de la distance avec la ville la plus proche, de la surface ou encore de la gamme de construction ; à vous de choisir en fonction de vos envies et contraintes.

Il faut par ailleurs penser à intégrer dans vos calculs les frais annexes liés à votre projet (frais de garantie, frais de dossier, frais de notaire, etc.)

Une fois que vous avez une idée du montant de votre projet, il vous faut alors rassembler les ressources financières pour y donner vie.

Pour cela, il faudra faire appel à un courtier ou contacter directement votre banque afin d'estimer votre capacité d'emprunt.

Bon à savoir

L’idée est de calculer le montant maximal que vous pouvez rembourser chaque mois sans vous mettre dans une situation financière difficile.

Ce montant est calculé à partir de vos revenus, de votre apport personnel ou encore de vos dépenses courantes.

Si la somme de votre capacité d’emprunt et de votre apport vous permettent de financer votre projet, ce dernier est en bonne voie !

Sachez pour finir qu’il existe différentes spécificités et aides financières dans le cadre d’un emprunt pour une construction (prêts aidés, subventions locales, différé d’amortissement, etc.).

Étape 2 : rechercher et acheter votre terrain

La prochaine étape consiste à rechercher le terrain idéal pour votre projet : celui qui correspond à votre budget et qui prend en compte vos critères préférentiels en termes de localisation, d’accessibilité, etc.

Il faut ainsi se poser un certain nombre de questions avant tout achat :

  • Quel type d’environnement (rural, périurbain, urbain) ?

  • Quelle accessibilité (distance des axes routiers et des principaux transports en commun) ?

  • Quelle proximité des commerces et services essentiels (hôpitaux, commerces, écoles, etc.) ?

  • Quelle orientation du terrain (exposition au soleil et aux vents notamment) ?

  • Le terrain est-il bien constructible ? Selon quelles modalités ?

ll est conseillé d’obtenir son certificat d’urbanisme auprès de la mairie pour en être sûr.

  • Le terrain est-il déjà raccordé ou raccordable aux différents réseaux (eau, électricité, gaz, internet, égouts, etc.) ?

  • Les règles d'urbanisme de la commune où se situe le terrain sont-elles compatibles avec votre future construction (règles de mitoyenneté, occupation des sols, etc.) ?

Étape 3 : l’étude de sol

Une fois le terrain idéal trouvé, il vous faut ensuite remplir une formalité administrative essentielle avant de l‘acheter : l’étude de sol.

Bon à savoir

Obligatoire depuis la loi Élan du 23 novembre 2018, l'étude de sol a pour objectif d’analyser la nature du sol afin d’identifier le type de fondations à installer pour assurer une stabilité optimale de la future construction.

En plus des obligations légales, cette étude est exigée par la majorité des assureurs dans le cadre d’une assurance dommage-ouvrage.

Concrètement, l’étude est généralement réalisée avant la vente par le vendeur du terrain.

A savoir

Il est important de noter que si le terrain est situé dans une zone concernée par des mouvements de terrain différentiels liés à la sécheresse et la réhydratation des sols, cette étude de sol devra être annexée au compromis de vente.

L’amour est dans le prêt
Le podcast de Pretto
En 2h30, en voiture, au bureau ou en faisant le ménage, peu importe vos préférences : vous serez bientôt un as du prêt immobilier

Étape 4 : élaborer le plan

Une fois le bon terrain acquis, le moment est venu d’élaborer le plan de votre future maison.

Selon votre budget et vos envies, il existe deux types de professionnels qui peuvent concevoir et superviser la construction de votre maison :

  • L’architecte : il concevra pour vous une maison unique et adaptée à vos besoins.
A noter

En outre, lorsqu'il est habilité à la maîtrise d’œuvre (DPLG ou DE-HMONP), il peut vous accompagner tout au long du processus (réalisation des plans, demande de permis de construire, choix des entrepreneurs, etc.).

Vous l’aurez deviné, il s’agit de l’option la plus onéreuse mais en voyant à long terme, l’architecte peut vous faire réaliser des économies intéressantes (négociation des tarifs, bâtiment à faible consommation énergétique, etc.)

  • Le constructeur : il vous proposera de faire un choix parmi un catalogue de modèles préconçus et, comme l’architecte, vous accompagnera sur l’ensemble du processus.

Cette option est moins onéreuse et offre de nombreuses garanties via la signature d'un contrat de construction de maison individuelle (prix, délais, achèvement, fonctionnement, etc.)

En fonction de votre choix, le professionnel vous livrera un plan complet et adapté à vos envies.

Étape 5 : la demande de permis de construire

Indispensable pour faire construire une maison, le permis de construire détaille le projet de construction et présente divers plans et schémas.

Pour réaliser la demande, vous pouvez vous faire aider par l’architecte ou le constructeur à qui vous avez confié la construction de votre maison.

Une fois déposée, les services d’urbanisme de la mairie disposent de deux mois pour accepter ou refuser votre demande :

  • en cas d’acceptation, des voisins peuvent néanmoins contester la décision dans un délai de deux mois s’ils estiment que la construction leur porte préjudice

  • en cas de refus, vous pouvez contester la décision en apportant des preuves

Étape 6 : réaliser les travaux

Tout a été réfléchi, conçu, préparé, il est maintenant temps de transformer votre projet en réalité.

Les travaux se déroulent en 3 grandes phases successives :

  • Le gros œuvre désigne l'ensemble des travaux qui contribuent à la solidité et la stabilité de l'édifice (terrassement, fondations, murs, charpentes, couvertures, etc.)

  • Le second oeuvre désigne quant à lui tout ce qui rend la maison habitable et confortable (isolation, cloisonnement, électricité, chauffage, ventilation, etc.)

  • Les finitions, enfin, concernent l’aménagement intérieur et les décorations (revêtements intérieurs, éclairage, etc.).

A retenir
  • Avant de vous lancer dans un projet de construction, il faut vous préparer au préalable car ce type de projet nécessite beaucoup de démarches.

  • De la recherche de votre prêt au démarrage de vos travaux de construction, assurez-vous d'avoir bien défini et étudié votre projet, établi votre budget.

  • N'oubliez pas non plus de vous acquitter de toutes vos obligations légales comme l'obtention du permis de construire avant d'entamer les travaux ou encore la souscription de garanties obligatoires.

Mis à jour le 21 septembre 2020
avatar
Lauriane Potin
Content Manager
Sur le même sujet

Si vous passez par un constructeur, établir un CCMI est obligatoire avant d'entamer les travaux. Pretto vous explique comment établir LE bon modèle de CCMI