1. Accueil
  2. Bien immobilier
  3. Assurance habitation
  1. Accueil
  2. Bien immobilier
  3. Assurance habitation
Bien immobilier

Faut-il souscrire une assurance habitation en tant que propriétaire ?

/v1612962360/logo/Favicon.svg
Alicia Cazaly
Mis à jour le 7 juin 2024
v1717767807/website/highlight/assurance-habitation-2.png
Être propriétaire, c’est aussi être conscient des risques auxquels votre bien s’expose. En effet, malgré les précautions que vous pourriez prendre pour protéger votre bien immobilier, quand un sinistre arrive, il ne prévient pas ; d’où l’utilité de souscrire une assurance habitation.

Mais alors, l’assurance habitation propriétaire est-elle obligatoire ? Et quelles sont les différentes formules et modalités de souscription&nbp;?

Est-ce obligatoire d’avoir une assurance habitation ?

Légalement, l’assurance habitation n’est pas obligatoire pour les propriétaires d’une maison individuelle. Néanmoins, si vous décidez de ne pas en souscrire une, toutes les charges liées à d’éventuels préjudices seront à votre charge. Notez également que tout logement dans une copropriété doit être au moins assuré pour la responsabilité civile.

Attention
Si vous mettez votre propriété en location, sachez que pour le locataire, l’assurance habitation est obligatoire. Il devra d’ailleurs vous fournir une attestation d’assurance à la remise des clés et ce chaque année.

Pourquoi souscrire une assurance habitation ?

Si l’assurance habitation n’est pas obligatoire pour tout le monde, pourquoi en souscrire une ?

Tout simplement parce que sans assurance habitation propriétaire, vous vous exposez à des dépenses exorbitantes en cas de sinistre. Assuré ou non, en tant que propriétaire, vous serez toujours le premier responsable.

Que vous soyez à l’origine ou non des dégâts, sans assurance habitation, la remise en état engendrera des dépenses conséquentes. À titre d’information, les réparations suite à des dégâts des eaux peuvent coûter plusieurs milliers d’euros.

Qu’est-ce que je risque si je n’ai pas d’assurance habitation ?

Vous devrez régler tous les frais effectués liés aux travaux et remplacer tous les biens endommagés. Dans le pire des cas, vous aurez à tout reconstruire par vos propres moyens. De plus, les sinistres peuvent occasionner des préjudices à des tiers, pouvant entraîner des recours et des procédures contre vous.

Bon à savoir

Faites en sorte que l’obligation pour votre locataire de souscrire une assurance habitation soit inscrite dans le contrat de bail. Si l’occupant de votre logement ne contracte pas l’assurance habitation obligatoire pour le locataire, vous devrez passer par le tribunal pour l’expulser. Vous pouvez également choisir de souscrire vous-même une assurance habitation et de vous rembourser les frais occasionnés en augmentant le montant du loyer.

Pour la garantie responsabilité civile obligatoire pour un copropriétaire, il faut savoir qu’elle ne couvre que les dommages occasionnés au tiers. L’assurance habitation, elle, est plus complète et inclut d’ailleurs cette garantie minimale. Pour une couverture optimale et sans mauvaise surprise, il est impératif de bien choisir son assurance habitation.

Comment choisir son assurance habitation ?

Souscrire une assurance habitation pour propriétaire a pour principal objectif de vous couvrir en cas de sinistre. Plus vous inclurez de garanties, mieux vous serez assuré. Mais n’oubliez pas le prix de votre assurance sera aussi élevé.

Quelles garanties choisir ?

Les garanties de base pour une formule d’assurance habitation propriétaire dépendent surtout de l’assureur. Certaines offres peuvent avoir des similitudes, comme l’assurance multirisque habitation (MRH) qui comprend généralement :

  • la garantie responsabilité civile;
  • la garantie dégât des eaux;
  • la garantie incendie;
  • la garantie vol;
  • la garantie attentats;
  • la garantie bris de glace ou garantie bris de vitre;
  • la garantie catastrophes naturelles;
  • la garantie sur les événements climatiques.

Pour accroître la protection de votre bien, vous pouvez ajouter des garanties optionnelles. Le coût de l’assurance habitation variera en fonction du nombre d’options choisies.

Par exemple, vous êtes susceptible de vous voir proposer des garanties pour :

  • la protection juridique;
  • le vol de biens de valeur;
  • le remplacement de mobiliers;
  • les installations d’énergies renouvelables;
  • les dommages électriques;
  • les appareils médicaux;
  • le déménagement;
  • le jardin et l’extérieur;
  • la véranda;
  • les dépendances;
  • la piscine;
  • les animaux de selle;
  • le matériel de loisirs;
  • la cave à vin;
  • les instruments de musique.

Ces options spécifiques permettent de personnaliser la couverture selon vos besoins et votre bien.

Vérifier les exclusions du contrat

Le contrat d’assurance habitation, avec ou sans extension de garantie, doit être scrupuleusement lu avant d’être signé pour éviter les quiproquos sur ce qui est couvert et ce qui ne l’est pas. Il faut vérifier les exclusions de garanties, le plafond d’indemnisation et la hauteur de la franchise.

La garantie réservée aux propriétaires non occupants

L’assurance habitation pour propriétaire non-occupant (PNO), comme l’assurance habitation occupant, n’est pas toujours obligatoire, mais elle le devient pour un bien en copropriété inoccupé. Elle est conseillée aux propriétaires qui ne résident pas dans le logement mais le laissent vacant, le mettent en location ou permettent à d’autres personnes d’y habiter à titre gratuit.

Le dispositif permet ainsi de se protéger des risques de sinistres toujours existants même si vous ne résidez pas dans le bien. Avec l’assurance habitation propriétaire non occupant, vous vous prémunirez contre :

  • les dommages au logement ;
  • les litiges avec votre voisinage en cas de sinistre.
Bon à savoir

L’assurance habitation propriétaire non-occupant est aussi appelée assurance propriétaire bailleur.

La garantie pour les loyers impayés

La garantie loyers impayés (GLI) concerne donc les propriétaires bailleurs. Pour en bénéficier, vous devez respecter certaines conditions, comme le fait que votre logement soit en location longue durée. Les biens en location saisonnière ne sont pas éligibles.

Si votre locataire a déjà montré des signes de non-solvabilité (impayés précédents, perte d’emploi, etc.), vous ne pourrez pas contracter une garantie loyers impayés.

Si vous répondez aux demandes de l’établissement assureur, vous pourrez vous protéger contre :

  • les loyers et les charges impayés ;
  • les dégradations du bien ;
  • les départs imprévus des locataires ;
  • les vacances locatives ;
  • les frais judiciaires en rapport avec d’éventuelles procédures entamées.
À noter
La Garantie Visale est un équivalent de la GLI, mais pour le locataire. Ainsi, si ce dernier venait à faire face à des imprévus l’empêchant de payer son loyer, il pourra tout de même régler ce qu’il doit au propriétaire grâce à Action Logement. C’est ensuite au locataire de rembourser l’organisme selon leur accord.

Quel est le prix moyen d’une assurance habitation pour un propriétaire ?

Le prix moyen d’une assurance habitation pour un propriétaire varie selon la taille du logement, sa localisation et les garanties choisies. Pour un appartement, les tarifs se situent entre 150 et 400 euros par an. Pour une maison, ils peuvent aller de 250 à 600 euros par an. Ces prix incluent généralement des garanties de base comme l’incendie, le dégât des eaux et le vol, mais peuvent augmenter si vous optez pour des protections supplémentaires.

Comment souscrire une assurance habitation ?

L’assurance multirisque habitation protège vos biens, vos proches et vous permet d’être indemnisé en cas de sinistre dans votre logement. Avant de choisir votre contrat, vérifiez auprès de votre assureur contre quels risques vous êtes protégé.

N’hésitez pas à comparer les propositions d’assurance, les conditions et les tarifs fixés par les différents établissements. Ces différents éléments peuvent en effet varier d’une compagnie à une autre.

La proposition que vous recevrez doit comporter les informations suivantes :

  • fiche d’information détaillant les prix et les garanties;
    • annexes ou notice d’information détaillée;
    • limites de la garantie;
    • conditions de déclenchement de la prise sous garantie (déclenchement automatique suite au dommage ou sur réclamation de l’assuré);
    • la loi applicable et les instances à saisir en cas de litige.

Si la proposition vous convient, vous devez la signer et la renvoyer à la compagnie d’assurance. Elle vous enverra une attestation prouvant l’existence du contrat.

Quelle est la meilleure assurance habitation ?

La meilleure assurance habitation est surtout celle qui est adaptée à votre profil.

Définissez vos besoins en vous penchant sur les caractéristiques de votre bien : superficie, nombre de pièces, spécificités des extérieurs, biens qui vous sont précieux.

Définissez également votre budget pour identifier la formule et les options adéquates. Comparez les offres des assurances habitation, tant sur le prix que sur l’étendue des garanties et les clauses d’indemnisation. Retenez que l’assurance habitation propriétaire, bien qu’elle ne soit pas obligatoire dans certains cas, est vivement conseillée pour se prémunir contre les risques.