Combien rapporte un PEL ?

Vous envisagez d’acheter un logement dans le futur mais vous avez besoin de vous constituer un apport personnel conséquent pour votre futur prêt immobilier ? L'épargne est un bon moyen d'obtenir de l'apport afin d'augmenter votre capacité d'emprunt.

Le PEL (plan d’épargne logement) est très souvent utilisé par les particuliers pour se constituer une réserve susceptible de servir d’apport lors de l’achat d’un futur logement. Il s’agit d’un compte d'épargne réglementé pouvant vous aider à constituer une épargne en vue d'un achat immobilier.

Mais alors, combien un PEL peut-il vraiment vous rapporter ? Est-il encore intéressant d’avoir un PEL aujourd’hui ? Pas de panique, on vous explique tout, étape par étape !

PEL : définition et fonctionnement

Pour tout comprendre au PEL sans se tromper, prenez toujours en compte la date d’ouverture du PEL en question. Il faut bien distinguer les PEL ouverts avant ou après 2018

Ouverture du compte

L’ouverture d’un PEL s’applique à toute personne majeure ou mineure. Si vous possédez déjà un compte épargne logement (CEL), vous pouvez souscrire à un PEL mais uniquement s’il est ouvert dans la même banque.

Pour ouvrir votre PEL, vous devez signer un contrat écrit avec l'établissement bancaire en question et verser le montant minimum requis. Mais attention, vous ne pouvez détenir qu'un seul PEL !

Quelle est la fiscalité du PEL ?

  • PEL de plus de 12 ans ouvert avant 2018

Lors du versement des intérêts, l'établissement bancaire doit effectuer un prélèvement forfaitaire unique de 30 %, qui correspond à l'impôt sur le revenu, à hauteur de 12,80 %, et aux prélèvements sociaux, à hauteur de 17,20 %

  • PEL de moins de 12 ans ouvert avant 2018

Il est exonéré d'impôt sur le revenu, mais soumis aux prélèvements sociaux

  • PEL ouvert après 2018

De même que le PEL ouvert avant 2018 depuis plus de 12 ans, lors du versement des intérêts, l'établissement bancaire doit effectuer un prélèvement forfaitaire unique de 30 %, qui correspond à l'impôt sur le revenu, à hauteur de 12,80 %, et aux prélèvements sociaux, à hauteur de 17,20 %.

A savoir

Dans le cas où vous êtes face à un prélèvement forfaitaire, vous pouvez choisir de ne pas conserver le taux forfaitaire de l'impôt sur le revenu et opter pour l'application du barème progressif.

Dans ce cas, en fonction de votre situation familiale, votre taux d'impôt sur le revenu pourrait être inférieur ou supérieur au taux du prélèvement forfaitaire.

Vous pourrez alors payer un supplément d'impôt ou au contraire bénéficier d'un remboursement de l'administration.

Quel est le taux et la durée du PEL ?

Le taux d'intérêt du PEL

Le taux d’intérêt de votre PEL dépend de la date d’ouverture de votre compte:

Date D’ouvertureTaux
Entre août 2003 et janvier 20152,5 %
Entre février 2015 et janvier 20162 %
Entre février 2016 et juillet 20161,5 %
Depuis le 1er août 2016 1 %

Ces intérêts sont capitalisables, c'est-à-dire qu'au 31 décembre de chaque année, ils viennent s'ajouter à votre capital déjà épargné et ils deviennent producteurs d'intérêts supplémentaires.

En bref, une façon efficace pour épargner mais le taux étant de de 1 % depuis 2016 cela n'encourage pas l'ouveture d'un PEL.
A savoir
Notez toutefois que votre PEL peut vous permettre d'obtenir un prêt à taux privilégié sous certaines conditions. Vous pouvez par exemple ajouter à vos droits à prêt les droits d'un membre de votre famille. Cela vous permettra d'obtenir un prêt d'un montant plus élevé.

La durée du PEL

Que votre PEL ait été ouvert avant ou après 2018, sa durée minimale est de 4 ans.

Vous pouvez bien évidemment effectuer un retrait avant 4 ans, mais cela vous empêchera de bénéficier pleinement des avantages du PEL. Réfléchissez donc bien à cette contrainte avant de vous lancer dans l’ouverture de votre PEL, il serait dommage de perdre ses avantages principaux.

Par ailleurs, la durée maximale d’un PEL est fixée à 10 ans. Au delà de ces 10 ans, vous ne pourrez plus effectuer de versements sur votre PEL. Rassurez-vous, il continuera tout de même de produire des intérêts pendant 5 ans.

De la recherche du bien au crédit
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !

Comment utiliser le PEL pour son apport ?

Les règles de versement du PEL sont les suivants :

  • le 1er versement à l’ouverture d’un PEL est de 225 € au minimum.
  • vous devez alimenter régulièrement de l’argent sur votre PEL par le biais de versements périodiques dont le montant annuel doit être d’au moins 540 €. Mensuellement, cela représente 45 € au minimum, soit 135 € par trimestre ou 270 € par semestre.
  • le plafond du PEL est fixé à 61 200 € (hors capitalisation des intérêts).
A savoir

Contrairement à un autre livret d’épargne réglementé, le PEL est une épargne bloquée. Il est ainsi impossible de retirer de l’argent avant la durée minimale de l’épargne qui est de 4 ans.

Si vous retirez votre épargne avant, votre plan sera résilié par la banque.

La première partie de la vie du PEL, d’une durée comprise entre 4 et 10 ans est une phase de constitution progressive de votre épargne rémunérée à un taux préalablement déterminé.

Le plan peut bien sûr être clos avant le quatrième anniversaire si vous souhaitez récupérer des fonds mais il vous faudra renoncer à certains avantages :

  • Avant le 2ème anniversaire, vous perdez vos droits à prêt et à prime. Vous conservez cependant bien vos intérêts, calculés au taux du CEL (Compte Épargne Logement) en vigueur à la date de clôture (soit 1 % brut depuis le 1er août 2016.)
  • Avant le 3ème anniversaire, vos intérêts du PEL sont acquis mais il ne vous sera pas possible d’emprunter à un taux préférentiel et aucune prime d’Etat ne vous sera versée.
  • Avant le 4ème anniversaire, vos droits à prêt acquis aux 3 ans du plan sont bel et bien conservés, mais la prime d’État est minorée de moitié.

Réfléchissez donc à deux fois avant de fermer votre PEL ! Plus vous attendez, plus la rémunération est importante. Au contraire, si vous retirez vos fonds trop tôt, vous perdez certains droits et prime qui auraient pu vous être précieux.

Est-ce encore intéressant d’avoir un PEL ?

Certes, la baisse des taux d’intérêt ces dernières années a fortement réduit l’attrait du PEL mais dans certains cas il peut être intéressant pour vous d’avoir un PEL.

  • le taux d’intérêt du PEL est désormais mieux que le celui du Livret A ou du Livret développement durable et solidaire qui ont tous les deux vu leur rendement baisser à 0,50 % en février dernier.

  • même amputées de la fiscalité en vigueur sur le PEL, la rémunération net d’impôts et de prélèvements sociaux du PEL demeure supérieure à celle du Livret A puisqu’elle ressort à 0,70 % (1 % moins 30 % de «flat tax»).

  • même si le taux du PEL n'est pas très élevé, il a l'avantage d'être figé. Ce n'est pas le cas de celui du Livret A, qui a été revu à la baisse ces derniers temps. Vous pouvez ainsi vous prévenir contre de mauvaises surprises.

Bon plan

Nous vous conseillons d’ouvrir un PEL si vous souhaitez être sûr de bénéficier d'un produit d'épargne offrant au moins 0,7 % de rendement quitte à ne verser dessus que le minimum obligatoire soit 540 euros par an.

Nous souhaitons également attirer votre attention sur un autre atout du PEL, non négligeable si vous avez un projet immobilier en tête. Comme son nom l’indique, le plan d’épargne logement vise à préparer un achat immobilier.

Quatre ans après son ouverture, le PEL peut être clôturé et donner le droit d’emprunter une somme d’argent à un taux d’intérêt fixé à l’avance.

A retenir
  • Le PEL est un bon moyen d'épargner et donc d'obtenir de l'apport personnel
  • Le PEL est une épargne bloquée. Vous devez attendre 4 ans pour bénéficier pleinement des avantages. Si vous retirez la somme avant vous pourriez les perdres
  • Vous devez alimenter régulièrement votre PEL. La somme minimum à mettre par an est de 540 €
  • Vous ne puvez posséder qu'un seul PEL
Mis à jour le 9 juillet 2020
avatar
Romain Schneider
Manager Commercial
Sur le même sujet

Le compte épargne logement (CEL) est un livret d'épargne. Il vous permet d'obtenir un prêt immobilier à taux avantageux mais combien cela rapporte ?