Capacité d'emprunt

Obtenir un prêt immobilier quand on est chef d’entreprise ou profession libérale

Vous êtes avez votre propre activité et vous cherchez à obtenir un prêt immobilier. Les banques sont réticentes à financer l’achat immobilier d’une personne dont les revenus ne sont pas stables. Heureusement, il existe des solutions pour gagner la confiance de l’organisme prêteur.

1. Chefs d’entreprises : vous avez plus de contraintes

En principe, les banques prêtent à toutes les professions. Vous vous trouvez dans une situation particulière parce que, contrairement à un salarié, votre stabilité financière dépend largement de votre activité. Pour cette raison, vous présentez plus de risque qu’un autre client.

Les mêmes critères que pour un emprunteur salarié

Avant de prendre en compte la spécificité de votre profil, la banque va simplement vous demander les documents à fournir pour un prêt immobilier. Comme tout emprunteur, vous devez justifier votre identité et votre situation familiale. Vous devez aussi prouver que votre situation financière est stable et en particulier que vous n’avez pas de découvert bancaire.

Si vous avez des crédits en cours on vous demandera les offres et les tableaux d’amortissement associés. Notez qu’un compte épargne ou une assurance vie sont autant de preuves de l’apport que vous avez pour l’emprunt. L’apport minimum est habituellement de 10 % mais plus vous pouvez avancer, plus facilement vous aurez votre emprunt. Enfin, l’idéal pour vous serait d’avoir un co-emprunteur en CDI.

Votre entreprise est analysée

La banque a simplement besoin de s’assurer que vous serez capable de rembourser votre emprunt dans le délai imparti. Vous aurez donc d’avantage de pièces justificatives à apporter dans votre dossier, puisque vous devez prouver la stabilité de vos revenus. L’objectif est de montrer que votre activité est saine, stable et en croissance.

Pour ce faire, vous devez présenter au minimum les trois derniers bilans annuels. L’entreprise doit impérativement être bénéficiaire sur la moyenne des 3 derniers bilans. Votre dossier comprendra aussi les statuts de votre société et l’arrêt comptable de l’année en cours. Pas d’inquiétude, votre courtier vous dira exactement quelles pièces présenter.

Professions libérales : votre profil plaît aux banques

Les banques sont très intéressées par les professions libérales. Ces profils sont considérés comme sûrs et synonymes de hauts revenus, vous aurez facilement la confiance de votre banque. Il est conseillé d’avoir au moins deux ans d’expérience. Vous devez présenter les déclarations 2035 pour ces deux années consécutives et l’arrêt comptable de l’année en cours. Si l’organisme prêteur a besoin d’autres garanties, il est possible qu’on vous demande de prendre des cautions, voire une hypothèque ou le nantissement d’une assurance-vie. Ces conditions sont contraignantes mais pas systématiques, faites-vous conseiller pour obtenir votre crédit immobilier.

2. Faites-vous aider par un courtier en crédit immobilier

Votre situation augmente donc le temps de préparation et d’analyse de votre dossier. Si vos obligations professionnelles vous laissent très peu de temps pour gérer votre projet immobilier, vous pouvez faire appel à un courtier. Cela vous laissera plus de temps pour vous concentrer sur les visites.

Obtenir des conditions de prêt aménagées  

Vous ne voulez pas des cas de figure contraignants évoqués plus haut ? Les pièces à apporter ne peuvent pas être contournées, mais un courtier pourrait négocier pour vous les conditions de votre crédit. Admettons que vous êtes interne en médecine. La progressivité de vos revenus est propre à votre formation. Elle peut être anticipée et vous pouvez simuler vos revenus futurs. En revanche, les pièces demandées ne traduisent pas cette stabilité. Avec Pretto, vous pouvez demander un prêt immobilier à paliers. Avec ce mécanisme le montant des mensualités évolue pour correspondre aux revenus des médecins en devenir.

Le courtier monte votre dossier

Le rôle d’un courtier, c’est de vous trouver le crédit immobilier le plus adapté à votre profil. Il va étudier votre dossier, vous aider à réunir toutes les pièces nécessaires et vous conseiller en fonction de votre projet. Tous les dossiers sont différents, mais le courtier a de l’expérience dans son métier et vous ne serez probablement pas le premier professionnel indépendant à le solliciter.

Chez Pretto, nous sommes prêts à vous recevoir ! Le crédit immobilier est un produit financier complexe, mais nous connaissons les exigences de tous nos partenaires bancaires. Nous leur facilitons la tâche, puisque nous analysons vos justificatifs avant de leur transmettre, ce qui réduit vos frais de dossier !

Le courtier vous fait gagner du temps

Puisque votre activité vous laisse peu de temps pour votre projet immobilier, mieux vaut ne pas en perdre à chercher un emprunt ! Avec Pretto, tout se fait à distance : il vous suffit de faire une simulation de prêt en ligne puis de scanner les documents nécessaires à votre dossier. Vous ne perdez pas de temps à vous déplacer ou à fouiller des paperasses administratives. Nous nous mettons à votre disposition pour trouver le taux le plus bas, le plus vite possible. C’est aussi dans notre intérêt : nous sommes exclusivement rémunérés par les banques, au moment de signer l’offre de prêt. Vous pouvez nous faire confiance, votre dossier est entre de bonnes mains.

À retenir

Le crédit immobilier est ouvert à tous les emprunteurs, avec des conditions d’obtention qui varient en fonction des profils

En tant que chef d’entreprise ou profession libérale, vous avez d’avantage de contraintes pour obtenir un crédit immobilier

Pretto connait toutes les conditions propres à chaque banque et peut vous aider à monter votre dossier en un rien de temps !

Découvrez le guide de l'acheteur

Soyez prêt pour votre premier achat immobilier.
Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !

Merci !

Le Guide de l'achat immobilier vous attend dans votre boîte mail.

À bientôt !

cover ebook Pretto