1. Accueil
  2. Taux de crédit immobilier
  3. Meilleur taux banque
  4. Les taux immobiliers à la Banque Postale
  1. Accueil
  2. Taux de crédit immobilier
  3. Meilleur taux banque
  4. Les taux immobiliers à la Banque Postale

Les taux immobiliers à la Banque Postale

Le meilleur taux selon votre profil. Un conseil expert pour vous aider dans vos choix. Simple et transparent.
Je compare les tauxpeople_long_list

Si vous avez un projet d’achat immobilier, vous l’avez probablement déjà remarqué : les taux immobiliers sont au centre de l’attention. Et pour de bonnes raisons certes. Malgré cela, il est parfois difficile de comprendre comment ils sont déterminés.

Vous pouvez être tentés de vous interroger sur les critères sur lesquels les banques se fondent pour définir ces taux d’emprunt ?

Plusieurs critères interviennent ainsi, certains directement affectés par votre situation et d’autres influencés par un environnement plus large. On vous explique tout.

Les taux immobiliers par durée en 2021 à la Banque Postale

Vous pouvez être tentés de vous interroger sur les critères sur lesquels elles se fondent pour définir les taux d'emprunt .

Sans exhaustivité, nous pouvons vous dire que la durée du prêt est un des éléments qui participent activement à la fixation de la grille des taux. Pourquoi cela ?

Le taux immobilier est lié au risque d’insolvabilité pour la banque. Lorsqu’un emprunt est de longue durée, le risque d’insolvabilité est très important. Par contre, pour un emprunt de courte durée, le risque est moindre. C’est pour cela que les taux immobiliers sont plus bas pour un prêt sur 10 ans qu’un prêt sur 25 ans.

Pour vous donner une idée plus précise, voici un tableau présentant les taux moyens obtenus sur le marché en fonction de la durée :

DuréeMeilleurs tauxTaux ordinairesTendance
10 ans0,51 %0,73 %
15 ans0,72 %1,03 %
20 ans0,87 %1,16 %
25 ans1,01 %1,36 %

Néanmoins, la durée est loin d’être le seul critère impactant le risque et donc le taux immobilier. Afin de l’évaluer, la banque étudie votre dossier scrupuleusement pour y déceler des indicateurs qui lui serviront de boussole.

Comment la Banque Postale établit-elle le taux immobilier ?

Afin de déterminer votre taux, la Banque Postale se réfère à ses grilles de taux. Ces grilles sont établies en fonction de deux critères principaux : vos revenus et votre apport personnel.

Le niveau de revenus

Les grilles de taux établies par les banques fonctionnent avec des seuils de taux. Ils sont personnels à chaque banque et peuvent même parfois varier d’un établissement régional à l’autre. Les seuils de taux ne sont pas les mêmes non plus en fonction du nombre d’emprunteurs.

En effet, les banques n’attendent pas d’un emprunteur seul qu’il ait un salaire plus élevé qu’un couple. Cela aura donc une influence sur votre dossier.

Aussi, il est intéressant de se souvenir que le taux immobilier est le reflet du risque que prend la banque à vous prêter de l’argent. Il est donc logique que plus le niveau de revenus est fort, plus le risque est faible et donc plus le taux immobilier est faible.

Vos salaires ne sont pas les seuls revenus qui entrent en compte dans les calculs de la banque. Tant que vos autres revenus sont stables ils peuvent être pris en compte. Il peut s’agir de revenus d’une autre activité professionnelle ou bien de revenus locatifs.

Le montant de votre apport

Un apport personnel, bien qu’il ne soit pas légalement obligatoire, est souvent exigé par la banque. En effet, la banque attend de votre apport qu’il couvre les frais annexes au prêt immobilier, soit les frais de notaire et de garantie.

En moyenne, ces derniers tournent autour de 10 % du prix du bien pour un achat dans l’ancien et de 5% pour un achat dans le neuf.

Mais l’apport ne sert pas uniquement à cela. Il sert aussi à prouver à la banque que votre dossier d’emprunteur est solide. En effet, le fait d’avoir été capable d’épargner de l’argent montre que votre profil et votre projet sont sérieux, mais aussi que vous savez gérer correctement vos comptes.

10 % d’apport suffit à cela, néanmoins vous devez savoir qu’un apport de 20 % ou plus vous aidera à obtenir un taux immobilier plus intéressant.

Si vous n’avez pas d’apport à présenter à la banque vous pourrez toujours emprunter puisque comme nous vous l’avons dit précédemment, celui-ci n’est pas obligatoire. Cependant, cela sera bien plus difficile. Dans ce cas, La Banque Postale aura tendance à favoriser les dossiers des primo-accédants qui souhaitent investir dans leur résidence principale.
L’amour est dans le prêt
Le podcast de Pretto
En 2h30, en voiture, au bureau ou en faisant le ménage, peu importe vos préférences : vous serez bientôt un as du prêt immobilier
cover Pretto

Les taux immobiliers à la Banque Postale en fonction de la région

Certains critères impactant le taux immobilier n’ont rien avoir avec votre profil. Par exemple, la région dans laquelle vous empruntez pourrait avoir une influence sur votre taux immobilier.

Pourquoi les taux peuvent varier en fonction des régions ?

Plusieurs raisons peuvent justifier que les taux soient différents d’une région à une autre. En effet, ce n’est un secret pour personne : chaque dossier a sa particularité. Et chacune de ces particularités, même si vous l’estimez peu importante, peut faire une grosse différence du côté des banques.

Ayant une obligation de service public, la Banque Postale met un point d’honneur à proposer des services de base accessibles à tous.

À savoir
Les banques régionales peuvent se permettre certains écarts dans la fixation de leur grille de taux parce qu’elles disposent de plus de marge de manœuvre que les banques nationales.

De plus, les objectifs derrière ne sont pas toujours les mêmes en fonction de la zone, de la concurrence, de la part de marché occupée…

Vous devez aussi savoir que la notion de “très bon profil” est toujours très relative en fonction des banques.

En effet, ce n’est pas parce que vous avez les mêmes revenus et mettez le même apport que vous aurez forcément le même taux. La banque étudie les dossiers au cas par cas et un profil similaire ne sera pas forcément considéré de la même manière en Ile-de-France que dans les Midi-Pyrénées.

Il faut donc prendre la peine de comparer les offres pour obtenir les meilleurs taux et conditions avant de vous lancer.

Pour les banques nationales, y a-t-il des variations en fonction de la région ?

Même pour les banques nationales, la région pourrait avoir un impact sur le taux immobilier. En effet, celles-ci ont moins de liberté que les banques régionales mais elles ont tout de même une marge de manœuvre.

Afin de vous donner une idée plus précise de ce que cela signifie, voici une carte des taux actuels en fonction de la région :

Meilleurs taux par région pour un prêt
sur 25 ans
.
En Auvergne-Rhône-Alpes, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 1,03 %. En savoir plus.
En Bourgogne-Franche-Comté, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 1,03 %. En savoir plus.
En Bretagne, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 0,99 %. En savoir plus.
En Centre-Val de Loire, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 1 %. En savoir plus.
En Grand-Est, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 1,03 %. En savoir plus.
En Hauts-de-France, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 1 %. En savoir plus.
En Ile-de-France, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 1,08 %. En savoir plus.
En Normandie, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 1 %. En savoir plus.
En Nouvelle-Aquitaine, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 0,99 %. En savoir plus.
En Occitanie, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 0,99 %. En savoir plus.
En Pays-de-la-Loire, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 0,99 %. En savoir plus.
En Provence-Alpes-Côte d'Azur, les meilleurs taux sur 25 ans sont de 0,98 %. En savoir plus.

Les taux immobiliers à la Banque Postale : l'impact de votre situation professionnelle

Votre situation professionnelle a un rôle important dans votre demande de prêt immobilier. Pour quelles raisons ?

Pourquoi la situation professionnelle a un impact sur le taux immobilier ?

Votre situation professionnelle a un réel impact sur le taux immobilier dans la mesure où vos salaires représenteront a priori la plus grande part de vos revenus, si ce n’est la seule. Or, comme vous le savez déjà, les revenus influent sur votre taux.

Votre situation professionnelle a également un impact sur la façon dont la banque va prendre en compte vos revenus.

Comment la Banque Postale réagit-elle en fonction de votre situation professionnelle ?

La Banque Postale accepte tous types de contrats. Les CDI et les fonctionnaires bénéficient d’un statut privilégié de par la stabilité de leur situation. Leurs revenus seront pris en compte en totalité.

Cependant, si leurs salaires sont composés d’une part de variable, la banque réalise une moyenne sur les 3 dernières années.

L’enjeu pour les autres statuts consistera à prouver la stabilité de leur situation pour voir leurs revenus pris en compte par la banque. Généralement, plusieurs années d’activité et des revenus en progression feront le travail.

Certaines situations ne permettent néanmoins pas d’emprunter. C’est le cas pour les CDD ou les intérimaires. Ces derniers pourront toujours être co-emprunteurs et devront fournir tous les justificatifs nécessaires à la constitution du dossier.
Cependant, il est important de noter qu’avoir un co-emprunteur dont les revenus ne sont pas pris en compte par la banque va diminuer votre capacité d’emprunt et, par extension, se refléter sur les taux auxquels vous pouvez prétendre.

Les taux immobiliers à la Banque Postale en fonction de votre projet

La Banque Postale accepte de financer tous types de projets. Vous pouvez faire appel à cette banque aussi bien pour financer votre résidence principale, votre résidence secondaire ou encore réaliser un investissement locatif. La Banque Postale réalise également des rachats de crédit.

Cependant, il faut savoir que le taux immobilier obtenu sera impacté par votre projet. Ainsi, il faudra absolument adapter votre dossier d’emprunt puisque les arguments à avancer varient en fonction de celui-ci.

La cohérence de votre projet immobilier sera aussi évaluée.

Les taux immobiliers à la Banque Postale en fonction du type de prêt

Les conditions de votre prêt vont changer en fonction du projet que vous développez ; chaque prêt est ainsi différent et vous n’obtiendrez une proposition de taux qu’après une analyse détaillée de votre situation.

Pour vous assurer les meilleures conditions, vous pouvez faire une simulation ou vous mettre en contact avec l’un de nos conseillers.

Les taux immobiliers à la Banque Postale pour un achat dans le neuf ou avec travaux

Un achat dans le neuf, qu’il s’agisse de l’achat d’un bien sur plan ou de la construction d’une maison individuelle ou le financement de travaux, appelle un déblocage des fonds au fur et à mesure de l’avancée des travaux.

Ce type de prêt est donc parfois compliqué à mettre en place, d’autant plus qu’il augmente nécessairement le coût de votre emprunt. Si vous souhaitez mener ce type de projet, il vaut donc mieux en discuter en détails avec votre Expert crédit afin de savoir quelle banque est la mieux adaptée à votre situation !

Les taux immobiliers à la Banque Postale pour un prêt relais

Si vous souhaitez acheter un bien immobilier sans attendre la revente de votre ancien bien, la Banque Postale pourra vous proposer un prêt relais.

La durée et le montant du prêt relais dépend de différentes conditions. Par exemple, souvent, vous pourrez emprunter un montant plus important si vous avez déjà signé le compromis de vente pour votre ancien bien. La durée du prêt relais peut aussi varier selon la méthode de remboursement -différé total ou partiel.

Dans tous les 2 cas, vous remboursez la totalité d’un prêt en une seule échéance, à la vente de votre bien.

Le prêt relais correspond à des grilles de taux spécifiques, il ne s’agira donc pas d’un taux “classique”. Pour cette raison, il est appréciable de se faire accompagner par un professionnel du secteur pour ce type de projets un peu complexes. Il pourra vous aider à optimiser votre dossier et vous orienter vers la bonne banque.

Les taux immobiliers à la Banque Postale pour un prêt in-fine

Le prêt in fine est principalement proposé pour des investissements locatifs, et peut être intéressant si vous bénéficiez de revenus élevés. Vous ne remboursez ainsi que les intérêts pendant la durée du crédit, et remboursez le capital en une fois à la fin de l’emprunt.

Ce type de prêt a un intérêt fiscal puisque vous pouvez déduire le montant des intérêts de vos revenus fonciers durant la durée du crédit.

À la Banque Postale, vous ne pouvez pas souscrire à un prêt in fine.

Les taux immobiliers à la Banque Postale pour les prêts aidés

Si vous êtes éligible au PTZ pour compléter votre prêt principal, sachez que la Banque Postale fait partie des banques conventionnées pour ce type de financement. Les critères d'attribution des prêts aidés ne dépendent pas des banques mais sont réglementés.

Si vous ne savez pas si vous êtes éligible, notre outil de simulation de PTZ vous permettra de le découvrir !

Pour aller plus loin : Je simule mon PTZ !

Les taux immobiliers à la Banque Postale pour le rachat de prêt

Si vous avez un prêt en cours dans une banque mais que vous n’êtes pas satisfait de vos conditions, vous pouvez vous tourner vers la Banque Postale pour le rachat de prêt.

Attention cependant, le rachat de prêt n’est pas toujours avantageux, il convient donc de se renseigner en amont pour connaître le montant exact de vos économies.
Partagez l'article
avatar
Co-fondateur & CEO