1. Quelle banque choisir pour son prêt immobilier ?

Quelle banque choisir pour son prêt immobilier ?

En principe, les aspirants propriétaires se tournent naturellement vers leur banque lorsqu’ils envisagent de souscrire un prêt immobilier.

Comme elle connaît leur profil et situation financière, elle leur propose des offres de prêt personnalisées et parfois, des taux de crédit intéressants.

Cependant, pour évaluer la qualité d’une offre, se limiter au taux de crédit proposé ne suffit pas. Vous devez également mesurer la qualité même de l’établissement bancaire.

La souscription d’un prêt immobilier vous engage sur une longue période. Vous devez alors accorder une attention particulière au choix de la banque. Ce guide vous permettra donc de déterminer les points essentiels pour bien choisir votre banque prêteuse.

Soyez attentif aux critères de votre emprunt

Les conditions de prêt influent sur le coût du crédit immobilier. Imposées par les banques, elles constituent des règles auxquelles tous les souscripteurs, quel que soit leur profil, doivent se soumettre.

L’exonération d’indemnités de remboursement anticipé

Le Code de la consommation autorise le remboursement anticipé des prêts. Cette opération reste à l’initiative de l’emprunteur qui peut rembourser totalement ou partiellement les crédits.
L’article R313-25 du Code de la consommation prévoit spécifiquement le paiement d’une indemnité par l’emprunteur s’il décide de procéder au remboursement anticipé de ses crédits.

Le montant de l’IRA peut aller jusqu’à 3 % du capital qui vous reste à payer ou 6 mois d’intérêts de la somme remboursée.

Exemple

Vous avez souscrit un crédit de 200 000 € sur 20 ans avec un taux de 1,2 %. Il vous reste 106 650 € à payer à la banque. Si vous remboursez totalement le crédit, vous devez payer une indemnité de 1 103 € à la banque (6 mois d’intérêts). Sauf si la banque vous dispense de l’IRA !

La loi n° 99-532 du 25 juin 1999 prévoit des cas légaux d’exonération d’indemnités de remboursement anticipé. Ainsi, vous n’êtes pas tenu de payé lesdites indemnités en cas de :

  • Vente de logement pour changement de lieu de travail
  • Décès de l’emprunteur ou de son conjoint
  • Cessation forcée de l’activité professionnelle de l’emprunteur ou de son conjoint

La modularité de mensualités

Sous certaines conditions, des banques acceptent de moduler le montant des mensualités à payer en fonction de la situation financière de l’emprunteur.

Vous pouvez alors réduire le montant de votre mensualité en cas de difficulté financière. Et la banque ne refuse pas non plus une demande d’augmentation de mensualité si votre capacité financière vous le permet.

Bon à savoir

L’augmentation du montant de la mensualité peut généralement réduire le coût total de votre crédit parce que cela raccourcit la durée de l’emprunt. Si la durée du crédit s’allonge, son coût augmentera davantage.

Le report de mensualités

Le report des mensualités peut être intéressant. Personne n’est à l’abri des imprévus.

Sachez que vous pouvez demander un report d’échéance partiel qui vous permet de ne payer que les intérêts et l’assurance de prêt pendant une durée limitée.

Quant au report d’échéance total, vous réglez uniquement l’assurance de prêt pendant l’arrêt temporaire du paiement des mensualités.

Attention

Avant de prendre une décision, vérifiez les effets du report de mensualités auprès de votre banque. Cette opération rallonge la durée du crédit, mais risque d’augmenter son coût.

La transférabilité

Aussi méconnue que négligée, cette option s’avère toutefois avantageuse dans la mesure où le taux de crédit sur le marché ne cesse pas d’augmenter.

En effet, le transfert de crédit consiste à utiliser le prêt destiné à financer l’acquisition d’un bien immobilier pour en acheter un autre.

Cette opération ne nécessite aucune négociation de crédit. Vous maintenez les conditions de prêt appliquées au contrat de crédit initial. Cette option est intéressante si vous avez bénéficié d’excellentes conditions de crédit.

L’amour est dans le prêt
Le podcast de Pretto
En 2h30, en voiture, au bureau ou en faisant le ménage, peu importe vos préférences : vous serez bientôt un as du prêt immobilier

Choisissez la meilleure banque en fonction du coût

Plusieurs éléments composent le coût global du crédit, à savoir le capital emprunté, les intérêts et les frais divers.

Les frais de dossier

Les frais de dossier comprennent le coût des prestations offertes par la banque. Le montant de ces frais reste variable en fonction de l’établissement. Mais en général, il coûte entre 500 et 1 500 €.

Bon plan

Le montant des frais de dossier peut également faire augmenter le coût global du crédit. N’hésitez pas à le négocier pour les réduire et diminuer le montant de votre prêt.

Les frais bancaires

La banque dispose d’une certaine liberté quant à la fixation des frais bancaires, même si certains d’entre eux font l’objet d’un encadrement légal.

On retrouve 5 grands types de frais :

  • Les frais de dépassement du plafond ou de la durée de découvert autorisé.
  • Les frais et les commissions de services.
  • Les frais de rejet de chèque.
  • Les commissions d’intervention.
  • Les frais de carte bancaire.
  • Leur coût varie donc selon l’établissement bancaire. Dans le cas d’une banque en ligne, par exemple, l’utilisation de la carte bancaire et la tenue de compte sont gratuites.

Tenez compte de la réputation de la banque

Les banques proposent des offres de prêt alléchantes pour vous séduire. Pour éviter les mauvaises surprises, évaluez leur réputation avant de vous engager dans un contrat de crédit immobilier.

Banque en ligne ou banque traditionnelle ?

Ce tableau vous permet de comprendre les particularités d’une banque en ligne et d’une banque traditionnelle.

Banque en ligne Banque traditionnelle
Toutes les opérations s’effectuent en ligne. Les interventions se limitent aux échanges en ligne. Possibilité de se déplacer en agence pour profiter d’un service plus poussé.
Les frais bancaires sont réduits. L’absence de déplacement réduit les frais courants. Les frais bancaires peuvent être élevés.

La qualité du service client

Nous vous recommandons de souscrire un prêt immobilier auprès d’une banque capable d’assurer un service client de qualité.

Elle doit mettre à votre disposition un conseiller en mesure de répondre à vos requêtes. Ce conseiller doit pouvoir vous aider à résoudre tout éventuel problème lié aux services fournis par la banque.

Et cette dernière doit faciliter l’accès au service client en multipliant les canaux de communication.

A retenir
  • Les critères de choix du prêt immobilier ne doivent pas se limiter au taux de crédit proposé par la banque. Elles doivent comprendre l’exonération d’IRA, la modularité de mensualités, le report de mensualités et la transférabilité de prêt.
  • Le coût global du crédit constitue un élément déterminant pour bien choisir un prêt immobilier.
  • Idéalement, souscrivez un prêt auprès d’une banque réputée pour la qualité de ses services.
  • Trouvez la meilleure banque pour votre prêt immobilier.
Mis à jour le 3 novembre 2020
avatar
Lauriane Potin
Content Manager