Baromètre des taux immobiliers : quels sont les taux actuels ?

Le taux d’un prêt immobilier varie en fonction de plusieurs éléments : votre profil, votre projet ou encore le contexte économique global.

Pourtant, il existe un autre critère clé : l'emplacement géographique.

Si les taux ont globalement baissé depuis 2008 pour atteindre des taux historiquement faibles lors de ces dernières années, il existe des différences notables entre les régions. Nous vous proposons dans cet article un horizon des taux actuels à travers la France.

Quels sont les taux immobiliers actuels ?

Si l’année 2020 promettait d’être fructueuse pour l’immobilier, la pandémie du Coronavirus et le confinement imposé dans les pays européens vont sans aucun doute fortement impacter le marché de l’immobilier.

Les effets se sont déjà fait ressentir : dès le début du mois d’avril, certaines banques ont remonté leurs taux. Les hausses observées se sont cependant stabilisées dès le mois de juin pour une remontée largement maîtrisée.

Cependant, si les taux tendent à remonter, nous sommes encore loin des taux qui étaient pratiqués il y a 4 ans, et la situation n’a rien à voir avec les taux de 2008. Il est encore possible d'emprunter à des taux aussi bas que 0,80 % sur 15 ans ou encore 1,07 % sur 25 ans.

Il est malgré tout important de noter que l'impact ne sera pas le même en fonction de votre profil et de votre projet.

A savoir

Comme évoqué, ces taux varient selon les régions car les banques adaptent leurs politiques commerciales et leurs tarifs à la concurrence régionale ainsi qu'à leurs objectifs dans la zone. Si l'on prend par exemple les emprunts sur 20 ans, les taux actuels peuvent varier entre 0,77 % pour les Hauts-de-France et 0,95 % dans le reste de la France.

Sur 30 ans, les taux peuvent atteindre 1,45 % en Ile-de-France pour près de 1,88% en Rhône-Alpes, ce qui est une différence non négligeable.

L’amour est dans le prêt
Le podcast de Pretto
En 2h30, en voiture, au bureau ou en faisant le ménage, peu importe vos préférences : vous serez bientôt un as du prêt immobilier

Comment trouver le meilleur taux immobilier ?

Pour trouver le meilleur taux immobilier, il existe un certain nombre de simulateurs sur internet qui vous donnent, en quelques minutes seulement, une comparaison des taux auxquels vous pouvez prétendre. En y entrant les détails de votre profil et de votre projet, vous aurez accès à des taux personnalisés et pourrez y faire varier certains paramètres clés, comme par exemple la durée de remboursement.

La durée de remboursement influe sur le taux immobilier

La durée de remboursement est un choix qui a un fort impact sur votre taux immobilier. Les durées peuvent osciller entre 5 et 30 ans tandis que la durée de prêt moyenne en France est actuellement d’environ 19 ans. Du côté des banques, plus la durée est longue, plus elles considèrent que le crédit est risqué et vont proposer des taux plus élevés.

Ainsi, vous pourrez décider de privilégier un taux faible, ce qui implique un faible coût du crédit mais d'importantes mensualités de remboursement à effectuer, ou bien de rembourser à un rythme plus aisé, pendant plus longtemps et pour un coût du crédit plus élevé.

Tout dépend ainsi de votre situation et de votre capacité d'endettement : la meilleure durée de prêt immobilier est la durée qui vous permet de rembourser votre prêt sans encombre, sans que cela ne vous mette dans une situation difficile.

La situation de l'emprunteur, élément déterminant dans l'attribution du taux immobilier

Votre situation et votre projet ont par ailleurs un rôle direct dans le taux proposé par la banque, qui évalue les profils selon le risque perçu.

Une situation financière stable est le premier atout : les banques privilégieront les personnes en CDI ou exerçant une profession libérale, ainsi que les personnes ayant un comportement rigoureux en terme de gestion budgétaire.

Attention

Les personnes ayant un historique d'incident bancaire (refus de paiement, découverts, etc.) ou un comportement à risque (crédits à la consommation notamment) se verront de facto proposer des taux plus élevés ou un refus.

Pour finir, un apport permettant de couvrir l'équivalent des frais de notaire, des frais de garantie et de 10 % du montant du bien (soit généralement entre 15 et 20 % du bien) est un atout décisif.
Il est par ailleurs très compliqué d'obtenir un crédit sans un apport couvrant au moins les frais de notaire et les frais de garantie.
A savoir
La banque sera plus hésitante s'il comporte d'importants travaux ou s'il s'agit d'un logement acheté sur plan et qui doit encore être construit. A vous de montrer à la banque que vous êtes capable de supporter les coûts.
A retenir
  • Chaque dossier de demande de prêt immobilier est unique. En fonction de votre situation et de votre projet, les banques peuvent proposer des taux relativement variés
  • Le taux immobilier est défini par la banque après étude de votre dossier. Une fois que vous avez ce taux, vous pourrez en revanche calculer le coût total de votre crédit
  • La crise du Coronavirus a eu un impact ce dernier mois en termes de taux et la grande majorité des banques ont annoncé remonter leurs taux pour le mois d'avril 2020. Ces taux restent cependant bas étant donné que l'on était actuellement à des planchers historiques.
  • Les taux dépendent d'un nombre important de données économiques (taux directeurs de la BCE, Euribor, etc.).
Mis à jour le 7 juillet 2020
avatar
Lauriane Potin
Content Manager
Sur le même sujet