1. Accueil
  2. Acheteur immobilier
  3. Epargne
  1. Accueil
  2. Acheteur immobilier
  3. Epargne

Comment se constituer une épargne ?

avatar
Alicia Cazaly
Mis à jour le 05 déc. 2022
Comment se constituer une épargne ?

Pouvoir se constituer un petit bas de laine est le meilleur point de départ d’un projet. Outre le fait de mettre de côté pour prévoir les mauvais jours, atteindre un objectif sur le long ou moyen terme est encore l’une des principales raisons pour lesquelles la plupart des gens mettent une partie de leur revenu de côté.

Dans le cadre de projets d’envergure comme l’acquisition immobilière, investir son épargne est souvent le seul moyen pour obtenir un apport personnel étoffé. Quel que soit votre but, il existe des moyens de faire fructifier ses différents types d’épargne.

Comment définir l’épargne ?

Si l’épargne est généralement définie comme étant la part de revenu d’un ménage qui n’est pas utilisée pour sa consommation finale, elle est aussi faite pour la concrétisation de projets ou être investie pour en obtenir des intérêts.

L’épargne liquide

L’épargne liquide est le fait de se constituer une sorte de provision dans l’optique de faire face aux dépenses qui n’entrent pas dans le cadre habituel.

Ce type d’épargne est le plus souvent placé dans les livrets d’épargne réglementés avec la possibilité d'en disposer dès que l'on en a besoin.

L’épargne immobilière

L’épargne immobilière, comme son nom l’indique, est faite en plaçant un capital dans un investissement immobilier. L’épargne immobilière peut se faire de deux manières :

  1. Un investissement direct : achat d’un bien et mise en location ;
  2. Un investissement indirect : placement de son capital dans un produit d’épargne immobilière via l’achat de parts. Aujourd’hui, la SCPI et le crowdfunding immobilier sont les solutions qui se démarquent le plus.

L’épargne financière

L’épargne financière a pour but de faire fructifier un capital donné. Ainsi, il sera surtout question de placer son argent (à la banque, dans des produits d’investissement immobilier, etc.) afin d’en tirer une plus-value ou un rendement financier.

Quel est le but de l’épargne ?

Épargner par précaution

Vouloir avoir de quoi voir venir est l’une des raisons qui peuvent pousser à mettre de l’argent de côté. Parce que personne ne sait de quoi demain sera fait, épargner est une manière de se préserver des risques du quotidien : problème de santé, perte d’emploi, accident, etc.

Épargner pour transmettre un capital

Il n’est pas rare non plus qu’un épargnant choisisse de placer une partie de ses revenus non utilisés pour pouvoir transmettre un patrimoine à ses enfants, pour les aider ou pour se constituer un capital pour sa retraite.

Épargner pour réaliser un projet

Un projet qui demande un budget conséquent est sans doute l’une des raisons les plus concrètes pour se constituer une épargne. D’ailleurs, ce but n’est pas incompatible avec toutes les autres motivations.

Par exemple, on peut épargner pour pouvoir se constituer un apport personnel dans le but d’acquérir un patrimoine immobilier afin de le transmettre ensuite à ses héritiers. Cette épargne peut également servir pour réaliser un investissement locatif, qui en portant ses fruits, pourra constituer un capital pour sa retraite ou pour la concrétisation d’un autre projet.

À noter
L’épargne, si elle ne couvre pas la totalité du coût d’acquisition d’un bien, peut être utilisée comme apport personnel dans le cadre de la souscription d’un crédit immobilier, ce qui aura pour effet de diminuer le montant à emprunter.

Si vous souhaitez acheter un bien immobilier, mais que vous ne savez pas combien vous pouvez emprunter, comment et où contracter votre crédit, contactez un expert de Pretto. Nous mettons également à votre disposition un simulateur de prêt pour que vous puissiez avoir une idée de la composition de votre futur prêt immobilier.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’épargne ?

Globalement, les avantages et les inconvénients d’un type d’épargne ne seront pas les mêmes d’un épargnant à un autre.

En effet, si les livrets font partie des placements les plus sûrs, ils peuvent prendre plus de temps à porter leurs fruits qu’un crowdfunding immobilier, par exemple. Par contre, le financement participatif ne permet pas de disposer tout de suite de son capital.

De ce fait, tout dépendra réellement de vos besoins et de vos critères.

Comment réussir à épargner ?

Pour épargner dans de bonnes conditions, il faut :

  1. Identifier la somme que vous pouvez épargner : l’idée n’est ni de placer une grosse somme en une fois ni de se priver de l’essentiel pour pouvoir investir. En effet, l’objectif est de voir, objectivement, la somme que vous pouvez mettre systématiquement de côté tous les mois.
  2. Diversifiez les solutions d’épargne pour ne pas risquer tout votre capital dans un même support.
  3. Comparez toutes les formules d’épargne disponibles. Et même si vous ne voulez investir que dans l’immobilier, évaluez tous les paramètres (neuf, ancien, en direct, pierre-papier, etc.).
  4. Faites-vous accompagner par un professionnel : parce que le but est de mettre de côté et de faire fructifier, toutes les décisions sont cruciales et devront être prises sur une maîtrise de tous les paramètres entrant en ligne de compte. Mais comme il n’est pas donné à tout le monde de connaître les tenants et aboutissants de toutes les solutions d’épargne disponible, le mieux est de se tourner vers un interlocuteur qui a ces compétences. Pretto peut, par exemple, vous accompagner dans toutes les démarches pour votre épargne immobilière.

Il est également important de se poser les bonnes questions, surtout si l’on décide de placer ou d’investir :

  • la simplicité du placement : peut-on y recourir facilement ou nécessite-t-il des compétences spécifiques ?
  • le rendement : que rapporterait le placement ?
  • les risques : quels risques encourt-on avec un placement ? Et surtout, le rendement obtenu vaut-il ou non le risque encouru ? Et êtes-vous prêt à le prendre ?
  • la disponibilité de l’argent : des solutions ne permettant pas de disposer de l’épargne à tout moment, il est judicieux de comprendre dès le départ si l’on pourra se servir de l’épargne librement.
  • la nature de votre projet et le délai que vous vous donnez pour le concrétiser.

Comment augmenter son épargne ?

Si chaque profil est différent face à l’épargne, il existe toutefois quelques règles pouvant s’appliquer au plus grand nombre pour augmenter un capital :

  • misez sur plusieurs produits ;
  • établissez un budget mensuel à épargner ;
  • cherchez et amputez les frais liés au placement qui ne vous sont pas forcément nécessaires ;
  • faites appel à un professionnel pour vous aider dans les démarches pour un investissement porteur.

Quel est le meilleur placement d’épargne ?

Le meilleur placement est celui qui répond à vos attentes et vos objectifs. Néanmoins, aujourd’hui, les placements dans l’immobilier restent les moyens les plus rentables pour faire fructifier un capital donné.

À titre de comparaison, les taux de rémunération pour le livret A et le PEL sont respectivement de 2  % et de 1  %, le taux d’intérêt de la SCPI ne va pas en dessous de 4  % et celui du financement participatif immobilier peut atteindre les 10  %.

Si vous souhaitez vous constituer une épargne immobilière, n’hésitez pas à solliciter les conseils des experts de Pretto pour obtenir le financement le plus adapté à votre projet.