Hypothèque ou Crédit Logement, quelle est la bonne solution ?

Lorsque vous empruntez une grosse somme d’argent auprès d’un établissement de crédit, ce dernier doit s’assurer que le montant lui sera bien restitué, et ce, même en cas de défaillance de votre part.

C’est notamment le cas lors d’un crédit immobilier où la banque vous demandera inévitablement, en plus de l’assurance emprunteur, une “sûreté”.

Vous aurez alors le choix entre deux options : la caution ou l'hypothèque.

Important

L’hypothèque permet à la banque de saisir le bien immobilier en cas de défaut de paiement afin de le vendre et ainsi de récupérer la somme dûe.

Quant à la caution, le paiement de la somme dûe en cas de défaillance se fait par un organisme tiers spécialisé dans les cautions.

Alors quelle solution choisir ? Pretto vous éclaire !

La caution demande moins de démarches

Au moment de la demande de prêt

Si vous décidez de passer par une caution, c’est la banque qui se chargera directement de présenter votre dossier à un tiers spécialisé dans les cautions.
Exemple
Crédit logement est l’organisme le plus connu.

Vous n’aurez ainsi aucune démarche à engager et aucun frais administratif à payer.

Important
De plus, lors de la souscription de votre prêt, la caution ne nécessite pas la présence d’un professionnel ou d’un notaire, ce qui n’est pas le cas si vous choisissez l’hypothèque.
En effet, cette dernière demande plus de formalités qui engendrent d’autant plus de frais.

Lorsque vous finissez de rembourser le prêt

Si vous décidez de rembourser votre prêt ou de revendre votre bien de manière anticipée alors que vous avez opté pour une hypothèque, sachez que vous devrez payer des frais en plus.

Bon à savoir

En effet, on parle alors de “mainlevée” et celle-ci coûte un peu moins d’1 % du montant total du prêt car elle nécessite de payer des frais de notaires, des frais de dossier, la contribution de sécurité immobilière, les droits d’enregistrement...

Avec la caution, à la fin de votre prêt, que le remboursement soit anticipé ou non, vous n’avez aucun frais supplémentaire à payer.

Vous pouvez même récupérer une partie de la contribution versée au Fonds Mutuel de Garantie.

L’hypothèque coûte plus cher

Les frais de la caution sont moins élevés

D’une manière générale, l’hypothèque coûte plus cher car elle demande plus de démarches, de procédures...

Elle nécessite la présence d’un notaire qui facture des honoraires proportionnellement au montant du crédit. Elle engendre également des frais d’enregistrement, de dossier et de timbres.

De plus, vous devez aussi payer le salaire du conservateur des hypothèques ainsi que la taxe publicité foncière.

A noter

Ainsi au total les frais s’élèvent à environ 1,5 % du montant total de l'emprunt.

A contrario, la caution demande moins de frais, car elle demande seulement une commission destinée à la société de cautionnement et la contribution versée au Fonds Mutuel de Garantie (chargé de rembourser la banque en cas de défaut de paiement de votre part).

De plus, la caution permet plus de flexibilité en cas de sinistre.

Exemple

Elle peut prévoir un rééchelonnement de la dette au lieu de saisir les biens tout de suite.

L’amour est dans le prêt
Le podcast de Pretto
En 2h30, en voiture, au bureau ou en faisant le ménage, peu importe vos préférences : vous serez bientôt un as du prêt immobilier

Certains organismes permettent de récupérer une partie de vos frais

Comme dit plus haut, à la fin de votre prêt, si aucun sinistre n’a été déclaré, vous pourrez récupérer une partie de la somme versée au Fonds Mutuel de Garantie (FMG). C’est notamment le cas avec Crédit Logement.

Le saviez-vous ?

En effet, avec ce dernier vous pouvez récupérer entre 70 % et 75 % de votre contribution au FMG à l'échéance du prêt.

Cette formule est particulièrement intéressante pour les moins de 37 ans qui ne payent cette contribution qu’à la fin du prêt.

Ce remboursement en particulier rend l’option de la caution très attractive contrairement à l’hypothèque.

Attention

Cependant, le remboursement anticipé partiel de prêt ne permet aucune restitution de mutualisation de la part de Crédit Logement.

Dans quels cas l’hypothèque est-elle plus avantageuse ?

L’emprunteur peut demander l’hypothèque de lui-même

L’hypothèque nécessite beaucoup de procédures (passage chez le notaire, publication de l’hypothèque, mainlevée…) qui sont gérées uniquement par l’emprunteur.

A savoir

Ainsi, vous avez la mainmise sur toutes les étapes de votre projet contrairement à une caution qui se demande via votre banque.

Cela peut vous rassurer si vous ne voulez rien laisser au hasard par exemple.

L'hypothèque peut également être plus avantageuse si vous n’avez pas prévu de revendre le bien acheté de sitôt. En effet, si vous n’avez pas prévu de vendre votre bien immobilier avant la fin de votre prêt, vous n’aurez ainsi pas à payer de frais de mainlevée.

En ce cas, l’hypothèque peut être financièrement aussi avantageuse que la caution.

Mais d’une manière générale, la caution reste l’option la plus conseillée car elle est plus avantageuse dans bien des domaines : gain de temps, d’argent...

Mais généralement ça vient d’un refus du Crédit Logement

Lorsque le dossier ne rassure pas la banque, elle demande généralement une hypothèque plutôt qu’une caution. Par ailleurs, le Crédit logement peut lui aussi refuser des dossiers : cela est généralement dû à une mauvaise gestion financière ou un profil considéré comme trop fragile.

A retenir
  • L'assurance emprunteur ne suffit pas toujours à rassurer la banque.

Dans certains cas, elle vous demandera d'autres sûretés qui peuvent être une hypothèque ou une caution.

  • L'hypothèque est bien plus coûteuse que la caution et nécessite de passer par un professionnel comme un notaire, ce qui n'est pas le cas de la caution

  • La caution peut être plus avantageuse mais attention, la banque ou le crédit logement peuvent refuser des dossiers de caution si le profil ou la gestion financière des comptes ne sont pas rassurants.

Mis à jour le 9 octobre 2020
avatar
Eloi Gabin
Performance Manager et Responsable Assurance
Sur le même sujet