Crédit professionnel : comment ça marche ?

Comment fonctionne un crédit professionnel ? C’est une question récurrente et qui a toute sa raison d’être.

En effet, il n’y a pas de prêt sans condition et sans implication pour les deux parties contractantes. Il vaut donc mieux être au courant des tenants et aboutissants de ce type de contrat pour éviter les mauvaises surprises.

Dans cet article, nous essayons de répondre à la préoccupation qui est de savoir comment fonctionne un crédit professionnel.

Zoom sur les différents types de crédits professionnels

Définition du crédit professionnel

Le crédit professionnel encore dénommé prêt entreprise est un financement que les banques ou les organismes de crédit accordent aux entreprises et aux professionnels. C’est un crédit qui est octroyé dans des conditions bien précises avec pour but d’aider les entreprises à se développer. Il sert notamment : - À couvrir les dépenses comme celles en rapport à la création d’une entreprise ; - À financer les achats de parts sociales ou de matériel de production ; - Au financement des achats de fonds de commerce.

Il existe divers modes d’octroi d’un crédit professionnel.

Les différents types de crédit professionnel

Plusieurs types de ce type de crédit sont proposés aux entrepreneurs et professionnels par les institutions financières.

Les prêts bancaires classiques

Dans cette catégorie de crédit, il y a le prêt amortissable. Avec ce type de crédit, le capital et les intérêts sont simultanément remboursés à travers les échéances mensuelles, sur une période bien définie.

Outre ce crédit, il y a la réserve de crédit ou crédit permanent. L’entreprise dispose dans ce cas d’une somme d’argent permanente, reconstituable et/ou renouvelable chaque année.

Le rachat de crédit est aussi l’un des crédits classiques proposés aux professionnels. Dans ce contexte, l’entrepreneur a la possibilité de regrouper toutes ses dettes en un prêt payable en une seule mensualité au taux fixe et unique.

Les prêts spécialement conçus pour les professionnels

Au rang des crédits adaptés aux professionnels, il y a le leasing ou crédit-bail. Ce crédit est destiné notamment au financement des actifs d’une entreprise. Il fait intervenir trois parties principalement une société de crédit-bail (ex. une banque), l’entreprise bénéficiaire et le fournisseur de matériels.

L’entreprise en quête d’un crédit professionnel peut aussi choisir l’affacturage comme prêt. Cette option permet à l’entreprise de confier la gestion de son compte client à une société d’affacturage dans le but de recouvrer rapidement ses créances.

En dehors de ces crédits, il y a la facilité de caisse. Elle permet un découvert sur une durée de 15 jours d’échéance pour résoudre un décalage de trésorerie de l’entreprise. Un autre crédit proposé aux entreprises est l’escompte bancaire. L’entreprise accorde un effet de commerce à la banque et reçoit en retour une somme d’argent de la même valeur.

Comment fonctionne un crédit professionnel ?

Les critères d’obtention

Comprendre comment fonctionne un crédit professionnel, c’est aussi savoir qu’il faut remplir plusieurs conditions avant de l’obtenir.

La crédibilité du projet

Pour espérer obtenir un prêt professionnel auprès d’une institution financière, vous devez présenter un projet clair et bien structuré. Ce projet doit être spécifique, atteignable, réaliste et mesurable. Un prêt d’honneur ou l’obtention de l’aval d’investisseurs peuvent aussi rendre votre projet crédible.

La capacité de remboursement

C’est le critère le plus déterminant. Il permet aux banques de connaître la capacité financière de l’entreprise avant l’accord du prêt. La solvabilité de l’entreprise se mesure avec les paramètres tels que le ratio d’autonomie financière, le ratio de capacité de remboursement et le ratio de liquidité générale.

Le type de business plan

Avant d’octroyer un crédit professionnel à une entreprise, les institutions de crédits tiennent aussi compte du volet qualitatif. Pour connaître la qualité du business plan, les institutions tiennent compte de l’analyse de marché, l’environnement concurrentiel, des objectifs, de l’objet du prêt, etc.

Les données auxquelles il faut faire attention

Lorsque l’entreprise remplit tous les critères, il convient ici qu’elle fasse attention à certaines informations afin de contracter le meilleur prêt possible : - Le cautionnement ; - Le taux d’intérêt effectif général ; - Les gages sur biens immobiliers (hypothèque, nantissement, apport en fonds propres, etc.).

Le prêt professionnel est destiné aux entreprises pour booster leur développement. Comprendre comment fonctionne un crédit professionnel devrait vous aider à prendre les bonnes décisions et à poser les bonnes actions pour réussir à obtenir votre crédit.

Mis à jour le 1 septembre 2020
avatar
Antoine Ortega
Growth Marketer
Découvrez le guide de l’acheteur
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !