Taux d’assurance de prêt immobilier : comment est-il déterminé ?

L’assurance de prêt immobilier est un élément incontournable concernant votre crédit immobilier. C’est le deuxième (voire le premier) coût le plus important de votre crédit puisqu’il peut aller jusqu’à plus d’un tiers du prix total de votre crédit !

Le taux d’assurance est l’outil qui va permettre de calculer le coût de votre assurance. Celui-ci varie selon de nombreux critères. Il est calculé de différentes façons et est variable selon l’assureur.

Bon nombre d’éléments sont donc à prendre en compte pour choisir une assurance qui vous permettra de réaliser des économies.

Quels sont les taux d’assurance de prêt immobilier en 2020 ?

Lorsque vous souscrivez à un prêt immobilier, vous êtes dans l’obligation de souscrire à une assurance pour votre prêt immobilier. Vous pouvez choisir l’assurance de la banque ou bien une assurance externe.

En 2020, vous pouvez vous attendre aux taux suivants :

Age Taux groupe Prix groupe Taux délégation Prix délégation
20-30 0,40 % 1 212 € 0.38% 1 207 €
30-40 0,48 % 1 714 € 0.44%€ 1 479 €
40-50 0,61 % 2 218 € 0.62%€ 2 088 €
50+ 0,71 % 2 315 € 0.74%€ 2 197 €

Taux d’assurance emprunteur et méthode de calcul

Il existe deux façons de calculer votre taux d’assurance. Découvrons le ensemble.

Calcul de l’assurance sur le capital total

Lorsque le taux d’assurance est basé sur le capital total emprunté, c’est très simple. Les cotisations restent fixes tout le long de votre prêt immobilier. Vous payez le même montant d’assurance du début à la fin de votre prêt.

En général, les assurances proposées par les banques utilisent ce mode de calcul.

  • Exemple

Pour obtenir sa résidence principale, Marie Zelda souscrit à un prêt immobilier de 200 000 € sur 20 ans à 1,50 %. Son taux d’assurance a été fixé à 0,06 %.

Ainsi nous avons :

Marie Zelda paiera 10 euros d’assurance par mois soit 120 euros par an pendant toute la durée de son prêt immobilier. Le coût total de son assurance sera de 2 400 euros.

MoisMensualitéCapital IntérêtsMensualité assurance
1965 €715 €250 €10 €
2965 €716 €249 €10 €
10965 €723 €242 €10 €
100965 €809 €156 €10 €
150965 €861 €104 €10 €
200965 €917 €48 €10 €
240965 €964 €1 €10 €
Coût total231 600 €200 000 €31 600 €2400 €

Calcul de l’assurance sur le capital restant dû

Lorsque le taux d’assurance est basé sur le capital restant dû, votre mensualité d’assurance sera dégressive. A l’image des intérêts qui diminuent au fur et à mesure du remboursement de votre prêt immobilier, ce sera également le cas pour votre assurance.

Ainsi en début de prêt votre cotisation d’assurance sera élevée mais diminuera après chaque mensualité.

  • Exemple

Pour obtenir sa résidence principale, Claude Strife souscrit à un prêt immobilier de 200 000 € sur 20 ans à 1,50 %. Son taux d’assurance a été fixé à 0,06 %

Si le calcul est basé sur le capital restant dû nous avons alors :

MoisMensualitéCapital Capital restant dûMensualité assurance
1965 €715 €199 285 €10 €
2965 €716 €198 569 €9,96 €
10965 €723 €192 809 €9,63 €
100965 €809 €123,880 €5,89 €
150965 €861 €82 102 €3,81 €
200965 €917 €37 631 €1,72 €
240965 €964 €0 €0,05 €
Coût total231 600200 000 €0 €1 207,40 €

Claude Strife paiera lors de sa première mensualité 10 euros d'assurance et verra son coût diminuer au fur et à mesure jusqu'à payer 0,05 euros lors de sa dernière mensualité. Le coût total de l'assurance sera de 1 207,40 euros

Comparaison des prix

Selon votre projet immobilier, le choix d'une assurance sera aussi primodial.

Nous avons M.Jones qui souhaite prendre une assurance. Il a le choix entre une assurance sur capital initial à 0,36 %, ou une assurance sur capital restant dû à un taux de 0,50 %. En comparant les deux il obtient le graphique suivant :

Ainsi, il voit que l'assurance calculée sur le capital initial lui coûte moins cher les premières années, mais que ce n'est plus le cas après 10 ans.

On a donc deux cas de figure :

  • S'il prévoit de revendre son bien dans les prochaines années, il a donc intérêt à prendre l'assurance calculée sur le capital initial
  • s'il prévoit de garder son bien de manière définitve alors mieux vaut prendre l'assurance calculée sur le capital restant dû.
De la recherche du bien au crédit
Soyez prêt pour votre premier achat immobilier. Tous nos conseils sont réunis dans un ebook gratuit !

Quels critères ont une influence sur le taux de mon assurance de prêt immobilier ?

Taux d'assurance en fonction de votre profil emprunteur

L’assurance emprunteur évalue le risque que vous représentez et vous fera une offre en fonction des résultats. Bon nombre d’éléments vont avoir un impact sur le taux de votre assurance et donc de son coût. Par exemple, l'assurance de prêt immobilier sera moins conséquente pour une personne non fumeuse souhaitant réaliser un emprunt. S'ajoute à cela le taux d'assurance auquel elle pourra prétendre, lui aussi beaucoup plus avantageux.

Comme éléments qui peuvent influer sur le taux d’assurance nous avons :

Pour que vous voyez la différence de coût, nous allons étudier quelques profils avec un des éléments ci-dessus. Ici, chaque profil veut acquérir une résidence principale d’une valeur de 200 000 €. Ils ont donc souscrit à un prêt immobilier de 200 000 € pour une durée de 20 ans.

Exemple de taux d'assurance en fonction de différents profils

Cas 1 profil jeune, non fumeur, aucune pathologie

Marie Zelda souhaite acquérir sa résidence principale. Celle-ci à une valeur de 200 000 €.

Agée de 30 ans, non fumeuse et ne présentant aucune pathologie, elle souscrit donc à un prêt immobilier d’une durée de 20 ans à un taux de 1,50 %.

Elle obtient l’offre suivante :

  • un taux moyen de 0,06 %
  • une prime mensuelle de 10,31 €
  • une prime totale de 2 476 €

Cas 2 profil jeune, fumeur, aucune pathologie

Claude Strife souhaite acquérir sa résidence principale. Celle ci à une valeur de 200 000 €.

Agé de 30 ans, fumeur et ne présentant aucune pathologie, il souscrit donc à un prêt immobilier d’une durée de 20 ans à un taux de 1,50 %.

Il obtient l’offre suivante :

  • un taux moyen de 0,10 %
  • une prime mensuelle de 15,38 €
  • une prime totale de 3 837 €

Cas 3 profil jeune, non fumeur, présentant une pathologie

Claire Peach souhaite acquérir sa résidence principale. Celle ci à une valeur de 200 000 €.

Agée de 30 ans, non fumeuse et disposant d'une pathologie, elle souscrit donc à un prêt immobilier d’une durée de 20 ans à un taux de 1,50 %.

Elle obtient l’offre suivante  :

  • un taux moyen de 0,08 %
  • une prime mensuelle de 13,80 €
  • une prime totale de 3 314 €

Cas 4 profil âgé, non fumeur, aucune pathologie

Christophe Wallace souhaite acquérir sa résidence principale. Celle ci à une valeur de 200 000 €.

Agé de 52 ans, non fumeur et disposant d'aucune pathologie, il souscrit donc à un prêt immobilier de 200 000 € d’une durée de 20 ans à un taux de 1,70 %.

Il obtient l’offre suivante :

  • un taux moyen de 0,16 %
  • une prime mensuelle de 26,01 €
  • une prime totale de 6 243 €

Bilan

On observe donc entre les 4 cas des différences de prix considérables.

Lorsque l’on compare les cas 1, 2 et 3, bien que ce soient des profils similaires, on observe que le cas 2 qui est fumeur et le cas 3 qui présentent une pathologie ont un taux plus élevé et payent beaucoup plus cher leur assurance comparé au cas 1 non fumeur et en bonne santé.

Il y’a une différence de prime de 1 000 € en moyenne entre le cas et le cas 2 et 3.

On observe également que le profil âgé du cas numéro 4 paye son assurance beaucoup plus cher. En terme de coût, c’est quasiment le double du cas numéro 1. Du fait de l’âge, cet élément à un impact et non pas des moindres sur le taux du prêt immobilier d’une part et sur le taux d’assurance d’autre part.

Qu’est-ce que le Taux Annuel Effectif de l'Assurance (TAEA) ?

Obligatoire, le taux annuel effectif de l’assurance (TAEA) est le taux effectif qu’applique l’assurance. C’est un outil qui sert à calculer le coût de l’assurance emprunteur.

Ce dispositif a vu le jour avec l’adoption de la Loi Hamon qui permettait de changer d’assurance lors des 12 premiers mois du prêt immobilier.

2 méthodes étaient utilisées pour calculer le coût de l’assurance :

  • Le coût total de l’assurance en euros
  • Le taux moyen d’assurance en pourcentage

Cependant les taux et les coûts étaient communiqués de manière plus ou moins floue par les banques.

Avec le TAEA doit apparaître le détail des coûts et des garanties et ce avant la signature du contrat d’assurance.

Cet outil vient donc offrir une meilleure lecture et une meilleure transparence pour l’emprunteur qui peut comparer l’ensemble des assurances et choisir celle qui lui convient le mieux.

A retenir
  • Le taux de votre assurance dépend de 3 critères principaux : le risque de santé, votre métier, et vos activités de loisir.
  • Il dépend également du contrat choisi (groupe ou individuel) et de la méthode de calcul (sur capital initial ou capital restant dû).
  • Si vous souhaitez bénéficier d’un taux plus bas, comparez les assurances pour voir s’il ne serait pas plus intéressant d’en changer !
Mis à jour le 29 mai 2020
avatar
Eloi Gabin
Performance Manager et Responsable Assurance
Sur le même sujet